Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LLyza : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Bad, Tome 2 : Amour dangereux Bad, Tome 2 : Amour dangereux
Jay Crownover   
Dans l'ensemble une bonne lecture qui correspond au genre mais j'ai été déçue que l'auteur la joue si facilement. A la fin et même pendant le premier tome, Dovie nous disait que Brysen ne supportait pas Race. On s'attend alors à un truc à la jetaime-moinonplus... et bien on n'a même pas terminé le premier chapitre, qu'il y a déjà nettoyage des amygdales. POURQUOI ?

J'ai eu l'impression de me faire rouler parce que la romance ne s'est pas construite, c'était juste de l'attirance. Mais malgré ça, j'ai passé un bon moment de lecture grâce à l'intrigue mise en place. Elle n'est pas monstrueuse mais elle a très bien géré la montée en pression qui fait qu'à la fin on voulait avoir le nom du coupable. Qu'est ce qui fait que c'est réussit ? Tout simplement parce que vous imaginerez forcément son entourage, et à partir de là, on regarde de plus près ces personnages secondaires.

Jay Crownover a beaucoup de bonnes intentions, j'adhère à fonds à cette volonté de casser un peu les codes sur les mauvais garçons mais, elle fait finalement comme les autres auteurs. Certes, on a vraiment affaire à des petites frappes devenues truands mais on est quand même loin, de vrais criminels. C'est encore superficiel, elle peut faire mieux.

Un point en demi-teinte pour ma part vient encore du couple mis à l'honneur dans ce tome, ils ont la même construction. Il/Elle ne semble pas être ce qu'on croit qu'ils sont ou devraient être, le rapport compliqué voir violent avec leur parents qui engendre le même dénouement... J'ai remarqué qu'en romance, on veut tellement faire coller 2 êtres ensemble qu'on a tendance à confondre entre 'partager' les mêmes valeurs/objectifs et avoir le même passé. Je ne vais pas faire de psychanalyse, mais Jay Crownover semble avoir un souci avec le paternel... Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

Je l'ai lu très rapidement, la traduction de ce tome est comme il faut. J'ai souffert sur le tome 1 mais ici rien n'a redire ! C'est fluide, c'est bien rythmé et donc c'est un bon moment. Maintenant, il n'y a plus qu'à enchainer avec le tome 2 de Marked Men et je serais une pro avec cette auteure !

par LLyza
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
Je vais commencer parce qui ne m'a pas du tout plu : la traduction ! C'est quoi ce putain de bordel de passé composé à la place du passé simple ? "J'ai dit / J'ai mangé / J'ai tapé / j'ai baisé... j'ai... j'ai... j'ai... " C'est moche ! Ce n'est pas fluide, c'est d'un banal et ça rend le tout très pauvre, déjà que le sujet est déjà vu, si en plus on y rajoute des phrases scolaires. Au secours ! J'ai du mal avec le présent dans la narration et très peu s'en sortent bien, là je pense que c'était souhaitable si l'aspect recherché était d'appuyer sur le moment.

J'ai souffert en silence parce que globalement c'est un bon NA et que l'objectif de Jay Crownover est de montrer un vrai 'méchant' pas juste dans le look. Ici Bax est un criminel, une petite frappe qui vient tout juste sortir de prison. Il a été arrêté il y a 5 ans (seulement) suite à un vole qui a mal tourné. Ce qu'on peut dire c'est que des les premières pages, on sait quel type de lecture nous attend. Jay Crownover rentre direct dans le tas et j'ai aimé ça. Le personnage de Bax est vraiment intéressant, mauvais parce que c'est un criminel et qu'il ne sait faire que ça. Il y a donc de quoi gratter : découvrir un peu ce qu'il s'est réellement passé il y a 5 ans, il veut se venger mais de qui ?

La rencontre avec la "virginale" rouquine a été un peu simple, niveau intrigue tout tombait assez facilement, j'avoue n'avoir pas vraiment été touchée par ce personnage féminin. Leur première fois a été un gros WTF, ça manque de beaucoup de magie et de signes avant-coureurs, tout ce qui fait grimper la pression dans la romance. Elle m'a également énervée du côté de l'analyse du personnage masculin, a toujours vouloir distinguer Bax/Shane, comme s'il était un skyzo. Dans la vie, rien n'est tout blanc ou tout noir, je n'ai pas bien compris l'intérêt... comme si Bax ne pouvait pas faire de trucs sympas.

La traduction a donné de la lourdeur a la plume, mais l'auteur travaille vraiment bien son rythme et tout porte à croire qu'en anglais le texte serait plus fluide. Elle a du peps et donne énormément de crédit à Bax, dans sa façon de parler ou de penser. L'intrigue est facile et sans réel suspens, mais elle sert suffisamment cette romance pour passer un bon moment qu'on ne lâche pas facilement. La preuve, j'attend le tome 2 sur ce fameux Race.

par LLyza
Bayou Fantasy, Tome 1 : Le Carnaval du démon Bayou Fantasy, Tome 1 : Le Carnaval du démon
C. C. Mahon   
Cette couverture est canon, elle m'a fait sauter le pas sinon je n'aurais probablement pas jeté un coup d'oeil. Le résumé a fini par me convaincre, la Louisiane a beaucoup de potentiel pour un univers d'urban fantasy.

C'est un premier tome qui installe le lieu, les amis et la situation de Prudence. Elle est encore étudiante et souhaite devenir institutrice. Il nous montre une héroïne confronté à un nouvel univers, à du surnaturel... malgré elle, elle va devenir celle qui peut sauver la ville.

Prudence va passer alors par plusieurs stade, celui de la perte, de la peur, de la colère... elle ne va plus savoir qui elle est, est-elle folle ? Elle va chercher à comprendre et vaincre ce qui est venu mettre à mal la ville. Ce premier tome met en place une histoire plutôt bien équilibrée et prometteuse. Elle est rythmé et une fois qu'on passe certains débuts un peu sans grand intérêt, il nous devient quasi impossible de le lâcher.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance, je m'y voyais facilement. Ce qu'on pourra regretter c'est l'aspect religieux qui m'a vite saoulée (je me revoyais pendant mon cathé... merci *ironie*), les pater etc... ça va bien. C'est globalement assez court et ça se lit vite, j'aurais eu le tome 2, j'aurais très probablement enchainée.

par LLyza
BearPaw Resort, Tome 1 : Trouver refuge BearPaw Resort, Tome 1 : Trouver refuge
Cambria Hebert   
Une romance suspens qui se lit bien. J'aime le décor qui tombe à pic dans cette période hivernale, il m'a manquée un peu plus de suspens et moins de rocambolesque.

Je n'ai pas bien compris l'intérêt d'avoir ajouté le thème de la seconde chance entre Liam et Bellamy, ils étaient adolescents et on a l'impressions qu'il n'ont rien vécu d'autres durant 8 ans qu'ils ne sont pas vus... mouai mouai.

Côté intrigue, ça a bien commencé et j'aime bien ce postulat de départ mais on a du mal à y croire quand même. Mais si on oublie, et qu'on se laisse aller, on passe un bon moment et les pages se lisent facilement. Maintenant, j'espérais que la suite serait sur un autre personnages, si c'est encore eux, je ne crois pas que ça m'intéresse.

par LLyza
The Bourbon Street Boys, Tome 1 : Surprise au bout du fil The Bourbon Street Boys, Tome 1 : Surprise au bout du fil
Elle Casey   
Amazon n’est pas que libraire, il est aussi éditeur, en effet, il a lancé Montlake Romance depuis un petit moment. J’avais déjà pu apprécier la qualité avec Love in Provence de Tamara Balliana, je voulais voir si ce n’était pas juste un coup de bol. Alors, j’ai commencé les premières pages et j’ai bien ris.

L’héroïne est drôle, avec des répliques et des pensées un peu folles. Elle Casey offre des personnages attachants en commençant par son personnage féminin mi-bcbg mi-foldingue, son apparence est trompeuse. On peut dire la même chose pour le personnage masculin !

Et tout autour, il y a l’intrigue avec un suspens simple et efficace, une romance qui prend son temps avec l’installation de cette équipe. Bourbon Street Boys est un groupe qui travaille pour des particuliers ou avec les autorités, ils enquêtent sur diverses missions.

J’ai adoré la situation de départ avec ses échanges de textos, et tout le rocambolesque qui arrive par la suite. Si la suite est assez inattendue et un peu invraisemblable, je me suis laissée faire. J’ai pris le parti d’accepter, mais c’est surtout pour son personnage féminin, May que j’ai complètement craqué.

Si vous souhaitez une histoire avec un peu d’humour, des personnages attachants et sexy, une histoire avec une intrigue simple. Idéal pour ceux qui veulent se mettre à la romance suspens modérée.

par LLyza
Captive Hearts, Tome 1 : Le Captif Captive Hearts, Tome 1 : Le Captif
Grace Burrowes   
Je ne sais pas si c'est ma fatigue du moment ou si c'est la plume de l'auteur mais au démarrage, j'ai eu un mal fou avec l'histoire. J'ai du lire et relire certains passages pour comprendre qui était les protagonistes et où tout cela se situait.

En effet, l'auteur nous installe directement avec le Duc de Merci en pleine session de torture, en France. Aussitôt, nous voilà en Angleterre avec une certaine comtesse de Greendale. Beaucoup de personnages en très peu de temps, mais une fois ces premières pages (difficiles) passées, j'ai pris énormément de plaisir à ma lecture.

Ce premier tome est une romance historique lente, douce, langoureuse. Christian et Gillian sont deux Êtres abimés par la vie, Gillian va provoquer leur romance en lui demandant "de l'aide" et lui en échange va bien profiter qu'elle soit là pour arranger sa petite vie. Revenir parmi les siens n'est pas simple, il se bat contre ses démons et n'a qu'une seule pensée en tête : se venger de son tortionnaire. Gillian se dévoile très peu, elle mettra énormément de temps avant de baisser totalement ses barrières et révéler ses secrets.

L'intrigue n'a rien de compliqué et tout est assez prévisible, mais le vrai bonheur de cette romance et l'histoire d'A qui se construit au fil des pages de façon tellement naturel que je l'ai rarement constaté dans un roman. C'était vrai, c'était juste et quasi aucune fausse note pour ce malstrom d'émotions. J'ai vraiment hâte de lire le tome 2, comment Grace Burrowes va parvenir à rendre un anti-héros en personnage de romance ? L'heure de la rédemption a sonné.

par LLyza
Changelins : La Furie du phénix, Acte 2 : L'Enlèvement Changelins : La Furie du phénix, Acte 2 : L'Enlèvement
Maria J. Romaley   
Dans ce second acte, nous retrouvons les protagonistes deux ans après la fin du précédent.
Cela fait deux ans que Loucas a été banni. Dans un an, il pourra retourner auprès des siens. En attendant, il vit sa vie au côté d'Aodren, un puissant immortel et de sa femme Ève, une humaine. On suit en même temps Rosa. Pour elle, les choses se gâtent. Son totem et ses pouvoirs s'affolent. Elle a de plus en plus de mal à les contrôler et elle s'enfonce plus profondément au fil des jours. La voyant sombrer, Cha et Sasha décide de la secouer et de l'aider à accepter certaines choses pour avancer.
Une terrible menace pèse sur tous nos héros et personne ne s'en sortira totalement indemne.

Rosa s'enfonce de plus en plus. Ses pouvoirs n'en font qu'à leur tête et elle ne se contrôle plus. Cela pourra avoir de fâcheux incidents. Elle perd patience, s'enflamme littéralement à la moindre contrariété, elle est de plus en plus susceptible, terrifiée, perdue et ne sait plus comment reprendre sa vie en main. Son personnage devient de plus en plus complexe mais intéressant à suivre. Je la trouve émouvante et elle me plaît de plus en plus. Ses filles adoptives tente de l'aider comprendre ce qui se trame. Il me tarde de connaître l'évolution de son personnage pour la suite.

Loucas, malgré son bannissement mène une vie plus ou moins tranquille. Il vit au côté de l'un des plus puissants démons et de sa femme humaine. Ils veillent sur lui et lui font confiance. Chaque jour il pense à Rosa et Ève lui donne de précieux conseils pour la suite. Il espère que ces trois années passées loin d'elle n'auront pas détruit... Il est toujours aussi déterminé à conquérir sa belle. Il est serviable, attentif, gentil, à l'écoute, courageux et borné.

Ève a beau n'être qu'une "humaine" c'est une personne au grand cœur, toujours prête à aider, au caractère de feu et qui aime la franchise. Elle apporte un côté normal, réconfortant et cocooning à cette histoire. Il me tarde d'en savoir plus sur elle.

Cet acte II est encore plus addictif que le premier. Tout s'accélère et nos héros vont devoir faire face à de nombreux bouleversements assez surprenant, je dois le reconnaître. Les cauchemars de Rosa frôle les ténèbres et nous offre un aspect différent des choses. Ils créent une ambiance quelque peu morose et effrayante pour la suite des événements. Cela nous laisse présager des tomes de plus en plus explosifs! Maria J.Romaley réussi sans difficulté à me surprendre et m'embarquer dans son intrigue. Les tomes sont courts, tout comme les chapitres et l'alternance de point de vue créer un dynamisme plaisant. Encore une fois, on retrouve des informations utiles en début de tome. Je trouve que c'est un très bon choix de l'auteure et cela permet au lecteur de s'y retrouver. Je suis charmée par son style, son imagination et ses personnages. Il me tarde vraiment de découvrir la suite de leurs aventures!!!

En résumé, un second acte aussi bon que le premier. On a souvent le droit à des tomes 2 dits de transition mais ici ce n'est pas le cas. Si dans la première partie on suit surtout l'évolution de chaque personnage suite au bannisemment de Loucas, la seconde est plus centrée sur l'action, les rebondissements, les révélations et sur l'avancement de l'intrigue en elle-même. Tout est bien dosé et on engloutit les pages les unes derrière les autres sans s'en rendre compte. La fin nous laisse présager le meilleur mais aussi le pire pour la suite!

par ellesmera
Changelins : La Furie du phénix, Acte 3 : L'Oppression Changelins : La Furie du phénix, Acte 3 : L'Oppression
Maria J. Romaley   
Dans ce troisième acte, nous retrouvons nos protagonistes juste après l'enlèvement de Cha et la chante qui est fait à Rosa. Une course contre la montre est en cours!
Rosa doit à tout prix trouver des renseignements sur ce qui se trame et qui en est à la tête, si elle veut avoir une chance de sauver Cha.
Du côté de Loucas ce n'est guère plus joyeux. De nouvelles menaces planent sur lui et ses "alliés", sans compter la décision du Grand Alpha concernant son sort.

Rosa est bouleversée par les derniers événements. Son dilemme est impossible et cruel. Elle est déterminée à faire ce qu'il faut pour y échapper. C'est une battante et elle n'a pas dit son dernier mot. Son désarroi face à la situation m'a beaucoup touché. Elle est intelligente, fière, courageuse, et à la fois désemparée, triste et inquiète. Plus on avance dans les tomes et plus on la découvre en profondeur. J'aime la complexité de son histoire et de son personnage.
Loucas doit faire face également à de nombreux dangers et énigmes. Il veut apporter son aide même si cela le met dans une situation délicate et peu confortable vis-à-vis de sa meute et plus particulièrement de son père, le Grand Alpha. Il est inquiet de devoir retourner chez lui alors qu'il est toujours banni, mais également excité de revoir les siens. Même si la peut le tenaille, il n'abandonne pas ce en quoi il croit et fera tout pour obtenir gain de cause. Il a mûri, il est plus robuste que jamais et ses pouvoirs ne cessent d'augmenter. Il est déterminé et combatif.
J'aime l'évolution de son personnage et je suis curieuse de voir ce que l'auteure lui réserve par la suite.
On suit également le point de vue de Gödrick, l'un des serveurs mystérieux de Rosa. Même si il n'a jamais tenté quoi que ce soit dans ce sens, il éprouve des sentiments pour Cha et fera tout pour la retrouver saine et sauve. Dans le second acte, il est plus mystérieux que jamais. On a une petite révélation sur sa nature mais c'est tout. Ici, on découvre enfin une partie de son passé. Il est tout d'abord abattu par les récents événements, puis il fini par transformer tout cela en une rage de vaincre. Il est audacieux, courageux et ne reculera devant absolument rien pour la sauver. Son passé est sombre, ce n'est pas un ange et il en a bien conscience. Néanmoins son passé le torture et il tente de réparer au mieux ses erreurs en faisant ce qui lui semble juste. Encore un personnage complexe qui ne se livre que petit à petit. J'aime ça.

Cet acte est bien plus sombre que les précédents et certaines scènes sont également plus violentes. On assiste à de nombreuses révélations. Ce qui fait grandement avancer l'intrigue principale. On découvre une partie de l'histoire des Premiers de chaque espèce. J'adore la tournure des événements et l'imagination débordante de Maria J.Romaley même si je ne cache pas que je suis très inquiète pour nos héros. Une fois de plus on a pas le temps de s'ennuyer. On enchaîne les chapitres les uns derrières les autres malgré le fait qu'ils soient plus longs que précédemment. J'ai deviné la tournure d'un événement sans pour autant que ça gâche mon plaisir. En effet, il y a tellement de retournements de situations que ça compense grandement celui découvert. Plus on avance dans les actes et plus l'auteure prend un malin plaisir à tourmenter son lectorat. Sa plume reste fidèle aux tomes précédents et je l'apprécie énormément. Il me tarde de connaître la suite de cette histoire qui risque fort de nous faire vivre un ascenseur émotionnel.

En résumé, plus on avance dans les tomes et plus ils sont bons. La mythologie concernant les Changelings est de plus en plus poussée et originale. L'intrigue est dynamique et avance considérablement. Les personnages principaux sont attachants et touchants. Quant aux autres, ils sont plus développés et complexes que ce à quoi je m'attendais. Les revirements de situations ne nous laisse pas sans crainte pour l'avenir, ils favorisent un climat stressant et nous plonge dans une addiction totale.

par ellesmera
Changelins : La Furie du phénix, Acte 1 : Le Bannissement Changelins : La Furie du phénix, Acte 1 : Le Bannissement
Maria J. Romaley   
Un univers vraiment accrocheur, avec des personnages très attachants, comment de pas apprécier ? C'est simple, je viens de quitter l'acte II et je suis déjà en manque. Il y a quelque chose d'entrainant avec un petit goût de reviensi, clairement on a déjà envie de replonger alors qu'on vient à peine de tourner la dernière page.

Ce premier acte commence de façon classique, avec la vision à la 3ème personne du côté des méchants. Puis, on enchaîne avec les passages entre Rosa et Loucas, soit entre un Phenix-Garou (la Première) et un métamorphe qui peut se changer selon ses besoins (tigre de Sibérie, oiseau...), elle est très vieille et immortelle, il est jeune et vient à peine de commencer sa vie.

On a 40 % d'intrigue, 60 % de romance, c'est avant tout une romance paranormale qui aimera mettre des gros bâtons dans les roues, rien ne va se passer comme le voudrait Loucas. Il est déterminé à la faire craquer, elle est déterminée à le repousser coûte que coûte. En parallèle, une aventure mettra en lumière le principe des Changelings et la différence entre les meutes, les règles qui s'imposent, la gérance par les Grands Alphas, etc. Il y a background vraiment intéressant qui rappellera l'Ame de la Nuit, et si vous ne connaissiez pas c'est une manière de se laisser tenter !

par LLyza
Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges
Nalini Singh   
Vu le bruit autour de cette série, je m'attendais à tout sauf à ça. Je croyais que ce serait un 50% Romance Paranormale et 50% Urban Fantasy... en faite, c'est 100% Romance Paranormale, avec toutes les broutilles qui vont avec.

On se tape un livre entier sur combien il est sexe, il est beau, sexe, fort, sexe, sexe, sexe... est-ce que je vous ai dit qu'il était sexuellement attirant ? Elle dit non, mais en faite elle veut, mais en faite non, elle veut mais non... Il balance des phéromones, il essaye de rentrer dans sa tête, il est soit disant cruel, il la drague, il la veut dans son lit et lui dit clairement crument. Pour quelles raisons ? Aucune idée, tout est cousu de fil blanc.

Elle est censée être chasseuse, mais on attend la fin du livre pour avoir de l'action. Elle est grande gueule, alors qu'elle n'a aucun pouvoirs, ni aucune force face aux créatures qui lui font face. J'aime bien les personnages "badass" mais encore faut-il avoir de la consistance et du concret. Ce n'est pas le cas d'Elena, elle se la raconte alors qu'elle n'a pas de quoi, c'est assez typique d'un livre d'une débutante, je ne m'attendais pas à ça de Nalini Singh.

Après, ça reste sympa pour une romance paranormale, elle remplit le cahier des charges mais j'ai été complètement hermétique à cette soit disant romance où ce monde n'est pas développé alors qu'il y avait quand même de quoi faire. Ça m'a saoulée qu'elle passe un roman entier à baver, n'avait-elle donc rien de mieux à raconter ?

La fin rattrape un peu le tout, car on a enfin la chasse et que j'ai fini par accepté qu'on avait affaire à une simple romance, et rien de plus.

par LLyza