Livres
524 383
Membres
542 614

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de LitteralementAmoureuse25 : Mes envies

A Good Girl A Good Girl
Amanda K. Morgan   
Ma Chronique : https://fiftyshadesofbooks2017.wordpress.com/2017/10/11/a-good-girl/

Ok…. Je viens de me prendre une claque, et je ne vais sûrement pas dormir cette nuit ! je suis en PLS même et je me demande encore comment je vais pouvoir écrire cette chronique tout en vous vendant du rêve et SANS SPOIL ! Si quelqu’un a lu venez me voir en PV j’ai besoin d’extérioriser tout ça !

Alors, Comme le dit le résumé, Riley est la fille parfaite… Mais quand je vous dit parfaite… Vraiment, on dirait un robot !

Elle est major de sa promo, n’a jamais des notes en dessous de 18/19, a assisté depuis son plus jeune âge dans des associations caritatives, sauve les bébés chiots, aide les personnes âgées, les militaires ! Elle à fait du mannequinat.. Enfin bref vous voyez le tableau ! Elle est chef des pom-pom girl et à toujours été élu reine du bal ! même quand elle est arrivée en seconde ! Riley EST parfaite ! Elle est entourée de ses meilleures amies : Kolbie et Neta qui elles aussi sont intelligentes mais pas des intellos et très belle, elle forme à trois un beau trio ! Je m’attendais donc à découvrir qu’en fait Riley faisait ça pour masquer un profond secret, qu’au fond c’était une peste, qu’elle était méchante.. Mais non… C’est bien plus complexe que ça !

Pour retourner à l’histoire, de fil en aiguille.. Les amies de Riley l’encourage à sortir de son cocon de petite fille modèle et de commencer à s’amuser… Jusque la rien de grave puisque Riley n’arrive pas à se détendre.. Les fêtes alcoolisés remplis de gamins… Ce n’est pas sa tasse de thé.

Tout commence quand Le professeur de français de Riley commence à lui prêter un petit peu pus d’attention (Ok, je vois que j’ai votre attention.. Mais ne sous-estimer pas cette histoire.. Ce n’est pas ce que vous croyez !) Petit à petit, une relation amoureuse naît entre les deux et petit à petit on commence à percevoir la personnalité de Riley, mais trop car ce récit et de son point de vue… Et franchement, qui dirais du mal de lui même !!??

Pendant tout le livre jusqu’à la fin rien de spécial n’arrive et je me demandais OU l’auteur venait nous emmené… Tout ce que je voyais c’est que Riley était toujours.. PARFAITE !

Comment je le sais ? A part le fait qu’elle le dise elle même ?

Et bien, chers amis, à la fin de quelques chapitre, il y a une liste avec les qualités et toutes les bonnes choses que Riley a accompli dans sa vie, une liste à faire pâlir de jalousie n’importe qui, une liste à se sentir minable et à se demander… Mais en fait, je ne fais pas grand chose de ma vie… Ou cette fille trouve-t-elle le temps de faire des brownies, sauver des bébés chiens, participer à 3 œuvres caritatives tout en maintenant sa vie scolaire et sa vie sur le plan social !!! Ça doit cacher quelques choses… Et bien… Jusque la NON ! Tout ce qui est dit … EST VRAI ! Riley est un ange…

« Je suis une fille sage, après tout. »

Je continue donc ma lecture… Entre elle et Alex, une fois ça va, une fois elle se montre jalouse car toutes les filles du lycée lui tourne après, celui ci lui promet de quitter sa femme pour elle… Bref une histoire lambda comme on s’y attend, une sorte de cliché en somme…

Alors, je me demandais.. Mais il est ou le thriller à la fin quoi !!!

Et la… Les dernière pages… LE CHOC ! D’où la position de PLS :

Je vous vois derrière vos écrans trépigner d’impatience, vous demandant MAIS QU’A T-IL PU BIEN SE PASSER POUR QUE JE SOIT COMME CA !

Chers lecteurs.... L’heure est grave car je ne dormirai pas ce soir…

Le pire dans ce livre c’est qu’après avoir tourné la dernière page, on est pas sur d’avoir bien compris l’histoire, on se rend compte que Riley… Cette fille est bizzare ! Je ne dirais pas d’autres mots pour ne pas SPOIL mais… Woah !

Ce livre nous fait tourner en bourrique pendant tous les long et ce n’est qu’au 5 dernière pages que TOUS le récit prend son sens ! Toute la force de ce livre repose dans les dernières pages !

Cette fin nous laisse… Perdu, j’ai même du aller demander sur Insta à des âmes charitable si c’était bien ce que j’avais compris du récit tellement je n’étais pas sur ! Tellement ce livre m’a retourné le cerveau ! Ce livre est mon deuxième thriller… Et vous savez quoi ? Selon la définition de ce mot ! Les conditions sont REMPLIS ! Et je suis désolé moi même de vous en dire sans trop vous en dire, mais si je vous disais réellement ce qui se passait ! Ça gacherait TOUT !

A good girl c’est l’histoire d’une fille parfaitement imparfaite, je dirais !

" Les apparences sont parfois trompeuses "

C’est une histoire normale, une histoire qu’on lit tout en se demandant où est l’action, une histoire ou on a hâte d’en découdre et au final, on ne s’attend pas à cette fin ! Ce livre était vraiment un thriller psychologique car à la fin…. Vous le découvrirez vous même

Je me suis dit que la fin aurait pu être plus développé car j'étais vraiment perdu... Comme si je n'avais pas vraiment compris toute l'histoire.... Je me suis alors demander si justement... C'était volontaire de la part de l'auteur car après tout c'est un thriller psychologique... Et qu'à la fin nos cerveaux en sont tout retourné.. et j'avais raison car quelqu'un viens de m'apporter une info cruciale et je quoi que je me suis mise encore en PLS parce que ce livre.. c'est du pur génie !
À l'ombre de nos secrets À l'ombre de nos secrets
Lily Haime   
Une fois de plus, Lily Haime nous offre une magnifique histoire d'amour. Mais quoi d'étonnant, c'est une habitude avec elle!

C'est l'histoire d'un amour interdit pour plusieurs raisons: parce qu'il est français, parce qu'il est allemand. Parce que ce sont deux hommes à une époque où l'homosexualité est considérée comme une maladie. Parce qu'il se bat pour la liberté, parce qu'il porte l'uniforme de la Wehrmacht. Tant de raisons de se détester et de se faire la guerre, mais des raisons qui n'ont aucun poids face à la puissance de l'amour.
C'est un livre où se côtoient l'amour et la haine. Les plus petites joies aux plus grandes peurs. L'espoir et le désespoir. La violence et la passion.

C'est aussi l'histoire d'une guerre, d'un moment sombre de notre Histoire. Une guerre où rien n'était tout blanc ou tout noir. Où même les héros ont dû entacher leurs âmes irrémédiablement. Ce livre c'est aussi leur histoire.

Un bémol tout de même, qui devient récurrent: la similitude des personnages. Ou tout du moins du personnage principal avec ses autres héros. Julien est un jeune homme fier, fort, intransigeant, dur parfois, passionné tout le temps, un leader charismatique aimé de tous. A travers lui j'ai revu Mathias, Alexandre, Gabriel... A tel point que certaines réactions, certains déroulés de l'histoire en étaient prévisibles. Et si j'aime toujours autant ses livres, si la plume de Lily est toujours aussi magnifique et qu'elle reste un de mes auteurs préférés, j'ai un peu perdu l'émoi et l'exaltation des 1ers livres.
Mais la fin... La fin! Elle a, comme avec "Déferlante", fait passé ce livre d'excellent à coup de cœur. La fin m'a émue, m'a bouleversée, m'a fait un peu pleurer. Magnifique!

Lily est une magicienne des mots. Elle sublime chaque émotion et j'attendrai toujours ses livres avec impatience mais j'attends une chose maintenant, c'est d'être à nouveau surprise, qu'elle se réinvente et sorte peut-être de cette case dans laquelle est est.

Dernière chose, qui n'a rien à voir avec la qualité de l'histoire mais tout avec le prix. Déjà que presque 10€ pour une e-book c'est abusé, j'estime qu'on est en droit d'avoir un produit finit impeccable. Ce n'est pas le cas ici. Il y a quelques coquilles de-ci, de-là, qui ne devraient rien avoir à faire dans un livre de ce prix-là.
À la folie... Pas du tout ! À la folie... Pas du tout !
Sora Ohno   
Des bouts de relations amoureuses dans toutes leurs complexités, associées à des astuces, des réponses (à base de violence) proposées par l'auteur. Je dois dire que c'est une lecture qui m'a laissée septique. Elle est certainement à prendre au 36 degrés, toutefois, il me manque des jalons d'humour pour rire de ce type de propos.

Dommage, le dessin est phénoménal ! L'auteur à un don pour rendre le mouvement. J'étais complètement soufflée.

par Biibette
À quatre mains À quatre mains
Renée Carlino   
Un mot : superbe !
Première lecture ne VO et pas déçue du voyage ..

Renée Carlino a su me transporter au fil des pages et des musiques évoquées !
Les personnages sont touchants, attachants et perturbants aussi .. Grâce à eux l'auteure fait passer de belles leçons sur l'amour, l'amitié, et la confiance !

- Mia, oh Mia Pia !
Quelle caractère celle-ci ! Je me suis beaucoup attachée à elle, voire même un peu reconnue dans plusieurs passages, mais elle m'a aussi agacée parfois. J'apprécie le fait qu'on voit une réelle évolution du personnage durant l'histoire, on apprend beaucoup grâce à ses expériences !
- Will...Wiiiiiiiiiiiiiiill !
C'est le personnage auquel je me suis le plus attachée (donc je veux absolument lire Sweet Little Thing) et qui m'a le plus touchée. J'ai franchement ressenti sa passion pour la musique et j'ai trouvé ça beau..vraiment !
- Jackson ..The BEST dog EVER !!
Voilà, inutile d'en dire plus, ceci le décrit parfaitement bien ...

Bref je le recommande, de plus les références musicales sont très bonnes !

par Alynn
À quoi tu ressembles ? À quoi tu ressembles ?
Magali Wiéner   
https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/02/a-quoi-tu-ressembles-de-magali-wiener.html
Ce roman est vraiment atypique puisqu'il s'agit en réalité d'un recueil de nouvelles. Chaque nouvelle correspond à un personnage faisant partie de la bande de copains élèves dans la même classe. Toutes ont un point commun : la volonté d'être soi et non une copie d'un parent souvent le père. Il y a tout de même des variantes.


J'ai adoré le style de l'autrice puisqu'elle manipule le lecteur, assoie un suspens incroyable sur certaines nouvelles, sur une autre, vous vous prenez une claque énorme et une autre m'a un peu choquée. Le choix des mots est également intéressant. On ne mâche pas le travail de réflexion du lecteur. On doit comprendre les sous-entendus. On ne nous dit pas clairement les choses. Les fins de chaque nouvelle sont vraiment des fins mais plus que cela, c'est des rebondissements de malade. Il y a une fin que j'ai trouvé moins surprenante mais très belle.


On n'aborde pas seulement la volonté de ces ados d'être eux-mêmes. On parle du statut des parents, de leur impact sur leurs enfants selon l'éducation qu'ils donnent. En effet, l'autrice aborde différente façon dont les parents élèvent leurs enfants : on a les parents absents, qui en demandent trop, un drame, des secrets, libres et d'autres encore mais il faut lire le livre et lire entre les lignes pour le comprendre. On y parle également des changements des ados face à certaines découvertes souvent malgré eux.


J'ai été très touché par la plupart mais deux m'ont plus touché que d'autres : celle de Diane très poétique et Mika qui est très dur mais cela existe malheureusement. L'espoir est présent avec la nouvelle de Jeff. Le thème abordé est vraiment beau. Dommage pour la fin. Pas qu'elle ne m'est pas plus mais elle est dure après autant d'espoir. Celle d'Antonin m'a glacé à la fin.


En bref, ce recueil de nouvelle vous en mettra plein la vue avec une écriture intelligente qui pousse à la réflexion et à voir plus loin que les apparences.
À sa place À sa place
Ann Morgan   
Un thriller qui sort des sentiers battus.

Helen et Ellie sont deux jumelles de 6 ans. Si elles se ressemblent physiquement, il en va autrement pour le caractère. Helen est entreprenante, vive et fait tout parfaitement. Ellie au contraire est toujours à la traîne que ce soit à l’école, en famille ou dans leurs jeux. L’explication serait qu’elle est née avec le cou entouré du cordon ombilical. Pour rire, Helen propose à Ellie d’intervertir leurs rôles, Helen devient Ellie, Ellie devient Helen. Et cela réussit au-delà de leurs espérances, elles parviennent à tromper amies, voisines et jusqu’à leur mère. Seulement lorsqu’arrive le soir et le moment de reprendre chacune son identité, Ellie refuse. Commence alors pour Helen une lente et interminable descente aux enfers.

Ann Morgan a une écriture tranquille, fluide, qui nous fait admirablement ressentir la pesanteur de la vie d’Helen qui est la principale narratrice. Il a suffi de rien, juste un jeu, un échange de personnalité, pour que tout bascule à jamais. Helen/Smudge se retrouve enfermée dans un rôle qui n’est pas le sien à cause de l’aveuglement des adultes et c’est hallucinant de voir comme tous ses actes se retournent contre elle parce que sa mère a décidé qu’elle était toxique. Hallucinante également la malchance qui ne la quitte pas. Le sort s’acharne vraiment sur elle : dès qu’elle pense qu’elle va s’en sortir, que les choses semblent s’arranger, il se produit un évènement pour la faire replonger.

Ann Morgan nous conte également la vie d’une famille et à travers elle nous découvrons les ravages des secrets, des non-dits. Et au fur et à mesure que l’on tourne les pages, on pressent qu’ils sont multiples et on espère trouver la clé du comportement de la “vraie” Ellie devenue Helen, mais aussi de la mère, on découvre ce que cache la “Regrettable Décision” du père et on souffre avec la “vraie” Helen devenue Ellie/Smudge.

Et quand on arrive à la fin, la première réaction c’est : tout ça pour ça ? Et on se dit que l’auteure nous a bien eus, qu’elle nous a menés de main de maître là où elle le voulait et qu’il est temps d’avancer, de vivre l’instant présent et de laisser le passé là où il est c’est-à-dire derrière soi.

Je suis sortie de ma lecture totalement déroutée, Ann Morgan a su maintenir le suspense jusqu’au bout et il me reste un malaise, il a suffi de tellement peu pour tout bouleverser, c’est tellement fragile l’équilibre d’une vie… Je ne peux que vous conseiller de lire « À sa place » pour vous faire votre propre opinion et je remercie Masse Critique Babelio ainsi que les Éditions Presse de la Cité pour ce Service Presse.

par Goewin
À toi pour l' infini À toi pour l' infini
Audrey Dumont   
Rien que la lecture du titre nous en dit long sur le type de lecture qui nous attend. On se doute que l’histoire va être à la fois triste et romantique.

Janice est à un tournant de sa vie. En vacances avec sa sœur, Sara et sa meilleure amie, Line sur l’île d’Hawaii pour un mois, elle est avant tout là pour profiter une dernière fois. Ce séjour est pour elle l’occasion d’oublier les derniers mois, de souffler tout en méditant sur le futur.
A peine débarquée de l’aéroport, elle va croiser le regard de Thomas, un bel homme brun en apparence sûr de lui et qui la trouble plus que de raison. Ce dernier ne tarde pas à lui proposer un rendez-vous. Malgré ses réticences et face à l’insistance de ses amies, elle accepte de se laisser embarquer dans l’inconnu avec cet homme.
Car Janice a toujours eu un principe dans la vie : ne pas tomber amoureuse, ne pas souffrir à cause d’un homme. Du coup, elle n’a vécu que des aventures d’un soir où c’était toujours elle qui décidait où, quand, comment. Elle ne sait jamais laisser dicter son comportement par un homme. Mais Thomas pourrait bien réussir à lui faire voir les choses autrement.

Même si l’on ne sait pas exactement quel mal ronge Janice, on se doute que la situation est désespérée et irréversible. On comprend rapidement que ce mois de vacances entre copines est le dernier que vivra Janice. Malgré la maladie, elle se montre forte. Ses amies lui sont d’un grand soutien et lui permettent de faire face. Le personnage de Line apporte un peu de légèreté au scénario. Elle est enjouée, drôle et agit comme si de rien n’était. Quand elle parle ou agit, un peu de tristesse s’envole. Elle réussit à détourner notre attention de la maladie de Janice.
J’ai trouvé un peu cruel qu’elle choisisse de taire son état de santé à Thomas. Elle le laisse espérer un avenir alors qu’elle sait qu’il n’en sera rien. Au fil des pages, on voit à quel point il s’ouvre à elle, lui confiant ses secrets, son passé, ses craintes, ses doutes. Et Janice de son côté, n’en fait rien. Elle reste dans le flou, lui faisant miroiter un avenir. A plusieurs reprises, j’ai pensé qu’elle allait cracher le morceau. Après, je peux aussi comprendre sa volonté de vivre ce dernier mois comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Lire la pitié dans le regard des autres peut s’avérer difficile à gérer. Il n’en reste pas moins que je trouve ce comportement de déni un peu injuste envers Thomas.
Cette histoire m’a émue en me faisant sourire, rire et également pleurer, notamment sur toute la dernière partie narrée du point de vue de Thomas.
Côté écriture, pour un premier roman, c’est plutôt bien écrit. C’est fluide, facile à lire même si j’ai bloqué sur certaines expressions ou tournures de phrases. L’histoire est courte et bien équilibrée. Il n’a pas de temps mort. Mis à part que j’aurais aimé que Thomas connaisse la vérité plus tôt pour donner une autre dimension à l’histoire, j’ai apprécié cette lecture.
Si vous cherchez une histoire qui va vous conduire du rire aux larmes, vous émouvoir au plus profond, vous pouvez vous lancer dans cette lecture sans hésiter.
À tout jamais À tout jamais
Nicholas Sparks   
Dieu que j'ai pu pleurer en lisant ce livre ... magnifique !!! c'est le seule mot qui me vient.
Abandonnée de tous Abandonnée de tous
Hope Daniels   
Hope a grandi dans une famille bancale. Entre une mère prostituée, un père alcoolique, un grand frère absent, et deux petits frères dont elle s'occupe, la petite fille doit faire face à des difficultés innombrables.

Ne mangeant pour ainsi dire jamais à leur faim, livrés à eux-mêmes, déscolarisés et sales, la petite Hope et ses frères ne sont pas conscient du gouffre dans lequel ils sombre. Jusqu'au jour où c'est la peur de trop.

Hope emmène ses petits frères dans un poste de police, et demande à être placée en famille d'accueil. Installés dans un foyer, ils vont cette fois devoir composer avec leurs demandes, et la jungle administrative.

J'ai bousculée, secouée, touchée, et estomaquée par ce que Hope raconte dans ce livre! Je vous le dis, il faut avoir le coeur bien accroché.

Hope a de très nombreux souvenirs de son enfance, et elle les raconte avec une simplicité et une naïveté incroyable. Elle explique leurs nombreuses expulsions, les comas éthyliques de leurs parents, la mise en prison régulière de sa mère, de ses clients aussi. Elle parle de la recherche de nourriture dans les cimetières, et de leurs crampes de faim. Elle parle du lundi, jour exceptionnel où la paie de la semaine leur permet, ce jour-là, d'avoir le ventre plein.

Et ensuite, elle parle de ses demandes pour être placée en foyer d'accueil, de la valse des moniteurs qui arrivent et qui disparaissent, de l'absence de repères dont elle a tant besoin. Elle explique sans rien cacher son mal-être, l'alcool, et les autres dérives dans lesquels elle tombe, en pensant s'évader quelques instants.

Et enfin, et peut-être est-ce même le plus terrible finalement, elle parle du silence que l'administration lui oppose, l'interdiction de savoir ce qui se trouve dans son dossier, et les fins de non-recevoir quant à ses demandes de famille d'accueil.

Ca vous secoue jusqu'au plus profond de votre être. On ne peut que se demander comment on peut traiter des enfants de la sorte!! De la part des parents, bien entendu. Mais également des institutions. Parce que je pense que dans ce cas, il y a de nombreuses erreurs. Hope est perdue, clairement. Et elle est sans cesse changée d'endroits, ou alors ce sont les éducateurs auxquels elle fait confiance qui s'en vont sans prévenir. Ou bien c'est ce silence de plomb opposé à ses questions, que je trouve tout à fait légitime.

Ce livre a beau être bouleversant, il mérite tout à fait d'être lu. Ce témoignage mérite d'être lu, ne serait-ce que pour Hope elle-même, pour le parcours qu'elle a fait, pour la pente qu'elle a remonté, pour les épreuves qu'elle a traversé.

Je suis ... simplement bouleversée par cette lecture.

par bebi
Above All, Tome 1 : Embarquer Above All, Tome 1 : Embarquer
Battista Tarantini   
Les couvertures, le titres m'ont interpellés et c'est pour cela que j'ai commencé ma lecture. Je pensais donc avoir affaire à une histoire d'A dans le milieu de l'aviation… la réalité est toute autre.

Je suis déçue parce que Battista Tarantini a une jolie plume, un bon rythme et qu'elle a choisit un background original pour une romance mais elle l'a gâchée en nous pondant un truc au rabais. Dés les premiers chapitres, la tension sexuelle s'installe sans qu'il n' y ait une réalité, une cohérence avec le lieu. On se croirait dans un soap opéra… ou pire, une romance paranormale !

Je pose les bases : nous sommes dans un porte avion, Alexis Snow est envoyée pour trois mois pour un remplacement. Ce n'est pas sa première mission, elle est dans l'armée depuis au minimum 4 ans. Avant, elle était censée devenir pilote. Qu'en déduit-on ? Une nana dans un milieu d'hommes doit fournir 3 fois plus pour prouver qu'elle mérite, elle n'est surement pas aussi niaise qu'une secrétaire qui se ferait culbuter sur le bureau de son patron milliardaire. N'est-ce pas ? Elle ne s'énerverait pas pour un rien ou ne pleurerait pas parce que ses culottes en coton se retrouveraient sur un bureau ?

La personnalité de ces deux personnages principaux est complètement loupée. En face, le trou du cul lunatique n'est pas mieux. Leurs altercations sonnent creusent, leurs échanges donnent dans le superficiel. Il y a d'autres manières pour faire monter la sauce sans pour autant écarter les jambes dés les premiers échanges. Surtout quand on sait que l'un a été trompé et l'autre marié… Où sont les états d'âmes ou tout simplement, l'implication d'un tel acte au sein de l'armée ? Aucun des deux n'a peur pour son poste ? On se tape donc 12 chapitres à ça.

Battista Tarantini a une jolie plume entrainante qui m'a plu mais l'histoire n'a rien de passionnante. Elle plaira à celles qui aiment les histoires de fesses et qui veulent que ça envoi dés le début. Après, il est difficile de dire qu'il s'agit d'érotique car il y a peu de scènes mais si on enlève la partie "on s'engueule, on bosse, on baise", il ne reste pas grand chose. Juste un peu son addiction à la clope, au gin et quelques manoeuvres de boulot avec les avions.

Lire ou ne pas lire le tome 2 ? Je n'en vois pas l'intérêt, je ne vois pas d'évolution possible, par contre, je tenterais un prochain projet.

par LLyza

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode