Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lixial : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
L'étranger du zéphyr, tome 1 L'étranger du zéphyr, tome 1
Kanna Kii   
https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/03/letranger-du-zephyr-tome-1-de-kii-kanna.html

Ce manga est une suite directe de "L'étranger de la plage" chose que je ne savais pas même si j'aurai du m'en douter. Les graphismes sont les mêmes que dans le précédent manga. Néanmoins, j'ai un soucis avec ce premier tome. C'est comme si la mangaka avait voulu faire un tome de présentation basé sur la complexité toute relative de compréhension entre Shun et son petit ami. Autre soucis, les dialogues. Par moment, je ne savais plus qui parlait à qui. C'était perturbant. Pourquoi? Je ne sais pas.


La chose positive de ce manga est que l'on rencontre enfin la famille de Shun dont on parle tant dans le précédent. Autant la mère est charmante, le petit frère très enthousiaste, autant le père...Il a un caractère épouvantable. On est partagé entre un agacement parce qu'il n'ose pas dire à son fils qu'il l'aime et en même temps, c'est drôle.


Autre chose qui m'amusait avant mais qui commence à m'agacer, c'est le côté très enfantin de Mio. Autant il me touchait par sa franchise sur tous les sujets, autant maintenant ça me gêne. Ça casse en quelque sorte le rythme et la tendresse qu'il peut y avoir entre les deux. D'autant que c'est toujours sur le même sujet.


En bref, voilà un manga dont je n'attendais pas grand chose mais qui me lasse un peu malgré le retournement de situation à la fin. Je ne suis pas sûre de lire la suite.
Daytime Shooting Star, tome 13 Daytime Shooting Star, tome 13
Mika Yamamori   
Un recueil d'histoires annexes pour conclure la série.

La mangaka a pu se pencher sur quelques personnages secondaires, laisser parler son imagination.

Egalement présent un petit chapitre sur le futur avec Suzumé et Mamura toujours ensemble et plus amoureux mais ça reste encore et toujours tout mignon et tout doux.

Je n'aurais lu que quelques chapitres mais pas tous, certains ne m'ayant pas vraiment intéressés. J'aurais souhaité que la mangaka nous raconte plus leurs futures, savoir avec sui Shishio terminait, pourquoi pas même voir un enfant de Mamura et Suzumé ou la demande a mariage qui est seulement mentionnée.

Mais pour les fans de la série, c'est un tombe qui permet de terminer en beauté le manga et de dire au revoir a des personnages que nous auront suivit durant plusieurs tomes tout doux et tout guimauve ^^

par Vidia
Daytime Shooting Star, tome 12 Daytime Shooting Star, tome 12
Mika Yamamori   
Certainement l'un des meilleurs Shojo que j'ai jamais lu!!!!!! L'histoire est vraiment très belle avec d'excellents personnages aux personnalités différentes et profondes. J'ai versé quelques larmes tout au long de la série tellement c'est émouvant et surtout a la fin ... Trop triste que ce soit fini ! ! !
Je le conseil vraiment!!!!
Bonne lecture!!

par Popox
Daytime Shooting Star, tome 11 Daytime Shooting Star, tome 11
Mika Yamamori   
La fin approche, et ça se sent.
Même si cet avant-dernier tome se concentre sur la fête du sport, un événement censé représenter l'humeur festive, drôle et insouciante des élèves qui y participent, Mika Yamamori y glisse plusieurs événements et retournements de situation qui nous prouvent bel et bien que la série touche à sa fin. Et personnellement, je suis plutôt contente que le prochain volume annonce la fin de cette saga, car même si j'aime beaucoup Suzume, Mamura et Yuyuka, je sais pertinemment quel sera le choix de notre héroïne et je n'ai pas envie de voir sans arrêt le cœur du perdant se gonfler de faux espoirs avant d'être meurtri par les rapprochements qu'effectue Yosano avec le prof.
Depuis le début, je savais plus ou moins à quoi m'attendre, mais au fil des tomes, je n'ai pas pu m'empêcher d'espérer que l'auteure me surprendrait par sa décision finale, faisant de Daytime Shooting Star un shôjo plus original que ceux que j'ai lu jusqu'à présent. Mais quand on voit que Shishio revient à la charge après avoir éconduit Suzume deux fois, qu'il n'arrête pas de lui avouer ses véritables sentiments, et que tout cela trouble énormément notre jeune héroïne, il n'est pas compliqué de deviner vers qui son cœur va se tourner... De toute façon, c'est toujours pareil ; dans tous les mangas, le premier amour a raison. Quoi qu'il fasse d'égoïste, quoi qu'il dise de blessant, ce sera lui qui aura le beau rôle. Et le deuxième, celui qui n'a jamais cessé de veiller sur la fille et de la consoler chaque fois qu'elle en avait besoin, sera tout simplement rejeté comme une vieille chaussette, relégué au rang des perdants, sans se soucier de ses sentiments à lui. Parfois, je me dis que les auteures de shôjo ont vraiment une drôle de morale.

Enfin bref, dans l'ensemble, ce tome était tout de même très bon, et plusieurs passages m'ont fait rire. L'amitié est toujours aussi omniprésente et le fait que toutes les amies de Suzume finissent par trouver l'amour à leur tour me fait vraiment plaisir. Au moins, malgré toutes les critiques que je pourrais balancer au sujet du choix définitif de Suzume et de son manque d'originalité, je ne peux pas nier le fait que Mika Yamamori a au moins le mérite de ne pas oublier ses personnages secondaires, qu'elle a fait évoluer tout au long de la saga.
[spoiler]D'ailleurs en parlant de ça, je suis tellement contente que Yuyuka et Togyû sortent enfin ensemble ! Depuis le temps que j'attendais qu'ils se dévoilent leurs sentiments, je ne peux être qu'aux anges. Ils sont vraiment adorables tous les deux ; Yuyuka a beau faire la fière en temps normal, elle est toute embarrassée dès qu'il s'agit de Togyû ; quant à lui, malgré le fait qu'il soit en Terminale et populaire, c'est un garçon vraiment touchant et attachant.[/spoiler]

Comme d'habitude, j'ai adoré toutes les conversations entre Mamura et Suzume, et j'attendais avec impatience que cette dernière lui donne le bandeau qu'elle avait confectionné pour lui dans le tome précédent - j'ai d'ailleurs cru qu'elle ne le lui offrirait jamais ! [spoiler]Bien sûr, j'espérais de tout mon cœur qu'il remporte la course face à Shishio (qu'il gagne au moins quelque chose, le pauvre) et j'ai donc été ravie de voir que mon souhait s'est réalisé. Shishio, quant à lui, m'a énervé du début à la fin,
ce qui ne change pas non plus des derniers tomes. Autant je l'appréciais et le trouvais drôle au début, autant je le considère désormais comme un adulte totalement immature (comme le dit si bien Mamura), égoïste et insupportable. Il ne pense qu'à son propre plaisir, il a l'air d'avoir oublié qu'il a énormément fait souffrir Suzume et s'étonne presque qu'elle ne veuille pas l'écouter alors que c'est uniquement de sa faute, il fait exprès de se confronter à Mamura et de lui balancer des piques alors que c'est un professeur et qu'il n'a normalement pas le droit de se comporter de la sorte avec l'un de ses élèves, et il joue l'altruiste en emmenant Suzume à l'infirmerie afin de la troubler davantage et de se rapprocher d'elle alors qu'il est le responsable de la véritable blessure qui meurtri le cœur de Yosano. À un moment donné, il a préféré s'éloigner d'elle et la laisser vivre sa vie d'adolescente normale en l'obligeant à garder ses distances, comme un prof et une élève doivent se comporter à priori, et maintenant qu'il voit qu'elle peut enfin tourner la page et être heureuse avec Mamura, il faut qu'il foute son grain de sel et qu'il détruise tout, uniquement par jalousie et fierté masculine ? S'il aimait véritablement Suzume, il ferait tout pour son bonheur, quitte à s'effacer pour qu'elle vive une histoire d'amour saine avec Mamura. Mais contrairement à son rival, Shishio n'est qu'un égoïste qui me dégoûte de chapitres en chapitres.[/spoiler]

Le prochain tome se déroulera visiblement à Okinawa (du moins le début) et j'ai hâte de voir comment ce voyage scolaire va se dérouler, surtout depuis que Mamura a accepté de s'y rendre avec Suzume ! J'ai beaucoup aimé la dernière scène, où notre héroïne prend enfin les devants et tente d'arranger leur relation en lui disant clairement que ce serait plus chouette s'il l'accompagnait, et qu'elle serait vraiment heureuse qu'il soit de la partie. Je ne me lasse pas de ce genre de moments à la fois romantiques et innocents, et voir Mamura rougir en dépit de son attitude froide avec les gens qu'il ne connaît pas m'attendrit à chaque fois.
Bref, tout ça pour dire que même si le triangle amoureux me déçoit (comme dans bon nombre de shôjo), j'ai tout de même passé un agréable moment en lisant cet avant-dernier tome. Je ne sais pas quand est-ce que je lirai le suivant, mais ce qui est sûr, c'est qu'il ne va sûrement pas me plaire autant que les précédents, et que je risque de rager encore dans mon prochain commentaire.

par Cassy33
Daytime Shooting Star, tome 10 Daytime Shooting Star, tome 10
Mika Yamamori   
Hier, j'avais déplacé toute la saga dans ma liste de Diamant, et aujourd'hui je fais de nouveau tout basculer en liste d'Or après avoir terminé ce dixième tome... Pourquoi ? Tout simplement parce qu'en finissant le neuvième volume, j'avais l'impression que Mamura aurait ses chances, que mes espoirs ne seraient peut-être pas vains et que pour une fois, l'auteure d'un shôjo réussirait à me surprendre par son choix final. Mais désormais, j'en doute vraiment. Suzume ne s'est pas encore complètement tourné vers le prof, certes. Elle a même fait beaucoup d'efforts pour Mamura dans ce volume. Et pourtant, après les dernières pages de ce tome, je suis maintenant quasiment convaincue que Mamura va souffrir alors qu'il fait tout son possible pour rendre heureuse notre héroïne.

Franchement, ça a le don de m'agacer au plus haut point. Enfin, tout ça ne se contente pas de m'exaspérer à vrai dire ; je suis aussi déçue et vraiment triste pour le pauvre Mamura. En finissant ce volume, j'ai d'ailleurs regardé de nouveau toutes les interventions du jeune homme et je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer. Il est tellement adorable, innocent, gêné dès qu'une petite avancée se fait ressentir dans sa relation avec Suzume, sincère, bienveillant et attentionné et pourtant, c'est lui qui va sûrement être rejeté à la fin... Je suis tellement dégoûtée de voir que dans tous les shôjo, ce sont toujours les personnages les plus gentils (et chaque fois mes préférés...) qui sont mis en avant un certain temps dans le simple but de faire plaisir à leurs fans et de consoler l'héroïne pour ensuite être éconduits, délaissés, rejetés et abandonnés. Pour une fois, quelqu'un ne pourrait-il pas créer une fin un peu plus originale et juste ? Je suis désolée de m'acharner sur ce commentaire alors que Daytime Shooting Star est loin d'être le seul manga à m'énerver sur ce point, mais là tout de suite, après avoir fini ce volume, j'ai besoin de retranscrire mes émotions par écrit. Donc pour en revenir à ce que je disais, je trouve que tous ces mangas n'ont aucune moralité. Si on traduit le message de fin laissé par les auteures, c'est sensé donner quoi au juste ? "Si vous êtes un mec et que vous voulez séduire une fille, un conseil: charmez-la, puis rejetez la en la faisant bien souffrir, puis une fois qu'elle se sera rapprochée du mec tout gentil qui ne désire que son bonheur, reconquérissez-la et le tour sera joué" ?

Je dis tout ça mais ça ne m'empêche pas de continuer à commencer de nouveaux shôjo constitués de triangle amoureux. Je sais c'est contradictoire, mais chaque fois, j'espère que le choix final ne me décevra pas, qu'il rendra l'oeuvre originale et finalement, en comparant tous ceux que j'ai lu par le passé ou que je lis actuellement, je remarque bien que la plupart se finissent mal pour le garçon qui ne fait à aucun moment souffrir l'héroïne.
Alors bon, ça ne veut pas dire que je déteste Daytime Shooting Star, au contraire. Si c'était le cas, il aurait déjà été enterré dans une liste bien plus basse et si je l'ai seulement décalé en liste d'Or, c'est parce que malgré ce défaut récurrent, il me laisse plein de bons souvenirs, est extrêmement addictif, met en scène des personnages très attachants et réalistes, et ne se concentre pas seulement sur la romance principale, mais également sur l'amitié qui unit le groupe de Suzume, ainsi que sur les histoires personnelles de chacune de ses amies.

Pour en revenir au scénario, j'ai beaucoup aimé les premiers chapitres qui sont surtout axés sur Mamura. [spoiler]Au début, Suzume lui fait une sorte de déclaration et lui demande de sortir avec lui - j'étais très surprise mais je me doutais que ça n'irait bien entre eux qu'un court instant... - ce qu'il accepte aussitôt avec un large sourire épanoui. Ils commencent alors à se rapprocher et Mamura vient même chez Suzume le dimanche pour rencontrer son oncle. Ils sont si adorables et attendrissants tous les deux, à ne pas oser brusquer l'autre et à ne pas trop savoir quoi faire quand ils restent ensemble. On voit bien que Suzume a besoin d'être tirée par la main et que Mamura, quant à lui, ne sait pas du tout s'y prendre avec les filles et n'est absolument pas expérimenté. Il rougit si souvent, et ça le rend encore plus touchant à mes yeux. D'ailleurs, ce qu'il déclare à l'oncle de Suzume à propos de cette dernière, assurant qu'il ne fera rien avec elle tant qu'elle ne sera pas prête, qu'il veut simplement son bonheur, qu'il est très sérieux envers elle, et qu'il serait même prêt à laisser sa place par amour pour elle, ça m'a vraiment fait mal au cœur. En y repensant, c'est sûrement un petit indice pour nous montrer qu'il va finir par renoncer à Suzume face au prof...[/spoiler]
Par contre, j'ai évidemment détesté la suite, bien trop centrée sur Shishio. On se rend compte qu'il ne veut absolument pas que Mamura se rapproche trop de Suzume, mais bon sang, il n'avait qu'à se comporter dignement avec elle quand il en avait la possibilité! Il a mal agit avec elle, il l'a fait souffrir, il l'a éconduit deux fois, et maintenant qu'elle peut enfin être heureuse avec un garçon de son âge, il faut à tout prix qu'il s'en mêle et qu'il gâche tout ? Ce prof, je ne peux vraiment plus le supporter. Au début, je le trouvais agréable, drôle et cool. Maintenant il me dégoûte presque et savoir que c'est lui qui a le plus de chance avec Suzume, ça me révolte à un point...

Bref, je vais m'arrêter là avant de critiquer plus longtemps. Je ne m'attends pas à grand-chose de surprenant ou de positif dans les deux derniers volumes et je sens que je vais être de plus en plus déçue et triste au fil des chapitres... C'est dommage, cette saga était tellement prometteuse.

par Cassy33
Daytime Shooting Star, tome 9 Daytime Shooting Star, tome 9
Mika Yamamori   
Beau coup de théâtre à la fin du tome précédent...j'avoue que j'ai apprécié que l'auteur n'en fasse pas des pataquès pour [spoiler]cette déclaration. Il lui a dit ça tout simplement sans complication ni rien. [/spoiler].
Mamura jaloux bouuuuuuh que c'est chou >///< ! Et puis toutes ses réactions aussi >< ! Lui il arrive à bouger Suzume !![spoiler] AAAAAH la déclaration à la fiiiiiin !![/spoiler]

par Nijimi
Daytime Shooting Star, tome 8 Daytime Shooting Star, tome 8
Mika Yamamori   
Ce huitième tome est définitivement mon favori de toute la saga ! (Mais on ne sait jamais, peut-être que les volumes suivants seront encore meilleurs que celui-ci !)

Franchement, je n'aurais jamais osé penser que Mamura deviendrait aussi présent et important même si c'est ce que j'espérais depuis le début de la série ! Je suis si contente que l'auteure ait décidé de le mettre davantage en avant, de le rapprocher de Suzumé et de prouver ainsi que pour une fois, on peut vraiment parler de triangle amoureux. Parce que bon, la plupart du temps, le deuxième garçon n'a jamais sa chance, n'est jamais autant mis en valeur, et n'a pas l'occasion de passer de tels moments avec l'héroïne. Et surtout, cette dernière ne le voit jamais autrement que comme un ami mais ici, on se rend bien compte que Suzumé commence à remarquer certains détails caractérisant Mamura et à être troublée par son comportement et ses répliques, exactement comme elle l'était pour Shishio.

"Il sent le savon", "ses cheveux sont ébouriffés", "il a grandi" etc... Toutes ses petites phrases qui pourraient sembler sans importance montrent en effet l'attirance qu'elle ressent peu à peu pour son ami, et cela me fait tellement plaisir ! Depuis le temps que j'attendais qu'elle passe davantage de temps en sa compagnie et que leur relation progresse enfin, j'ai de quoi être satisfaite !
Franchement, j'espère que tout ça ne durera pas qu'un seul tome et que l'auteure a prévu de les rapprocher encore davantage par la suite ! Après tout, Mamura est bien plus accessible que Shishio et il serait beaucoup plus simple pour Suzumé de se mettre avec son camarade plutôt qu'avec son professeur ! D'ailleurs, je suis contente (et encore, c'est un faible mot comparé à ce que je ressens réellement) qu'elle se rende enfin compte que Mamura a toujours été à ses côtés quand elle allait mal, qu'il a toujours veillé sur elle et qu'il ne l'a jamais fait souffrir (comparé à Shishio, hum).
Sinon, c'est peut-être secondaire, mais j'ai beaucoup aimé le passage où Yuyuka va chez Togyû quand il est malade, c'est une scène vraiment touchante et adorable, et j'espère qu'ils finiront ensemble !

En bref, j'ai vraiment adoré ce tome, et je remercie Mika Yamamori du fond du coeur de penser à toutes les lectrices fan de Mamura ! J'espère ne pas être déçue dans le prochain volume, en tout cas !

par Cassy33
Daytime Shooting Star, tome 7 Daytime Shooting Star, tome 7
Mika Yamamori   
Daytime Shooting Star reste l'une de mes sagas préférées, et je pense que peu de shôjos pourront la détrôner.
En effet, Mika Yamamori arrive toujours à me surprendre, à m'émouvoir, à me faire espérer, et surtout, elle parvient chaque fois à me rendre un peu plus addicte à son oeuvre.

Dans ce septième tome, le scénario est toujours aussi captivant que d'habitude. On en apprend davantage sur Yuyuka, sur son passé et son caractère, ce qui la rend encore plus attachante à mes yeux, malgré son tempérament parfois grognon. On voit également Mamura qui apparaît de plus en plus souvent, qui change un peu d'attitude envers Suzumé, qui s'ouvre davantage, et qui veille toujours sur notre héroïne, observant de loin sa relation avec le prof. Quant à ce dernier, il se rapproche toujours un peu plus de Suzumé, même si de nombreux obstacles se dressent sur leur route, dernièrement.

Concernant les éléments importants que l'on rencontre dans ce volume: [spoiler]Je ne pensais pas que l'oncle de Suzumé découvrirait la relation qu'elle entretient avec Shishio, mais c'est une bonne chose. Après tout, il fallait bien qu'ils se doutent que quelqu'un finirait par l'apprendre. De plus, maintenant que l'oncle est au courant, je pense qu'il surveillera davantage le prof et qu'il ne laissera plus sortir Suzumé aussi souvent qu'avant. Et si cela pouvait permettre à Mamura de se rapprocher de l'héroïne, je serais aux anges!
Ensuite, concernant le rendez-vous entre Suzumé et Shishio qui se termine plutôt bizarrement, je dois dire que cela me satisfait également, puisque cet épisode prouve aussi bien aux lectrices qu'aux deux protagonistes concernés que leur relation est très compliquée, que Shishio risque beaucoup en traînant avec Suzumé, et que s'ils décident de rester quand même ensemble, il faudra qu'ils se cachent continuellement, ce qui s'avérera très vite lourd et source de tensions.
Enfin, je n'ai pas été triste ou choquée lorsque Shishio a déclaré sèchement à Suzumé qu'il ne l'aimait pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que je sais qu'en réalité, il a des sentiments pour elle (il a agit de cette manière seulement pour qu'elle n'insiste pas et pour qu'il n'ait pas de problème avec son oncle), mais également parce que je suis (malheureusement) sûre que cet épisode ne représente qu'un obstacle supplémentaire entre Shishio et Suzumé, qui finira rapidement par être démoli... Même si intérieurement, j'espère vraiment être surprise par l'auteure, et donc assister à un net rapprochement entre l'héroïne et Mamura.[/spoiler]

Pour résumer, ce septième tome est rempli de rebondissements, nous interroge beaucoup sur la suite des événements, et nous donne clairement envie de lire la suite aussi vite que possible!

par Cassy33
Daytime Shooting Star, tome 5 Daytime Shooting Star, tome 5
Mika Yamamori   
Aaaah Mamura agit enfin un peu ! Super :) ! Qu'es-ce-que j'aime ce personnage totalement calme mais attentionné et droit. Enfait je trouve presque que le Shishio et Mamura ont des caractères inversés...
Ah et j'aime de plus en plus Yuyuka qui est un personnage vraiment lucide !

par Nijimi
Daytime Shooting Star, tome 4 Daytime Shooting Star, tome 4
Mika Yamamori   
J'ai lu ce 4ème volume très rapidement et pour une fois, je n'en ressors pas déçue au sujet de Mamura!
Bon bien sûr, il n'y a jamais assez de moments entre lui et Suzume selon moi, mais j'ai tout de même beaucoup apprécié que l'héroïne se retrouve chez lui dans le premier chapitre (qui est d'ailleurs mon préféré de ce livre)! Et ce qu'elle a dit au petit-frère de Mamura était adorable.
Concernant Yuyuka, on ne la voit pas beaucoup ici, mais cela ne m'a pas dérangé. J'ai vraiment peur qu'elle finisse par attirer l'attention de Mamura et qu'il tombe amoureux d'elle, mais peut-être que finalement, mes craintes ne se réaliseront pas! En effet, l'arrivée du nouveau blond semble parfaite pour éloigner Yuyuka de Mamura, et c'est encore un très bon point pour moi!
Enfin, j'ai bien aimé la sortie entre Shishio et Suzume, et même s'ils se sont encore rapprochés et que le prof semble commencer à ressentir des sentiments pour l'héroïne, je suis tout de même assez satisfaite, car leur relation prend du temps et semble ainsi bien plus réaliste.

par Cassy33