Livres
549 767
Membres
589 831

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Little Alice in Wonderland, tome 1 : Run, rabbit, run !



Description ajoutée par Anarore 2012-09-30T15:20:32+02:00

Résumé

Un monde né de notre imagination, un monde que chacun d’entre nous bâtit de ses rêves... La garante de l’équilibre entre dimension réelle et monde des fantasmes, porte un nom : Alice. Dans la réalité, Alice est une icône sex & drugs & rock n’ roll, que ses excès ont menée à l’état où elle se trouve aujourd’hui, entre la vie et la mort, rêvant de son pays des merveilles. Wonderland court à sa perte, rattrapé par les forces inexorables de la réalité : pour tenter de freiner l’anéantissement du pays des merveilles, le Lapin Blanc va devoir faire appel à cinq héros emblématiques issus d’univers imaginaires très différents...

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

extrait

– Au fait, vous n’en avez pas assez de pousser des « Hiiii » à tout bout de page?

– Pas le choix: c’est marqué dans ma bible de personnage. Tikky Big Bang (la fausse), archétype de la blonde bien roulée et un peu idiote qui pousse des « Hiiii » toutes les trois pages minimum! Et comme je n’aime pas les gros rats binoclards… Hiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!!!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2016/03/12/little-alice-in-wonderland-run-rabbit-run/

Etant fan d’Alice au pays des merveilles et de récits de l’imaginaire, je me devais de tester cette bande dessinée aux allures rétro S-F et érotique! Il s’agit du premier tome d’une trilogie. Bien que l’histoire ne corresponde pas du tout au récit enfantin de Lewis Carroll (on pouvait s’en douter en regardant la couverture :p ), l’ambiance futuriste et les multiples références inter-médiatiques donnent à cette BD un cachet particulier.

La bande dessinée commence avec le lapin blanc qui court pour échapper aux tirs de l’armée de la reine de cœur. Il est à la recherche de héros qui pourront l’aider à sauver Alice. Comble de malchance, il se trompe de personne et emmène avec lui une secrétaire qu’il croit être Tikky Big Bang – aventurière star de l’espace. Il ne peut malheureusement pas revenir en arrière et poursuivra sa quête et son enquête avec le sosie (soit-dit en passant pas très douée :p) de Tikky.

La plupart des pages de cette BD sont pleines: il y a des casses à l’intérieur du dessin principal de la page mais l’entièreté de la page est coloré, ce qui donne un rendu plus immersif dans le monde enchanté et délirant de Wonderland. Le dessin en lui-même est parfois un peu maladroit, mais le scénario hors norme rattrape largement ce petit défaut.

La plupart des personnages féminins sont hyper sexys et leurs atouts sont mis en valeur dans des tenues minis. La protagoniste ressemble à une Wonderwoman du futur, du moins en apparence. Les attitudes des personnages sont clichés mais tellement extrêmes que c’en est drôle et non énervant. La plupart des personnages d’Alice au pays des merveilles sont dans le récit mais sous diverses formes, plus originaux et excentriques que les personnages décrits par Carroll.

Les références dans cette BD sont diverses: littéraires (Carroll, Tolkien, Lovecraft.), cinématographiques (Mars Attack, Batman, Superman), musicales (Elvis de l’espace, R’n’B) ou encore relatives à des séries (Star Trek). Les références se font parfois subtiles, parfois évidentes. Chacun reconnaîtra des éléments différents et j’ai personnellement trouvé le concept assez amusant.

Je recommande cette bande dessinée autant aux littéraires, qu’au cinéphiles et aux geeks. Les références culturelles sont multiples, l’univers est coloré et délirant et les personnages sont délicieusement clichés. On sent que l’auteur sait ce qu’il fait et il le réalise avec brio!

Afficher en entier
Pas apprécié

Je ne suis pas fan du dessin de Tacito, mais compte tenu du thème de la B.D, j'étais prête à faire l'impasse dessus. Le scénario était prometteur. Grosse déception ! Non seulement il est mal mené, mais en plus l'essence même d'Alice a totalement disparu. Seul restent les champignons et le côté déjanté de ce monde. Les personnages sont médiocres, et les références multiples à la création de la B.D sont lourdes et laissent plus l'impression lassante de fainéantise que celle d'une bonne blague. Même le style des dialogues est désagréable. Bref, raté, raté, raté...

Afficher en entier

Date de sortie

Little Alice in Wonderland, tome 1 : Run, rabbit, run !

  • France : 2012-09-12 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 9
Commentaires 2
extraits 2
Evaluations 3
Note globale 7.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode