Livres
594 754
Membres
672 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Obsession de Lucifer, Tome 3 : Le Dieu infernal



Description ajoutée par Percabeth13_01 2021-11-01T22:59:30+01:00

Résumé

Je suis la seule à pouvoir sauver le diable de lui-même.

Lucifer a brisé la malédiction. Il a libéré mon essence. Puis, il s’est sacrifié pour protéger notre famille. Je vais le sauver, d’une manière ou d’une autre… même si je dois le tuer.

L’apocalypse est imminente. Pestilence et Guerre ont été libérés. Famine arrive et Mort suivra bientôt.

Mais je suis la reine des démons et je suis prête à remuer ciel et terre pour ne pas laisser nos ennemis gagner.

Afficher en entier

Classement en biblio - 36 lecteurs

extrait

— Es-tu prête à faire le sacrifice ? demanda Famine.

J’hésitai. J’étais prête à tout pour sauver Lucifer… sauf à mettre en danger notre prochaine fille.

— Ça dépend de ce que tu me demandes. J’attends un enfant, et je ne te laisserai pas lui faire du mal.

L’essence de Famine s’approcha pour m’étudier. La clairière autour du temple se fit silencieuse tandis que tout le monde observait notre échange. Plus personne ne se battait, de toute façon ils étaient trop faibles pour ça.

— J’ai été mère autrefois moi aussi, dit-elle à voix basse. Peut-être connais-tu mon fils, Baal.

— Oui. C’est mon allié.

Je me rappelais vaguement Baal dire qu’il était le fils de Famine, mais j’avais bêtement pensé qu’il parlait de son père.

— J’avais aussi d’autres enfants, continua Famine. Guerre en a tué quelques-uns. Les autres… sont peut-être encore en vie. Peut-être serai-je capable de les retrouver.

— Alors tu comprends que je ferais tout pour protéger mon enfant.

— Oui. Je ne blesserai pas cet enfant. Je le jure.

Le soulagement relâcha ma poitrine et j’expirai l’oxygène que je retenais. En tant qu’Ancien Dieu, elle était incapable de mentir.

— Alors quel sacrifice attends-tu de moi ?

— Le sacrifice de ta fertilité. Ton bébé sera sain et sauf. Elle sera puissante et forte. Je m’en assurerai. Mais cet enfant sera ton dernier. Après sa naissance, ton corps ne donnera plus jamais la vie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

j'adore ce livre

Afficher en entier
Lu aussi

Un dernier tome tellement cousus de fils blanc que tous les évènements sont deviné avant même de survenir. Le dénouement est sirupeux jusqu'à l'écoeurement et tous n'ont plus le charisme des précédents tomes.

Bref une conclusion nécessaire à une saga qui s'est perdue au fil des tomes.

Afficher en entier
Diamant

Une superbe histoire tout simplement magnifique l’univers est tout simplement fantastique.

Afficher en entier
Or

Une bonne conclusion à la saga.

On retrouve Lucifer, Hannah et tous leurs fils unis pour empêcher l'Apocalypse. On a toujours droit à des rebondissements et je ne me suis pas ennuyée.

Cette trilogie a été une jolie petite découverte =)

Afficher en entier
Diamant

La famille ……… Il n’y a que cela de vrai. Plusieurs adages, citations, proverbes ou expressions sur ce mot existent depuis toujours. Prenez par exemple le proverbe ‘’Il faut laver son linge sale en famille’’, sérieusement qui aimerait que tous les êtres vivants qui nous entourent sachent ce qui se passent dans nos vie, pas moi bien sur. J’admets que j’ai déjà demandé conseil à d’autres, mais, en réalité, si je devaient régler quelque chose, c’est uniquement entre nous. Gérald Godin disait ‘’une famille qui crie est une famille unie’’, pour vous ce n’est rien, mais en réalité, si l’on réfléchie bien, c’est totalement exact. Car au final, dans une famille on n’est jamais d’une humeur égale. Qui est capable de rester stoïque, heureux, en colère, vingt quatre heures sur vingt quatre. Et de recommencer ainsi, jour après jour. Pas moi, la famille, c’est un caractère différent pour chaque individu. Donc, sa crie, sa hurle, sa aime, sa pleur, etc … Quand à Tacite, pour lui ‘’tenir en bride sa propre famille n’est pas moins difficile que de gouverner une province’’ alors, ça c’est vrai. Je ne peux dire le contraire. Élever des enfants, c’est beau, mais que dieux nous vienne en aide quand ils commencent à faire des caprices ou des bêtises, ou quand l’adolescence arrive, ils deviennent si …………… incontrôlables. C’est la panique générale. Alors quand cela arrive, mieux vaut avoir un coup de main de la part de sa moitié. Cependant, je me pose une question, comment cela se passe l’éducation et la famille chez les monarques ???????? Je veux dire par là, est que ce sont les parents qui élèvent les enfants, ou est ce que ce sont des gouvernantes, comme dans les temps anciens ???????? Bonne questions. Pour ma part, j’ai découvert la réponse. Ce n’était pas évident, mais je l’ai quand même découverte.

Dans une famille à l’ancienne, c’est généralement l’homme qui commande. Mais au vu du fait que la femme dirige la maison, je dirais plutôt que c’est elle qui porte la culotte. Parce qu’au final, si l’on regarde d’un peu plus prés, on se rends compte très vite que si monsieur dévie de ses fonctions, la femme prends tout en charge. Et que rajouter une fonction ou deux en plus sur son emploi du temps, ce n’est pas grand-chose. Vous allez comprendre pourquoi avec le tome trois de lulu et compagnie. Je suis la seule à pouvoir sauver le diable de lui-même. Lucifer a brisé la malédiction. Il a libéré mon essence. Puis, il s’est sacrifié pour protéger notre famille. Je vais le sauver, d’une manière ou d’une autre… même si je dois le tuer. L’apocalypse est imminente. Pestilence et Guerre ont été libérés. Famine arrive et Mort suivra bientôt. Mais je suis la reine des démons et je suis prête à remuer ciel et terre pour ne pas laisser nos ennemis gagner.

Et oui !!!!!!!!!!!!! Comme je vous l’ai dit, monsieur est parti en vrille, et c’est madame qui se coltine le tout. Mais n’allons pas plus vite que la musique. Commençons tout simplement avec les personnages de ce tome, et voyons s’ils ont tant que cela évolué depuis le début de cette histoire diabolique. MDR.

Hannah n’est plus la jeune femme niais et innocente qu’elle fut au début de notre histoire. Aujourd’hui, elle est la reine des démons. Et en l’absence de son homme Lucifer, elle est à la tête de l’entreprise et de l’empire démoniaque. Capable de prendre des décisions des plus importantes, elle ne se laisse pas avoir par les uns et les autres. De plus, dans ce tome, on lui découvre encore un pan d’une de ses vies antérieur, en la personne de Perséphone. Sans compter les pouvoirs incommensurables qu’elle se découvre et qui débarquent toujours au moment où elle s’y attend le moins. On rajoute à cela le fait qu’elle devient une déesse tout aussi puissante. Tout ces pouvoirs devraient lui monter à la tête, mais non !!!!!!!!! Elle préfère les utiliser avec parcimonie et surtout pour aider son homme à redevenir celui qu’il doit être. Par ailleurs, on la découvre entant que future mère. Et là, c’est sure de sure. Elle est très protectrice avec son enfant à naître. De plus elle a réussi à rassembler toute sa famille autour d’elle. Alors, pour ce qui est de la maturité, elle en possède pas mal, d’autant qu’elle fait le plus grand sacrifice qu’une femme peut faire.

Lucifer est toujours aussi choux. Je l’adore un peu trop. C’était déjà un homme des plus mature, mais maintenant, il évolue encore plus. Effectivement, il change, il grandit, il …………. Il devient un homme. Je ne dis pas qu’il en était pas un, mais maintenant, il est plus ………… MDR. Une chroniqueuse qui se découvre en manque de mot. C’est bien la première fois. Ce que je veux dire, c’est que cet homme apprend à devenir un père pour son fils aîné, il est plus antipathiques. Cependant, son coté Guerre, qui est dés plus effrayant, ne peux transcender ce qu’il est. La preuve il s’accapare les pouvoirs de ce dernier.

Ses fils Belial devient plus proche des siens. Il re repend de ses erreurs, et fait tout pour protéger sa mère. Par ailleurs, il montre qu’il est un enfant qui a juste besoin d’être reconnu à sa juste valeur. Kassiel quand à lui est toujours rester le même. Travaillant pour son père depuis des siècles, il est désormais le bras droit de sa mère., sa conscience, et n’hésite pas à donner son avis a cette dernière. Rajoutons à cela le fait que lui aussi est très protecteur avec elle. Quand au dernier, on apprend enfin un peu plus sur lui. Bastien est un bel homme. Des yeux de couleur pervenche, des cheveux d’un indigo si foncé qu’il semblait noir, sauf quand la lumière révélait son héritage de fée. C’est aussi un prince de la Cour du Printemps, et le montre sans orgueil. Il porte d’ailleurs une petite couronne en or parée de fleurs. Son nom dans l’ancien temps est Dionysos. Pour la raison qu’il adorait faire la fête durant sa jeunesse. C’est un jeune homme au sourire espiègle, mais qui est foncièrement bon. Il est gentil et attentionné avec sa mère., et très protecteur aussi envers elle. Sans oublié qu’il est très attaché à ses frères et ses parents.

Gadrel, ou pestilence, est resté celui que tous déteste le plus. En tant qu’Adam, il est très malsain, mais depuis qu’il est devenu cet ancien dieu, il est devenu pire. Il est foncièrement mauvais, fou, lamentable, néfaste, nuisible, sinistre, dangereux, etc … Il est aberrant, abominable, affreux, épouvantable, cruel, haïssable, et j’en passe. En fait, le fait d’être devenu le cavalier Pestilence, lui va comme un gant.

Obéron, ou plutôt le grand roi Obéron est le grand roi des fées. Il est extrêmement fier, orgueilleux et un égo des plus surdimensionné. Et comme le dit Hannah, un enf***é. Et il n’hésite pas à le montrer. Son trône est juste à la hauteur de ce qu’il est, en or et argent avec des plantes. De longs cheveux noirs, un regard froid, affichant une expression à la fois blasée et cruelle, une couronne du même style que son trône qui démontre à tous qu’il est bel et bien l’être féerique le plus puissant de tous les temps.

Demeter, quand à elle, peu présente dans le récit, est une grande femme élancée, habillée avec goût et raffinement. Ses cheveux sont violets, couleur hortensias, porte une petite couronne bien plus élaborée que celle de Damien. Elle fut la mère. d’Hannah quand elle fut Perséphone, et aujourd’hui, elle n’hésite pas à lui tourner le dos. Elle montre un visage froid et austère, mais qui fond à la vue de celle qu’elle va considérer comme sa petite fille. Au final, elle est gentille comme tout.

On retrouve aussi les anciens personnages du roman avec Olivia et ses autres autres compagnons, Marcus le MalaKim, Callan le fils de Jophiel et neveux d’Hannah. Azazel la garde du corps d’Hannah et l’une de ses meilleure amies. Les Archdémons Némésis pour les diablotins, Fenrir puis Loki pour les métamorphes, Lilith pour pour les Lilim – les succubes et incubes – Baal pour les vampires, Romana pour les Gargouilles, Valefar pour les démons, Samael – meilleur ami de Lucifer - qui devient chef des déchus, Bestet pour les métamorphes félins, etc … Les archanges Gabriel et Raphaël. Einial, Mirabella, Asmodée et sa compagne, et bien d’autres encore.

Voilà pour les personnages. Même si le plus important de tous, ou plutôt la plus mignonne d’entre eux tous, je vous laisse la découvrir. Aussi je vous propose de parler du roman et de le découvrir un peu plus avec la plume de l’auteur, les relations entre les personnages et l’intrigue du livre.

Tout d’abord, la plume de l’autrice Elizabeth Briggs, est magnifique. Elle est pleine de vie. On a l’impression de planer au dessus d’un petit nuage, et de voler, tant elle est légère. Il faut bien l’avouer, les pages défilent rapidement, le temps passe très vite, et à aucun moment on n’a envie de déposer son livre. Ou dans mon cas mon GSM, vu que j’y lis mes E-books. Le rythme, est très soutenu. Entre combats, découvertes, retournement de situations, scènes charnelles, etc … On a pas un seul moment d’ennuis. De plus, il y en a dans tous les coins du roman. Les émotions, sont très intense. Ils sont à fleur de peaux. Ils vous prennent aux tripes. Font de grand huit dans votre âme de lecteur. Ils vous transportent vers de nous nouveaux horizons. Les scènes sensuelles et charnelles, sont ni trop détaillées, ni pas assez. C’est simples, sans prises de tète. Les descriptions quand à elles sont très simples. Les paysages, peu détaillés, nous laissent sur notre faim. Mais, nous donnent quand même l’envi de rêvasser. Je dois dire, que sur ce point, mon imagination m’a jouer de sacré tours. Les personnages, prennent de plus en plus de charisme et d’ampleur. Je me suis même trop attachée à certains. Dommage que c’est le final de la saga. L’univers, s’est encore plus étoffé avec l’arrivé des fées. De plus le coté démoniaque, évolue de son coté, avec les nominations, les changements, et tout le tintouin. J’ajoute que les anges font aussi un tour et retour des plus important. Sans compter le coté des dieux. Alors, c’est bien normal, que l’on découvre que le plus choux des personnages est celui/celle qui fait partit de ce tout. A mes yeux, c’est l’une des plumes que je préfère le plus. Elle est belle, et magique. Il en faut de la magie pour nous tenir en haleine.

Ensuite, les relations entre les personnages est très méli mélo. Les relations entre Lucifer et ses deux derniers fils est très intense. On sent bien que le père est très présent pour eux, sans pour autant les étouffer, et donc les laisser faire leur vie et prendre leur propre décision. Sa relation avec Belial a énormément évolué. Il a enfin fait la paix avec ce dernier. Lucifer à finalement reconnu sa bêtise et a demander pardon à Belial. Au final, Lucifer est un très bon père pour eux tous. Avec son ami Samael, Lucifer n’agit pas seulement comme un roi. Non car Samael, même s’il est son bras droit, son aide, sa conscience, son avis précieux en second, il est aussi très amis. Ils prennent même un verre ensemble. Un peu comme Hannah et Azazel. Ces deux chipies, sont très proches. Certes, il y a le coté bodyguard de la démone, mais au final, cela leur a permis de créer des liens très étroits. Avec sa famille, Hannah est le pilier. Ses fils l’adore. Ils sont capable de tout pour elle. Ils sont très protecteurs avec elle. En plus, le plus jeune Bastien, a même réussi l’exploit de ramener sa grand mère dans le droit chemin. Mais la plus belle relation, est sans contexte celle qui uni Lucifer à Hannah. Cette femme à réussit à ramener Lucifer dans la vie. Elle a réussit à faire en sorte que Guerre n’ait plus d’emprise sur Lulu. Ce fut certes un combat émotionnel mais ce fut une grande réussite. De plus, une histoire d’amour qui dure depuis des siècles est des plus belle. Qui, à l’heure actuelle, peut dire, que son amour dure aussi longtemps. Les mariages de nos grands parents, étaient capable de durer plus de soixante ans, voir plus. Et encore, vu qu’aujourd’hui le moindre problème nous donne envie de fuir. Rare sont ceux qui sont capable de faire perdurer leur couple. Alors imaginez, un couple qui date depuis le jardin d’Éden. Ce sont des siècles et des siècles d’amour. Des siècles de bonheur. Des siècles de problèmes. Bref des siècles d’amours. Alors, comment réussir un tel tour de force. Cela n’a pas du être facile pour eux deux. Quand on les voit ensemble, on se rend compte que c’est un couple qui se soutien, qui sont présent pour l’un et l’autre, qui sont sur la même longueur d’onde, qui se respectent, et surtout qui s’aiment. Alors que demander de plus. Surtout qu’ils vont avoir l’éternité pour continuer.

Enfin, l’intrigue de ce roman, reprend la suite des deux premiers. En réalité, si nous examinons d’un peu plus prés tout ce qui s’est passé depuis le premier tome, on se rends très vite compte que la malédiction, le sacrifice et les cavaliers sont liés. On peut dire que si la malédiction n’était pas levé, il n’y aurait pas eu de sacrifice ni de cavaliers. Il faut bien le dire, la malédiction d’Hannah n’était qu’un amuse bouche pour les tourtereaux. Le sacrifice de Lucifer était une autre étape pour eux. Mais les cavaliers, c’est cela la plus grande épreuve. Car ils le disent eux même. Ils sont immortels. Ils possèdent une force incommensurable. Et que même. autre fois, ils n’ont pas put les vaincre. Alors quand on ajoute ces trois parties, on imagine bien que cela ne sera pas des plus simples. Pestilence qui a trouvé corps et âme en Gadrel/Adam, lui va comme un gant. Ils sont aussi malsain et nauséeux l’un que l’autre. Mais comment combattre une telle immondice. Guerre, quand à lui a finalement été supprimé, si l’on puits dire, par la force des sentiments de Lucifer qu’il ressent pour les siens. Famine, ce fut un pacte que passa Hannah avec elle. Mais le plus dur, est sans aucun doute Mort. Mort qui prit l’âme de Belial. Mais, même. s’il fut vaincu par le plus âgé des fils, Mort, reste quand même présent. Au final, c’est surtout une course contre la montre qui se joue pour empêcher l’apocalypse sur terre. En tout cas, suivre les pérégrinations de la famille Lucifer/Hannah, pour que l’enfer sur terre ne s’abatte pas, fut superbement bien écrite. Les révélations et les indices ont été donné avec parcimonies. Ce fut un réel bonheur de jouer au détective, tout en se mettant à la place du ou des personnages.

En conclusion, encore une histoire qui se finit. La dernière page tournée m’oblige a dire adieu à ce couple si spécial. L’ange et le démon. La vie et la lumière. La joie de la famille. La peur de la mort. Le début et la fin de l’apocalypse. Cependant, j’avoue que ce fut une histoire touchante qui s’est déroulée sous mes yeux. Cet amour si intense, si irréelle, si magique et infinie, est l’une des plus belle que j’ai put lire jusqu’à présent. La plus belle que j’ai lu, fut sans conteste celle de Duncan et d'Ysolda – La meute de Chanais tome neuf. Celle ci est la seconde. Bref, une histoire sur fond de mythe. Une plume joliment écrite dans un style soutenu. Des personnages très attachants avec un charisme que l’on croise rarement, et qui évoluent avec le temps. Un univers alléchant et développé tout en s’étoffant petit à petit. Des mythes – la chute des anges, Adam et Eve et le fruit défendu, les démons, les cavaliers et les vies antérieures – bien travaillé. On y ressent le travaille titanesque et les recherches colossaux qu’a dut faire l’autrice. Des intrigues qui vous tiennent en haleine. De l’actions à profusion. Et surtout un amour, si fort, si intense, dont tous rêve. C’est une série que je vous recommande avec plaisir. Car c’est le genre d’histoire que ceux qui croient à l’amour, le vrai, le grand, l’unique, vous diraient de foncer et rêver. Car le rêve qui découle de notre imagination est notre plus belle arme contre l’ennui. La famille pour nous aider dans notre vie, mais l’imagination pour nous transporter dans un monde, que seul nous même, connaissons l’existence. Alors, à bientôt à vous.

Plus de chroniques sur mon site : http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/

Afficher en entier
Bronze

Fin de cette saga j’ai adoré les 2 premiers tomes celui ci était bien aussi sur la,première partie du livre de l’action des rebondissements la seconde ma moins plus mais ça reste une très bonne série

Afficher en entier
Bronze

La première partie du livre est juste géniale ! Puis je ne sais pas ce qui se passe après, mais la 2ème partie est remplie de mièvreries, de bons sentiments et de je t'aime...

Le délire peace and love ou l'amour est plus fort que tout, très peu pour moi surtout que ça ne cadrait pas avec l'univers des deux premiers tomes....j'étais un peu déçue

Mais bon dans la globalité je trouve quand même que c'est une bonne trilogie.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L'Obsession de Lucifer, Tome 3 : Le Dieu infernal" est sorti 2021-12-01T21:24:08+01:00
background Layer 1 01 Décembre

Dates de sortie

L'Obsession de Lucifer, Tome 3 : Le Dieu infernal

  • France : 2021-12-01 (Français)
  • USA : 2021-05-01 (English)

Activité récente

Sonea33 l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-08T19:54:37+01:00

Titres alternatifs

  • Infernal God (Claimed By Lucifer #3) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 36
Commentaires 7
extraits 1
Evaluations 15
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode