Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lolo80 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Momo & Manji, tome 1 Momo & Manji, tome 1
Sawa Sakura   
J'avais hâte de lire ce yaoi... Parce que ça se passe à l'ère edo et que j'adore les romances historiques ! Et puis je trouvais le design très intéressant, proche des estampes japonaises et j'étais vraiment curieuse.
J'ai été malheureusement un peu déçue par l'histoire. Elle est un peu décousue, mal agencée avec les flash backs qui arrivent comme un cheveu sur la soupe et avec une intrigue principale un peu fouillis... C'est vraiment dommage parce qu'on apprend beaucoup de choses sur les kagemas, ces prostitués masculins japonais et c'était très intéressant. Du coup ma lecture était un peu en demi teinte, j'étais heureuse d'apprendre des choses mais déçue de ne pas avoir une intrigue plus prenante... À voir le tome deux !
The Ancient Magus Bride, Tome 1 The Ancient Magus Bride, Tome 1
Yamazaki Kore   
je me suis toute suite mise dans l'histoire. Les personnages m'ont étonné.
J'aime les histoires d'amours avec des personnages humains ou non.
Shinobi Quartet, Tome 8 Shinobi Quartet, Tome 8
Tohru Himuka   
Une très belle série qui prend fin, avec un beau happy end, et j'adore l'épilogue, il est très marrant, il sort un peu de l’ordinaire. Belle histoire qui vaut un détour, Chouko est une héroïne forte qui ne se laisse pas faire, et qui indépendante, ce qui est encore plus appréciable.
La Malédiction du Tigre, Tome 5 La Malédiction du Tigre, Tome 5
Colleen Houck   

Un tigre est parti.

Une déesse qui a besoin d'un allié.

Échoué dans un moment et un endroit où il n'a jamais souhaité, kishan rajaram doit mener sa destinée à aider la magnifique et extrêmement irritable déesse durga. Cette tâche redoutable n'est pas rendue facile par le fait qu'il doit aussi faire face à la vérité sur la fille qu'il aime et le frère qui l'a volée.

Quand le sorcier rusé phet apparaît et dit à kishan que kelsey a besoin de lui, il saute à la chance de la revoir. Dans ses efforts pour la sauver, kishan découvre que la malédiction qu'il pensait être terminée ne fait que commencer. Au fur et à mesure que le temps se démêle autour de lui, kishan réalise que le destin de tous ceux qu'il détient est entre les mains.

Le pouvoir de la déesse est dans l'équilibre. Kishan N'a pas d'autre choix que de sacrifier l'impensable pour combattre les forces obscures qui tourbillonnant autour de la femme qu'il est chargé de protéger. Comme il le fait, il découvre que l'amour et la loyauté créent leur propre magie et accepte qu'il décide de son destin une fois pour toutes.

Le rêve de Tiger est la conclusion de la série romantique épique de tiger ' s malédiction fantasy qui vous a laissé à couper le souffle.

par melie98
La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Description présente à la fin du tome 3 :

À SUIVRE, LE QUATRIÈME LIVRE DE LA PASSE-MIROIR : Le monde est sens dessus dessous. L’effondrement des arches a bel et bien commencé. Une seule solution pour l’enrayer : trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans seulement savoir à quoi il ressemble ? Ophélie et Thorn se lancent ensemble sur la piste des échos, ces étranges phénomènes qui semblent la clef de toutes les énigmes. Ils devront explorer plus en profondeur les coulisses de Babel ainsi que leur propre mémoire. Et pendant ce temps, sur Arc-en-Terre, Dieu pourrait bien obtenir le pouvoir qu’il convoite tant. De lui ou de l’Autre, qui représente la plus grande menace ?
Flame in the Mist, Tome 1 Flame in the Mist, Tome 1
Renee Ahdieh   
«In this forest, there is no place to hide.»

J'ai un crush sur Okami. Je pense qu'il est important que je vous le dise immédiatement.

Il est aussi important que je vous l'annonce : J'ai ADORÉ ce livre! Sincèrement, je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt... ah si, je sais. Je ne suis pas superficielle (vraiment?) mais est-ce que je suis la seule qui n'aime pas la couverture?

Honnêtement, je ne m'attendais pas à aimer Flame in the Mist autant que j'ai aimé The Wrath and the Dawn (voir plus). Et pour ceux qui, comme moi, ont entendu dire que c'est une réécriture de Mulan, sachez que ce roman est une histoire à part entière et non pas une simple réécriture, je dirais. Bien que du coup j'arrête pas de penser à Mulan (comme en témoignera cette review), le seul véritable point commun entre Mulan et Flame in the Mist c'est le fait que l'héroïne se tire en douce et s'habille en mec dans un but précis.

Je n'aurais pas dû oublier que c'est Renée Ahdieh. Cette auteure a le don de me faire sentir à mon aise. Dans chacun de ses romans, je me sens comme à la maison. Et j'adore cette sensation, bien-sûr.

◊ Renée Ahdieh m'avait déjà donné un aperçu de sa superbe plume via sa première duologie. Flame in the Mist n'a fait que me confirmer mon avis sur la merveilleuse façon que cette femme a d'écrire. C'est une plume entraînante avec des tournures de phrases poétiques. Le récit est tout bonnement passionnant. Je fais à présent pleinement confiance au talent de cette auteure, je dois bien admettre qu'elle assure!

◊ Alors que Mariko est en chemin pour aller rencontre son fiancé, son convoi est attaqué par le Black Clan (un groupe de voleurs et de tueurs franchement sympas) et Mariko est l'unique survivante de cette attaque. Elle va donc décider de se déguiser en homme pour infiltrer les rangs du Black Clan et tenter de découvrir qui a essayé de la tuer, pourquoi, et bien-sûr pour se venger sinon ce n'est pas drôle. Cependant, Mariko va prendre ses marques au sein du groupe où elle va enfin être reconnue pour ses compétences et non pas être jugée incapable de si ou de ça juste parce qu'elle est née avec le "mauvais" truc entre les jambes. (J'adore écrire des résumés nuls.)

L'histoire est addictive. Je l'ai dévoré comme un pancake aux pépites de chocolat. (Précis, n'est-ce pas?) Renée Ahdieh a écrit le parfait mélange avec au rendez-vous une intrigue trépidante, des secrets, des révélations, romance (bien-sûr) et j'en passe. L'auteure ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer et c'est avec grand plaisir que j'ai suivi cette aventure.

◊ Bon, je suppose que ce n'est pas une grande surprise si je vous dit que j'ai adoré le world building. Si? L'univers dans lequel se déroule l'histoire s'inspire de la culture japonaise (si je ne dis pas de conneries) et même si ce n'est pas ce que je préfère habituellement, j'ai beaucoup apprécié ce que j'ai découvert. C'était rafraichissant et les décors décrits m'ont énormément plu! On ne peut pas faire mieux, question dépaysement. (Que voulez-vous, quand on lit, on voyage.)

Ah et je ne vais pas me priver de faire un petit point spécial sur le Black Clan. Comme je l'ai dit plus haut, c'est un groupe de gars dont la principale activité est le vol. Et je ne m'attendais sincèrement pas à les aimer. MAIS, en découvrant le groupe via Mariko, on se rend compte que les choses sont bien plus complexes que ce le reste du monde prétend et du coup, dans un autre monde, dans une autre vie, dans un autre univers, j'espère que je fais partie du Black Clan. ^^

Oh, et le campement des ces hors-la-loi se trouve dans une sombre forêt avec des arbres mangeurs d'hommes. J'adore. ♥

◊ Les personnages sont géniaux. Clairement à la hauteur du reste du roman. Ils sont complets avec un brin de complexité et bien-sûr ils sont attachants. Que puis-je demander de plus? J'ai adoré découvrir les nouveaux personnages de Renée Ahdieh, qu'ils soient principaux ou secondaires.

J'ai beaucoup aimé Mariko. Ce n'est pas le genre d'héroïne qui prend des décisions idiotes ou qui perd de vue son objectif à la vue du premier beau mec. Elle est intelligente, elle est pleine de ressource, et elle a une véritable force d'esprit. (Merci Renée A. de ne pas avoir donné vie à une héroïne qui me donne envie de lui enfoncer la tête dans un mur.)

Okami est le genre de personnage qui m'attire immédiatement et sans le moindre effort. S'il était réel et que je le croisais dans la rue, je m’évanouirai. J'adore la personnalité et le caractère de Okami. Il est assez mystérieux et complexe et au final, je n'étais jamais sûre de la façon dont il allait se comporter d'une scène à une autre et j'ai beaucoup aimé ça. Il est aussi bien doux et protecteur que fort et menaçant. Le mélange parfait, je suis aux anges.

Ren est un personnage secondaire. Mais je suis tombée amoureuse de lui. Même si j'ai un crush sur Okami, je le laisse à Mariko et je prends Ren. #renismine

◊ Avec des relations amoureuses comme celle-ci, je pourrais très vite reprendre goût à la romance. J'ai adoré la relation de Mariko et Okami. La dynamique entre les deux m'a énormément plu, il y a une véritable alchimie entre eux - chaque scène entre eux est faite d'étincelles. (Oh et parfois l'étincelle en question s’enflamme. ♥)

Je les ship grave! Pas d'insta-love, une romance qui se développe doucement mais (très) sûrement... Je ne peux qu'approuver. De plus, j'aime sincèrement l'idée que Okami se soit senti attiré par Mariko avant-même de savoir qu'elle est une fille. Ça rend le tout tellement plus magique et crédible. J'aurais sincèrement été déçue s'il avait commencé à avoir des sentiments pour elle uniquement après découvert ce qui se cachait sous son kosode (c'est entre autre très ressemblant au kimono mais c'est plus court. Eh ouais, j'ai appris mes leçons. ;)). ^^

◊ Il y a autre chose que j'ai beaucoup aimé par rapport à Flame in the Mist. (Quelque chose que j'appréciais déjà dans l'esprit de Mulan.) Via le personnage de Mariko (principalement) Renée Ahdieh fait passer un message très important selon moi. Ce message étant qu'être une femme ne signifie pas qu'on est moins capable de faire ce qu'un homme est jugé d'office capable de faire. (Wow, ça c'est de la phrase. Je ne suis même pas sûre que ça soit clair. ^^)

◊ En conclusion, Flame in the Mist est un roman que je conseille vivement puisque c'est un coup de cœur. J'ai adoré ma lecture de la première à la dernière ligne et il me tarde de pouvoir découvrir la suite. (Faites que le temps passe vite, merci.)

◊ (Petite parenthèse.) Ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de montrer, d’ordinaire je garde cette partie de ma lecture pour moi. Sauf pour My Lady Jane (remember?) mais bon. J'aime commenter quelques citations et je n'ai pas pu m'en empêcher.

«Never doubt. Never fear. Never overthink.» ← omg, Jay Kristoff sort de ce corps!

«Be as swift as the wind. As silent as the forest. As fierce as the fire. As unshakable as the mountain. And you can do anything...» ← Oui bah, avant de pouvoir faire n'importe quoi, tu dois quand-même être "as swift as the wind et tout le blabla". Autrement dit, il va falloir que tu te casse le cul ma petite.

«I believe the stars align so souls can find one another. Whether they are meant to be souls in love or souls in life remains to be seen.» ← *sifflement admirateur*

«To me, you are magic.» ← Je fonds comme la cire d'une bougie sous la flamme.

«If I am marching to my death, then I will march to it as a girl. Without fear.» ← On dirait moi au début de mes règles, jusqu'à ce que la douleur me mène à me rouler en boule dans mon lit en priant que le monde s'écroule sur ma tête.

«The stars could fall - the moon could crash from the heavens - and Mariko could not care.» ←↑oui c'est ce que je disais.

«"Are you ever angry you were born a woman?"
"I've never been angry to have been born a woman. There have been times I've been angry at how the world treats us."» ← J’approuve.

(Et maintenant j'arrive plus à me sortir la chance "Comme un homme" de la tête. arrhh! Oh, je sens que je vais finir ma soirée en écoutant des chansons Disney moi. ^^)

«Control is an illusion. Expectations will not rule my days. Not anymore.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/07/05/flame-in-the-mist-renee-ahdieh/

par Sheo
Forget Tomorrow, Tome 3 : Live Today Forget Tomorrow, Tome 3 : Live Today
Pintip Dunn   
Enfin j’ai pu me replonger dans cette trilogie, ce dernier tome apporte vraiment toutes les réponses qui ont pu rester en suspens dans les autres épisodes.

Les évènements dans ce tome vont évoluer de façon assez rapide tout en nous laissant tout de même le temps de nous y faire. Beaucoup de changements vont se produire, de nouvelles questions vont se poser, les réponses arrivant au compte goute tout au long de la lecture, nous laissant à chaque fin de chapitre dans l’attente et la crainte de ce qu’il va arriver.

On retrouve ici Olivia qui n’est autre que la fille de la présidente Dresden, elle est tout le contraire de sa mère, elle est même une Ombre comme beaucoup la surnomme au sein de l’ASoF, discrète voir invisible aux yeux des autres. Elle n’a pas vécu une enfance comme les autres, ne sait pas ce que c’est que de ressentir l’affection et l’amour d’une mère, ce qui ne l’empêche pas d’aimer la sienne. Elle ne peut cependant pas fermer les yeux sur les actes commis par sa mère et a de plus en plus de mal à les accepter. Elle tentera donc tant bien que mal de déjouer ses plans sans se faire prendre, défi compliqué et qui s’avèrera bien plus dur et éprouvant que ce qu’elle aurait pu imaginer.

C’est en venant en aide à Ryder qu’elle va commencer à se rebeller, à prendre conscience que ses actes peuvent avoir de l’importance et l’aider à s’affirmer. Et bien que celui-ci soit destiné à la tuer, elle prend tout de même le risque de le suivre, la présence de Ryder la rassure et lui procure des émotions qu’elle n’a pu alors vivre que par procuration grâce à son don de Précognitive.

C’est une course contre la montre qui va alors s’engager, forçant Olivia à faire des choix qui la bouleverseront, la mettront en danger et qui pourtant lui redonneront confiance. Elle découvrira que la vie n’est pas forcement celle qu’on s’est construire, ou qu’on a voulu nous imposer, que ce qu’on peut voir n’a rien à voir avec ce qu’on peut ressentir. Malgré un grand nombre d’échecs, de peurs et d’incompréhensions, doucement elle pourra se faire à l’idée qu’elle est une personne, une jeune femme forte et surtout qu’elle peut être appréciée et que les gens peuvent compter sur elle.

C’est un tome plein de rebondissements, de trahisons, de cruauté, de suspense et de frustration, on en découvre enfin plus sur Olivia qui dans chaque livre précédant avait pu attiser notre curiosité à chacune de ses apparitions, nous donnant envie d’en s’avoir plus sur elle et son vécu or du commun.

Nous retrouvons Ryder que nous avons pu aussi découvrir auparavant, un personnage bien diffèrent de ce que j’avais imaginé de lui, bien plus froid et suspicieux qu’il n’aura pu paraitre. J’ai aimé découvrir ce jeune homme fort et tellement présent pour ceux qu’il aime. Il fera vivre à Olivia l’enfer comme les plus beaux moments de sa vie, ce sont tous deux deux personnes tellement différentes dans leur façon de penser et d’évoluer et pourtant tellement proche par rapport à leur vécu. Ils en apprendront beaucoup sur eux même, qui ils sont vraiment, et comment ils peuvent être, le fait de vivre dans l’urgence leur donnera matière à réfléchir et du coup remettre en question beaucoup de choses, craintes et doutes seront présents à chaque instant. Malgré ces difficultés, un rapprochement naturel et inévitable va les pousser à se défendre et compliquer encore plus ce qui les attend, ils devront garder en tête que tout pourrait bientôt s’arrêter.

Une lecture sous haute tension, j’ai adoré ce dernier livre, je garde toutefois une préférence pour le tome 1, bien que celui-ci soit aussi addictif et plein de surprises, je l’ai trouvé légèrement en dessous des deux premiers mais pas moins bien pour autant. Cette trilogie aura réussi à me toucher et me surprendre à chacun de ses tomes mais il aura surtout su me captiver. Maintenant qu’elle est terminée je n’ai plus qu’une envie la relire, et revivre tous ces moment intenses qu’a pu me faire vivre Pintip Dunn.

Forget Tomorrow fait incontestablement partie de mes lectures Dystopique préférées.

http://www.livresavie.com/forget-tomorrow-le-tome-3-live-today-de-pintip-dunn/#more-16662

par Natoche
Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





Un palais de colère et de brume Un palais de colère et de brume
Sarah J. Maas   
*Ce commentaire peut contenir des spoilers du tome précédent.*

RHYSAND. OMG.

A Court of Mist and Fury reprend peu après les évènements du premier tome. Tamlin et Feyre s'en sont sortis vivants mais pas indemnes. Et ils se préparent à se marier.
Sauf que maintenant Feyre n'est plus humaine et plus vraiment sûre de ses sentiments pour Tamlin. Effectivement, le grand jour alors qu'elle se dirige vers son futur mari dans l'optique de lui dire oui, elle a soudainement envie de s'enfuir.

Dans le premier tome, Feyre a passé un marché avec Rhysand et le prix de ce marché était qu'elle devait passé une semaine par mois avec lui, le High Lord de la Court de la Nuit.
(Donc forcément, ça promettait d'avantage de Rhysand. YES! Quel bonheur!)
Le mystérieux lien qui relie Feyre et Rhysand permet au High Lord de se rendre compte de la détresse de la jeune femme et c'est ainsi qu'il décide qu'il est temps qu'elle honore sa part du marché.
Et puis c'était l'occasion pour lui de faire une entrée théâtrale et de sortir son "Hello, Feyre Darling" donc pourquoi manquer l'occasion?

J'ai une préférence pour ce second tome. Déjà parce qu'il est plus long que le premier et ensuite parce qu'il y a plus de Rhys et ça, ça n'a pas de prix.
Qui dit plus de Rhysand dit plus de Feysand et la fangirl en moi en était ravie.
J'avais peur d'un triangle amoureux mais à ma grande joie il n'en est rien! Tamlin est rapidement évincé du cœur de Feyre pour des raisons bien précises -et impardonnables-. Et ensuite se met en place la relation entre Rhys et Feyre.

Malgré le fait que le tome précédent Feyre était folle amoureuse de Tamlin, le retournement de situation est tellement bien en place par SJM que tout le monde est ravie de dire byebye à Tamlin the tool et de fondre aux pieds de Rhysand.
[spoiler]Surtout que Rhys et Feyre sont des âmes sœurs!!![/spoiler]

Avec cela, des moments intenses pour nos pauvres cœurs, romantisme et sensualité au rendez-vous.

Au-delà du fait que Rhysand est d'avantage présent dans ACOMAF, il y a une nouvelle intrigue puisqu'Amarantha est morte. Faut bien passer à autre chose.
Feyre découvre ses pouvoirs de High Fae, se tient éloignée de Tamlin et une nouvelle menace se profile au loin. Effectivement, le roi de Hybern a décidé qu'il en avait marre d'attendre pour chercher des noises aux faes. Mais en plus de menacer Prythian, il menace le monde des mortels et là-bas il y a les deux sœurs de Feyre donc personne n'a envie que ça arrive.
Alors il est temps de trouver une solution pour arrêter le roi d'hybern. Et pour ça, le légendaire Cauldron. Je ne le dirais jamais en français tellement ça semble ridicule en VF.

J'en dis pas plus sur ce point et nous passons aux nouveaux personnages! Ah, les proches de Rhysand sont aussi irrésistibles que lui. Nous avons Cassian *___*, Azriel *___*, Mor *___* et Amren *___*. Et sincèrement, je suis toujours surprise que j'ai encore de la place pour aimer un personnage de plus dans n'importe quel roman tellement les personnages de Sarah J. Maas colonisent des grandes parties de mon cœur.
[spoiler]PS: je veux que Mor et Azriel finissent ensemble!
Et je veux que Cassian finisse avec Nesta, la sœur de Feyre. Voilà, merci de bien écrire cela dans ACOWAR Sarah.[/spoiler]

Et parce qu'il se trouve que mon commentaire est finalement un vrai bordel, j'ai adoré découvrir la Court de la Nuit, la Court des Cauchemars et la Court des Rêves. J'ai adoré découvrir l'envers du décors et Velaris. C'est le paradis... Je vais aller m'installer là-bas.

Sarah J. Maas me retourne le cerveau. Et moi, j'en redemande. Parce que ce roman est merveilleux et que la fin est insoutenable. J'ai besoin du troisième tome TOUT DE SUITE. OMG. Pourquoi une telle torture? [spoiler]Les ailes de Cassian sont ruinées, les sœurs de Feyre sont transformées en fae et d'ailleurs Elain est l'âme sœur de Lucien. Tamlin the tool est persuadé que Feyre est toujours amoureuse de lui et il la ramène à la Court du Printemps. *Margaux pleure comme un bébé* Oh et, Feyre est la High Lady de la Court de la Nuit. C'est merveilleux![/spoiler]

En conclusion, Sarah est ma reine. La seule chose de ACOTAR qui m'a manqué dans ACOMAF, c'est Lucien. Parce que Lucien, c'est mon bébé. ;)

par IronQueen
Le Tournoi des Immortels, Tome 1 : Le Véritable Ennemi Le Tournoi des Immortels, Tome 1 : Le Véritable Ennemi
Lucie Goudin   
J’ai beaucoup aimé ce roman, il m’a transporté dans un autre univers. Les personnages sont touchants même si au début j’ai eu du mal avec l’arrogance d’Elthan, par la suite je l’ai trouvé attachant. C’est tout à fait le style de livre que je suis capable de conseiller à mes amis sans soucis. La fin me laisse vraiment pantoise, elle est beaucoup trop rapide à mon goût.

J’ai mis quelques chapitres à rentrer dans l’histoire, mais le scénario est bien ficelé ! L’intrigue est prenante, on cherche à connaître la suite. Une fois rentrée dans l’histoire, on ne veut plus qu’elle se finisse !

La romance se fait petit à petit et c’est plaisant ! Elle est bien travaillée ce qui la rend plus probable et attachante.

Les personnages ont de sacrés caractères, affirmés, têtes de mules, réfléchis… Ils sont vraiment bien construits et donnent du piquant à l’histoire.
  • aller en page :
  • 1
  • 2