Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ljs13 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Cruelles Cruelles
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3135023528-Torn.html

Je crois qu'on devrait coller une étiquette "Attention, livres impossibles à lâcher" sur les romans de Cat Clarke. Vous avez sûrement déjà entendu parler de CONFUSION, son premier roman ? Livre qui avait été un énorme coup de cœur pour moi, et qui m'avait permis de découvrir cette auteure au style si particulier. J'ai retrouvé avec TORN toutes les émotions à la fois violentes et captivantes que m'avait procuré CONFUSION. Cat Clarke a un truc. Un truc qui fait que son monde, ses mots, ses personnages et son histoire nous prennent aux tripes, nous coupent le souffle, nous habitent et nous obsèdent longtemps après avoir terminé le roman. Même si la conclusion de TORN m'a moins pris au dépourvu que celle de CONFUSION, et qu'elle me frustre énormément vu qu'elle est très ouverte, je sais pertinemment que ce récit va autant me perturber et m'enivrer que mon précédent coup de cœur. Pour tout vous dire, je ressors de ma lecture complètement perdu. Je suis à la fois grisé, à bout de souffle, agacé, renversé, frustré, ébloui et complètement sous le charme. Difficile de faire la part des choses dans des conditions pareilles !
Une fois de plus, Cat Clarke a su créer une histoire troublante et passionnante, où amour, tensions, revanche, amitié déchues, désillusions, désir et espoirs adolescents se mêlent, s'entrecroisent, se lient et se déchirent. J'ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant au fur et à mesure de ma lecture l'évolution de l'intrigue. Je pense que le résumé donne suffisamment l'eau à la bouche comme ça. Quatre adolescentes, un voyage scolaire, un meurtre, des vies bouleversées à jamais. Comment ne pas vouloir en savoir plus ? Cat Clarke a eu la brillante idée de démarrer son récit par des funérailles, en plus. Ainsi, on rentre immédiatement dans l'histoire. L'auteure va droit au début, et c'est ultra rafraîchissant. Surtout qu'elle sait comment nous faire saliver et nous tenir en haleine. Pendant toute notre lecture on se demande "mais qu'est-ce qui va se passer ensuite ?", "qui va craquer ?", "comment vont-elles assumer leurs actes ?". Les interrogations s'accumulent sans cesse, et Cat Clarke prend un plaisir malsain à y répondre seulement à la fin. On se ronge les ongles, on s'imagine des dizaines de scénarios possibles, on évite certaines conclusions qui nous paraissent trop horribles et on panique devant les décisions que prend l'auteure... Bref, impossible de rester de marbre en lisant TORN !
Évidemment, TORN, ce n'est pas seulement l'histoire de quatre filles qui tuent quelqu'un et qui semblent s'en sortir. Tout cela serait bien trop simple. TORN, c'est surtout l'histoire d'Alice, une des adolescentes, justement. Haaaaaaaaaaa, Alice !!! Exactement comme pour Grace dans CONFUSION, Cat Clarke nous la décrit de façon parfaite. Elle parvient à littéralement faire naître un personnage sous nos yeux. Je pourrais croiser Alice n'importe où. Vous le pourriez, vous aussi, pour la simple et bonne raison qu'elle paraît TELLEMENT vraie ! L'auteure sait complètement comment décrire le monde impitoyable qu'est celui du lycée, de l'adolescence, du passage à l'âge adulte et de tous les troubles qui en découlent. Alice est humaine. Vraie. Authentique. Chaque parcelle du roman décrite derrière son regard et P-A-R-F-A-I-T-E. C'est encore mieux que de regarder un film. Tout est net, clair, précis. C'est fascinant !
Mais l'auteure ne s'arrête pas là, puisque pratiquement tout le récit et basé sur sa manière de réagir après le meurtre. Là, on joue véritablement avec la santé mentale de l'héroïne. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça !!! On ne peut pas s'empêcher de se demander si Alice ne va pas exploser, devenir dingue, tout quitter ou faire comme si de rien n'était. On reste suspendus au moindre mot qui s'échappe de ses lèvres, à la moindre pensée qui effleure son esprit, au moindre petit choix qu'elle fait. Franchement, je n'ai connu ça qu'avec Cat Clarke, je crois. Elle possède vraiment un don pour nous rendre accros et faire de son récit un objet sur lequel toute notre attention est portée ! Quel bonheur !
Nous ne découvrons pas seulement les réactions d'Alice et sa nouvelle vie après cet évènement bouleversant. Il y a aussi Cass, Rae et Polly, ainsi que Jack, le frère de Tara. Mon dieu, que j'ai adoré décrypter leurs comportements et leurs réactions à eux aussi ! Chaque personnage représente, pour moi, une façon de réagir face à la mort de quelqu'un. Folie, amour, vengeance, profit ou encore profonde tristesse... Aucun sentiment ne nous est épargné. L'histoire de ses cinq protagonistes est vraiment saisissante. Là aussi, on se demande sans cesse "qui est la personne la plus faible ?", "qui va faire une erreur et va révéler le secret au grand jour ?", ou encore "jusqu'où Alice est prête à aller avec Jack ?". Bref, encore tout un tas de questions, mais qui gravitent cette fois autour de personnages tout aussi magnifiquement bien décrits que celui d'Alice. Les rapports entre eux sont bourrés de justesse et de vérités. C'est tout un monde réel et logique qui s'offre à nous, et on a véritablement aucun mal à s'y laisser piéger.
Autre aspect sensationnel de ma lecture : mes retrouvailles avec l'écriture de Cat Clarke. J'avais déjà succombé à elle en lisant CONFUSION. Tout est clair, concis, et on va directement au cœur-même des choses. Ici, l'auteure fait un pas de plus dans sa perfection. Elle a réussi à me faire pleurer de rire alors que l'ambiance du roman est lourde, mais dans le meilleur sens du terme qui existe. Cat Clarke sait comment ébranler nos sentiments en un claquement de doigt. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai angoissé comme jamais et j'ai stressé au point de jeter le roman sur mon lit de peur de découvrir ce qui m'attendais dans la suite de l'histoire. Elle n'hésite pas à en faire voir de toutes les couleurs à ses personnages, à les faire souffrir et ne rien leur épargner. Elle décrit avec rigueur et de manière efficace tous les sentiments qui nous parcourent et nous consument à certaines périodes de notre vie. Tout est exact. Tout est juste. Tout est dévastateur.
Seul défaut : la conclusion. Haaaalala, que je suis frustré et en colère de devoir dire ça ! Avec la fin juste annihilante et ravageuse de CONFUSION, je m'attendais à, une fois de plus, en prendre plein la tête. C'est exactement ce qu'il s'est passé, mais pas de la manière dont je l'espérais. Il reste malheureusement pas mal d'interrogations en suspens, et de destins trop flous pour complètement me satisfaire. J'ai eu l'impression que Cat Clarke avait décidé de laisser certains personnages de côté pour seulement se concentrer sur Alice dans les ultimes pages. Elle ne s'embête pas à nous offrir les réponses à des questions pourtant très souvent mises en avant. La fin est quand même pas mal ouverte, en fait. C'est aussi simple que ça. Sauf que les fins ouvertes et moi, ça fait deux. Par contre, je comprends très bien pourquoi l'auteure a choisi cette voie. Ainsi, elle continue d'avancer dans le chemin réaliste qu'elle a choisi de prendre. Tout cela ne fait que rajouter "du vrai" à l'histoire. Mais, au final, je suis plus frustré qu'autre chose, lol ! Et c'est vraiment terriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible !!! Par contre, les toutes dernières lignes m'ont vraiment marqué et achevé ! Je peux, sans l'ombre d'un doute, affirmer que l'histoire d'Alice, Cass, Rae, Polly, Jack et Tara va me hanter et m'obséder encore un bout de temps !
Au final, TORN est pratiquement tout aussi bon et jouissif à lire que CONFUSION. Si ce n'est pas un coup de cœur à cause de sa conclusion ouverte, ce roman reste envoûtant, noir, consumant, et merveilleusement bien écrit. Cat Clarke a, une nouvelle fois, su me combler et me convaincre qu'elle était une des meilleures auteures YA qui existe ( et qu'il faut qu'elle continue à écrire encore et encore et encore et encore :p ). En fait, je crois que je vais même pouvoir nommer cet effet qu'elle a sur moi « l'Effet Cat Clarke », puisqu'il n'y qu'avec elle que je ressens mes émotions de façon aussi palpitante et intense. TORN est une véritable perle. Une bombe qui n'a pas fini de me brûler de me fasciner. Je vais désormais devoir attendre la fin du mois de Janvier pour pouvoir me jeter sur le troisième roman de l'auteure, UNDONE, qui, j'en suis sûr, va autant me renverser que TORN et CONFUSION. Une lecture exaltante, dramatique et vibrante, à ne pas manquer.

par Jordan
Aujourd'hui est un autre jour Aujourd'hui est un autre jour
David Levithan   
J'ai lu ce tome là avant A comme Aujourd'hui mais l'histoire est tout aussi belle. L'amour de l'âme, au-delà du physique, est un thème superbement abordé, j'ai adoré la fluidité de l'écriture, la perception des choses face à une fille qui rencontre sans cesse la meme personne, sans cesse des visages différents. de toute beauté.

par sorello
Passenger, Tome 1 Passenger, Tome 1
Alexandra Bracken   
«In the whole course of history, war had always fallen on the shoulders of the young.»

Je suis tombée amoureuse de Passenger comme je suis tombée pour peu de livres. Tout de suite, sans avoir à fournir le moindre effort et sans que le charme ne se brise à un aucun moment.

Alexandra Bracken a écrit un roman sincèrement fascinant. Sa plume m'a transporté d'époque en époque avec passion. C'est fluide et clair; on sent que l'auteure est à l'aise dans son histoire et ça vaut beaucoup à mes yeux. En plus, il y a ce petit côté poétique par moment qui m'a énormément plu!

L'histoire est superbe. On y découvre Henrietta Spencer aka Etta qui après plusieurs évènements plutôt désastreux se retrouve sur un navire au 18e siècle. Là elle rencontre Nicholas Carter et ensemble ils partiront à travers les siècles en quête d'un objet perdu depuis un petit bout de temps et qu'une famille puissante veut récupérer à des fins peu claires.

J'ai adoré voyager d'un siècle à un autre. Si je devais avoir un super pouvoir, je voudrais être capable de voyager dans le temps, sans hésiter. (J'ai d'ailleurs beaucoup aimé toutes les règles autour du voyage dans le temps. C'est très encadré, les voyageurs doivent respecter certains points importants tels que le fait de ne pas pouvoir aller deux fois au même endroit/même époque pour éviter de se retrouver face à eux-même, etc. Mais surtout, j'aime énormément l'idée que l'histoire ait été changée et que la réalité dans laquelle nous vivons n'est pas la version d'origine.)

Alors oui, je voudrais avoir la faculté de voyager dans le temps, moi aussi. En espérant croiser un Nicholas Carter. Parce que sérieusement, ce gars c'est l'homme de mes rêves. Enfin, de mes rêves depuis que j'ai lu Passenger. Il m'a conquise dès le début. Le coup de foudre, ça existe vraiment!

Je voudrais aussi être une version de Etta. Parce que je l'ai adoré. Elle est attachante et ce n'est pas le genre d'héroïne qui prend des décisions stupides et vous donne envie de l'encastrer dans un mur. Non, c'est une héroïne géniale avec du courage, de la force et par-dessus tout de la détermination. Etta est une héroïne portée par l'amour qu'elle porte à sa famille et ce n'est pas un point qui l'a rendu faible ou quoi-que-ce-soit dans le genre. Au contraire, c'est de là qu'elle puise toute sa force. Et j'ai trouvé ça vraiment plaisant.

Les personnages secondaires sont tous intéressants à leur manière. Et même étant secondaires, parfois n'ayant que quelques scènes dans tout le livre, ils sont assez complets et certains se sont même révélés plus attachants que je m'y attendais au départ. Tel que Alice.

Côté romance, j'ai adoré la dynamique entre Nicholas et Etta. Alexandra Bracken a réussi à établir une véritable connexion entre les deux et leurs sentiments seraient presque palpables!
Et bien que la romance soit présente, elle n'empiète pas sur le reste de l'histoire et sur la quête des personnages, ce que j'ai bien apprécié. Ça fait du bien de lire une romance qui évolue à son rythme et qui le fait si bien que ça ne sonne pas faux ou sortie de nulle part ou encore "comme par hasard".

Et puis, il faut que je parle de l'objet-livre en lui-même. La couverture est très belle - elle représente plutôt bien l'histoire- et j'aime bien aussi les débuts de chapitre - tout en simplicité mais tout-de-même très jolis.
Mais ce que j'aime par-dessus tout, pour les éditions hardcover, c'est l'arbre sur le devant. Ça peut paraître totalement idiot mais AH! j'en suis absolument totalement irrévocablement amoureusement folle.

Quant à la fin, difficile pour mon cœur de la supporter. Je suis bien heureuse d'avoir mis tant de temps avant de réellement m'intéresser à ce livre parce qu'au moins je n'aurais pas longtemps à attendre pour me procurer le second (et dernier) tome.
Il y a tellement de choses que je veux savoir qu'en faire une liste serait interminable!

Passenger est donc un roman qui vaut la peine d'être lu. Sans aucun doute. Et un vrai coup de cœur pour moi.
Si vous voulez voyager et visiter d'autres époques, si vous voulez connaître l'amour sous toutes ses formes et tout ce qu'on serait prêt à faire pour lui, ce livre est fait pour vous!
Oh et puis vous savez quoi? Même si vous ne cherchez pas à littéralement quitter votre train train quotidien et que vous vous fichez totalement des sentiments brûlants qui peuvent envahir votre corps, VOUS DEVEZ LIRE PASSENGER.
Parce que ce livre est complet, clair, fascinant, addictif, palpitant et j'en passe...

«What good is honour when greed eats away at its foundations?»

par Sheo
Une vie Une vie
Guy De Maupassant   
Complètement d'accord avec marshmallow, j'avais moi aussi très envie de la secouer pour lui dire de se bouger ! Ce côté passif est vraiment agaçant pour ne pas dire autre chose mais le roman reste écrit par Maupassant et par conséquent est vraiment une oeuvre à lire. Ce qu'il raconte c'est, comme l'indique le titre, une vie. La vie de Jeanne qui va perdre ses illusions de jeune adulte, petit à petit, et qui m'a profondément touchée, ce qui explique pourquoi ce roman reste un de mes préférés de Maupassant

par emy27
Contes de la bécasse Contes de la bécasse
Guy De Maupassant   
La premiere lecture que j'ai faite de cette oeuvre avait ete durant un cours de francais il y a quelques annees de cela. Je l'ai relu il y a moins d'un an. Ces nouvelles sont totalement magique, peignant un monde passe et agreable, perdu entre cruaute, bourgeoisie et brumes d'antan. Un regal qui nous fait passer des moments pls qu'agreables

par Miero
Le Tour du monde en 80 jours Le Tour du monde en 80 jours
Jules Verne   
Un bon livre de Jules Verne, on se retrouve plongé dans cette aventure autour du monde pleine de rebondissements, d'action et d'émotion. On est tellement prit par ce tour du monde qu'on en vient maudire les obstacles qui peuvent entraver le bon déroulement du voyage de Phileas Fogg, j'ai d'ailleurs était trés étonnée par le flegme dont fait preuve ce dernier et ce même dans des situations où il y avait de quoi stresser ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Passepartout qui apporte un peu de légéreté et de fraicheur face à l'impassibilité des autres personnages qui risquerait au fur et à mesure de devenir lourde. La fin est trés surprenante et en même temps trés émouvante.

par Merytamon
La Citadelle du vertige La Citadelle du vertige
Alain Grousset   
Je n'ai pas aime ce livre car ce n'est pas mon truc ce genre de livre. Il n'y a pas d'humour, je n'ai pas acroche, le début est trop long, je trouve que le personnage principal n'est pas terrible. Après, c'est mon avis et peu être que plusieurs autres personnes aiment.
Il faisait parti des Imaginales 2012.

par Loupblanc
Comment j'ai tué mon père... Sans le faire exprès Comment j'ai tué mon père... Sans le faire exprès
Kevin Brooks   
Il ne m'a pas accroché et j'ai laissé tomber au bout de trois chapitres.

par ljs13
L'Appel de la forêt L'Appel de la forêt
Jack London   
C'est un livre émouvant et magnifique. Je n'ais jamais vu un auteur raconter avec tant d'aisance une histoire qui se déroule au Grand Nord. Je le recommande.

par myra44
Chair de poule, Tome 35 : Le Coup du lapin Chair de poule, Tome 35 : Le Coup du lapin
Robert Lawrence Stine   
Vous connaissez cette série? Moi je l'adore, mais ça remonte à un bail maintenant.
  • aller en page :
  • 1
  • 2