Livres
466 578
Membres
430 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Charlie18 2012-02-28T16:52:07+01:00

C'était quoi? souffla Deeba.

- Sais pas.

- Tu devrais. C'est pas moi qui ai été shwazzée. Tu me déshwazzes, là.

- Ecrase.

- Eshwazze toi-même!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2016-03-24T17:49:29+01:00

Rien de comparable à ma très haute couture. Qui rime si bien avec littérature. Si tu veux, je te confectionne un gilet avec ton roman préféré ; une écharpe de poèmes ; une jupe épique ; des chaussettes historiographiques ; et des dessous en pages bibliques. Pour que tu te cultives en t'habillant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2016-03-24T17:49:14+01:00

Dans mon Lombres, on brûlera les livres sitôt sortis des presses... que je goûte à l'encre fraîche. Vous mettrez le feu aux bibliothèques. Et au rayonnage du Puits Lettré. Puis l'incendie s'étendra aux bibliothèques du monde entier. Moi, j'attendrai patiemment, au-dessus de ce gigantesque brasier, que les fumées parviennent à mes narines. Alors plus rien ne me sera inconnu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2015-12-18T13:58:40+01:00

- […] Sur certains trajets, les receveurs ont parfois le malheur de tomber sur des girafes. »

Entendant cela, les deux filles intervinrent.

« Vous êtes la deuxième personne à nous parler des girafes, dit Deeba.

- Moi j’en ai déjà vu… ajouta Zanna.

- Et elles n’ont rien d’effrayant.

- Ah bravo ! s’exclama Jones. Elles ont réussi leur coup. Faire croire que les gentils réfugiés qu’on voit dans les zoos sont des girafes normales. Et vous allez sûrement me dire que si elles ont de longs cous, c’est pour mieux atteindre les hautes branches ! Et pas pour secouer les cadavres sanguinolents de leurs victimes, c’est ça ? » Les girafes ne sont pas les seules reines de la désinformation. Pourquoi croyez-vous qu’il n’y a pas de chats à Lombres ? Parce que ce sont des crétins. Ils ne savent rien de la magie ou du mystérieux. Par contre, les cochons, les chiens, les grenouilles, toutes les autres bêtes arrivent à nous rejoindre. La communication est permanente, entre les deux villes. Les messages passent.

- Ça se tient, Za, le coupa Deeba. Tous ces animaux qui savaient que tu étais… ce que tu es, là.

- La Schwazzy… indiqua l’intéressée.

- Mais pas les chats, reprit Jones. Sans doute trop occupés à avoir l’air cool.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode