Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LOANDRE : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les silences de Tasman Les silences de Tasman
Elisabeth Geoffroy   
Une femme . Un homme. Un endroit de rêve. Une belle histoire d'amour.
La collection Turquoise vous fera aimer, pleurer, partir et vivre des aventures et des passions hors du commun.
Dans une île entre la Polynésie et l' Australie , David et Marina se sont aimés, David et Marina se taisent.
Que n'entendrait-on pas dans le silence ? Jeu du dépit et de l'amour blessé, mais aussi jalousie ou trahison ...
Et la venue d'Elisabeth, cette femme à la beauté sophistiquée, doit-elle au hasard, ou à la préméditation ?
Marina saura-t-elle faire entendre sa voix pour clamer son innocence ?


par LOANDRE
Un baiser pour la vie Un baiser pour la vie
Barbara Cartland   
Lord Yelverton se leva en voyant paraître une jeune femme d’une merveilleuse beauté, dont les grands yeux noirs lançaient des éclairs. Elle parlait d’une voix chaude et rauque. Son visage parfaitement ovale, le teint de sa peau, sa manière d'être, tout en elle indiquait qu’elle était espagnole. Sa bouche, rouge et bien ourlée, semblait faite pour le baiser ou pour le mépris quand elle n’obtenait pas satisfaction. Son corps ondulait voluptueusement et ses formes belles et sensuelles provoquaient le regard. Elle portait une robe de soie à volants comme celles que les Espagnoles affectionnent et un collier de perles autour du cou. Des diamants brillaient à ses oreilles délicates. C’était un oiseau de Paradis, et Lord Yelverton ne fut pas surpris de voir Ajax Audenshaw tendre la main vers elle, une expression de désir non déguisée dans les yeux.


par ilovelire
Le portrait du destin Le portrait du destin
Camille Le Rogan   
6 janvier 1756. "Louis XV est assassiné !" Anne-Laurence est aussitôt happée par le tourbillon de la capitale en fièvre.
Quel visage y prendra son destin ? Celui, angélique, de la belle madame de Peilhan, sa marraine ? Le masque fardé du vieux duc de Richelieu ? Les faces blafardes des joueurs et des libertins qui l'entourent ? Ou les traits énergiques du chevalier de Berenx, cet énigmatique officier-diplomate qui ressemble à s'y méprendre au mystérieux portrait du manoir de ses ancêtres ?
Indomptable Lorinda Indomptable Lorinda
Barbara Cartland   
J'avais vraiment aimé ce livre lorsque je l'ai lu il y a quelques années. Il est absolument parfait pour passer un bon moment de lecture et se détendre

par Manou60
La fugue de Célina La fugue de Célina
Barbara Cartland   
Le voyage s’effectua en train jusqu’à Douvres puis, après la
traversée de la Manche, de nouveau en train jusqu’à Paris. Et tout cela en
deuxième classe, ce qui parut à Célina le comble du confort. En arrivant à
Paris, elle était néanmoins très fatiguée, mais ne voulut pas en convenir.

Sa première surprise fut de constater, une fois chez sa
patronne, que la nièce de Mme Devilin était absente. C’était, dans
l’un des quartiers de Paris qu’elle apprit être le plus élégant, rue Saint-Honoré,
un immeuble haut et étroit, à la façade grise.

Elle crut d’abord que c’était la propriété de Mme Devilin
mais, d’après quelques phrases échangées entre les domestiques, elle comprit qu’il
était seulement en location et que Mme Devilin n’y était encore
jamais venue. C’était son mari, M. d’Arcy, qui l’avait loué en son absence.

Dès leur premier contact, Célina avait éprouvé pour cet
homme d’une quarantaine d’années, à l’allure négligée et aux yeux globuleux, une
insurmontable antipathie. Après l’avoir examinée des pieds à la tête d’une
façon qu’elle jugea impertinente et assez semblable à celle d’un maquignon en
train d’évaluer une jument, il avait approuvé :

— Mes compliments, Célestine. Je n’aurais pas trouvé
mieux.

— J’étais sûre qu’elle te plairait. Il sait que nous
sommes de retour ?

— Oui. Il bout d’impatience. Mais il lui faudra
attendre que nous ayons acheté quelques toilettes à cette enfant.

— Je ne pense qu’à ça. C’est urgent. Demande à la
couturière de venir à la première heure demain matin et d’apporter tout ce qu’elle
a. Elle sait le genre de choses qui nous conviennent.

— Entendu, je vais y passer.
Prisa, sorcière ou mutante Prisa, sorcière ou mutante
Laure Thibault   
Une femme, un homme aux prises avec l'au-delà

par LOANDRE
Les Amants de Jérusalem Les Amants de Jérusalem
Katy Belair   
Aux confins de la Haute Galilée, l'odeur de la poudre se mêle à la fragrance des orangers. L'amour de David et Marina parviendra-t-il, dans ce cadre tendre et brutal, à vaincre les haines et les jalousies implacables ?
Menés au bord du gouffre, David et Marina sauront que l'on n'échappe pas à son destin, même s'il est venu au rendez-vous sous les couleurs les plus noires.

par gwencre
Quand l'amour s'éveille Quand l'amour s'éveille
Barbara Cartland   
J'ai eu ma période Barbara Cartland durant mon adolescence. Aujourd'hui, je ne garde pas de grands souvenirs de ces lectures, mais à l'époque je les appréciaient.

par LOANDRE
Les sortilèges de l'amour Les sortilèges de l'amour
Odile Granville   
J'ai lu ce livre à l'adolescence, à l'époque ou je lisais toute la série Arlequin. Aujourd'hui, je n'ai plus vraiment de souvenir de ces romans, mais à l'époque, j'en étais friande.

par LOANDRE
Angélique, marquise des anges Angélique, marquise des anges
Serge Golon    Anne Golon   
J'aimais tellement les films que j'ai essayé le livre. C'est le seul tome que j'ai lu dans ma jeunesse.

par LOANDRE