Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LLyza : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Rainbow Rainbow
Belinda Bornsmith   
J'avais adoré Pari risqué et la c'est la catastrophe j'ai détesté ! C'est une grosse déception, je l'ai fini pour avoir le fin mot de l'histoire mais j'ai du me faire violence pour ne pas abandonner. C'est plat, du déjà vu et surtout très mou et trop mièvre !

Ce qui m'a le plus énervé c'est l'héroïne qui est amoureuse après une phrase, qui pleure comme si on lui arrachait le coeur toutes les 2 pages et qui ne sait rien faire par elle-même. Elle est mijaurée, naïve et fleur bleue comme pas possible tout ce que je n'apprécie pas chez un personnage. Et surtout elle ne vit que pour le héros, ne respire que pour lui et ne fait rien sans lui ou que ça ne le concerne c'est insupportable on est au 21è siècles tu n'as pas besoin d'un mec pour réussir ou être accomplie bordel !

Bref pas le livre de l'année je ne le recommande pas

par GwenQ
Un palais de cendres et de ruines Un palais de cendres et de ruines
Sarah J. Maas   
«We will occasionally remind each other that what we think to be our greatest weakness can sometimes be our biggest strength.»

Petit trou de mémoire : Qu'est-ce que je faisais de ma vie avant ACOWAR déjà?

J'ai besoin de boire un truc. «A bottle of wine. "It's fine if you drink directly from it", was all Mor said.» Je me contenterai d'un coca, merci.

Oh. Je ne sais pas quoi vous dire. J'ai le cœur brisé. En un million de petits morceaux qu'un milliard d'années ne pourraient réparer.

Et maintenant, je ne sais absolument pas quoi faire. Est-ce que je ris? Est-ce que je pleure? Est-ce que je me roule par-terre? JE NE SAIS PAS.

Petit conseil pour survivre à Sarah J. Maas: ACCEPTEZ VOTRE DESTIN, VOUS ALLEZ MORFLER. AGONISER.

Alors pour la petite histoire, je ne me suis pas autorisée à lire plus de 100 pages par jour pour faire durer ma lecture sans pour autant finir frustrée. ^^ Et je n'ai dit nulle part, à personne, que j'étais en train de lire ACOWAR. Pourquoi? C'était entre Sarah J. Maas et moi. Je ne voulais personne entre deux. Et je voulais pouvoir pleurer toutes les larmes de mon corps en paix. Merci.

Je ne sais pas quoi vous dire. Sarah J. Maas ne me déçoit jamais. Elle me fait souffrir, oui. Elle me fait rire, oui. Elle me fait pleurer, oui. Elle me fait, oui vous avez compris. Mais jamais elle ne me déçoit.
En gros, je viens de me faire tabasser par 699 pages et j'en veux encore.

«There are more tales to be told in the land of Prythian... The series will continue in 2018.» Ta gueule. Ta gueule et donne-moi le quatrième tome! Par pitié, je ne survivrai pas jusque 2018. Je serais gentille. Avec Tamlin. (uh.)
Ah oui aussi, j'ai eu des envies de meurtres en lisant ACOWAR. Coucou TamTam! [spoiler]Quoi que j'admets que je lui pardonne, un peu. Pour le «Be happy, Feyre.»[/spoiler]

Est-ce que je dois vous préciser que ACOWAR est fabuleux ou est-ce que vous l'aviez déjà compris? Non parce que ça ne me dérange PAS DU TOUT de vous le dire encore et encore.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
J'ai tout aimé. Du début à la fin. Des surprises à la Sarah J. Maas jusqu'au plus petit détail. Qui n'est jamais véritablement un détail avec SJM quand on y pense. Je l'ai appris à la dure, maintenant je me méfie. ;)

Comme à chaque fois que je lis un bouquin -et surtout un livre de Sarah- j'ouvre un traitement de texte où j'écris tout ce dont je veux me souvenir, mes réactions, mes pensées, etc pour pouvoir au final fournir un commentaire plus ou moins complet. Eh bien, mon traitement de texte pour ACOWAR c'est le livre, réécrit à la sauce Louan avec des insultes et des OMFG un peu partout. Voilà.

J'ai même fait un tableau avec tous mes ships de la série qui dit si les deux personnages sont en couple et mates, en couple mais pas mates, mates mais pas en couple, etc. Ça ne sert à rien, mais j'avais besoin de faire ce tableau.
Et le temps qu'on en parle, Azriel is mine. C'est mon mate, je le sens! ^^ Du coup, je me ship avec lui. Soyons fous. #Lazriel

Donc l'histoire était géniale. Avec des moments franchement comiques, des moments romantiques, des moments badass, et j'en passe. Clairement, ACOWAR ne nous laisse pas une seconde pour reprendre notre souffle.

Je n'essaierai même pas de vous faire un résumé. Je me connais. Il va faire cinq pages (précis) et il n'y aura que des spoilers. Donc. Mieux vaut pour vous que je ne le fasse pas. Ça serait tellement dommage de vous gâcher toutes les surprises, tous les rebondissements, tous les retournements de situations, toutes les révélations, tout. N'est-ce pas?

Cependant, je tiens juste à préciser que je me casse. Je fais ma valise et je pars pour Velaris. Ras-le-cul de ce monde pourri. À moi la Court des Rêves!

Maintenant, place aux PERSONNAGES. Inutile de vous dire que je les adore, bien-sûr. OK. Il faut que je le dise: Je les adoooooooooooooooooooooooooooore!

Azriel. Comme vous l'avez sûrement compris: je l'aime d'un amour fou. C'est l'anti-social (psychiatriquement parlant il n'est pas antisocial mais bon) le plus mignon et sexy que je connaisse. Je vous assure qu'il est fait pour moi. Et j'ai savouré chacune des scènes où il était présent.

Morrigan. Mor, c'est Mor. Elle est belle, intelligente, et on était au courant qu'elle était badass. Mais dans ACOWAR elle nous le prouve et j'ai adoré.

Amren. C'est un personnage que j'ai toujours beaucoup aimé. Mais j'avais l'impression que par rapport aux autres personnages, elle restait assez inaccessible (ce qui faisait partie de son rôle). Dans ACOWAR, on la découvre un peu plus en profondeur et je ne pouvais qu'adorer. Maintenant, j'en veux plus. Toujours plus. Je n'aurais jamais assez d'Amren.

Feyre. Je trouve qu'elle a bien évolué depuis le premier tome. C'est une héroïne que j'aime beaucoup et un personnage auquel je me suis indéniablement attachée.

Rhysand. "Ah, Rhys", soupira-t-elle d'un ton rêveur.

Nesta. Mon modèle dans la vie c'est Nesta. Je veux être forte comme Nesta. Froide comme Nesta. Belle comme Nesta. Badass comme Nesta. Sauvage comme Nesta. Tout comme Nesta. Cette fille ferait même peur à la mort. Je suis sa fan numéro 1. ;)

Elain. Eh, bien. J'admets que j'ai eu envie de la secouer pendant une bonne partie du livre. Elle m'agaçait! Heureusement, arrivé la fin elle a commencé à s'éveiller comme une jolie fleur qui éclot et j'ai compris que ça faisait partie de son personnage et ce que j'ai ensuite découvert m'a vraiment plu. ^^

Lucien. J'étais plus que ravie de le retrouver. Lucien aura toujours une énorme place dans mon cœur et j'approuve les choix qu'il a fait dans ACOWAR. Et je crois qu'ils m'ont même fait l'aimer encore plus. Mais je n'ai pas encore eu assez de lui. J'en veux pluuuuuuuus!

Cassian. Cassian. Je ne sais pas quoi vous dire. Il est parfait. Un véritable rayon de soleil qui vous donne envie de fermer les yeux et de savourer sa présence, sa chaleur... *in love*

Et puis il y a tout un tas d'autres personnages que j'ai adoré. Le Suriel (Ah, celui-là. Un rêveur.) [spoiler]On a enfin l'occasion de rencontrer Myriam et Drakon qui sont extraordinaires.[/spoiler] Il y a Jurian (si, si, je l'ai adoré.) Et puis, il y a Varian qui est un véritable coup de cœur pour moi. Et aussi Vassa (un nouveau personnage). Etc.

Un livre de Sarah J. Maas sans personnages géniaux, sans problèmes qui vous font frôler la crise cardiaque, et sans romances qui vous font hyperventiler, ce n'est pas du Sarah J. Maas.

ROMANCES.

Les romances de Sarah me font désespérée. Elles font de moi la personne la plus désespérée et romantique (berk) du monde! Mais qu'est-ce que je les aime! De Feyre et Rhys jusqu'à Cassian et Nesta en passant par Amren et Varian. Please, épargnez-moi. Mon pauvre petit cœur...
[spoiler]Pour ce qui est du couple Elain/Lucien, je suis contente que Sarah n'ait pas décidé que parce qu'ils sont mates ils s'aiment directement. Lucien désire bel et bien Elain, et il aimerait vraiment apprendre à la connaître, etc. Mais du côté d'Elain, c'est bien plus compliqué. Et à la fin d'ACOWAR ils ne sont toujours pas en couple.

Du côté de Azriel et Mor, Sarah nous a offert une belle surprise à laquelle je ne m'attendais pas. du. tout. Effectivement lors d'une conversation, Mor avoue à Feyre qu'elle aime le sexe avec les mâles et les femelles mais que d'un point de vue romantique, elle préfère les femmes. OMG! J'ai cru que je ne m'en remettrai pas. Je suis sincèrement heureuse que Sarah ait pris ce chemin-là. Mor a véritablement une histoire touchante. Mais j'admets qu'en l'apprenant, je lui en ai voulu un peu. Parce que ça fait 500 putains d'années qu'elle connaît les sentiments d'Azriel et qu'elle ne lui a jamais dit. Cependant, je comprends pourquoi et je pense qu'Azriel s'en doute d'une manière ou d'une autre. Tout ce que j'espère c'est que lorsqu'elle sera prête à l'avouer aux autres (pas dans 500 ans please) elle prendra Az à part et lui dira en premier. Il mérite au moins ça. Et j'espère qu'ils trouveront tous les deux la personne dont ils ont besoin et qu'ils méritent.[/spoiler]

BROMANCES.

«You belong to all of us, and we belong to you.»
Comme si j'allais louper une occasion de parler bromance. Non mais pour qui vous me prenez? ^^ Bon, c'est pas comme si j'avais plein de trucs à dire. Honnêtement, l'amitié n'a pas vraiment d'importance dans ma vie personnelle et j'ai parfois du mal à même apprécier une amitié dans un roman. Avant Sarah, je ne connaissais même pas le terme "bromance". Et justement Sarah J. Maas présente des amitiés fortes et sincères qui me plaisent énormément, qui me font autant fangirler (toujours pas grammaticalement correct, quand est-ce qu'on l'ajoute au dictionnaire celui-là?) que les romances. Sarah nous offre le genre d'amitié où on s'accepte les uns les autres avec nos points communs et nos différences, les choix qu'on fait et ceux qu'on ne fait pas, des amitiés qui se rapprochent d'avantage d'une famille sur laquelle on peut compter même dans les moments les plus difficiles et pour qui on ferait n'importe quel sacrifice.
«Our family - our court. The Court of Dreams.»
Entre Rhys, Cassian, Mor, Az, Amren, et Feyre, on a le droit à une belle brochette de bromances. Et j'adore quand les garçons s'appellent des frères avec un véritablement sentiment d'attendrissement. Vous voyez où je veux en venir?
«The great joy and honor of my life has been to know you. To call you my family.»

LA FIN.

La fin est tout ce que j'attendais. Tout en émotions et sourires idiots de ma part. Et je ne sais sincèrement pas quoi vous dire.

Un tas d'évènements se déroulent à la fin. Des évènements qui m'ont fait passée par toutes les émotions possibles et imaginables. Des moments qui m'ont fait désespérée, rire, simplement sourire, ou même pleurer. Un peu. Et même des moments qui m'ont amenés un petit peu de paix intérieure.

À la fin, il y a toujours ce silence. Quand vous venez juste de lire le dernier mot et que l'espace d'une seconde votre monde arrête de tourner. Une fraction de seconde pendant laquelle vous êtes perdu, où vous ne savez pas quoi faire. C'est une seconde douce et brutale. Et ACOWAR me l'a donné. Sarah J. Maas me l'a donné. Merci, Sarah.

Maintenant, je n'ai plus qu'à attendre 2018. Je vais me torturer l'esprit jusqu'en 2018. Pauvre petit cerveau... OMG. Je ne sais pas si je survivrai jusque-là! Avant de l'avoir entre les mains, il y a le titre qui sera révélé, le synopsis, et la couverture. Et déjà rien que d'attendre ces petits moments va être une torture. En tout cas, j'ai besoin d'un synopsis. Vite. Au moins pour savoir! Parce que là, on ne sait rien. du. tout. sur le quatrième tome. C'est l'horreur! ^^

Aussi, j'admets avoir une liste de ce que j'espère voir dans les prochains tome. Je n'ai pas pu m'en empêcher. Voici cette liste : [spoiler]∴Je veux découvrir le fils de Feyre et Rhys (celui dont le Carver prenait les traits aux yeux de Feyre). Mais je ne sais pas encore si je veux le voir enfant ou au début de l'âge adulte.

∴ Je veux plus de Cassian et Nesta. Parce qu'à la fin de ACOWAR ils ont certes des sentiments l'un pour l'autre mais il n'y aucune officialisation ni rien qui nous dit qu'ils soient en couple. Je voudrais donc les découvrir sous le point de vue de Nesta ou de Cassian, comme dans Wings and Embers (nouvelle à la fin d'une édition spéciale de ACOMAF). Et puis, je serai curieuse de découvrir s'ils sont mates ou non. Et si c'est le cas, quand le mating bond m'a se déclencher, etc. Et si ce n'est pas le cas, est-ce que ça les dérangerait d'être ensemble en pensant qu'il y a sûrement quelqu'un quelque part qui est leur mate, etc. Tant de questions. ^^

∴ Pareil concernant Varian et Amren. Surtout qu'après la fin de ACOWAR Amren est à présent une High Fae à part entière donc. Et simplement, je voudrais voir d'avantage de ces deux-là. Leur retrouvailles à la fin page 556/557 étaient délicieuses. ♥

∴ Je voudrais en savoir plus sur Eris, l'héritier de la Court de l'Automne. Parce qu'il m'intrigue et que je pense que c'est un personnage que je pourrais véritablement aimé. J'aimerai donc que Sarah se penche sur beau Eris.

∴ Lucien et Elain? À la fin de ACOWAR Elain semblait seulement commencer à faire un pas vers Lucien et j'aimerai vraiment voir leur relation se développer. Elain va finir par définitivement faire le deuil de sa vie d'humaine et de son ex-fiancé humain. Et je pense qu'ensuite elle pourra véritablement avancer vers Lucien qui n'attend que ça. Désespérément. ^^

∴ Je veux découvrir d'avantage de Vassa, qui était l'une des six reines humaines. Cette reine évoquée dans ACOMAF mais qu'on n'avait pas encore eu l'occasion de rencontre avant la fin de ACOWAR. Elle est sous l'emprise d'une malédiction et retenue captive sur le continent par un mystérieux lord. J'aimerai en savoir plus sur sa malédiction; pourquoi elle l'a reçue et comment elle va la briser. Je voudrais savoir qui est ce fameux lord... Et puis, Vassa a proposé une place à Jurian à sa court (quand elle se sera débarasser de son lord et de sa malédiction, je suppose) alors j'aimerai les découvrir tous les deux. Voir une alliance se former entre Vassa et Jurian. Ce qui permettrait de retrouver Jurian (que j'aime beaucoup). Alors pourquoi pas?

∴ Pour finir, je voudrais voir quand et comment Mor va annoncer à Azriel (et aux autres) sa préférence pour les femmes. Je voudrais la voir dans une romance F/F. Et du côté de Azriel, je voudrais qu'il ait une nouvelle histoire d'amour. Qu'il rencontre quelqu'un qui l'aime comme il le mérite. Parce qu'il le mérite. J'arrête pas de me dire que leur mate respectif est quelque part et je voudrais les voir découvrir le mating bond et tomber amoureux de quelqu'un de nouveau... [/spoiler]
Je sais, ça fait beaucoup. Mais je croise les doigts pour que Sarah cale tous ça dans les prochains tomes. Je lui fais confiance. :)

Alors voilà, je crois que c'est tout, je m'arrête là. Waouh. En conclusion, ACOWAR est un troisième tome génial, addictif, et un énorme coup de cœur. C'est la fin de l'histoire de Feyre et Rhysand mais pas la fin de la saga ACOTAR. Ce qui fait que j'ai leur cœur seulement à moitié brisé, en fait. ;)

«I'll see you on the other side.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/05/12/a-court-of-wings-and-ruin-sarah-j-maas/

par Sheo
Vegas Paranormal / Club 66, Tome 2 : Mystères magiques Vegas Paranormal / Club 66, Tome 2 : Mystères magiques
C. C. Mahon   
Une suite à la hauteur de mes attentes! Des paranormaux en quantité industrielle et une intrigue bien ficelée. On commence à cerner certaines affiliations et on se prend d'affection pour tous ces protagonistes. Vivement la suite!

par Pampelune
Altérés, tome 1 : La proie du Dragon Altérés, tome 1 : La proie du Dragon
Florence Cochet   
J’avoue que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de cette lecture. Je savais qu’il s’agissait d’une dystopie mais je ne m’étais pas attardé sur le résumé, je pensais qu’elle serait un mélange entre post apocalyptique et imaginaire. Je m’étais trompée, si cela se passe dans le futur c’est plus le coté science-fiction qui prend le dessus et cela ne m’a absolument pas déçue. J’ai adoré lire ce premier tome.

Dans ce premier tome, nous allons découvrir plusieurs personnages mais nous serons principalement avec Lutessa, une adolescente qui vit avec son père dans une petite ville calme et sans soucis. Elle passe la plupart de son temps avec son meilleur ami Lorik, tous deux sont passionnés de technologie bien que celle-ci soit interdite. Leur rêve est d’intégrer l’Institut des Technologies et d’y faire carrière. Le jour du concours pour avoir une chance de réaliser leur rêve, Lutessa va se sentir très mal et devoir quitter la salle d’examen, elle découvrira rapidement que c’est son père qui l’a drogué afin qu’elle n’y arrive pas, ce qui va déclencher une violente dispute entre eux et la faire quitter le domicile familiale.

Lorik, lui a réussi tous les tests et s’apprête à partir pour l’institut, seule et se sentant trahie Lutessa ne pensait pourtant pas que sa vie pourrait aller plus mal et pourtant… Quelques jours plus tard, elle va se voir emmener de force dans un laboratoire, car il s’avéra qu’elle est infectée par de nombreux nanorobots. Elle doit donc impérativement être traitée afin de ne plus être contaminée. Mais sur le trajet leur convoi sera attaqué et Lutessa va devoir faire des choix pour garder la vie sauve. C’est perturbée et bouleversée par tout ce qui a pu arriver dans sa vie en si peu de temps que l’adolescente va comprendre les enjeux qui se jouent derrière leur dos depuis tant d’années. Elle va devoir combattre ses préjugés mais aussi se combattre elle-même, entourée de personnes auxquels elle aura du mal pour certains à faire entièrement confiance. Lutessa va aussi découvrir qui elle est vraiment et comprendre ses origines, la mettant au plus mal mais la motivant aussi pour les actions à venir. Beaucoup de choses déprendront d’elle et de ses choix.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, les personnages et l’univers dans lequel l’auteure nous plonge. Il n’est pas simple avec ce genre de lecture d’accrocher le lecteur dès le départ, c’est pourtant ce qui est arrivé ici. La lecture est très addictive et très bien ficelée, tout se tient et nous donne envie d’en découvrir plus. Lutessa est une personne très attachante, très forte psychologiquement et pleine de caractère, on comprend bien ses réactions, ressentons facilement ses émotions, il est très simple de s’identifier à elle. Elle va croiser la route de beaucoup d’autres personnages qui seront des alliés importants tout au long de la lecture. Certains m’ont beaucoup étonné, j’ai aimé être surprise de la sorte , si j’ai eu du mal à en cerner certains, je me suis rapidement prise d’affection pour d‘autres : Mia, Gwen, Daryl et Dragon vont devenir des alliés importants et vont l’aider à comprendre ce qui se passe réellement autour d’elle. J’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’a bien pu advenir de Lorik, ce personnage qui a une part importante dans la premier partie mais qui s’efface rapidement, une part d’ombre qui je l’avoue m’intrigue, j’espère le retrouver dans le second tome.

Un très bon premier tome qui pose des bases solides, nous montre un contexte diffèrent et qui est très accrocheur. C’est une dystopie où se mêle science-fiction avec une grande facilité et de manière à bien comprendre ce qui arrive, qui ne nous perd pas avec des passages trop longs ou ennuyeux, ici tout est bien exprimé et de manière simple. L’intrigue est très présente, les retournements de situation apportent beaucoup d’attraits à l’histoire et les révélations inattendues, certains événements m’ont touché, bouleversé, j’ai été ému par la manière dont certaines choses se sont passées, je ne m’y attendais vraiment pas. Si dans ce premier tome il n’y a pas romance, on peut sentir que celle-ci pourrait arriver par la suite, mais peut être que je me trompe… C’est dans un univers rempli de secret de trahison mais aussi d’espoir que nous avançons. La fin de ce tome m’a donnée envie d’en savoir plus, et il me tarde de lire la suite.

http://www.livresavie.com/la-proie-du-dragon-1-alteres-de-florence-cochet/#more-19013

par Natoche
Balles en jeu, tome 2 : Amour majeur Balles en jeu, tome 2 : Amour majeur
Kate Stewart   
Le premier roman de cette saga fut une pépite d'humour et de romance, celui-ci reste dans la même lignée, différent mais très plaisant.

Entre Alice partie, la rencontre avec son ex Tyler, April est en manque d'amour et seule. Elle fait la connaissance du témoin au mariage d'Alice, Andy. Après un flirt et proposition de sa part, elle se fait rejeter, mais lorsque son amie Alice s'inquiété pour Andy, April part le secourir.
Depuis le départ de Kristina et sa destruction avec ses adieux, Andy est triste, pas dans son assiette. À la soirée organisée pour Alice et Rafe, il est présenté à la demoiselle d'honneur, Alice. Après l'avoir repoussé, il ne cesse de la rechercher des yeux et de continuer à boire.
Ce fût une sacrée soirée pour les deux, et un début très prometteur pour une amitié et plus...

April Turner, 33 ans, travaille comme opératrice aux standard du 911. Elle a perdue son meilleur ami, le mari de sa sœur jumelle McKenna lors d'un contrôle de police. Quatre amis, Kurt, Tyler, Rowdy et elle, il ne lui reste plus que Rowdy, et bien sûr ces neuf neveux et nièces. Élevée par son père, elle adore la pêche, la chasse, c'es une femme forte et courageuse.
Andrew Pracht, 31 ans, est un ancien receveur en ligue mineure, patron d'un bar et maintenant coach. Il a énormément souffert de la perte de sa mère, quatre ans plutôt.
amoureux d'une femme ne voulant pas de lui sa peur de l'iconnu

La narration est en alternance entre le point de vue d'April et de Andy. À chaque début de chapitre, le prénom du narrateur est accompagné d'illustrations, très belles, c'est un palmier et une casquette. S'ajoutent à cela par moment un message de joueurs de base-ball célèbres.
Le début est légèrement pompeux, puis arrive l'humour, la comédie et la romance. Et là c'est magique, le lecteur sourit, souffle, grimace,... enfin bref j'adore. Quelques difficultés dans certaines tournures ou traductions de phrases, cela rend la lecture légèrement pénible. La plume et fluide et très facile à lire, sans compter l'humour adorable.
Les personnages sont intéressants, leur histoire et leur personnalité sont complètes et attachants.
April attend l'homme parfait pour elle, elle ne veut plus être déçue comme avec son ex et perdre son temps. Lui ne veut plus tomber amoureux d'une femme qui n'est pas sûre de l'aimer et de vouloir fonder une famille avec lui. Un quiproquo, et leur histoire va être difficile, et de la tenir à distance quand l'attirance est intense. Il suffit de se concentrer sur sa vie, sur ce que l'on veut vraiment.

Une sacrée comédie romantique comme nous les aimons, c'est léger sans prise de tête, un véritable moment de détente, drôle, sensuelle et émouvant. Seule la fin reste faible face à toute cette histoire.

Je remercie Juno Publishing et à Netgalley pour cette découverte et ce service-presse !!

par Matoline
Sláine Adamson, Tome 1 : De trèfles et de plumes Sláine Adamson, Tome 1 : De trèfles et de plumes
J. Arden   
On m'avait offert ce livre à Noël et il attendait patiemment dans ma PAL.

Tout d'abord, il faut dire que c'est pavé. Mais d'habitude, j'aime les pavés parce que ça veut dire plus de plaisir de lecture ^^ Ici, le plaisir est présent, l'histoire et l'intrigue sont originales: un mélange de steampunk et de fantastique tout pour me plaire. ça m'a fait pensé au protectorat de l'ombrelle.

Je ne vais pas dire que c'est mal écrit, bien au contraire c'est trés bien écrit mais ce qui m'a gêné énormément et m'a ralenti dans ma lecture, ce sont les longues descriptions et les tournures de phrases trés (trop) imagées qui souvent me faisaient revenir au début de la phrase et me la faisait relire pour comprendre ce que l'auteur voulait dire en dessous. Un peu ça me plaît, beaucoup c'est trop lourd :(

Hormis cela, j'ai beaucoup aimé le personnage de Slaine. Indépendante, féministe un brin rebelle pas si à cheval que ça sur les convenances lol et puis son don et l'originalité du Fog et des auras de lumière selon la race des créatures magiques j'ai trouvé ça très sympa.

Son partenaire de recherche le bel irlandais Kieran est plutôt attrayant, ce ne fut pas le coup de cœur car comme pour l'archange Gabriel, l'auteur part dans des magnifiques descriptions tout en mots....mais en fin de compte on se dit ok mais il est beau ? de quelle couleur sont ses yeux en fait ?.....dommage!

J'ai adoré l'intrigue qui repose sur la légende de la lanterne de Jack'o lantern et qui n'a rien à voir avec des citrouilles. Les lieux (tellement décrit) sont grandioses et on a l'impression d'y être même si parfois j'avais l'impression d'être perdue dans les descriptions.

Malgré tout, la fin m'a un peu décontenancée et la romance aussi....ils sont bien gentils tous les deux mais bon.....plus de 500 pages pour ça!!!!! L'auteur laisse planer trop de questions et de doutes ( je sais bien que c'est pour faire aller lire le tome 2 ......qui arrive bien trop tard à mon gout car je n'aurai pas le courage de le relire une seconde fois :/
Mais qui est Erlina? c'est quoi l'histoire du bracelet de cuivre? et l'archange Gabriel en fait, tout ce flirt pourquoi?.....j'ai apprécié cette lecture qui a un fort potentiel mais qui a été un peu gâché par le style trop descriptive et volubile de l'auteur.

Mais curieuse et frustrée de cette fin, j'irai sans doute lire le second tome ( en espérant ne pas l'attendre trop longtemps)

par Linadriel
Anges d'apocalypse, tome 4 : La guerre des aurores Anges d'apocalypse, tome 4 : La guerre des aurores
Stéphane Soutoul   
Je crois que c'est le meilleur pour l’instant .
Il nous promet une suite vraiment génial avec plein d’événements à venir.

par jessika01
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Chrono Soul Chrono Soul
Céline Mancellon   
résumé :

Quelles que soient les croyances des ethnies peuplant la terre, tous les êtres humains sont quasi unanimes quant à l’existence de l’âme : cette quintessence spirituelle qui les habitent et qui fait d’eux ce qu’ils sont. Ce qu’ils ignorent, c’est que cette dernière fait l’objet d’une guerre sans merci entre plusieurs groupuscules, hermétiques et divins, dont les objectifs sont loin d’être nobles.

Kami, à cause de sa nature, fait désormais partie de l’une de ces factions : la Chrono Soul. Bienvenue dans le monde des morts, Kami… et surtout, prends soin de ton âme.

Chrono Soul est un projet de type " web-roman" avec deux publications de "scènes par semaine et ce, en lecture gratuite pour les lecteurs sur le site : http://chrono-soul.tumblr.com
Il sera édité en version papier dans le courant 2015 par une maison d'édition ( mais demeurera en parallèle totalement disponible à la lecture en ligne )
Immergez-vous dans ce nouvel univers, agrémenté d'une playlist - celle que j'écoute en écrivant sur ce projet XD -

par anonyme
Les Ténèbres de Londres, tome 2 : Le Pacte du Démon Les Ténèbres de Londres, tome 2 : Le Pacte du Démon
Caitlin Kittredge   
http://www.unbrindelecture.com/2014/12/les-tenebres-de-londres-tome-2-le-pacte.html
Un second opus décevant par rapport à l'originalité du premier . On retrouve pourtant le côté sombre de Londres et un univers riche mais une certaine lenteur gâche un peu la lecture. On en apprend plus sur la nature de nos deux héros et la mythologie de l'auteure est franchement captivante mais peut-être pourrait-elle nous divulguer plus d'infos afin de maintenir l'attention du lecteur tout au long de la lecture. Petite déception mais à voir si le prochain remontera le niveau.
  • aller en page :
  • 1
  • 2