Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Loanalola2109 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Succomber, Tome 1 : Te succomber Succomber, Tome 1 : Te succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10

Close up, Tome 3 : Insaisissable Steve Close up, Tome 3 : Insaisissable Steve
Jane Devreaux   
http://wp.me/p5AuT9-Yr

Un final que j’attendais « Hésitation » troisième opus de la série Sinder de Jane Devreaux. Oui avec l’épilogue du tome précédent, je n’avais qu’une hâte c’est de savoir comment ça allait finir. Que dire ? Un final mémorable, époustouflant et touchant !

Je ne ferai pas de résumé car celui de l’éditeur suffit amplement et au moins cela ne gâchera pas votre plaisir de retrouver Sandre et Josh. Par où commencer ? Une suite cohérente et dans la continuité de la trame de la série.

Nous retrouvons Sandre et Josh à un moment important de leur vie qui devront faire des choix pour leur avenir … Et je peux vous dire que ces deux phénomènes Sandre la Rebelle et Josh le sexy sportif va vous faire voir de toutes les couleurs. Bien que tous deux ont gagné en maturité ils sont restés les mêmes. Je vous garantis vous allez passer par tous vos états avec eux.

Dans un premier temps ils ont vous exaspérées au plus haut point. Vous n’aurez qu’une envie les étrangler et les secouer de vraie tête à claques. Ils font bien la paire ces deux là. Mais par la suite, on va s’inquiéter et on sera bord de la crise de nerf pour finir en larme (petit conseil : prévoyez des mouchoirs au cas où on ne sait jamais). Mais je vous rassure, il y a aussi de bons moments, on sourit et on aura aussi droit à des crises de fou rire.

J’ai adoré revoir les anciens de la série comme Phil (le père biologique de Sandre) et Elise des parents remarquable ou Body le sage (le meilleur ami de Josh). D’autres feront de petites visites et c’est toujours autant sympathique. Aussi, de petits nouveaux font faire leur entrée. Certains vont vous épater comme le diabolique Jordan le meilleur ami de Sandre (alors lui c’est un cas à part). D’autres vous agacer et vous donner des réponses à certaines questions. Je ne citerai pas de nom ça c’est à vous de le découvrir.

Ce que je retiens ? Sandre et Josh s’aiment d’un amour inconditionnel, passionnel et intense, ils sont tellement fusionnels qu’ils ne peuvent se passer de l’autre. Mais leur doute et leur peine persistent tout en augmentant ce lien spécial.

Bref, Pari Gagné pour Jane Devreaux ! Bravo, un Sans Faute ! Sa plume est toujours aussi fluide, prenante et addictive. Une fois la lecture commencée impossible de lâcher avec ce rythme transcendant. L’auteur a su garder son style bien à elle en nous offrant une narration et une intrigue très originale riches en rebondissements et de surprise. Ah cette surprise je m’en souviendrais ! Alors encore une fois un Énorme MERCI Jane, pour ce magnifique bouquet final ! Tu rejoins ma liste des auteurs incontournables à suivre ! Je n’ai pas dévoré ce livre non j’ai profité et apprécié chaque moment de l’histoire.

Comme vous l’aurez compris « Hésitation » se clôture en beauté pour moi. Ce fascinant duo va me manquer. Je me suis tellement attachée à eux. Une chose est sûre je ne me lasserai pas de lire et relire cette série Hors Norme. Vous ne connaissez pas encore Sandre et Josh ? Alors il serait temps de faire connaissance avec eux. La trilogie Sinder est l’une des Séries New Adult des Plus Originales à ne SURTOUT pas MANQUER !
Backstage, Tome 2 : Enlève-moi Backstage, Tome 2 : Enlève-moi
Tracy Wolff   
Un bon tome.
Le couple Quinn/Elise m'a bien fait rire avec ces petites vengeances personnelles.
Une lecture simple mais plaisante.
Le seul défaut et que comme dans le 1er tome, le passé difficile des personnages n'est pas assez exploité.

par Adèle
Backstage, Tome 3 : Emporte-moi Backstage, Tome 3 : Emporte-moi
Tracy Wolff   
Une bonne suite.
J'ai bien aimé les personnalités de Wyatt et Poppy.
L'histoire est simple mais efficace.
C'est plaisant à lire.

par Adèle
Il était une fois, Tome 2 : Henry Il était une fois, Tome 2 : Henry
Emma Chase   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/03/etait-saison-2-henry-emma-chase/

Vous pensiez que Nicholas était exceptionnel, que son histoire était digne d’un conte de fées ? Laissez-moi vous dire qu’Henry n’a rien à envier à son frère loin de là et qu’il pourrait bien se révéler plus captivant que ce dernier.

La plupart du temps lors d’une lecture je tombe sous le charme d’un des héros en appréciant le second, mais je peux compter sur les doigts d’une main les couples qui ont su me charmer ensemble. Cette saison d’Il était une fois en fait partie et je n’avais vraiment pas envie que ça se termine.

Emma Chase a toujours su me surprendre, m’émouvoir et m’attendrir grâce à des romans passionnants sans autre commune mesure. J’ai succombé à cette saga grâce à Nicholas, mais je suis totalement envoûtée par Sarah et Henry. L’un ne va pas sans l’autre dans mon esprit, car leurs sentiments sont si forts, leur lien est si puissant que je ne peux plus les dissocier.

Dès les premières pages, Henry se montre entier, séducteur tout en nuances et en surprise. Propulsé bien malgré lui sur le trône, le prince a la fâcheuse tendance de ne pas faire ce qu’on lui demande mettant les nerfs de la Reine à rude épreuve. Mais n’est-ce pas ce qui le rend attirant ?

Non content de ses nouvelles conditions de vie, fidèle à lui-même, le futur roi se lance dans un petit jeu qui pourrait bien choquer la royauté. Un véritable bachelor royal s’installe au château avec à sa tête le plus déjanté des héritiers. Et même si l’on se doute de la finalité, cela n’entache en rien le plaisir que l’on ressent à le suivre à chaque rendez-vous. C’est tellement agréable, tellement divertissant qu’on en veut toujours plus.

La rencontre avec la jolie et discrète Sarah est rafraîchissante, car sur un pied d’égalité. Ils évoluent côte à côte et malgré leur statut et le protocole ils définissent tous les aspects d’une relation simple basée sur des échanges directs et amusants. Il y a un tel contraste entre ces deux personnages, une telle connexion que c’est un réel plaisir de les voir se rapprocher et se lier jour après jour.

Au-delà de cette idylle naissante, j’ai également beaucoup apprécié le vécu de ces personnages, les difficultés qu’ils ont traversées et les démons qui les hantent encore parfois. Loin des individus parfaits que l’on s’attend à croiser dans ce genre de romance, Sarah et Henry prennent les rênes de leur destin et osent aller de l’avant. Le dernier chapitre de l’histoire nous prouve d’autant plus quel couple exceptionnel ils forment et à quel point ils sont prêts à assumer leurs responsabilités.

Dire que je suis fascinée par ce tome est un euphémisme tant j’en ai adoré chaque instant. Henry a une personnalité follement attirante qui m’a totalement séduite. Sarah est exactement la femme qui lui faut sur tous les plans. Ils m’ont fait rire, m’ont fait monter les larmes aux yeux et ont totalement conquis mon cœur.
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Pas sans lui Pas sans lui
Katie McGarry   
Je viens de terminer "Pas sans lui" après seulement deux jours de lecture. C'est simple, une fois la première page entamée, je n'ai pas pu m'en décrocher. Les personnages sont attachants, tous autant qu'ils sont, le scénario est bon même si je m'attendais un peu à la fin, c'était une lecture vraiment très agréable qui restera parmi les meilleures que j'ai pu déguster.

par Mylene91
Pushing the Limits, Tome 1 : Hors limites Pushing the Limits, Tome 1 : Hors limites
Katie McGarry   
Sérieusement, comment ne pas aimer Hors Limites ? Comment ne pas tomber en amour pour ce livre ? La réponse est que c'est juste I.M.P.O.S.S.I.B.L.E ! J'avais besoin de lire un livre comme ça, un livre qui me retourne complètement, qui m'arrache l'estomac et me fait l'effet d'une tempête. Franchement WHAOU.
Ce livre conjugue, histoire de famille, malheur, amnésie, amitié et amour dans un mélange absolument délicieux.
Nos deux protagoniste, sont juste fabuleux, avec tous deux une histoire très émouvante. Même si l'histoire de Noah m'a plus touché.
Parlons d'abord de Noah, un personnage que j'ai de suite adorer, un garçon qui se cache sous des airs de gros dur, alors qu'il est brisé de l'intérieur. Il est impossible de ne pas être toucher par le personnage de Noah. Ce jeune homme de dix huit ans, qui a perdu ses parents dans un incendie, qui est passé de famille d'accueil en famille d'accueil et qui pour lui tout c'est très mal placer car il jouer les héros. La seule famille de Noah sont ses deux petits frères, Tyler et Jacob, l'amour que Noah à pour eux m'a tellement toucher, la détermination dont il fait preuve pour eux est tellement belle. Il est prêt à tout pour eux et c'est magnifique. Oui, il en veut au système, aux adultes mais on ne peut pas lui reprocher. Et tout au long du livre, nous suivons son évolution, sa prise en maturité. C'est vraiment un personnage époustouflant et très touchant.
Echo, maintenant, à priori, elle avait tout pour être heureuse... en apparence. Elle a perdu son frère, son père est un dictateur et ne lui montre pas assez son amour et c'est remarié. Pour couronner le tout, sa mère est bipolaire et à cause d'elle Echo est marquer à vie [spoiler]autant intérieurement que physiquement.[/spoiler], elle a passé une terrible soirée avec sa mère et ne s'en rappelle plus. C'est le trou noir. De plus ses amies excepté Lila l'ont laisser tomber, car Echo à d'affreuse cicatrice sur les bras. En peu de temps Echo à tout perdu, ses amies, sa famille et sa mémoire. Dans le livre, nous suivons Echo dans un combat contre son amnésie, un combat pour revenir à la normalité et une Echo qui veut absolument plaire à son père. Tout en, en voulant beaucoup à Ashley sa belle mère. Durant le récit, Echo aussi évolue, elle devient plus mature. Echo est un personnage géniale, émouvant, avec un caractère que j'ai adorer, être dans sa tête un chapitre sur deux est juste géniale. J'ai adorer qu'elle soit une artiste. Je m'imagine sans mal ses croquis.
Et au milieu, de tout sa, il y a l'amour de Noah et Echo, de deux être brisé, qui veulent tout faire pour revenir à la normale. On a vraiment l'impression de vivre leur histoire, de tomber amoureux en même temps qu'eux. Leur amour est tellement fort et sublime. On a aussi le sentiment d'avoir autant mal qu'eux, à un point que sa déchire le coeur. Car Echo et Noah, vont être confronter à des choix, et leur amour est mis à rude épreuve...
Bref vous avait surement compris, que l'histoire m'a totalement emporter, ainsi que les héros, on ne s'ennuie jamais. Tout est passion.
Mais dans tout sa, je veux aussi dire, que les personnages secondaire sont eux aussi géniaux : Mme Collins, Tyler et Jacob, Beth, Isaiah, Lila... Sans eux, l'histoire n'aurait pas été aussi belle, ce sont des piliers dont l'importance ne peut pas être remise en cause.
Donc, en clair, Hors Limite m'a chamboulée, je l'aurai fini en une journée, si je n'avais pas passé d'examen entre temps. Dans ce livre, on passe, des rires au larmes, à la passion, la peur et l'inquiétude. C'est un cocktail d'émotions. Une tempête de sentiments. Et la fin est juste fabuleuse.
Franchement, un livre comme cela, je veux bien en lire tous les jours. Il est juste parfait. Je ne trouve rien à re dire. Merci Katie McGarry pour cette merveille.

par Megane84
Je veux vivre Je veux vivre
Jenny Downham   
Dire que ce livre ne m'a pas ému serait mentir, il est juste exceptionnel ! J'ai véritablement eut du mal à le terminer vu que ma lecture était ponctuée de sanglots. Je me suis vraiment remise en question après avoir lu ce livre, qui m'a énormément aidé à faire le deuil d'une personne proche. J'ai encore des frissons rien que d'y repenser. En tout cas, je ne dis pas ça souvent, mais Merci Jenny Downham, merci de m'avoir aidée à franchir un cap que je pensais insurmontable.

par vagabonde
Une semaine avec lui Une semaine avec lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3