Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LLyza : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent
Mark Henwick   
Un début de saga d’urban fantasy prometteur avec les ingrédients habituels du genre : l’héroïne badass, le bestiaire, l’intrigue, les emmerdes…

Les dernières sorties de chez Milady font plutôt dans le cul et le superficiel, pas le meilleur du RP : La meute du Phenix & cie, Hybrides… et j’y vais à reculons quand il est question de commencer une série chez eux. A-t-on besoin de préciser pourquoi ?

Mais ça ne m’empêche pas de suivre et d’essayer, on peut toujours être surpris ! Et ici, l’autre attrait est dans l’auteur : un mec qui écrit de l’UF avec une héroïne je n’en connais pas tant que ça. Au passage je vous invite à tester Stephane Soutoule et son Anges d’Appcalypse ;) (et c’est du FR). Je m’attendais à un énième truc de cul, le truc vu et revu mais c’est une fois que j’ai mis la main sur leur catalogue « bitlit » que j’ai compris qu’il n’y était absolument pas question ! Enfin, autre chose !

Ça ne veut pas dire qu’Amber Farrell n’a pas de potentiel amoureux. C’est une ex soldat et suite à sa contamination, elle se retrouve exclu et mise à l’essai… à tout moment, l’armée peut la remettre en cellule de confinement. Elle ne doit avoir aucun « échange » pour ne pas affecter un humain. Elle doit enquêter sur les Vampires et transmettre tout ce qu’elle apprendra. Elle le fait par patriotisme mais surtout parce qu’elle ne sait pas ce qui l’attend. Sa transformation n’est pas terminée.

On évolue donc avec elle, on en apprend un peu plus. Le folklo ne révolutionne pas le genre même si pour le moment c’est un peu tôt pour le dire. Il me fera penser à Dynasties pour l’orga, à Vampires Nation, Les sentinelles de l’ombre pour la mytho… bref pour les habitués, c’est topissime ! Ça fait du bien d’avoir à grailler.

Pour en revenir niveau romance, ce n’est pas toujours facile pour l’héroïne. C’est là qu’on voit que c’est un homme qui écrit, car pour une nana qui dit être hétéro plusieurs fois, elle a des réactions tendancieuses avec certaines. Elle rencontrera aussi son lot de bonhomme, le flirt ne manque pas ! La question est de savoir : quel est le risque pour les autres. Que va-t-il advenir d’elle ?

Ce premier tome installe une vraie bonne base qui ravira les fans d’urban fantasy. Il y en a peu en France, les collections s’arrêtent au profit de la romance contemporaine/ new adult nous laissant que l’optique de la VO. Milady a beau être négativement critiquée par ses nombreux arrêts de séries, elle continue de nous en faire découvrir et celle-là est à essayer.

par LLyza
END, tome 1 : Elisabeth END, tome 1 : Elisabeth
Anna Merli    Barbara Canepa   
Que dire de cette bd?

Côté édition, rien à dire l’ouvrage est superbe, je note notamment la qualité du papier.
Côté dessins, MAGNIFIQUE. Le dessin se veut très réaliste avec une opposition entre le blanc des bordures des planches et les couleurs sombres des cases. Le choix des couleurs est en parfaite adéquation avec l'histoire.

L'histoire est originale, sombre, passionnante et mystérieuse. Elisabeth est un personnage très mélancolique et pleine d'espoir. Mais ça reste une sorte de tome d'introduction, on ne connait pas les événements qui ont amené Elisabeth là où elle se trouve par exemple.

Je lirais la suite avec plaisir donc : A quand la suite ?!

par Bimbogami
Bad, Tome 2 : Amour dangereux Bad, Tome 2 : Amour dangereux
Jay Crownover   
Dans l'ensemble une bonne lecture qui correspond au genre mais j'ai été déçue que l'auteur la joue si facilement. A la fin et même pendant le premier tome, Dovie nous disait que Brysen ne supportait pas Race. On s'attend alors à un truc à la jetaime-moinonplus... et bien on n'a même pas terminé le premier chapitre, qu'il y a déjà nettoyage des amygdales. POURQUOI ?

J'ai eu l'impression de me faire rouler parce que la romance ne s'est pas construite, c'était juste de l'attirance. Mais malgré ça, j'ai passé un bon moment de lecture grâce à l'intrigue mise en place. Elle n'est pas monstrueuse mais elle a très bien géré la montée en pression qui fait qu'à la fin on voulait avoir le nom du coupable. Qu'est ce qui fait que c'est réussit ? Tout simplement parce que vous imaginerez forcément son entourage, et à partir de là, on regarde de plus près ces personnages secondaires.

Jay Crownover a beaucoup de bonnes intentions, j'adhère à fonds à cette volonté de casser un peu les codes sur les mauvais garçons mais, elle fait finalement comme les autres auteurs. Certes, on a vraiment affaire à des petites frappes devenues truands mais on est quand même loin, de vrais criminels. C'est encore superficiel, elle peut faire mieux.

Un point en demi-teinte pour ma part vient encore du couple mis à l'honneur dans ce tome, ils ont la même construction. Il/Elle ne semble pas être ce qu'on croit qu'ils sont ou devraient être, le rapport compliqué voir violent avec leur parents qui engendre le même dénouement... J'ai remarqué qu'en romance, on veut tellement faire coller 2 êtres ensemble qu'on a tendance à confondre entre 'partager' les mêmes valeurs/objectifs et avoir le même passé. Je ne vais pas faire de psychanalyse, mais Jay Crownover semble avoir un souci avec le paternel... Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

Je l'ai lu très rapidement, la traduction de ce tome est comme il faut. J'ai souffert sur le tome 1 mais ici rien n'a redire ! C'est fluide, c'est bien rythmé et donc c'est un bon moment. Maintenant, il n'y a plus qu'à enchainer avec le tome 2 de Marked Men et je serais une pro avec cette auteure !

par LLyza
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
Je vais commencer parce qui ne m'a pas du tout plu : la traduction ! C'est quoi ce putain de bordel de passé composé à la place du passé simple ? "J'ai dit / J'ai mangé / J'ai tapé / j'ai baisé... j'ai... j'ai... j'ai... " C'est moche ! Ce n'est pas fluide, c'est d'un banal et ça rend le tout très pauvre, déjà que le sujet est déjà vu, si en plus on y rajoute des phrases scolaires. Au secours ! J'ai du mal avec le présent dans la narration et très peu s'en sortent bien, là je pense que c'était souhaitable si l'aspect recherché était d'appuyer sur le moment.

J'ai souffert en silence parce que globalement c'est un bon NA et que l'objectif de Jay Crownover est de montrer un vrai 'méchant' pas juste dans le look. Ici Bax est un criminel, une petite frappe qui vient tout juste sortir de prison. Il a été arrêté il y a 5 ans (seulement) suite à un vole qui a mal tourné. Ce qu'on peut dire c'est que des les premières pages, on sait quel type de lecture nous attend. Jay Crownover rentre direct dans le tas et j'ai aimé ça. Le personnage de Bax est vraiment intéressant, mauvais parce que c'est un criminel et qu'il ne sait faire que ça. Il y a donc de quoi gratter : découvrir un peu ce qu'il s'est réellement passé il y a 5 ans, il veut se venger mais de qui ?

La rencontre avec la "virginale" rouquine a été un peu simple, niveau intrigue tout tombait assez facilement, j'avoue n'avoir pas vraiment été touchée par ce personnage féminin. Leur première fois a été un gros WTF, ça manque de beaucoup de magie et de signes avant-coureurs, tout ce qui fait grimper la pression dans la romance. Elle m'a également énervée du côté de l'analyse du personnage masculin, a toujours vouloir distinguer Bax/Shane, comme s'il était un skyzo. Dans la vie, rien n'est tout blanc ou tout noir, je n'ai pas bien compris l'intérêt... comme si Bax ne pouvait pas faire de trucs sympas.

La traduction a donné de la lourdeur a la plume, mais l'auteur travaille vraiment bien son rythme et tout porte à croire qu'en anglais le texte serait plus fluide. Elle a du peps et donne énormément de crédit à Bax, dans sa façon de parler ou de penser. L'intrigue est facile et sans réel suspens, mais elle sert suffisamment cette romance pour passer un bon moment qu'on ne lâche pas facilement. La preuve, j'attend le tome 2 sur ce fameux Race.

par LLyza
Elfes, tome 1 : Le Crystal des Elfes Bleus Elfes, tome 1 : Le Crystal des Elfes Bleus
Kyko Duarte    Jean-Luc Istin   
Le principe de cette série-concept tient en 5 tomes avec 5 histoires, 5 dessinateurs, 5 scénaristes et un seul univers : les elfes.

Ce premier tome est vraiment passionnant, l'histoire est rondement amenée jusqu'à un final surprise. Surtout avec une cinquantaine de planches, il n'est pas toujours simple de tout comprendre et là, c'est réussit ! On est happé par l'histoire, quelle dommage que ce ne soit qu'un one-shot, j'aurai adoré suivre encore l'histoire de Lanawyn et Turin. Quant aux dessins, ils sont superbes et les couleurs viennent également souligner l'univers des Elfes bleus.

J'espère que les tomes qui vont suivre, seront dans la même lignée que ce premier tome !

par LLyza
Elfes, Tome 2 : L'Honneur des Elfes sylvains Elfes, Tome 2 : L'Honneur des Elfes sylvains
Diogo Saïto    Gianluca Maconi    Nicolas Jarry   
Deuxième tome, deuxième auteur et deuxième peuple elfique de cette série-concept.

L'histoire est vraiment prenante, tout autant que le premier déjà paru, même si j'ai trouvé la fin un peu plus brute de décoffrage, quelques planches en plus auraient été appréciables. En tout cas, une fois encore le charme des dessins et des couleurs a opéré et j'attends avec délice les trois tomes suivants.

par LLyza
Chronique des Frontaliers, Tome 1 : Sur la frontière Chronique des Frontaliers, Tome 1 : Sur la frontière
Ilona Andrews   
On retrouve la patte Ilona Andrews sans aucun doute, avec les expressions qu'on aime "pourquoi moi", les personnages secondaires tout aussi importants que les principaux et surtout un univers tout aussi fouillé.

On s'attache rapidement à Rose et sa famille. En faite, je venais de terminer la lecture du tome 2 d'Innkeeper Chronicles "Sweep In Peace" et avant d'entamer le tome 3, je ne sais pas pourquoi, j'ai voulu essayer un autre de leurs livres. Et là, bim-ba-daboum ! George et Jack sont des protagonistes que l'on croise dans ce tome 2 alors qu'ils sont adultes, ici dans On The Edge, ils sont enfants et vive à la frontière avec leur grande soeur, Rose. La frontière est une zone d'entre deux mondes, entre le Weird et le Broken, entre la magie et les villes que l'ont connait bien.

On retrouve le bestiaire habituel de leurs romans : magie, nécromanciens, métamorphes mais toujours de façon différente et avec une mythologie qui rend l'histoire captivante. J'ai adhéré immédiatement parce que le personnage féminin est vraiment une battante, qu'elle doit s'occuper de ses petits frères et que leur vie est loin d'être facile à cette frontière, oublié par tous. Ils ont trop de magies pour vivre dans le Broken mais ont-ils suffisamment pour aller dans le Weird ? Ce lieu de non droit donne finalement l'impression d'être un petit village où tout le monde se connait, où chacun règle ses problèmes entre eux, sans personne.

Les tomes se lisent indépendamment les uns des autres, en tournant la dernière page je me suis rendue compte en effet que chaque tome raconte une histoire d'A autour de cette frontière. The Edge est une série de romance paranormale avec le dosage du couple Ilona Andrews, c'est lent, c'est explosif, c'est sensuel...

par LLyza
Freaks' Squeele, tome 1 : Étrange université Freaks' Squeele, tome 1 : Étrange université
Florent Maudoux   
Je n'étais pas vraiment fan d'ankama, mais je dois avouer que Florent Maudoux (qui participe aussi dans la collaboration de Doggybag)à un vrai talent. Le monde est génial, les personnages attachants et délurés. La bande déssinnée est servie par des paes tantôt en noir et blanc, tantôt en couleur, ce qui lui donne une identité graphique très personnel. et l'humour est omniprésent. Si vous ne vous l'êtes pas encore procuré, vous ratez quelque chose !

par Pitakali
Freaks' Squeele, tome 2 : Les chevaliers qui ne font plus Freaks' Squeele, tome 2 : Les chevaliers qui ne font plus "ni"
Florent Maudoux   
Déjà qu'avec le tome 1 j'avais été convaincu, mais là avec ce tome là on touche à ce que la BD a à offrir de mieux ! Une intrigue haletante pleine de rebondissements et de petites histoires attachantes, des dessins sublimes et originaux et surtout un humour d'une finesse absolue. Quand je pense que c'est l'oeuvre d'un seul homme, je ne peux être qu'admiratif. Pour finir j'ajoute que les personnages sont attachants et riches, je suis d'ailleurs de plus en plus sous le charme de la jeune Valkyrie. Cette bd a une telle ambiance feel good qu'elle m'en a mis de bonne humeur! J'ai tout de suite entamé le tome 3 ce qui n'est pas dans mes habitudes.

par Virgile
Freaks' Squeele, tome 4 : Succube Pizza Freaks' Squeele, tome 4 : Succube Pizza
Florent Maudoux   
Une série toujours aussi bien, intéressante, belle et magnifique ! Je trouve que le format bande dessinée est ce qui convenait le mieux pour cette histoire. Florent Maudoux est un génie, je suis très impressionnée ! J'espère pouvoir trouver des histoires (BD toujours) dans le même style, donc si vous avez des recommandations je suis preneuse, merci !

Bonnes lectures !