Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Loba21 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le vrai visage du catharisme Le vrai visage du catharisme
Anne Brenon   
Catharisme au vrai visage... visage humain, visage vivant. On ne trouvera pas ici une vaine construction de cette imagination " combleuse de vide " qui, depuis le début du XXe siècle, porte tant d'auteurs à fabriquer un catharisme mythologique à petits renforts de trésors cachés, de Graals pyrénéens, d'inédits de Platon ou de rêves bouddhistes. Le catharisme fut l'un des grands courants du Moyen Age chrétien : particulièrement, mais non exclusivement implanté en Occitanie, déraciné par le fer des armées catholiques, les procédures de Home et les bûchers, il disparut de l'Histoire à la fin du XVe siècle, laissant, par-delà une longue oblitération, un message vivant, tiré de la mémoire des documents médiévaux. Christianisme sans damnation éternelle et sans croix, le catharisme refusa le mal et la violence et crut en la bonté fondamentale de la nature humaine. Le vrai visage du catharisme, celui des Bons Hommes dont le bâton sonnait de bourg en château, de ville en désert clandestin, celui des croyantes entraînant ceux qu'elles aimaient dans leur aventure et dans leur foi, c'est le visage que les cathares nous montrent à travers le miroir dépoli des manuscrits et du temps.
La Prairie La Prairie
James Fenimore Cooper   
Bon livre d'aventure, j'aime bien le moment de la bataille entre les deux tributs!!!Bon ensemble
L'épopée cathare : Volume 5, La fin des Amis de Dieu : 1244-1321 L'épopée cathare : Volume 5, La fin des Amis de Dieu : 1244-1321
Michel Roquebert   
Le catharisme n'est pas mort en 1244 sur le bûcher de Montségur.
Dans le dernier volume de sa magistrale série, Michel Roquebert est le premier à relater, grâce à l'étude de milliers de sources contemporaines, la résistance du catharisme jusqu'au bûcher du dernier cathare, Guillaume Bélibaste, en 1321.
L'auteur décortique le travail de l'Inquisition, fondé sur le contrôle d'un pays entier et la mise en fiches, village par village, de toute sa population.
A la lecture de cette chasse aux " Amis de Dieu ", comme s'appelaient entre eux les cathares, c'est la première guerre idéologique totalitaire qu'on découvre.

par elana55
Le choix hérétique Le choix hérétique
Anne Brenon   
En parcourant l'Europe et le Midi de la France, A. Brenon s'emploie à dévoiler l'existence des cathares et de leur église chrétienne, ainsi que leur volonté délibérée de "choisir" une voie religieuse différente de celle alors imposée par l'Eglise de Rome.


par Amelie116
L'épopée cathare : Tome 2, Muret ou la dépossession 1213-1216 L'épopée cathare : Tome 2, Muret ou la dépossession 1213-1216
Michel Roquebert   
Le second des cinq volumes en poche de "L'épopée cathare", l'ouvrage de référence sur le sujet par Michel Roquebert, le spécialiste incontesté des cathares.

En 1213, la bataille de Muret consacre la victoire du Nord sur le Sud-Ouest, des croisés commandés par Simon de Montfort sur le comte de Toulouse et le roi d'Aragon, de Rome sur les cathares.
L'épée a provisoirement vaincu la parole. Tournant capital de cette première croisade contre les Albigeois, Muret inaugure le démembrement de la puissance occitane.

par Litote
Les Mohicans de Paris Les Mohicans de Paris
Alexandre Dumas   
Dumas donne avec cette fresque romanesque sa Comédie humaine, l'image fidèle et complète de la société de 1827. Il décrit le Paris de la génération romantique, comme un espace aussi sauvage que la prairie et les forêts d'Amérique. Tome 1: Tome 2: 2851 pages.

par anonyme
Gaston Phébus, Tome 2 : Les créneaux de feu Gaston Phébus, Tome 2 : Les créneaux de feu
Myriam De Béarn    Gaston De Béarn   
Quatrième de couverture
1364.
Rien ne va plus au royaume de France. Jean le Bon laisse à son fils Charles V un pays appauvri et amputé de ses plus riches provinces : Poitou, Limousin, Périgord appartiennent au Prince de Galles. Face à ce " Prince Noir ", un lion se bat pour l'indépendance du Béarn : Gaston Phébus. Rivalité politique, mais aussi amoureuse : Gaston, toujours aussi beau et fougueux, rêve de la blonde Jane de Kent, l'épouse du Prince Noir.
Entre le souvenir de Myriam, la Belle Dame tant aimée, les intrigues d'Agnès, l'épouse détestée, la tendresse de Marguerite, l'amante fidèle, a-t-il vraiment besoin de ce fruit défendu ?
Le Moyen Age, barbare et raffiné. Des héros qui ont peuplé nos manuels scolaires et qui soudain s'animent et vivent sous nos yeux leurs passions et leurs haines. Un grand roman d'histoire, d'aventures et d'amour.


par Lilinie
la chanson de la croisade albigeoise la chanson de la croisade albigeoise
Anonyme    Guilhem De Tudèle   
Un très bon témoignage des combats et tractations de la croisade albigeoise écrits en chanson, en langue d'oc, par Guillaume de Tudèle et par un anonyme, pourtant pas favorables au même camp, ce qui donne deux visions d'un même conflit. La version traduite du texte de Tudèle m'a plus portée que l'autre mais les deux se complètent très bien et on passe les 500 pages sans trop de difficultés. A lire si on a la curiosité des textes médiévaux et si on aime l'Histoire en général.

par Noone
Les compagnons de Jéhu Les compagnons de Jéhu
Alexandre Dumas   
Cette épopée magnifique pleine de sentiments exaltés et chevaleresques décrit une période historique capitale : arrivée de Bonaparte au pouvoir, coup d'état du 18 brumaire , négociations secrètes avec le futur Louis XVIII , avec Cadoudal chef de la chouannerie bretonne et même avec les anglais !

Du grand Dumas, en tout cas !
Les reines du crime Les reines du crime
Elizabeth George   
Comme le dit Elizabeth George, ce recueil a pour but de présenter au lecteur, pour son plaisir, un siècle de nouvelles policières et de suspense écrites par des femmes. Il rassemble des noms étroitement liés au domaine policier - Dorothy L. Sayers, Minette Walters, Sue Grafton, notamment -, mais également des noms qui n'y sont normalement pas associés, comme ceux de Nadine Gordimer et de Joyce Carol Oates. L'auteure s'est efforcée de choisir des romancières aussi différentes que possible car cette diversité reflète sa conception profonde de la littérature policière, à savoir qu'écrire des romans policiers n'est pas nécessairement se cantonner dans un genre. Les femmes qui ont écrit les nouvelles rassemblées dans ce recueil illustrent cette philosophie, laquelle consiste à écrire ce qu'on veut et à l'écrire bien. Certaines, qui ont oeuvré dans ce sens et sont mortes aujourd'hui, ont atteint une forme d'immortalité. Les autres, qui sont encore sur terre et continuent d'écrire, attendent de voir le sort que leur réservera le temps. Toutes ont en commun le désir d'explorer l'humanité saisie dans un moment d'abîme. L'abîme, c'est le crime. Le comportement des personnages face à l'abîme constitue la substance de la nouvelle. Si j'ai repris en partie ce qu'E George a mis en introduction à ce recueil, c'est pour vous montrer combien cet ouvrage est particulier. Parmi les différentes nouvelles de cette compilation il m'est difficile d'en trouver une qui m'ait déplu ! Trop bien.

par fanfan50