Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LitteralementAmoureuse25 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
J'irai cracher sur vos tombes J'irai cracher sur vos tombes
Boris Vian   
Mon premier de livre de Vian et je dois avouer que j'ai été surprise par son style d'écriture, qui est caractéristique de l'auteur.
Mais j'ai bien aimé ce livre, on comprend parfaitement les sentiments du personnage principal et ses motivations.
Les passages érotiques avec des mineures restent cependant pour moi difficiles à lire...

par Pimus
Ne le dis à personne Ne le dis à personne
Harlan Coben   
Il est vraiment très bon... Il fait partis à mon goût des meilleurs d'Harlan Coben !
Un rythme effréné , un suspense parfaitement tenu ... Bref un excellent thriller.
En plus je trouve le scénario assez original, moi qui suis une amatrice de thriller/policier , j'ai souvent une impression de déjà vu , cette fois si pas du tout !
Le film existe , il est aussi bien, même si le livre est plus captivant et troublant.
Enfin, vous l'aurez compris ce livre à tout bon , alors n'hésitez plus !

par Lola-Rose
Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Jonas Jonasson   
Moi qui aime les récits loufoques, j'ai été servie ! J'ai adoré les aventures rocambolesques d'Allan Karlsson, attachant petit pépé, centenaire en cavale, et de ses improbables compagnons de route ! On rit volontiers, l'intrigue est diverstissante, les situations ubuesques. L'écriture et l'humour de l'auteur servent à merveille cette farce nordique dans laquelle rien n'est vraiment plausible mais qu'importe, puisqu'on rit souvent et beaucoup ! Cependant bien plus qu'un simple road-movie, l'auteur nous entraîne dans un étonnant voyage dans le temps et délivre, au moyen d'anecdotes pseudo-historiques aussi surprenantes qu'hilarantes, une version revisitée et complètement déjantée de l'histoire du XXème siècle. C'est intelligent, original et surtout très différent de la production littéraire du moment ! Un véritable remède contre la morosité ambiante que je conseille à tous ceux qui ont envie (ou besoin) de ce changer les idées !
Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 1 : L'Affaire Cendrillon Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 1 : L'Affaire Cendrillon
Mary Higgins Clark    Alafair Burke   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/08/23/laffaire-cendrillon-mary-higgins-clark-alafair-burke/

Lire un Mary Higgins Clark, c’est une sorte de madeleine de Proust pour moi. C’est au collège que j’ai lu un grand nombre de ses romans, découvrant le thriller avec elle. Je me souviens être restée estomaquée à la lecture de La Nuit du renard – que je ne pourrais pourtant pas résumer aujourd’hui. Puis j’ai découvert d’autres auteurs et j’ai laissé Mary Higgins Clark de côté, consciente avec un peu plus de comparaisons qu’il y avait tout de même plus haletant en terme de thrillers.

Et pourtant, en passant dans une librairie il y a quelques mois, je n’ai pas pu résister à la tentation et je suis repartie avec L’affaire Cendrillon sous le bras. L’affaire Cendrillon est un roman coécrit par Mary Higgins Clark et Alafair Burke. Je sais que Mary Higgins Clark coécrit des romans depuis quelques années notamment avec sa fille Carol, donc cette collaboration avec la fille du romancier James Lee Burke n’a rien de surprenant.

Dans une interview à Paris Match en 2014, l’auteure à succès explique comment s’est déroulé le travail : « Alafair a rédigé le premier jet, je l’ai retravaillé. On s’est réunies une seconde fois : on a discuté de la psychologie des personnages, on s’est bien amusées et, au final, je trouve que nous avons fait un bon roman. »

L’affaire Cendrillon redonne vie aux personnages d’un autre roman de Mary Higgins Clark, Le bleu de tes yeux. Dans ce roman, le mari de Laurie Moran est froidement exécuté alors qu’il est en train de jouer avec son fils Timmy dans un parc. Avant de s’enfuir, le meurtrier, qui a des yeux d’un bleu électrique, lance au petit garçon : « Dis bien à ta mère qu’elle est la prochaine sur la liste et qu’ensuite ce sera ton tour! » Huit ans plus tard, ce meurtrier aux yeux bleus n’a toujours pas été identifié et Laurie et son fils vivent toujours sous cette menace. Laurie, productrice de télé, continue néanmoins à travailler et a décidé de lancer une nouvelle émission de téléréalité consacrée à de vieux Cold Case, réunissant les témoins du drame. Le premier épisode est dédié au Graduation Gala Murders : il y a plus de vingt ans, la mondaine Betsy Powell et son mari Robert Powell organisaient une grande soirée en honneur de leur fille Claire et de ses trois amies fraîchement diplômées, mais Betsy était retrouvée morte étouffée au matin, un meurtre qui n’a jamais été élucidé. Laurie s’apprête à tourner son émission pilote dans la splendide demeure des Powell, mais ce qu’elle ignore, c’est que quelqu’un l’épie dans l’ombre… Quelqu’un qui a les yeux très bleus…

On retrouve dans L’affaire Cendrillon, Laurie, son père et son fils et sans doute toute l’équipe de l’émission. D’ailleurs, un nouveau tournage s’apprête à commencer puisque Laurie s’intéresse au meurtre d’une jeune femme, vingt ans auparavant, appelé l’affaire Cendrillon car l’étudiante avait perdu une chaussure en tentant d’échapper à son ravisseur.

L’affaire Cendrillon se lit bien, l’intrigue est plutôt intéressante. On reconnaît bien l’efficacité de Mary Higgins Clark derrière ce roman. Après, si vous aimez les thrillers et que vous avez l’habitude d’en lire, je ne sais pas si vous serez conquis. Mais j’ai passé un bon moment à explorer les différentes pistes sur lesquelles on m’a lancée.

Le duo a écrit d’autres romans depuis et il est fort possible que je les lise à l’occasion, je ne vais pas bouder mon plaisir.
13 à table ! 2016 13 à table ! 2016
Michel Bussi    Stéphane De Groodt    François D'Épenoux    Karine Giebel    Douglas Kennedy    Alexandra Lapierre    Nadine Monfils    Agnès Ledig    Romain Puértolas    Françoise Bourdin    Maxime Chattam    Bernard Werber   
Avec ce livre, on fait du bien aux autres et par la même occasion à soit ! J’ai passé un bon moment à découvrir ses douze nouvelles autour du thème de la fratrie. Toutes écrites par des auteurs talentueux au profit d’une grande cause (Les restaurants du cœur), elles sont très agréables et récréatives à lire, chacune dans leurs styles tantôt étonnantes, touchantes, déroutantes ou drôles. J’ai moi-même une sœur et deux frères et je crois qu’un bon écrivain pourrait facilement tirer une douzaine de nouvelles sur nos contradictions, ressemblances, sur nos « je t’aime, moi non plus », sur nos séparations et nos retrouvailles, sur notre amour et nos silences… L’on retrouverai un peu de tous les thèmes et sentiments décrites dans ses petites histoires imaginaires. Bref, un thème et des nouvelles qui provoquent forcement un certain remue-ménage dans mon fort intérieur.
[spoiler]
· Françoise Bourdin – Cent balles
« Dans une fratrie, la solidarité n’était-elle pas de rigueur ? »
C’est l’histoire de deux frères tellement différents mais inséparables. Ils sont proches, s’entraident prouvant que l’on a toujours besoin de l’autre et que quelques soit les actes, les chemins différents, il y a toujours à prendre et à donner entre frères à condition de ne pas juger. Une belle preuve d’amour !
· Michel Bussi – La seconde morte
Tout au long de cette intrigue, je me suis douté de la fin. Mais c’est tellement bien construit que j’ai fini pas me dire que je me trompais… Et puis quelle chute ! Mais chute…
· Maxime Chattam – Ceci est mon corps, ceci est mon péché
J’ai beaucoup aimé cette enquête policière, glauque et inquiétante. Par contre, moi qui imagine parfois au font de mon lit, un frère ou une sœur caché… je trouve ma folie moins inquiétant que de devoir m’interroger sur ce que je mange et surtout qui !
· Stéphane De Groodt – Frères Coen
J’avais déjà entendu ce texte sur canal + lu par Stéphane De Groodt dans une émission je ne sais plus laquelle. On aime ou on aime pas ! Il faut être très attentif, réactif et parfois s’y prendre à plusieurs reprises pour comprendre toutes les subtilités et drôleries de ce texte. Je vous conseil de le lire à voie haute… C’est un petit bijoux de jeux de mots et d’à peu prêt comme je les aime !
· François d’Epenoux – La main sur le cœur
Sans doute la nouvelle qui m’a le plus touché personnellement. Faut-il faire semblant entre frères et sœurs par amour d’une mère qui vous aiment autant les uns que les autres et qui ne cherche qu’à retrouver la magie d’une famille unie. Comment retrouver entre frères et sœurs l’instant futile et délicat de l’amour innocent de l’enfance. Pourquoi faut-il que se soit aux moments les plus durs de la vie comme la maladie, la mort que chacun oublie ses rancœurs, les non-dits, l’éloignement pour redevenir juste l’instant d’un clicher cette fratrie ? Pas avant ? Alors que c’est trop tard ! Mais tout ça ne compte peut-être pas entre frères et sœur. Peut-être est-ce normal puisque « J'étais leur petit frère et tout allait pour le mieux dans la meilleure fratrie du monde. »
· Karine Giebel – Aleyna
Ce n’est pas la nouvelle la plus joyeuse mais la plus authentique. Elle nous montre l’emprise des traditions archaïques, de la famille, de l’honneur dans certain milieu. C’est touchant, d’actualité et malheureusement criante de vérité. Le combat des femmes est loin d’être gagner…
· Douglas Kennedy – Tu peux tout me dire
Cette nouvelle semble presque autobiographique ! On devrais normalement se sentir en sécurité dans nos familles. On a confiance, on se confie, on demande conseil. Mais le plus souvent, cette famille nous trahie. Qui n’a pas éprouvé cette leçon au moins une foi dans sa vie ?
· Alexandra Lapierre – Fils unique
Ah les progrès de la génétiques… Un fils unique peut se découvrir une fratrie (ou pas)
· Agnès Ledig – Karen et moi
On peut être heureux d’arrêter de fumer surtout quand ça se passe dans les bras d’une autre…. Nos protagonistes en deviennent frère et sœur de cœur et finalement deviennent père de sang et mère d’adoption. Je vous laisse découvrir, c’est très beau !
· Nadine Montfils – La robe bleue
« Et qui te dis que les gens qui réalisent leurs rêves sont plus heureux que ceux qui se les imaginent? La réalité déçoit toujours. L'imagination, jamais. »
Deux sœurs, chacune dans leur monde ; un peu à côté de la plaque comme pour se protéger de la réalité tiennent un café. Rose rêve de quitter cet endroit où personne ne la remarque. Mais elle aime sa sœur, sa chienne Spéculos… Jusqu’au jour où un homme pas « comme les autres clients » entre et ravive ses espérances. … La fin est un peu « dérangeante » !
· Romain Puértolas – Le premier Rom sur la lune
Voici la nouvelle la plus farfelue de ce recueil mais aussi la plus poétique. Il y a un vrai fond et un message qui passe magnifiquement bien sous un doux voile d’humour. Une belle histoire pour tenir ses promesses… toujours !
· Bernard Weber – Jumeaux, trop jumeaux
Dans son style si particulier, Bernard Weber nous offre une vision (scientifique ? ) de la gémellité. Intéressant !:Même si la fin est un peu abrupt du fait du format imposé…
[/spoiler]


par RMarMat
Un choix Un choix
Nicholas Sparks   
http://wandering-world.skyrock.com/3080883253-Un-Choix.html

Un Choix est le troisième roman de Nicholas Sparks que j'ai la chance de lire après La Dernière Chanson et Les Pages De Notre Amour. Je dois bien avouer que ce livre s'inscrit dans la lignée des précédents : c'est une lecture douce, à la fois formidable et poignante, dans laquelle nous fait plonger l'auteur. Il parvient, une nouvelle fois, à créer une atmosphère très réaliste, profonde, recherchée, qui colle parfaitement à notre monde. On s'attend presque à croiser les héros du livre dans la rue. Bref, Nicholas Sparks réussit à nouveau à nous toucher en plein coeur et à nous en faire voir de toutes les couleurs.
Nous rencontrons ici Travis et Gabby, environ la trentaine, tous les deux voisins. Dès le départ, le contraste entre leurs deux vies est très marqué. Travis a tendance à se la couler douce, à vivre la dolcevita. A contrario, Gabby est une femme déterminée, travailleuse, saine, qui aime prendre soin d'elle et contrôler au maximum ses choix ( si elle me lisait, je pense qu'elle me tuerait, lol ! ). Un soir, elle va faire irruption dans le jardin de Travis à cause de sa chienne, Molly, qui serait tombée enceinte de Moby, le chien de son voisin. Bref, au départ, elle compte bien passer sa colère sur ce dernier. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.
Petit à petit, ils vont apprendre à se connaître et à se découvrir l'un l'autre. Bien que Gabby soit sur le point de se marier, elle n'hésite pas à faire faux bond à son petit-ami pour sortir avec Travis, tout en tendant désespérément de se dire que leur relation n'est qu'amicale. Et qu'elle le restera toujours. Évidemment, le destin va leur jouer de nombreux tours. Et, pour nous qui les découvrons, ce n'est que du bonheur ! On s'extasie littéralement devant le lien qui se met en place entre Travis et Gabby ! C'est réellement fascinant ! Nicholas Sparks possède vraiment le don de rendre tout ce qu'il décrit presque palpable. On y croit à cent pour cent ! On aspire même, à plusieurs reprises, d'être à leur place. Sincèrement, ces deux-là m'ont fait rêver !
Bien sûr, l'auteur n'a pas seulement rendu les personnages principaux hyper attachants. Les protagonistes secondaires sont tout aussi émouvants et adorables qu'eux. Je pense surtout à Stéphanie, la sœur de Travis, en disant cela. Comment vous dire... Je l'adore ! Elle m'a fait rire aux éclats à maintes reprises ! Ses sarcasmes, ses piques, sa répartie et ses échanges avec Gabby m'ont juste conquis ! On glousse d'avance en la voyant arriver dans les parages ! Du plaisir à l'état pur, voilà ce qu'elle nous procure cette petite Stéphanie !
Derrière cet aspect simple de l'intrigue se cache, bien sûr ( on lit du Sparks quand même ! ), un côté beaucoup plus poignant et frappant. Un Choix. Le titre du livre colle parfaitement aux cruels dilemmes auxquels les personnages vont être confrontés. Lâcher prise ou non. Dépasser ses limites par amour. Envoyer valser ses promesses. Autant de thèmes abordés avec tendresse et douceur, qui nous saisissent et nous déchirent tout au long de notre fabuleuse lecture.
Le roman est divisé en quatre sections : le prologue, la 1ère partie, la 2ème partie et l'épilogue. Si les trois premiers tronçons sont assez fluides, doux, posent le cadre et nous entraînent dans une merveilleuse histoire, l'épilogue nous prend aux tripes. Notre coeur loupe sans cesse des battements. On panique, on se ronge les ongles, on sent une boule au fond de notre estomac. J'ai adoré ça ! Les larmes nous montent aux yeux sans arrêt, et on voudrait pouvoir rassurer chaque personnage si cela était possible ! Ici encore, Nicholas Sparks réussit à nous montrer l'étendue de la force de sa plume : on reçoit toute une palette d'émotions. De la joie la plus totale à la tristesse, en passant par la colère et l'incompréhension, on vit les montagnes russes grâce à l'intrigue !
La conclusion du livre est vraiment très belle, et je n'en attendais pas moins. Elle me convient parfaitement, et je remercie du fond du coeur l'auteur pour ne pas avoir choisi une autre direction. Je me suis senti apaisé, tranquille, et je pouvais enfin reprendre mon souffle ! Elle est imprévisible et, bien qu'un peu tirée par les cheveux, elle m'a parfaitement convenu !
En définitif, Un Choix est un bel ouvrage, que je recommanderai très chaudement aux romantiques et aux fans de l'auteur. On s'évade complètement, d'une part grâce à la simplicité et à la fluidité du récit, et d'autre part car l'histoire est passionnante et fascinante. L'univers mis en place est juste parfait, on s'y croirait presque. Travis et Gabby sont deux protagonistes vraiment géniaux, auxquels on se lie sans aucun mal. Une magnifique et captivante histoire à dévorer dès que possible.

par Jordan
Les jours de gloire Les jours de gloire
Jacques Lafontaine   
À dix ans, Jean-Baptiste ne connaît pas toutes les difficultés qu’une femme doit surmonter pour élever un enfant sans père. Chassée par sa propre famille, contrainte de trouver un logement décent dans la capitale, sa maman parvient à se faire embaucher dans une bonneterie dirigée par Simon, un individu dont l’allure sévère dissimule mal une profonde gentillesse. Mais un jour, cet homme providentiel est emmené par la Gestapo, ce qui contraint la mère de Jean-Baptiste à tout abandonner une nouvelle fois pour tenter de gagner la zone libre.



par bamby114
Je peux très bien me passer de toi Je peux très bien me passer de toi
Marie Vareille   
Excellent moment avec l histoire de Constance et Chloé.
Humour et remises en question, nos deux héroïnes vont changer leur vie de façon surprenante : un pacte aux objectifs opposés.
Marie Vareille met l accent sur l amitié et l amour familial mêlant émotion et situations cocasses.
J ai particulièrement apprécié l écriture fluide qui permet de ne plus sortir du roman.
Crossfire, Tome 1 : Dévoile-moi Crossfire, Tome 1 : Dévoile-moi
Sylvia Day   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/crossfire-tome-1-devoile-moi.html

J'ai été agréablement surprise par cette lecture. Je pense que cela vient en bonne partie du fait que ce livre a été comparé encore et encore à Fifty Shades of Grey, de ce fait je ne m'attendais pas à grand chose alors que j'ai passé un très bon moment à suivre les aventures de Gideon et Eva. Parce que je vais pas m'en cacher, j'ai trouver FSoG très (TRÈS) moyen et la série des Crossfire s'annonce largement plus intéressante (avec d'ailleurs un style d'écriture bien meilleur).
Les grosses similitudes qu'on peut trouver entre les deux séries sont principalement le héros qui se trouve être un jeune et riche entrepreneur avec un lourd passé qui le hante et aimant contrôler son monde. Cependant la ressemblance s'arrête là. Car dans Bared to you, on a le vrai plaisir de croiser une héroïne qui est capable de se prendre en main comme Eva (opposée à l'insipide Ana de FSoG) et qui donc rééquilibre la relation (contrairement à de plus en plus de romances, dont FSoG, où on a une opposition mâle dominant plein de problèmes contre jeune fille innocente et incapable). Ici les deux personnages principaux ont un lourd passé et pas mal de choses à surmonter, ce qui donne une vraie dimension à leur relation.
L'auteur nous embarque très rapidement et pleinement dans le début de cette relation teintée par les secrets des passés de ses protagonistes. A noter également le personnage très attachant et étonnant du meilleur ami d'Eva, Cary, qui semble avoir encore plus de problèmes que Gideon et Eva réunis (je lui donnerais bien son propre roman à celui-là !).
En résumé une vraie lecture à ne pas manquer, et surtout pas sous prétexte que c'est un autre FSoG (d'ailleurs n'attaquez pas ce livre en pensant que vous allez tomber sur une copie de FSoG, si vous êtes fans, car vous serez indubitablement déçus). J'ai vraiment hâte de découvrir le second tome et de connaître les secrets non révélés et l'évolution du couple Gideon/Eva.

par Althea
L'Affaire Jennifer Jones L'Affaire Jennifer Jones
Anne Cassidy   
Ce livre raconte la réinsertion dans la vie d'une jeune fille après qu'elle ait passé plusieurs années en prison. Au fil de l'histoire, nous découvrons, par une série de flash backs, sa jeunesse, son histoire...