Livres
559 044
Membres
607 628

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Loin de la foule déchaînée



Description ajoutée par anonyme 2018-01-29T13:29:28+01:00

Résumé

Ruiné, le jeune berger Gabriel Oak se voit obligé de travailler dans une ferme qu’il vient de sauver d’un incendie.

Il ignore qu’elle appartient à Bathsheba Everdene, une jeune femme séduisante venue s’installer au pays avec sa tante…

Afficher en entier

Classement en biblio - 203 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Elodie-131 2018-06-09T23:47:14+02:00

Il est difficile à une femme d'exprimer ses sentiments dans un langage presque entièrement formé par les hommes pour exprimer les leurs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LahoLoui 2021-07-04T11:11:23+02:00
Bronze

Sincèrement, ce livre ne m'a pas fortement séduit (soit un peu), contrairement à son adaptation cinématographique, en dépit du fait que l'histoire racontée est bien originale. Mais cela s'explique par la complexité de l'écriture parfois très importante dans certains passages. Cependant je n'ai pas perdu le fil du déroulement avec les personnages, désespérés et soifs d'amour, en plus des paysages merveilleusement décrits.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floriane 2021-06-30T21:09:05+02:00
Pas apprécié

Ce sera mon deuxième abandon de l'année. Je dois dire que je suis vraiment déçue puisque j'avais bien apprécié À la lumière des étoiles du même auteur. Mais là j'ai senti dès les premières pages que le style était moins fluide, il y avait trop de personnages qui se mélangeaient. Je n'ai pas fait l'effort de m'obstiner et je me suis arrêtée avant le premier tiers de l'histoire.

Afficher en entier
Bronze

Un livre qui m'a déçue...

J'étais tombée amoureuse des romans de l'auteur en lisant Tess d'Urbervilles, un chef d'oeuvre de la littérature anglaise qui peut, lui, se targuer d'être moderne et féministe. Je m'attendais à rencontrer le même esprit dans Loin de la foule déchaînée. Pas du tout! Des réflexions misogynes sont parsemées dans le récit, et elles ne sont vraiment pas tendres pour les femmes.

Les personnages sont assez moyens. J'ai eu du mal à m'attacher à eux, que ce soit Gabriel que j'ai trouvé assez fade, assez détaché, mais en même temps fort et honnête ou encore Bathsheba. Elle est certes indépendante mais se plaint beaucoup, n'est pas toujours en adéquation avec ses émotions profondes, et surtout elle tombe amoureuse de Troy de manière totalement impulsive et aveugle, sans écouter personne et encore moins Gabriel, qui pourtant ne souhaite que l'aider. Elle est très crispante, on a constamment envie de la secouer pour qu'elle se rende compte des erreurs irréparables qu'elle fait, tandis qu'on souhaite ardemment que Troy meure rapidement parce qu'il est tout simplement insupportable.

Les descriptions de paysages sont cependant toujours aussi magnifiques et l'auteur dresse un portrait intéressant de l'Angleterre rurale de son temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2021-06-06T09:55:51+02:00
Lu aussi

Une œuvre plutôt pas mal même si je n'ai pas vraiment su l'apprécie pleinement...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vilunatic 2021-05-24T12:10:01+02:00
Or

Un très beau roman, avec des personnages très bien construits. Bathsheba est une héroïne inspirante et en avance pour son époque, par ses valeurs féministes. Pour autant elle garde une grande part de réalisme et est loin d'être parfaite, à la différence d'Elizabeth dans Orgueils et Préjugés. Ce roman moins connu que ceux d'Austen est à mon goût plus réussi, et la plume de Thomas Hardy est très plaisante à lire.

Afficher en entier
Argent

On m'a beaucoup chanté les louanges de ce roman, tant et si bien que je me sentais presque idiot de ne pas l'avoir découvert plus tôt.

Verdict ?

Concrètement et contrairement à ce que certains et certaines clament, il ne faut pas s'attendre à trouver ici un véritable roman féministe. Malgré la position sociale et le comportement revêche accordés à Bethsheba au début du texte, des remarques misogynes (assorties de pseudo vérités générales bien masculinistes comme il faut) font leur apparition au détour de certains chapitres. De quoi déclencher quelques grimaces.

"Il est difficile à une femme d'exprimer ses sentiments dans un langage presque entièrement formé par les hommes pour exprimer les leurs", oui, et c'est bien pour cela que le regard masculin apporté par Hardy sur les sentiments de Bathsheba manque parfois de justesse.

J'ai été séduit par Bathsheba dès sa première apparition et touché par Oak dès les premiers chapitres, puis... puis plus rien. Je me suis un peu trop détaché des protagonistes tant certaines de leurs actions et réactions venaient à manquer d'authenticité et de logique.

Les rêves d'indépendance, la folie et le charisme de l'héroïne se sont envolés dès que l'insupportable Troy est venu rouler des mécaniques devant elle. Elle s'écrase littéralement devant cet insupportable imbécile dont chacune des interventions me donnait des raisons supplémentaires de le haïr de plus en plus sincèrement.

Non, vraiment, j'ai beau tenter de comprendre la manière dont Hardy a établi la psychologie de Bethsheba, je ne saisis toujours pas le pourquoi du comment de certaines décisions qu'elle a prises (si ce n'était pas simplement pour servir l'intrigue). C'est un personnage avec un potentiel énorme qui, finalement, est éclipsé au profit du gentil petit berger qui attend sa douce tout en la poussant bien volontairement dans les bras d'autres hommes. Ah, comme les femmes sont cruelles envers les âmes pures et sincères ! >:(((

Boldwood aurait lui aussi pu devenir un personnage très intéressant mais non, il est juste zinzin et ne peut donc pas répondre de ses actes ni de ses paroles. Dommage !

Globalement, je suis déçu car je n'ai pas retrouvé Bethsheba comme figure marquante de ce roman. Mais a-t-elle jamais eu vocation à occuper ce rôle ? Ne suis-je pas en train de reprocher à l'auteur une conception que j'ai moi-même établie et que je ne devais pas m'attendre à trouver dans ce roman ?

Malgré tout ceci, je reconnais avoir apprécié cette lecture.

La tension dramatique est savamment gérée et même si certains commentaires dénoncent une intrigue trop facile et banale, il est difficile de rester de marbre à certains moments (Spoiler(cliquez pour révéler)je pense notamment aux mésaventures de la pauvre Fanny, aux violences verbales que Troy inflige à son épouse et à la plongée de Boldwood dans le gouffre de la folie). Intrigue clichée ? Peut-être, mais pourquoi ne pas plutôt parler d'une intrigue réaliste dépeignant les problématiques matrimoniales et amoureuses du temps de l'auteur ?

On se retrouve avec une belle petite analyse de la nature humaine et des ravages de la passion amoureuse, des premières expérimentations, des pulsions incompréhensibles, de la découverte de l'attraction que l'on peut exercer et de la vulnerabilité que celle-ci peut engendrer. La manière dont Bethsheba commence à jouer avec les hommes est presque touchante et malgré les piques que lui lance l'auteur, personne ne saurait lui en tenir rigueur : elle est jeune, inexpérimentée, étourdie, vaniteuse, elle cache sa naïveté derrière sa froideur. Cela suffit-il à justifier son changement de caractère ? Partiellement. Sa faiblesse ne la rend que plus humaine. Le reste de sa vie et la plupart de ses malheurs découlent d'un bête et innocent jeu dont elle n'avait jamais imaginé les conséquences.

Je me rends compte que mon commentaire est aussi ambivalent que les personnages dépeints par Hardy. Sans doute est-ce la preuve que j'ai été séduit par ce roman alors même que je pensais le contraire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tyranie 2021-04-10T09:02:39+02:00
Lu aussi

Simple, longuet mais attachant

Le scénario simple et sans réel suspens n’empêche pas de s'attacher aux personnages. L'histoire est bien écrite, avec des comparaisons souvent originales. Je regrette cependant la lenteur du scénario et parfois l'abondance de descriptions qui font trainer l'histoire en longueur.

Bien que ce roman ne soit pas de ceux que l'on dévore en 2-3 jour (il m'a fallu 3 semaines), je suis tout de même contente de l'avoir lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-03-19T23:48:06+01:00
Diamant

Début difficile avec ces trois hommes qui convoitent la même femme pour l’épouser. Oh là, le sentimentaliste, pas trop mon truc ! Mais comme je me le suis procuré sur conseil, j’insiste. Et comme j’ai bien fait, merci à eux. Un beau portrait de femme libre, mais que la vie se chargera de ‘casser’. Un roman visuel qui nous transpose bien dans la campagne anglaise. Personnages attachants, dialogues succulents, histoire bien ficelée qui, dans la construction, m’a fait penser à Rebecca de Daphné du Maurier et où il est difficile d’en parler, au risque de dévoiler ‘les surprises’ pour ceux qui ne l’ont pas lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2021-02-23T22:52:37+01:00
Diamant

« Loin de la foule déchainée », un livre addictif entre saga, comédie et tragédie que j’ai eu du mal à lâcher et que j’ai dévoré en un peu plus d’une journée.

L’héroïne, Bathsheba Everdene est une femme en avance sur son temps. Elle décide de gérer elle-même sa ferme dans un monde rural essentiellement masculin. Féministe et émancipée, d’une grande beauté, Bathsheba sera ballotée entre sa volonté d’indépendance et ses rêves et, de fait, soumise aux hommes. 3 hommes se déchireront pour elle, la poursuivront ( sans dévoiler la fin du roman) en lutte avec leurs passions : Oak, un berger empreint de sérénité, de respect et de force, Troy, flamboyant mais léger et inconstant, Boldwood, fermier solitaire et taciturne qu’une blague ou une légèreté de Bathsheba transformera en amoureux transi.

Les paysages du Wessex, comté imaginaire, dépeints par Hardy ajoutent au charme du roman.

Comme toujours chez Hardy les références bibliques sont légions. Le prénom seul de l’héroïne en est une : Bathsheba en hébreu, Bethsabée en français, amour adultère du roi David que ce dernier épousera après avoir fait mourir son mari au combat. Les déchirements entre le roi David et Urie, le mari de Bethsabée, sont à mettre en parallèle avec ceux qu’opposeront Oak, Troy et Boldwood.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par archdebo 2019-11-12T10:00:19+01:00
Or

Comme l'auteur le souligne si bien "il est difficile à une femme d'exprimer ses sentiments dans un langage presque entièrement formé par les hommes pour exprimer les leurs." et je trouve que la vision et la compréhension masculine du comportement féminin est parfois trop éloigné de ce qu'une femme pourrait effectivement faire. En bref, si elle avait existée, je ne suis pas sure que Bathsheba se comporterai exactement ainsi.

Malgrès cela, moi qui cherchais un roman romantique j'ai été servie et je dois dire que j'admire beaucoup l'esprit d'indépendance de Miss Everdene.

Afficher en entier

Date de sortie

Loin de la foule déchaînée

  • France : 2017-11-29 - Poche (Français)

Activité récente

Eva598 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-26T12:48:04+02:00
HoldenC l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-26T00:59:10+01:00

Titres alternatifs

  • Far from the Madding Crowd - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 203
Commentaires 40
extraits 35
Evaluations 71
Note globale 7.7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode