Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Littesuper : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Vampire City, Tome 5 : Le Maître du chaos Vampire City, Tome 5 : Le Maître du chaos
Rachel Caine   
Haaaaaa ! Que cette saga est fantastique ! J'adore, j'adore, j'adore ! C'est y est, je peux vous le dire, c'est officiel : je suis fan de Vampire City. Le tome 4 m'avait permis de vraiment m'ancrer dans la série. Là, le tome 5 a réussi à me rendre dépendant ! Je veux encore plus de Claire, de Shane, d'Eve et de Michael ! Encore plus de cette intrigue captivante, de cet univers fabuleux et de cette tension palpitante !
Lord Of Misrule reprend l'histoire là où nous l'avions laissé dans le tome précédent. La maison des Glass est toujours le seul abri pour les vampires de la ville, Claire et Amélie sont bel et bien décidées à partir à la recherche de Myrnin, Shane conserve son rôle d'appât et Eve et Michael sont en route pour surveiller l'université.
Comme dans le quatrième opus, le chaos est omniprésent... Et j'ai adoré ça ! Le stress est décuplé, la tension est palpable, le suspense va crescendo ! Les vampires de Morganville commencent à avoir faim, les humains ne comprennent rien à la nouvelle agitation dans leur ville et la guerre entre Amelie et son père, Mr Bishop, est imminente. Bref, la destruction et l'horreur sont présentes à chaque coin de rue et dans chaque maison.
Quel plaisir de lire un tel livre ! Ce sentiment d'oppression, de suffocation, est juste génial à éprouver. On sent que la pression s'empare de nous, l'adrénaline coule à flots dans nos veines ! Tout cela grâce à une intrigue extrêmement bien ficelée et des personnages qui sont aussi attachants que divertissants ! En effet ici, Rachel Caine nous sert une multitude de protagonistes, ce qui nous permet de découvrir de nombreux caractères qui m'ont tous fasciné !
Claire devient plus forte, plus mature, ce qui la rend encore plus attrayante ! Shane change également dans ce roman. Il se rapproche énormément de Claire, et certaines scènes entre eux m'ont fait frissonner d'extase ! Eve et Michael reste eux-mêmes, toujours aussi amoureux et drôles. Myrnin gagne des places dans mon classement, je commence sérieusement à l'aimer ! Il est hilarant, toujours aussi direct et un peu cinglé sur les bords. Un cocktail parfait pour nous créer un personnage unique.
On retrouve également Amelie, Oliver, le père de Shane, Richard et... Sa sœur, Monica. Je dois bien avouer que j'ai éprouvé beaucoup de peine pour elle dans cet opus. Oui, de la peine. Je sais que ça peut paraître étrange après toutes les horreurs qu'elle a semé autour d'elle, mais ce tome lui en fait voir de toutes les couleurs. Heureusement qu'elle peut compter sur Claire pour l'aider, même si c'est seulement parce que les temps sont durs et qu'elle ne veut pas avoir sa mort sur la conscience.
S'ajoutent à toute cette action des scènes à mourir de rire, des discours piquants et des dialogues vraiment comiques. En clair : tout était parfait ! L'atmosphère est tendue au possible, l'ambiance est noire, tout n'est que désordre et confusion. Et au milieu de tout cela, nous avons notre petite bande d'amis qui va se lancer le défi de tout régler en tentant de minimiser les dégâts... Et les morts. Car oui, Lord Of Misrule possède son lot de décès, de batailles et de sang. L'hémoglobine coule abondamment, et, en sadique reconnu que je suis, j'ai adoré.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Oh non ! Un autre énorme problème va se poser. Aussi bien pour les humains que pour les vampires. Entre le désir d'anéantir Morganville de Mr. Bishop, la guerre sur le point d'éclater entre Amelie et lui, et l'état avancé de perdition de la ville, une catastrophe naturelle d'une immense ampleur va tout bouleverser. En effet, une tornade dévastatrice va traverser de plein fouet ce lieu où règne le danger et la détresse.
Maintenant je me tais, parce que la suite est vraiment extraordinaire. Ce roman est une bombe ! Les héros sont géniaux, l'histoire est violente, l'atmosphère est excitante et inquiétante... Raaa, j'en veux davantage ! Et encore, c'est sans parler de la fin... Elle m'a fait dresser les cheveux sur la tête ! Elle est juste... Ha, il n'y a pas de mots ! Je ne sais pas si je dois vous dire qu'elle est atroce. Mon dieu, un des plus horribles cliffhanger que j'ai jamais lu ! Comment peut-on nous laisser comme ça ? Comment ! Rachel Caine, vous êtes une auteure cruelle !
En conclusion, Vampire City Tome 5 se révèle être un excellent roman, exactement comme son prédécesseur. Le rythme est toujours très bien soutenu, la boule au ventre qui voit le jour au début de notre lecture ne nous lâche pas avant la fin, et l'histoire passe devant nos yeux sans que l'on s'en rend compte ! Bref, une intrigue captivante, une ambiance passionnante. Que demander de plus ?! Ha si, je sais... La suite !

http://wandering-world.skyrock.com/3041401589-Vampire-City-Tome-5-Lord-Of-Misrule.html

par Jordan
Warcross, Tome 2 : La revanche Warcross, Tome 2 : La revanche
Marie Lu   
Lire l'article comprenant ma critique sur mon blog : http://cametsesblablas.eklablog.com/warcross-t2-marie-lu-a166232332

Après la très belle découverte que fut Warcross, je me suis immédiatement dirigée vers sa suite et fin, un tome bien différent du premier dans son ambiance plus sombre mais qui une nouvelle fois propose une intrigue intéressante à suivre, quoiqu’un peu plus brouillon, des personnages intrigants ainsi que son lot de rebondissements. Si j’ai trouvé cette suite un peu en dessous du précédent pour des raisons expliquées plus loin, cela n’enlève en rien le fait que l’univers de Warcross ne demande qu’à être exploré.

Bien qu’Emika soit parvenu jusqu’au bout du Championnat de Warcross sans que le NeuroLink ne tombe dans les mains de Zero, l’antagoniste présenté dans le premier tome, c’est pour se retrouver face à un danger tout autre et bien plus proche d’elle qu’elle ne l’aurait crû. De plus, sa tête étant désormais mise à prix, elle se retrouve à collaborer avec celui qu’elle pensait être le véritable ennemi.

Wildcard met donc cette fois-ci au centre le personnage de Zero qui en cache plus que je ne l’aurais deviné. Seulement, Marie Lu prend bien plus de facilités qu’avec le premier tome qui sortait clairement du lot. J’ai trouvé la première partie très addictive, avec des révélations et choix interessants, mais une seconde bien plus lourde et compliquée à suivre. Des éléments qui auraient pu être bouclés dès la première ont été relancés dans la deuxième et prenaient parfois trop d’ampleur à mon goût. J’avais l’impression que l’auteur se perdait elle-même. Certains moments étaient d’ailleurs un peu trop détaillés et ont finis par me perdre au détriment par exemple des si belles descriptions des rues de Tokyo qui m’avaient fascinées dans Warcross. Rien que pour ça l’univers m’a semblé bien moins impactant, les parties de jeux-vidéos étant quasi-inexistantes et les étincelles dans mes yeux bien moins présentes. Il en va de même pour les rebondissements, bien plus apparents, parfois inattendus, mais qui finissent par alourdir l’intrigue, n’innovant pas par rapport à certains livres, notamment vers la fin. Cependant, Wildcard m’a réellement plu dans le fait que la fin de Warcross insérait de nouveaux éléments qui relançaient parfaitement l’intrigue et n’ont pas fait de ce deuxième tome une suite inutile. On a finalement beaucoup de réponses à nos questions et l’auteur poursuit toujours cette réflexion sur les aspects néfaste d’un monde controlé par la technologie. Ici l’univers devient bien plus sombre et brutal, avec des enjeux qui évoluent, ce qui pousse nos personnages à se livrer à leurs plus grandes faiblesses.

Emika se retrouve d’ailleurs en danger dès le début et s’avère être mal entourée de tous les côtés sans pouvoir réellement découvrir qui est le véritable ennemi, un élément qui rend l’histoire d’autant plus prenante. Cette dernière s’ouvre bien plus aux autres, ayant réellement envie de s’intégrer et de tisser des liens. Seulement, si son côté individualiste s’améliore, il est vrai qu’elle passe de l’héroïne en plein dans l’action à une sorte de pion que l’on mène tout le long du livre et qui finit par la subir. Du côté de Zéro et de Hideo, il faut bien avouer que ce sont des protagonistes/antagonistes intéressants qui changent des standards habituels. Le côté parfois trop blanc ou trop noir permet à l’auteur de jouer avec nos nerfs et de nous manipuler très facilement. Cela permet d’ailleurs de se placer facilement dans la tête d’Emika qui est aussi divisée que nous. À mon grand désarroi les personnages secondaires n’ont pas plus de place dans ce tome-ci que dans le précédent, mais si une chose est bien certaine c’est qu’ils vont me manquer. Assez heureuse toutefois qu’on leur ait laissé un moment clef à chacun. Que ce soit pour les principaux ou les secondaires, ce sont tous des personnages touchants grâce aux histoires que l’on découvre plus en profondeur.

Si je ne suis pas à 100% satisfaite avec la fin, m’attendant à un peu plus de pages et à quelque chose d’assez différent, il faut bien avouer que l’auteur à fait un très bon choix en terminant Warcross avec ce second livre qui a mon sens clôture bien l’intrigue. Wildcard met en valeur le fait que la technologie et son avancement ne peuvent pas nous être simplement retirés car c’est une chose que les gens aiment et qui fait intégralement partie de leur vie, au risque cependant que cette forme de pouvoir puisse être détournée. Le tout est peut-être moins efficace que dans le précédent tome mais on retrouve tous les ingrédients qui font de Warcross une bonne histoire avec des personnages et une intrigue intéressante.
Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov Cherub, Tome 13 : Le Clan Aramov
Robert Muchamore   
Robert Muchamore:

Après avoir terminé Vague Fantome, j'ai réalisé que je ne voulais pas arrêter de faire du CHERUB. Mais après avoir écrit plus d'un million de mots à propos de James et sa bande, je voulais faire quelque chose de différent.

Ecrire République Populaire (le vrai nom de Aramov T1) était une grande idée, parce que tous les personnages sont au début de leur carrière à CHERUB et j'ai obtenu le même sens de plaisir que j'ai eu six ans plus tôt quand j'ai écrit 100 jours en Enfer et Trafic.

par babaOM
Cherub, Tome 14 : L'Ange gardien Cherub, Tome 14 : L'Ange gardien
Robert Muchamore   
Tout d'abord, comme tous les livres de RM, je l'ai adoré!!! Il y avait de humour, de l'aventure, de l'action bref rien de nouveau dans le monde CHERUB.
Ensuite, ce livre nous a permis d'en apprendre d'avantage sur Grace, Alfie ou encore la vieille Irena Aramov.
Malheuresement, il y a tout de même un bémol: 261 pages. Oui, il n'y avait que 261 pages (en grand format). Vous allez me dire que c'est pas mal, mais prenons exemple sur les autres tomes de RM: Les Survivants 310 pages, Vandales 360 pages ou plus dernièrement Le Clan Aramov 353 pages. Es-ce que Robert Muchamore tourne en rond et ne sait plus quoi écrire ou Antoine Pinchot, le traducteur, a sauté des passages? Mystère...
Mais malgré tout, L'Ange Gardien, le quatorzième et avant-dernier tome de CHERUB est, dans l'ensemble, un succès littéraire.

par babaOM
Cherub, Tome 15 : Black Friday Cherub, Tome 15 : Black Friday
Robert Muchamore   
J'ai adoré ce tome !! J'avoue que les deux derniers avaient été assez long et poussifs, malgré une enquête intéressante mais cette fois, on atteint un sommet et j'ai littéralement été emportée par l'action et le suspense de cette enquête. Bon les Aramov c'est terminé mais j'espère qu'il y a aura beaucoup d'autres aventures !! [spoiler]et quel bonheur de retrouver James !! Il m'avait manqué et je trouvais dommage de ne plus le suivre mais là, c'est parfait. J'espère le retrouver dans les prochains[/spoiler]
Bref, Cherub ne déçoit pas et c'est pas prêt d'arriver ^.^
Seuls au monde, Tome 3 : Camp d'isolement Seuls au monde, Tome 3 : Camp d'isolement
Emmy Laybourne   
Un dernier tome excellent, avec un début assez calme, mais la suite est très addictive.

Et je suis triste que l'histoire soit finit car j'me suis attachée à tout ce jolie petit monde, Dean, Astrid, Alex, Niko, Max, Batiste, Ulysse, les jumeaux Caroline et Henry, Josie bien sûr et même Jake et Chloe ... .
Mais aussi Mne Wooly, le capitaine McKinley (papa de Caroline et Henry) et Mario ...!

Un tome plein d'action, d'émotions mais aussi de violence, de sang et d'une fin qui me laisse avec de nombreuses question comme: [spoiler]Qu'est-ce qu'à eu la mère de Dean et Alex? Où était leur parent durant tout ce temps? Que c'est-il passé pour eux? Est-ce que le père de la petite Rinée et J.J est mort? Est-ce qu'ils vont bien? Que sont devenus Lori, Heather, Freddy et Aidan après le massacre au camp? La mère de Jake est-elle vivante ou en bonne santé? Qu'est-il devenu? Est-ce que Sandy rester à la ferme avec les autres? Parce que je n'ai pas lu qu'elle était reparti à "l'institut de recherche de l'armée". [/spoiler]

Voilà, le genre de question qui restent sans réponse, et c'est un peu frustrant mais bon, je trouve que plus en plus de livres, on un épilogue qui va dans ce sens et c'est dommage, certes ce sont des personnages secondaires mais ce n'est pas une raison pour les oubliés.

Dans les nouveaux personnages, j'aime beaucoup Sandy et le docteur Quarropas, des personnages altruistes, humains si je puis dire.

J'ai vraiment aimé, "adoré" cette trilogie, et je serais heureuse si l'adaptation ciné voit le jour. En dehors de ça, j'aimerais une petite suite pour connaitre vraiment la fin des aventures de tous ces personnages.
Voilà, à vous maintenant de lire (et de donner votre avis sur) cette histoire qui plaira, sans aucun doute à beaucoup de monde :)

par seve61300
Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre
Pittacus Lore   
Ce livre est vraiment trop génial !
On devait choisir un livre pour l'ecole et je l'ai lu a peine en une journée ! Il y a beaucoup de suspens, un concepte orginial, des pouvoirs incroyables, une histoire d'amour malgré le fait qu'il puisse partir a tout moment, de la peur, du stress : tout ce qui fait un livre incroyable. Il y a toujours des rebondissements, j'étais prise par le livre des les dix premieres pages. L'idée est tres bien trouvée. J'ai hate de lire la suite ! Je vous le conseille sans hésiter, franchement achetez le.
Le Comte de Monte-Cristo Le Comte de Monte-Cristo
Alexandre Dumas   
c'est un superbe classique que j'ais pris un immense plaisir à lire. C'est un roman pleins de passions, d'injustices, de questions ... bref la recette qui ne vous fais pas décrocher.


par myra44
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Je tiens à dire que j'adore la couverture que je trouve tout simplement superbe!
L'histoire en elle-même est très immersive. À l'arrêt du livre, j'ai dû me faire violence pour ne pas imaginer des monstres partout!!
L'histoire et les personnages sont très bien travaillés. Beaucoup de suspens et ça, j'adore!
[spoiler]La première partie est véritablement mon coup de cœur, dommage qu'on ne soit pas resté dans l'Après![/spoiler]

par dedei77
Instinct, Tome 1 Instinct, Tome 1
Vincent Villeminot   
Lorsque j'ai acheté ce livre, en voyant le résumé je me suis dit " Encore des loups-garous " comme je suis fan de ce genre de lire je l'ai acheté sans vraiment savoir si il était bien ou pas. Eh bien j'ai eu du mal au début avec le fait que ce n'est pas un loup. Mais j'ai par la suite dévoré le livre. L'auteur détourne la lycanthropie en la transformant en métamorphanthropie, chose que j'ai trouvé très originale, on passe de l'animal domestique inoffensif au super-prédateur . Un scénario plutôt sympathique & surtout des personnages que je trouve attachants.[spoiler]Par contre la relation Tim/Flora bidon. Elle passe en 30 pages de " Je te déteste " à " Je me blottis dans tes bras dès que l'occasion se présente.[/spoiler] Je le conseille à tous.