Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LiviaGrey : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
La Belle et la Bête, Disney Cinéma La Belle et la Bête, Disney Cinéma
Emmanuelle Caussé   
Deuxième craquage au merchandising pour La Belle et la Bête (et je ne me sens pas du tout coupable :p ) Avec une couverture pareille, quel(le) fan peut résister de toute façon?

par Laure17
Si c'est un homme Si c'est un homme
Primo Levi   
Un livre bouleversant, qui montre la Shoah de l'intérieur.
Avant de le lire, je pensais que l'on m'avait déjà tout dit, ou presque sur la Shoah, mais j'ai découvert, en le lisant, que je ne savais presque rien, en fait.
Un témoignage à lire, pour ne pas répéter les erreurs du passé.

par Kato
Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables 1.1 (roman graphique) Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables 1.1 (roman graphique)
Laurell K. Hamilton    Brett Booth    Stacie M. Ritchie   
Selon moi ce comics est de bien meilleure facture que celui de Mercy Thompson ou Trueblood.
Les graphismes sont mieux travaillés et fidèles au tome 1, mon seul regret est qu'il soit en plusieurs parties et qu'il faille attendre pour avoir la suite et fin.
Bien entendu ma préférence va au livre mais ce comics est d'excellente qualité, le soucis du détail est plaisant...
Bref, faites vous votre propre idée, pour ma part il m'a donné envie de relire le tome 1 ! A DECOUVRIR

par ccmars
Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides
Nalini Singh   
Un bon deuxième tome dans la lignée du premier.
Cette fois nous nous penchons sur Vaughn, une Sentinelle de la Meute des léopards, même si de son côté il est un jaguar.
Il est sans nul doute plus animal qu'humain, tant dans sa façon d'agir que dans sa manière de réfléchir.
C'est donc guidé par ses instincts primaires qu'il est attiré par un complexe au coeur de la forêt où réside - ou plutôt : vit en recluse - Faith, une Psi possédant un don de clairvoyance, une C-Psi.
Il est immédiatement fasciné par cette jeune femme, n'écoutant que ses sens et son jaguar intérieur, il pousse dès le départ Faith dans ses retranchements et ses limites, l'amenant inexorablement au bord de l'abîme - le vortex - qui pourrait lui couter la vie ou sa santé mentale.
Ce jaguar à la sensualité dévorante, initie Faith et se laisse consumer par ses désirs empreints d'un érotisme et d'une sauvagerie toute féline.
Une nouvelle enquête entre le monde des Changeling et des Psi, on en apprend davantage sur le Gardien du Net et nous retrouvons avec plaisir les personnages du premier volume.
Un univers toujours aussi intéressant et pour ma part, j'attends déjà le tome 3.

par ccmars
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l'immortel Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l'immortel
Karen Marie Moning   
Karen Marie Morning n'est pas surnommée la diablesse pour rien! Sur les 8 tomes de cette saga, la trame est la même et pourtant le plaisir diffère à chaque fois. j'ai adoré le tome 1Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir, moins le tome 2 Les Highlanders, Tome 2 : La rédemption du Berserker, et ce 3° tome m'a transportée!

Le laird et Thane Circenn Brodie a pour charge de veiller sur les talismans des Tuatha De danan, mais une fiole précieuse pour les faes a été perdue par un de ses amis. L'immortel a eu le temps d'y jeter un "geis" afin que celui qui la touchera se présentera devant lui avec l'objet. Il a promis à Adam Black (le plus noir des elfes, rencontré dans le tome 1...)de tuer cet humain afin qu'il ne raconte à personne que le laird abrite des Templiers au service du roi d'Ecosse Thomas Brude.

Jamais Circenn n'aurait pu imaginer que l'humain serait une femme du 21° siècle, ni que son sort engendrerait des problèmes dans l'espace temps, ni dans sa vie personnelle.

La rencontre entre les deux personnages est chaude, intense, comme le devient vite leur relation. Pauvre Circenn engoncé dans les règles de vie qu'il s'est fixées, homme d'honneur, il ne peut se résoudre à tuer une femme et se décide à l'épier afin de savoir si elle est innocente ou ennemie, il a du mal à résister à l'attirance qu'il éprouve pour Lisa qui bien malgré elle le met au supplice ! Et personne en sa demeure ne fait rien pour l'aider. Les frères Douglas sont ses amis de longue date et je dois dire que le beau Duncan m'a bien fait rire avec son espièglerie et son franc-parler.
Rire est le maitre mot des 2 premiers tiers du roman, avec ce choc des cultures, les réparties pleines de verve de Lisa qui cherche coûte que coûte à regagner son époque et sa mère souffrante pour qui elle a sacrifié sa vie de jeune femme...Lisa perd pied face à Circenn qui, pour un barbare est très ouvert d'esprit et semble aussi curieux que la jeune femme...Leurs face à face sont succulents, truculents, surprenants, bourrés de réparties burlesques, de finesse, de tension sexuelle également, de charme, de magie...

Certains pourraient penser que Lisa perd de son caractère enflammé lorsqu'elle se résigne à son sort, qu'elle se rend compte qu'elle ne peut plus rejoindre son époque, alors qu'en fait, elle accepte de vivre pleinement sa vie avec les clés qu'elle détient.

D'autres se demanderont quel est le lien entre les tomes précédents et la suite, je leur dirai, lisez, vous le trouverez, là est la surprise de cette saga, toujours basée sur la même trame: un highlander tombe amoureux d'une femme du 20° siècle, ils doivent d'adapter l'un à l'autre, et pour avoir lu les suivants (sauf 2), je peux dire que KMM est diabolique car jamais on ne se lasse, il y a toujours le petit plus qui vous alpague, vous rend addicte à nos highlanders...

Circenn est très sensuel, viril, barbare, il est immortel et a souffert de perdre les femmes auxquelles il s'est attaché, et pourtant il a la sagesse de reconnaitre ce qui le pousse vers Lisa, acceptant la différence de culture et l'amenant en douceur et fermeté à accepter la vie qu'elle doit mener. Beaucoup de sensualité, des scènes torrides très bien décrites au point d'en demander encore plus, pas beaucoup d'action, juste un jeu de séduction qui nous entraine aussi alertement que s'il se passait des tonnes de choses palpitantes, on ne s'ennuie pas une seconde...

Pour celles qui ont aimé le 1° tome, Circenn est bien plus sensuel, viril, sauvage tendre et passionné que Hawke, Adam Blake est la constante et l'on se demande si on aime toujours à le détester ou si l'on lui trouve des circonstances aténuantes, nous parait-il plus humain??? moins détestable??? plus sexy??? le mystère est toujours là!

Bref, un 3° tome avec peu d'action mais une analyse des sentiments poussée, de l'humour puisque je me suis surprise à rire franchement à plusieurs reprises, des surprises, une envie de découvrir ce que nous réserve la suite...

par Seregan
Les Highlanders, tome 2 : La rédemption du Berserker Les Highlanders, tome 2 : La rédemption du Berserker
Karen Marie Moning   
J'ADORE!
Il ne peut en être autrement, vue que mon coeur chavire dès que cela touche des sujets tels les Highlanders, le surnaturel et l'amour... et là, on a tous les ingrédiants.
Laissez vous ravir par cette être des légendes écossaises et de sa compagne comme je l'ai été
A LIRE AVEC PLAISIR
Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre
Richelle Mead   
J'ai finalement fini le 3e livre de la série, et je ne suis pas du tout déçue, même si je suis tout à fait d'accord avec Selenna que Rachelle Mead a de la difficulté avec les happy ending!

J'avais les larmes aux yeux à la fin.

Sinon, l'auteur a définitivement une imagination car il n'y a aucune longueur, il arriver TOUJOURS quelque chose.
J'ai été TRÈS heureuse de l'évolution de la relation Dimitri/Rose, même si je vais m'abstenir de tout commentaire à ce sujet, ceux l'ayant lu me comprenant... :(
Sinon, j'ai le sentiment que la fin de ce livre représente un tournant hyper important de la série et j'entame le 4e dans les minutes qui suivent!
Vamp in Love, Tome 1 Vamp in Love, Tome 1
Kimberly Raye   
J'adore ce livre! Et je le conseille vivement à toutes celles ou ceux qui aiment la mode et la café strarbucks! Non en faite c'est un livre avec plein d'humour, les vampires présents dans celui-ci sont extrêment civilivés au point de boire du sang dans des coupes à cocktails !
Le personnage Liliana alias Lili est assez amusant et superficielle je trouve, elle monte sa propre agence de rencontre avec des vampires, des loup-garous et des humains, mais elle, elle ne trouve pas l'homme de sa "vie", jusqu'au jour où elle rencontre Ty, un mystérieux jeune homme, auquel elle est tout de suite attiré pas son charrisme mais surtout parce qu'il est canon. Je ne veux pas dévoiler la suite mais attendez-vous à quelque chose entre ces deux personnages...
En tout cas lisez-le vous ne serez pas deçu!