Livres
565 300
Membres
618 410

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par lois21

Extraits de livres par lois21

Commentaires de livres appréciés par lois21

Extraits de livres appréciés par lois21

date : 08-12-2013
- il y a une rediffusion de "Kylooe" j'aimais beaucoup cette série quand j'étais petite !
- c'est ennuyeux !
-mais non c'est interessant !
( la mere s'interpose)
- hé ! On dirait le dessin animé préféré de Sanyi quand il etait petit !.
- donc toi aussi tu aimais "Kylooe"
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 31-08-2013
- Vous allez perdre, j'arrive toujours à mes fins. Vous avez tout d'abord de magnifique cheveux et de très belles joues lorsque vous êtes en colère. Vos lèvres sont si sensuelles que Dieu lui-même ne se lasserait pas des les embrasser. Votre peau est aussi douce qu'une pêche, qu'in hâte de savourer. Une vierge iconoclastes est laide auprès de vous, vous n'avez pas d'égale. Un loup reculerait devant vous, et irait manger sa proie ailleurs. Vos jambes sont deux cordes où l'on rêverait de se pendre. Votre voix est aussi douce qu'une onde pure. Chaque note qui s'échappe de votre gorge me fait monter au septième ciel. On pourrait se noyer dans vos yeux tant votre regard est profond. On échangerait la toison d'or pour posséder vos cheveux, et dénoncerait le plus fidèle de ses amis pour avoir ne serait-ce qu'une faveur de vous.
Et il a continué comme cela pendant longtemps, jusqu'à ce qu'il se taise en plein milieu de sa phrase. Je ne perdis pas une minute.
- Vous êtes à court d'argument ? lui demandais-je
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 31-08-2013
TLa table tissait un paradoxe avec l'éclairage Hight-Tech de la pièce. Des lumières clignotaient un peu partout comme sur une piste de danse et le Dirigent était tantôt rouge tantôt noir. Ces couleurs étaient très proches de sa personnalité. Son coeur était noir, avide de sang et de souffrance.
- Cette robe vous sied à ravir, me complimenta-t-il.
- Merci, dis-je les lèvres pincées.
- Vous n'aimez pas les compliments ?
- Cela dépend de qui ils viennent.
- Les miens ?
- Non, répondis-je franchement.
- Pourquoi donc ?
- Car ils sont aussi vide que votre coeur. Vous ne cherchez qu'à me séduire ou à me faire souffrir.
- Vous avez de la chance que je sois joueur, dit-il avec un sourire machiavélique, sinon vous seriez déjà morte depuis bien longtemps. J'ai hâte de voir combind de temps vous allez me tenir tête. Et puis il faut dire que votre beauté y est aussi pour beaucoup dans votre survie.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 23-02-2013
– Jouir, je m’en fous, je fais ça quand je veux avec une paire de doigts.
– Ça ne t’embête pas si on continue quand même ?
– Non, non… j’aime ce que tu fais… j’aime être avec toi.
– Et moi, je peux jouir ?
– Oui, non… Tu veux pas t’allonger et que je te regarde ?
– Comme ça ?
– Je ne sais jamais si je dois regarder ta bite ou ta tête.
– La queue, c’est mieux.
– Tu dis ça par pudeur, mais on commence à se connaître, quand même.
– Je peux jouir sur toi ?
– Si tu veux, mais pas dans l’œil, ça pique.
Il a les jambes repliées en losange, il se branle finement, il crache dans sa main, il recommence.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode