Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de littledrinette : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Les Vampires de Manhattan, Tome 3 : Les Sang-d'argent Les Vampires de Manhattan, Tome 3 : Les Sang-d'argent
Melissa De La Cruz   
ABSO-LU-MENT MA-GNI-FI-QUE. Je me souviens à quel point j'étais impatiente de le lire... Et je n'ai pas été déçue ! On fait beaucoup de découvertes, mais il y a néanmoins toujours une part de mystère... Et c'est pour ça que je suis accro ! C'est pour ça qu'au moment même où je l'ai achevé, la seule chose au monde que je désirais était de LIRE LA SUITE !!!

par Glad10
Labyrinthe Labyrinthe
Kate Mosse   
Je ne sais plus comment ce livre m'est tombé dans les mains mais ca vaut la peine. Mélange entre science fiction et thriller historique. Si vous souhaitez être plongé dans la FRance profonde déchirée par les guerres de Religions : vous avez trouvé un roman passionnant. Intrigue amoureuse, quête d'un trésor millénaire : tout y est !
Conjuration Casanova Conjuration Casanova
Eric Giacometti    Jacques Ravenne   
C'est un livre pas mal même s'il m'a fallu au moins 150 pages pour rentrer vaiment dans l'histoire. J'ai trouvé le premier chapitre un peu bâclé et un peu long par la suite. L'intérêt de ce livre tient dans le fait qu'il se base sur des personnages ayant réellement existés et toujours sur la franc maçonnerie. Je l'ai trouvé intéressant même si j'ai préféré Le rituel de l'ombre.

par zoya
Les Vampires de Manhattan, Tome 1 Les Vampires de Manhattan, Tome 1
Melissa De La Cruz   
Il est fort probable que ce livre convient mieux aux adolescentes qu’aux adultes. Ici nos vampires sont tout a fait différent de tout ce que j’ai vue jusqu’à maintenant, c’est que la mode et le bronzage sont au rendez-vous, oui oui le soleil leurs va a merveille. Je pourrais qualifier le premier livre comme une introduction de la série. Les personnages, les lieux, leurs habitudes, leurs vie en général et leurs vêtements! Bien oui mon coup de gueule est pour les descriptions de ces vêtements, il y en a trop!!! J’ai compris ils sont riches et portent des marques, trop c’est comme pas assez.
J’aime que l’histoire soit racontée par 3 jeunes filles différentes, trois regards différents, trois styles différents et trois aventures différentes, mais inquiétez vous pas ont ne perd pas le file de l’histoire.
Une écriture simple et facile à lire, certes ceci n’est pas de la grande littérature, mais idéale pour quand il nous faut un petit quelque chose de léger pour un week-end.
Vous aimez les vampires, le style gossip girl alors vous pourrez y trouver votre compte, aussi non passer au suivant. Moi il m’a donné assez de curiosité pour acheter le deuxième. J’ai passé un bon moment de détente et de toute façon je suis une acro au vampire.

par vallery73
Morgane Kingsley, Tome 3 : Confiance Aveugle Morgane Kingsley, Tome 3 : Confiance Aveugle
Jenna Black   
Voici un tome que je considère comme abouti mais qui n'a pas ma préférence.
C'est plus mûr, plus "adulte"... avec des réactions que je qualifierai d'humaines pour chacun de nos protagonistes préférés.
J'ai trouvé ce tome finalement plus sage que les deux autres pour ce qui est des scènes "épicées", ce n'est pas plus mal au regard de la tournure que prend le récit.
J'ai apprécié l'évolution de Raphael et aussi celle de Brian. Morgane aussi, se montre étonnamment mature dans le livre, tant mieux !
(parce que parfois, je lui donnerai volontiers une bonne paire de claques !)
Adam et Dom sont troublants de sincérité, j'adore.
Et Lugh... étrangement paternel mais c'est très plaisant.

L'histoire prend un tournant assez explosif en tout cas. Et j'ai déjà hâte de lire la suite.

par Christy
Le Premier Jour Le Premier Jour
Marc Levy   
J'ai été surprise de lire ce livre car il n'est pas du tout comme les autres livres de l'auteur. J'ai beaucoup plus aimé. J'ai hâte de lire le suivant.

par jujube
Abandon, Tome 1 : Abandon Abandon, Tome 1 : Abandon
Meg Cabot   
Je pense que je peux officialiser la chose : les romans de Meg Cabot ne sont définitivement pas pour moi. Déjà avec Insatiable j'avais eu du mal, mais j'avais tout de même pu lui attribuer une note de 3/5. Mais là, je me dois de vous prévenir par le biais de ma note : ce livre est moyen, très moyen. C'est d'ailleurs pour cela que je lui ai donné la note la plus basse du blog. Je déteste "casser" un roman ou une auteure dont je respecte le travail et l'écriture. Abandon ne m'a tout simplement pas convaincu. Je pense ( ou plutôt j'espère ) qu'il plaira aux fans d'Insatiable et de Meg Cabot en général.
L'histoire est vraiment étrange. On suit Pierce, une jeune femme qui a déjà vécu l'expérience de la mort. Mais lors de son voyage dans l'au-delà, elle a rencontré un homme, John. Ce dernier ( dont on ne comprend pas vraiment la nature dans ce livre... ) va lui permettre de revenir à la vie. Lors de cet accident, Pierce avait quinze ans. Aujourd'hui, elle en a dix-sept. Depuis ces deux dernières années, Pierce se méfie de tout, tout le temps. Elle vit avec la peur de revoir John, car elle sait au plus profond d'elle-même que son retour serait un très présage. Mais il n'y a pas que son intuition qui l'aide. Il y a aussi son collier... Accessoire qui proviendrait de l'Enfer et que John lui a offert.
Bon ok, au début, je comprends que Pierce doute, qu'elle ait peur et qu'elle se pose des questions... Mais au bout de 200 pages sans que rien - ou presque - ne bouge, ça devient très long. Elle représente le genre de personnes auxquelles je pourrai m'attacher, mais qui se mettent à me taper sur le système. Pierce, tu te prends trop la tête ! Trop d'hésitations, trop de questions, trop de doutes. Tout cela coupe le rythme, on peine à rester dans l'histoire.
Ensuite, il y a cette fameuse histoire d'Enfer... En fait, Meg Cabot a voulu réécrire le mythe de Perséphone, cette femme qui s'est faite enlever par Hades, le dieu des Enfers en question, dans la mythologie grecque. Elle aborde le sujet des Furies, des dieux et des légendes plutôt bien, mais je n'ai pu m'empêcher de faire des comparaisons avec le roman Starcrossed qui, même s'il ne traite pas du tout de la mythologie de la même façon, m'a beaucoup plus séduit.
Après, il y a les personnages secondaires qui n'ont servi à rien, ou presque. Ce n'est pas compliqué, c'est Pierce, Pierce, Pierce, ses questions, Pierce, John, ses "amis". J'exagère peut-être un peu, mais c'est comme ça que j'ai ressenti les choses. Les autres protagonistes auraient pu ne pas être là, ça aurait fait la même chose. Ils auraient pu être des piliers de l'histoire, il y avait des milliers de possibilités, mais l'auteure a choisi la mauvaise.
Derrière tout ça, il y a également... Une histoire d'amour. Enfin, c'est un très très très grand mot. Pierce, bien qu'elle déteste John, se sent attirée par lui. Et vous savez ce que cette amourette va entraîner ? Des questions, des questions et... des questions. C'était déprimant. Vraiment. Je rigole même en écrivant ça tellement j'ai trouvé cette idée de mêler passion et haine de cette manière vraiment décevante. Pour à nouveau faire une comparaison, cette idée avait été abordée dans Starcrossed, d'une tout autre façon, mais ce fut vraiment génial. Là j'ai eu l'impression de tomber dans le niais et le stupide...Enfin.
L'histoire ne devient intéressante qu'à la 250ème page. Sur 304, c'est décevant. La fin est un peu mieux que le reste, mais je me pose de sérieuses questions sur le fait de savoir si je vais continuer ou non cette trilogie. Je lirai la suite si je n'ai vraiment rien d'autre à lire, ce qui ne m'est encore jamais arrivé...
Je pense qu'il n'y a pas grand chose à dire. Ce roman n'était pas pour moi, c'est tout. Je regrette d'avoir eu à écrire un tel avis. Je pense que mon amour pour les livres n'est plus à prouver, mais il y a des cas comme celui-là où un ouvrage vous déçoit. J'aurai aimé aimer. Meg Cabot est une auteure très connue et réputée. Mais maintenant je suis fixé, ses livres ne sont pas pour moi. Donc je ne saurai vous donner de conseils. Tentez, on ne sait jamais. Ce n'est que mon sentiment. Le livre pourra vous plaire, c'est tout ce que je vous souhaite. Personnellement, je n'ai pu trouver ce que je recherche habituellement chez un livre : une intrigue prenante qui me permettre de voyager, des héros attachants et un univers captivant.

http://wandering-world.skyrock.com/3024415512-Abandon-Trilogy-Tome-1-Abandon.html

par Jordan
Avalon High : Un amour légendaire Avalon High : Un amour légendaire
Meg Cabot   
Voilà bien longtemps que je n'avais pas lu un livre de Meg Cabot. Ayant été déçue par les dernières lectures que j'avais faîtes de cette auteur, j'avais quelques peurs de la relire. Mais en allant à France Loisirs, je suis tombée sur celui-ci et ai craqué sur le résumé bien que je ne sois pas particulièrement attirée par l'histoire D'Arthur et toutes les légendes qui l'accompagnent.
Dés les premières lignes, j'ai adoré retrouver le style d'écriture de Meg Cabot qui se lit naturellement, sans prise de tête (c'est l'été quand même lol). J'ai aussi très rapidement apprécié Elaine et apprécié Will en même temps que cette dernière.
Comme je l'ai dis plus haut, bien que je ne sois pas fan des légendes du roi Arthur, j'ai tout de même beaucoup aimé la façon dont l'auteur a réussi à mêler à l'histoire ces légendes.
En bref, un livre où se mêle histoires d'amours, Histoire mais aussi imaginaire (je ne pense pas que les termes science fiction ou encore fantasy soit appropriés).
On peut peut-être espérer une suite aux aventure d'Elaine et de Will puisque Meg Cabot nous a tout de même habituée à des séries.
Pour conclure, il s'agit d'un livre agréable à lire en cette période d'été.
Un cri dans la nuit Un cri dans la nuit
Mary Higgins Clark   
Quand j'ai acheté ce nième MHC, j'étais dans le Relais de l'aéroport Orly Ouest, et j'attendais le moment de partir en voyages de noces avec mon "tout nouveau" mari. J'avais laissé ce dernier au café, et je suis partie choisir un livre pour l'avion (un vol de presque 10 heures, avec la certitude que mon mari allait dormir presque tout le temps!!!).

En lisant les résumés des livres, pour m'aider dans mon choix, je fus réellement frappée par celui de "Un cri dans la nuit". Ce type qui était décrit, mais... c'est exactement le mec que je viens malheureusement d'épouser. Désenchantée à peine tout de suite après la signature du contrat de mariage, terrifiée même, j'ai découvert que le type auquel j'ai lié mon destin, n'était absolument pas celui qu'il prétendait être. Vous allez croire que j'en rajoute, mais c'est vraiment vrai.
Au début la ressemblance était seulement globale, abstraite, mais au fur et à mesure que j'avançais dans le livre, les détails sur Erich me frappaient par leur réalisme, et leur véracité dans mon cas.

Comme Jenny j'avais épousé ce type trop vite, trop vite j'ai fait confiance au type qu'il ne fallait pas, et comme elle j'avais besoin d'affection, sortant d'une histoire d'amour qui s'est mal terminée.
Comme Jenny je fus isolée à la fois de la famille et des amis.

Comme Jenny quand elle se rend compte qu'elle n'aurait plus le temps ni le droit de boire un thé tranquillement dans son lit, j'en fus saisie : moi non plus je ne pourrais plus de toute ma vie me préparer un café au lait, que je boirais accompagné d'un biscuit en lisant dans mon lit; cela comportait trois interdits à la fois, manger au lit, laisser des miettes et lire (la lecture selon lui pourrit l'esprit). J'en fus toute triste comme si j'avais perdu un être cher.
Le livre m'a donné des frissons tout au long et je n'arrêtais pas de trouver des similitudes entre Erich et mon mari, et entre moi et Jenny, et de penser à ce qui m'attendait dans ce cas. A la différence de Jenny, je n'étais pas mariée avant, et je n'avais pas d'enfants. Mais tout le reste concordait, la découverte d'un nouveau personnage qu'on a l'impression de ne jamais avoir connu précédemment, et le fait de se réveiller tous les matins avec le même sentiment de regret, la même crainte, la même certitude de m'être liée à un psychopathe. Et en faisant face à la réalité : il n'est pas pour moi, et il finira par me tuer moralement ou physiquement. Et finalement avec la certitude aussi que si je ne me suis pas littéralement enfuie (maintenant divorcée) je me serais retrouvée dans la même situation que Jenny : faire face à la folie d'un homme qui peut atteindre des degrés effrayants.

Bref, ce livre m'a beaucoup fait plaisir, et je l'ai terminé dans l'avion qui nous emmenait en Martinique, où nous avons passé 10 jours. (70% du temps de notre vie commune).
Je dois avouer le talent de Mary Higgins Clark qui encore une fois a excellé dans un domaine de la psychiatrie assez difficile à déceler, la paranoïa, les troubles obsessionnels compulsifs, la mythomanie...Tous des symptômes pouvant exister à l'intérieur d'une même personne sans que l'on s'en doute, à moins d'une étincelle ... et tout refait surface. Je le sais parce que je l'ai vécu!!!

Le Testament Le Testament
John Grisham   
Spécialiste des romans dits judiciaires ("La Firme" ou "L'affaire pélican"), John Grisham peut aussi nous dévoiler d'autres facettes de sa personnalité et nous émouvoir.
En effet, ce magnifique roman est beaucoup plus un livre d'aventure humaine qu'une œuvre politico-financière.
"Le Testament" nous conte l'histoire d'un PDG qui laisse toute sa fortune à une missionnaire (sa fille naturelle) qui habite aux fins fonds de l'Amazonie.
Outre une mission humanitaire, elle convertie les indiens à la religion.
L'avocat du PDG, contacte un de ses collègues et amis, alcoolique et en cure de désintoxication pour retrouver la jeune femme.
Ce dernier accepte la mission et pars dans la jungle.
Après biens des tracas, il retrouve la fille de ce géant de la finance.
Tout commence et moi qui n'était pas un inconditionnel de Grisham, j'ai vraiment adoré ce roman.
Rien à voir avec ses livres financiers habituels, c'est de l'aventure pure et dure avec bien sur un soupçon de juridique.
Le héros est un homme en proie avec la boisson et qui outre sa mission, fait tout pour combattre son alcoolisme.
J'ai trouvé beaucoup d'humanité et de psychologie dans cet ouvrage.
A lire sans l'ombre d'une hésitation.
Adanson Marco.

par Adanson