Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LitteralementAmoureuse25 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Joshua a disparu / Dans l'ombre des souvenirs Joshua a disparu / Dans l'ombre des souvenirs
Robin Perini    Cynthia Eden   
Joshua a disparu, Robin Perini

Un corps de déesse dans une robe noire toute simple, les yeux bleus les plus tristes qu’il ait jamais vus… Décidément, Mitch Bradford a bien du mal à imaginer qu’un an plus tôt Emily Wentworth ait pu tuer de sang-froid son mari et enlever leur bébé pour extorquer de l’argent à sa belle-famille. Pourtant, Mitch a une tâche à accomplir : surveiller Emily et retrouver l’enfant. Et rien ― pas même l’attirance que lui inspire la jeune veuve ― ne pourra le détourner de sa mission…

Dans l’ombre des souvenirs, Cynthia Eden

Je n’ai pas confiance en vous… A peine a-t-elle prononcé ces mots qu’Elizabeth les regrette déjà. Car de tous les policiers et détectives qu’elle a rencontrés depuis la mort de son mari, assassiné sauvagement dans leur chalet de montagne, Mac McGuire est assurément le mieux placé pour assurer sa protection. Une protection dont elle ne pensait plus avoir besoin, elle qui, depuis des années, mène une vie sans histoire à Austin. Pourtant, cette fois, le passé semble l’avoir rejointe, et elle sait que le moment est venu de réveiller ses souvenirs et de confier à Mac les secrets qu’elle gardait enfouis au plus profond de sa mémoire. Des secrets qui risquent bien de lui coûter la vie…

par letty85
La Fille d'avant La Fille d'avant
J.P. Delaney   
http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/06/fiche-livre-la-fille-d-avant-jp-delaney.html

La fille d'avant met en parallèle deux femmes habitant une très étrange maison à deux périodes différentes. Cette maison est extrêmement intrigante et originale. Aussi, pour y vivre, faut-il accepter de se plier à tout un tas de règles plus étonnantes les unes que les autres. En effet, le One Folgate Street est une habitation révolutionnaire, tant par son aspect austère proche de la philosophie de Marie Kondo (groso modo, le rangement par le vide) que par sa richesse technologique. Edward Monkford prétend pouvoir créer une maison capable de s'adapter en permanence à ses occupants. Le problème est que la locataire précédente est morte dans ce logement, dans des circonstances étranges. Jane, la nouvelle occupante se lance dans une enquête pour découvrir les raisons de la mort d'Emma, la fille d'avant.

C'était une lecture agréable mais assez banale en fin de compte. Si l'histoire se lit vite, à la façon d'un page turner, elle manque tout de même de créativité et de profondeur. J'ai apprécié les éléments nouveaux sur la psychologie des différents personnages. Cependant, je trouve qu'ils sont amenés un peu trop facilement. Bien qu'on ne sache pas aisément qui est le coupable et surtout s'il y en a bien un, le roman manque de manipulation et de finesse. Les suspects s'enchaînent, tous plus ou moins sur un même pied d'égalité, sans qu'il y ait vraiment de manipulation. On n'est pas sûr, on n'est pas surpris, on n'est pas déçu, en fait, on est de simples spectateurs. C'était peut-être l'effet recherché mais j'avoue que cela m'a empêchée de développer des sentiments pour les différents protagonistes. Ni haine, ni amour, ni compassion. Ils m'ont laissée indifférente.

Qui plus est, les questionnements qui auraient pu pousser à la réflexion ont été balayés très rapidement. Le deuil, la mythomanie, le sado-masochisme, le narcissisme, le handicap, ... autant de thèmes qui sont vaguement survolés et trop peu exploités alors qu'ils auraient pu permettre de semer le trouble et le doute dans l'esprit du lecteur.

Conclusion : ♥♥♥ C'est un roman plutôt banal en fait, une lecture agréable et vite faite mais qui s'oublie rapidement. Le scénario manque peut-être de fantaisie et les aspects névrotiques des personnages ne sont pas assez exploités selon moi. Dommage !
La mort est une femme comme les autres La mort est une femme comme les autres
Marie Pavlenko   
C'est un roman court, qui se dévore en deux petites heures.
J'ai vraiment aimé ce que j'ai lu. Car en plus d'être original et bien narré, c'est bourré d'humour et de sarcasme.

Nous suivons les destins entrecroisés de trois personnes : Emm, Anatole et Suzie. Et chacun de ces trois personnages a su me séduire. Même la Faux m'a beaucoup plu (car oui, elle parle :p ).
Anatole c'est le beau gosse, ténébreux, viril et médecin de surcroît... mais, c'est aussi le Toinole à sa môman. Cette dernière est envahissante au possible, affreusement protectrice et castratrice !
Suzie, c'est une jeune femme que la maladie a prise par surprise. Alors que de belles années étaient encore devant elle. C'est un personnage auquel on s'attache immédiatement. C'est une combattante qui ne se laisse pas aller. Elle est touchante, adorable.
Emm est tout aussi extraordinaire. C'est un personnage haut en couleur, improbable, loufoque, complètement barré, bourré de sarcasme et forcément un brin cynique aussi (qui ne le serait pas à sa place lol). Ses réparties m'ont fait sourire plus d'une fois, pour ne pas dire franchement rire.

Quant à l'histoire, je l'ai trouvée innovante et très agréable à lire. Très bien menée aussi.

En bref ? La mort est une femme comme les autres est une lecture divertissante à souhait.

par toutoun
Deux par deux, Tome 1 : Ceux qui se cherchent Deux par deux, Tome 1 : Ceux qui se cherchent
Jennifer Echols   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-54o

{Jenni} : Avec une couverture me faisant penser aux années lycée, « Ceux qui se cherchent » est le premier tome de la série Deux par deux, qui devrait avoir du succès auprès d’un jeune public. Jennifer Echols nous livre une petite romance légère et mignonne avec des jeunes étudiants et leurs tracas du quotidien.

[...]

Je n’ai pas particulièrement accroché à cette romance. Le livre paraît interminable pourtant ce n’est pas un gros pavé et je dois dire qu’il ne s’y passe pas grand-chose. Entre les longueurs et les nombreux passages que j’ai survolé, les protagonistes ne m’ont pas fait ressentir quoi que ce soit. Will m’a semblé nunuche et Tia, insupportable. Elle est indécise et contrariante tandis que lui est trop gentil et vulnérable.

Impossible pour moi de plonger dans l’histoire et d’accrocher aux personnages, pourtant l’idée de la fanfare était originale. J’ai trouvé cette lecture un brin ennuyante, certainement dû au fait du jeune âge des protagonistes. Par ailleurs, même si je n’ai pas été transportée, la romance reste simple et mignonne. Je pense que ce livre sera parfait pour un public de jeunes adolescents. Tia est une fille étourdie, qui tourne tout à l’humour, et qui est jalouse. Elle fait semblant d’être une bonne à rien à la tête vide, et préfère rester célibataire car elle ne veut pas s’impliquer dans des choses qui nécessitent des efforts. Tia et Will se comprennent un peu trop bien l’un l’autre. Il lui plait plus qu’elle ne voudra bien l’admettre !
La petite fille jamais aimée La petite fille jamais aimée
Mia MARCONI   
Je me suis mise à la place de cette petite fille tout le long de la lecture, et également à la place de la personne qui l'accueille en famille d'accueil. Je trouve cette histoire extrêmement touchante !

par Kmydaukho
Sous Influence Sous Influence
Ségolène Bourlard   
Hugo et Émilie incarnent le couple parfait aux yeux de leurs proches, jusqu’au jour où Émilie perd pied, jusqu’au jour où Hugo rentre chez lui pour découvrir le cadavre à la bouche encore barbouillée de chocolat de sa fille.
Après tout, Émilie n’avait jamais aimé les enfants...
C’est une longue descente aux enfers qui s’amorce. Emilie, tiraillée entre innocence et culpabilité, replonge dans ses souvenirs et sombre doucement dans la folie. Son entourage, sous le choc, hésite entre déni et recherche de la vérité.
Comment Emilie a t-elle pu en arriver là ?
Quelle faille pourrait expliquer ce terrible basculement ?
Personne ne semble avoir la réponse... Mais peut-être qu’IL sait ?

par Florian-7
Ma nuit, ton jour Ma nuit, ton jour
Mily Black   
Une nouvelle qui met en scène une héroïne malheureusement superficielle et horripilante. Cette dernière alourdit le texte.
L histoire, même s il s agit d une nouvelle, n apporte pas les émotions auxquelles je m attendais.
Un peu d humour néanmoins et bien écrit, Milly Black donne du rythme.
Mais je suis passée à côté de tout.
Le Grand saut Le Grand saut
Florence Hinckel   
Un super roman d'amitié et d'amour. Les personnages sont géniaux et développés. Leur histoire à chacun est compliquée, c'est ce qui nous fait nous attacher à eux.
L'écriture de Florence Hinckel est super agréable à lire: c'est fluide, poétique mais pas trop, rythmée.... Bref, j'aime beaucoup son style d'écriture.
C'est un livre qui se déroule dans notre monde actuel. On découvre des histoires d'ados mais qui toutefois nous font réfléchir sur des choses de la vie quotidienne.
Trop de suspense à la fin, j'attends le second tome avec impatience !

par A-Z-
Les Aventures de Charlotte Holmes Les Aventures de Charlotte Holmes
Brittany Cavallaro   
J'avoue être mitigée.
Je ne sais pas si j'ai adoré ce livre ou si je l'ai trouvé moyen.

Jamie est selon moi le personnage le plus intéressant. Mise à part son arbre généalogique, il a tout du jeune homme banal.
J'ai beaucoup apprécié le fait qu'il soit le narrateur de l'histoire, ainsi nous ne connaissons pas les détails des différents plans de Holmes.

Charlotte est... spéciale. Elle est aussi agaçante que son ancêtre mais à également ses côtés attachants. [spoiler]Le fait qu'elle prenne sur elle pour se rapprocher de Jamie par exemple.[/spoiler]

Les personnages secondaires sont justement un peu trop secondaire à mon goût. Ils sont trop peu développé.

L'enquête n'est pas très "compliqué", on devine vite les raisons du crime mais les suspects sont assez bien mis en avant pour nous maintenir dans l'incertitude jusqu'à la fin du livre.

Malgré ces petits défauts, ce tome m'a quand même bien plu et je suis impatiente de lire la suite.

par Ln_n
Nom de jeune fille Nom de jeune fille
Françoise Bourdin   
Deuxième roman de Françoise Bourdin que j'ai lu, après «Une nouvelle vie», je l'ai apprécié pour ses qualités d'écriture et pour la peinture réaliste qu'il brosse de l'expérience du divorce et des prises de conscience qu'on fait en constatant qu'on a passé sa vie aux côtés d'un malotru. Encore là, Françoise Bourdin aurait certes pu élaborer un peu, car j'aurais aimé connaître l'évolution psychologique et spirituelle de certains personnages, tels que l'outrecuidant Mathieu ou encore Axelle, la fille de Ludovic, mais c'est ma boulimie de lectrice qui me donne sans doute le sentiment d'être restée un peu sur ma faim. Petite remarque: Mme Bourdin a beaucoup tendance à insister sur les magnifiques yeux de ses héroïnes... c'est dommage car ça gâche un peu la sauce et ça donne à ses romans un petit effet de guimauve pas forcément souhaitable... Mais on le lui pardonne volontiers!