Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lm58 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Crêperie des petits miracles La Crêperie des petits miracles
Emily Blaine   
Lire le nouveau roman d'Emily Blaine est pour moi la garantie de passer un excellent moment entre amour, émotion et folie. Et cette lecture remplie parfaitement son rôle, avec en prime, le décor unique et pluvieux de la Bretagne. Petit coup de cœur pour cette romance contemporaine toute en saveur et romantique. J'ai passé un très bon moment sur cette lecture que j'ai dévorée comme une crêpe au beurre salé. La petite douceur bienvenue des vacances.
Le Cri du silence Le Cri du silence
Angel Arekin   
Dès les premières pages, j’ai su que j’allais rater ma station de métro, que j’allais annuler tout mes rendez-vous extérieur et lire jusqu’à pas d’heure .
Bon vous l’aurez compris j’ai adorée ce roman ! Un decors aussi époustouflant qu’effrayant !
Je me suis toute suite attaché à ses deux personnages complexes mais tellement fort .
Je parle de torture car l’auteur tout au long du livre joue avec nos nerf , j’ai été plus d’une fois frustrée ...et j’adore ça ...
le dénouement de l’histoire je m’y attendais pas du tout !
Bref ce roman est à lire

par Miel-2
Adé Adé
Ewa Rau   
Une artiste, une vraie, une qui m’a secouée.
Comme après avoir entendu pour la première une de ces chansons qui remuent, inspirent, remettent en question.

Secouée au point de vouloir la réécouter une deuxième puis une troisième fois pour être sure de ne pas être passée à côté des mots, de leur sens primaire et bien plus loin, leur sens caché, tout en sachant que je n’en percevrais jamais toutes les subtilités.

J’ai plongé dans cette histoire comme je me souviens avoir plongé dans le dernier album d’Orelsan il y a peu : à l’écoute de cet univers brut, lointain et familier, qui ne cherche pas à faire mal mais qui pourtant le fait de par l’authenticité avec laquelle il est amené.

Merci Ewa, merci Adé.

par Elogui
Moh Moh
Ewa Rau   
Comment expliquer sans spoiler ce qui m’a dérangé dans ce roman...
Le positif d’abord, tres bel éclairage sur le statut des indiens d’Amérique et leurs coutumes géniales, les personnages sont bons, intenses et charismatiques, le scenario bien construit.
Par contre, j’ai eu un souci sur certaines situations tellement résumées qu’elles en devenaient incompréhensibles. J’ai dû relire certains passages plusieurs fois, ce qui est inhabituel.
Puis il y a la fin...
Le Clan Bennett, Tome 3 : Le Chant du cœur Le Clan Bennett, Tome 3 : Le Chant du cœur
T. J. Klune   
J’ai tendance a oublié à quel point cette série est poignante entre chaque tome.
En effet, à chaque fois que je referme un de ces livres, je suis toujours bouleversée. Et puis le temps passe, et souvent il s’agit d’une ou plusieurs années avant qu’un autre tome paraisse.

Je dois dire que je n’avais que quelques brefs souvenirs du tome précédent.
Pour ma défense, le début de celui-ci est vraiment particulier. J'étais tout autant perdue que Robbie. Et puis, vient le moment où tout s’éclaire et se remet en place. J’ai été tellement, mais tellement bouleversée à ce moment là. Je me disais « Non, comment une telle chose a pu se réaliser ? »

Et à partir de cet instant, ça en a été fini de moi. J’étais à fond dedans, happée par les personnages, l’intrigue, l’écriture, par TOUT.

Robbie et Kelly sont extrêmement touchants ensemble, mais j’aurais aimé assister aux prémices de leur histoire, et ne pas en avoir qu’un bref aperçu.

Mais ce qui m’a le plus touché, c’est Carter. Carter dévasté, qui se voilait la face depuis si longtemps. Et en même temps que la perte, tout se fait jour en lui, trop tardivement hélas. Bref, j’ai vraiment hâte de lire le prochain tome, qui je le sais par avance ne sortira pas tout de suite, mais qui vaut largement le temps d’attente.
Steel Brothers, Tome 2 : Damnation Steel Brothers, Tome 2 : Damnation
Manon Donaldson   
Une déception totale.
Pourquoi ?

J'ai adoré le premier tome, les commentaires sont presque tous positifs alors pourquoi ? Pourquoi ce tome m'a tant déçu ?

Bon sang, j'ai même abandonné à la moitié car je ne pouvais plus le supporter.
Et il me fait penser que les histoires de motards ne sont pas pour moi.

Oh Ivy est toujours forte et caractérielle tout comme Dante.
Mais il y a une raison à mon avis, au fait que je n'ai aimé, une seule qui change tout à mes yeux.

Dante et Ivy qui se trompent mutuellement.
Je n'ai tout simplement pas supporté car c'est vraiment une chose que je déteste plus que tout.

Peu importe qu'ils soient fous amoureux l'un de l'autre, que Dante aime Ivy à la folie et qu'il s'en fiche des autres filles, désolée mais pour moi, il y un seul truc dans toutes les romances que je ne supporte et je suis intransigeante avec ça. Pas de tromperies.

Bref, du coup, je suis franchement déçue de ce livre, sachant que j'ai lu le premier en quelques jours et que j'en étais tellement addict que mon sommeil en a pâti.
Le mot décevant est même faible mais je crois que vous aurez compris ma pensée...

par Celia_P
Steel Brothers, Tome 1 : Châtiment Steel Brothers, Tome 1 : Châtiment
Manon Donaldson   
Un gros coup de coeur pour moi
Une petite petite plein de rebondissement de suspense .....
Par contre la fin ...
A suivre .... en pleine intrigue ..... C est vraiment dure ... vivement la suite
Love Forever Love Forever
Alfreda Enwy   
Cet intégral est un indispensable à glisser de toute urgence dans son sac de plage pour cet été ! C'est frais et sans prise de tête. J'ai tout de même ma petite préférence pour la deuxième histoire, "Love Play", que j'ai trouvé plus aboutie et intéressante et surtout parce que j'ai adoré le personnage de Johanna. Je peux même dire que c'est mon personnage préféré de cet intégral.

En soit, "Love Deal" fait plutôt office de comédie romantique comme les films pour adolescents que l'on peut visionner sur Netflix alors que "Love Play" est plus profond est à sû me parler notamment à travers le thème de la confiance en soi qui y est abordé.
Tout en haut de ma liste Tout en haut de ma liste
Emily Blaine   
Des personnages un peu torturés mais attachants, du sex-appeal, des situations amusantes, et la magie de Noël.
Encore une fois Emily Blaine a réuni pour nous un cocktail d’éléments qui m’ont fait passer un moment de lecture somme-toute agréable.

Trois couples, trois histoires. C’est le petit cadeau que nous fait l’auteure en nous offrant non pas deux, mais six personnages à découvrir et à adorer (ou pas).
Chaque chapitre est consacré à un des protagonistes de l’histoire.
Dans ce récit le narrateur est le personnage, ce qui nous permet de partager sa vision des faits et de se sentir impliqué dans l’histoire, que ce soit dans les moments forts de leur rencontre, dans les moments de doutes, ou encore dans les moments plus sensuels.
Et je trouve que dans ce type de narration Emily Blaine excelle !
Elle a le souci du détail et arrive à nous transporter dans le lieu où se déroule l’histoire : assis à une table avec Jefferson, dans les bras du beau Callum, ou encore en train de déneiger l’entrée du chalet avec Mason.
Parlons-en de ces beaux gars ! Oui, comme chaque lectrices j’ai mes chouchous, et je vais commencer par eux..

Les premiers personnages à faire leur entrée sont le couple Olivia-Callum.
Olivia est la dernière de sa fratrie à ne pas être casée. Et pour cause, elle attend que l’amour de sa vie la remarque enfin. Jeune femme légèrement timide et ayant peur de décevoir sa famille, Olivia attend depuis ses 7 ans que son ami Scott pose un regard intéressé sur elle. C’est chose faite au mariage de sa sœur lorsque Scott lui porte l’intérêt dont elle avait tant rêvé.
Mais c’était sans compter sur son amie Anne et son idée farfelue de rendre jaloux Scott en lui parlant de Callum, le fiancé imaginaire d’Olivia.
Imaginaire ? Pas tant que çà, puisque Callum existe bel et bien et tient le bar situé à côté du magasin de vêtements dont Olivia est propriétaire.
Callum et ses cocktails, Callum et ses tatouages, Callum si sûr de lui et toujours là pour remonter le moral de la jolie Olivia ou lui porter secours. Si cette dernière ne le voit que comme un ami, le barmaid sait quant à lui qu’il est prêt à tout pour conquérir le cœur de la jeune femme dont il est secrètement amoureux.
A tout ? Et même à jouer son propre rôle lorsque Olivia lui raconte que pour rendre Scott jaloux, elle doit être accompagnée par son fiancé au dîner familial de Noël.
Mais pour être crédible il faut entrainement à réagir comme un vrai couple, chose que notre héroïne n’avait pas prévue… Elle ira de surprise en surprise et découvrira, bien au-delà du mensonge, un Callum comme elle ne l’aurait jamais imaginé...

Je n’en dirai pas plus aux petites curieuses que vous êtes, mais je trouve que ce couple est le plus « Hot » du récit. Je me suis facilement laissée guider dans les tourments d’Olivia et de son viril de faux-fiancé. Callum est un homme qui ne se pose pas de question, il agit ! N’en déplaise à sa partenaire. Et je trouve qu’Emily Blaine a su nous insuffler un petit vent de plaisir brutal, voir bestial à travers ce duo, et c’est ce que j’attendais de ce genre de lecture.

Deuxième couple à entrer en scène : Alana et Jefferson.
Jefferson est un garçon paumé qui semble filer un mauvais coton. Il a arrêté ses études et travaille dans le bar de Callum. Il vit en collocation dans un appartement plus que désordonné, et passe des nuits de débauches alliant alcool et sexe débridé. C’est le personnage que l’on a envie de prendre sous son aile et de remettre sur les rails. Son rapport à la famille semble délicat, mais c’est en répondant à l’appel de détresse de sa sœur Claire, qui rédige une étude sociologique sur les comportements amoureux, qu’il va faire la connaissance de la personne qui va le bouleverser à tout jamais : Alana.
Entre la douce et timide Alana et Jefferson se sera le coup de foudre. Mais aussi vite la foudre s’abat sur eux, aussi vite les moments de doute surviennent. Leur histoire subsistera-t-elle au-delà de Noël ?

Selon moi, le problème de ces deux personnages est que l’on assiste à leur rencontre et à la montée crescendo de leurs sentiments, mais le tout beaucoup trop vite. Il n’y a aucune surprise et aucun suspense au début de leur relation. C’est à peine si on a le temps de les connaitre et de s’attarder sur eux, que le tour est déjà joué.
C’est mon avis personnel, et je tiens également à préciser que j’ai grandement apprécié la sensibilité que ce couple a dégagé, ainsi que le scénario « secret inavouable » dont fait l’objet Alana, car oui, la miss détient un secret… Mais lequel ? A vous de le découvrir ?.

Le dernier duo du roman est le couple Stella-Mason.
Mason Graham, acteur Hollywoodien très médiatisé, est coincé dans une relation qui a été monté de toute pièce par son agent. Il se sent étouffer et rêve de voir autre chose que le soleil californien lors des fêtes de fin d’année.
Un jour il plaque tout sur un coup de tête en répondant à l’annonce de Stella. Cette dernière cherche de la main d’œuvre pour retaper son chalet et être prête pour la grande soirée d’inauguration de ses chambres d’hôtes.
En échange de services rendus, Stella s’engage à nourrir et loger la personne qui répondra favorablement à son appel à l’aide.
Entre Stella et Mason ça vole bas ! La jeune femme, tout d’abord surprise de se trouver face au célèbre Mason Graham, se rend très vite compte que la bonne volonté de son invité ne suffira pas si elle veut terminer à temps ses travaux. Saura-t-elle voir au-delà de son incompétence en matière de travaux manuels et apprécier l’homme qu’il est réellement ?
Mason quand à lui apprécie ce qu’il voit, mais également le fait d’avoir affaire à une personne qui s’adresse à lui de façon naturelle et spontanée.

J’ai trouvé ces deux personnages attachants et j’attendais avec impatience le dénouement de leur histoire. C’est selon moi, le petit vent de fraîcheur du roman. Les personnages sont marrants, se taquinent très souvent, et l’auteur prend bien son temps pour leur insuffler une dynamique de couple et maintenir ainsi les lectrices en haleine.
Entre les travaux, la neige, les petits accidents domestiques, les railleries de l’un et les compliments de l’autre, ce duo m’a fait passer de bons moments.

En résumé
Pour clôturer, je dirais que certains personnages sont plus marquants que d’autres, mais que je n’ai pas été époustouflée par une fin inattendue avec des « waouh », des « youpie » ou encore des « snif-snif ».


Je dois tout de même mettre en évidence la plume de l’auteur qui sait diriger ce genre de romance d’une main de maître, en trouvant les détails qui permettent de rendre cette lecture addictive, et en donnant l’envie, aux lectrices passionnées et curieuses que nous sommes, de vouloir aller au bout de l’histoire et d’en connaitre le dénouement.
Si je devais relire un roman, je dirais sans mauvais jeu de mot, que ce dernier roman de Emily Blaine ne serait pas « tout en haut de ma liste », mais qu’il a au moins eu le mérite de me faire sourire et de me vendre du joli rêve.
The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love, https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/01/06/the-ivy-years-4-l-heure-de-v%C3%A9rit%C3%A9-sarina-bowen/

Vous souvenez-vous de Bella, cette jeune étudiante assez frivole et qui est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness? Dans le tome précédent, elle était assez accrochée à notre Graham. " L'heure de vérité " est son histoire.
Bella est toujours aussi impliquée dans l'équipe de hockey. Après le fameux barbecue de la rentrée sportive, Bella rentre chez elle et tombe sur un de ses nouveaux voisins : Rafe. C'est un jeune homme d'origine dominicaine qui fait partie de l'équipe de foot universitaire. Ils ont même un cours en commun. Le trouvant dans les escaliers, plutôt déprimé, elle s'arrête pour discuter. Il vient de se faire larguer. Bella lui propose de monter dans sa chambre pour boire la bouteille de champagne qu'il tient tous les deux...

Ce 4e tome ne fait pas exception. Il est aussi addictif, émouvant, sensuel et singulier que les précédents. Les personnages créés par Sarina Bowen sont tellement vivants. Ils ont tous un courage admirable, font face aux épreuves que la vie met sur leur chemin, souvent grâce à des amitiés inébranlables. L'heure de vérité ne déroge donc pas à la règle. Bella se retrouve meurtrie et ses amis, surtout Rafe, feront tout pour la soutenir.

Je crois que ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la façon qu'a l'auteure d'aborder des thèmes de société graves par le biais de sublimes histoires d'amour.

Celle de Bella et de Rafe est vraiment magnifique. Bella nous dévoile ses failles, elle qui semblait si solide. Malgré tout, la façon dont elle va affronter la situation est juste grandiose. Je ne suis pas une adepte de la vengence mais ce qu'elle fait n'est finalement pas personnelle, elle le fait pour les autres et j'ai vraiment été touchée par sa personnalité altruiste et féministe.
Rafe est un pur gentleman. L'année a beau commencer, c'est une certitude qu'il sera dans mon top 3 des héros parfaits de 2018. Il n'a aucun défaut. Bienveillant, gentil, attentionné, a sens de la famille, intelligent, travailleur, en quête d'amour sincère, sexy, corps de rêve, dieu du sexe... parfait, je vous le disais!

On rencontre aussi un nouveau personnage: Lianne. Elle est la voisine de palier de Bella. Froide au premier abord, elle se révélera au fil de l'histoire. Je suis donc vraiment ravie de savoir que que le prochain opus lui sera consacré.

J'ai vécu plein d'émotions à travers ce roman: l'indignation, la colère, la frustration, la satisfaction, la joie...c'était un vrai déchirement quand je devais mettre ma lecture en pause. J'aime les happy end mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce qu'un livre peut me faire ressentir. Ce livre m'a pris aux tripes, il m'a serré le coeur. Alors oui, évidemment c'est un grand coup de cœur et il serait dommage de passer à côté.