Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Loopine : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Livre sans nom Le Livre sans nom
Anonyme   
Alors voila, je viens de le finir, et bien... Franchement, je m'attendais à mieux. Là à nouveau, le résumé n'y est pas pour rien. Encore un résumé racoleur, bien appétissant, laissant entendre des merveilles... uniquement pour appâter le lecteur potentiel. Alors soit, l'auteur aime parler de films. Mais il n'y a rien de cinéphile là-dedans, juste pas mal de box-office cités ou pris pour exemples, une fois dans le roman, pour des détails, ça ne justifie pas une remarque dans le 4e de couverture. Mais enfin bref.
Ce résumé est donc approximatif, ressemble plus à une énumération de ce pourquoi "ce livre va plaire au plus grand nombre", sans vraiment parler de l'intrigue.
.
L'intrigue est la suivante :
.
Une mystérieuse pierre précieuse a été dérobée à ses protecteurs ; un joyaux qui semble attirer les convoitises. Dans la ville de Santa Mondega, le calme cède peu à peu à une angoisse lourde et muette, à mesure que ses habitants voient se profiler à l'horizon une réitération des horreurs parvenues cinq années auparavant, lorsque le Bourbon Kid est passé. Peu à peu, les acteurs entrent en scène, ici, pas de place pour les lâches ou les pieds-tendres. Cette ville n'a jamais fait de cadeaux aux faibles, et ce qui va s'y dérouler, jusqu'à la prochaine éclipse, aura l'odeur du sang et des tripes.
.
Alors, j'ai trouvé donc, comme le laisse entendre le 4e de couverture, que c'était bien trash et violent. Mais pas dans le bon sens du terme. Rien à voir avec Robert Rodriguez, ou Tarantino. Non, la beauté de la mise en scène, ou l'illustration de la caricature, n'est pas présente. L'écriture est très médiocre, parfois vulgaire sans intérêt, à tel point qu'on a l'impression que cette façon de narrer est inhérente à l'auteur, qui parle comme ça couramment.
Alors le scénario, certes, est d'enfer. On reste accroché, et on n'est pas déçu (sauf par la fin, pour ma part, un peu...) ; le mystère est là, et il y reste jusqu'à la fin. On patauge, on se pose des questions, on réfléchis...
Mais hélas, les personnages sont trop identiques dans leur caricatures, tellement saturés par la coloration de leurs traits de caractère qu'ils en deviennent ridicules. Le réalisme est pourtant là, parfois, et on sent que le récit pourrait être bien mieux rendu. Mais cette envie de donner du sang, de la violence, et du méchant avant tout gâche un peu le plaisir.
.
En bref, rien qui ne soit vraiment exceptionnel. Original, ça oui, très. On ne voit pas un livre comme ça tous les jours, et rien que pour ça, ça vaut le détour. Mais l'intérêt n'est que là ; dans l'exagération caricaturale de tarantinoïsme, et dans le scénario polar-fantastique peu profond, mais bien caché.

(EDIT : le début est clairement pompé sur le film "Desperado")
L'Œil de la Lune L'Œil de la Lune
Anonyme    Diniz Galhos   
qui a dit que les suites étaient nulles??? Notre ecrivain anonyme preferé nous montre le contraire dans ce nouveau tome. Enfin on en apprends un peu plus sur notre bon bourbon kid, mais pas seulement, on retrouve toute notre fine equipe (moins les quelques milliers de mort du premier tome...) toujours à Santa Mondega. Une momie pas contente du tout arrive pour recuperer l'oeil de la lune, attention âmes sensibles s'abstenir!!!!!!! Une pure merveille comme le premier...
Vivement le tome 3 qui normalement sortira courant juin 2011...

par bamby114
Le Cimetière du diable Le Cimetière du diable
Anonyme   
Bon j'aime toujours cette ambiance bien particulière des aventures du Bourbon Kid et je reste fan ! cependant j'étais un peu déçue de ne pas avoir la suite directe de l'oeil de la lune... mais bon, j'ai aimé suivre d'un peu plus près Sanchez et Elvis et certains personnages de ce tome étaient attachants comme Emily... pour l'instant c'est peut être le tome le moins "bon"... j'ai hâte de retourner à Santa Mondega !!!

par Lilou
Le Livre de la mort Le Livre de la mort
Anonyme   
Voilà enfin la quatrième aventure du Bourbon Kid tant attendue! Violent, con, drôle, vulgaire, et parfois même touchant! Ce dernier tome est une réussite totale et complète, un savant mélange d'humour et de déchainement de violence pour mon plus grand plaisir! Peut-être bien mon préféré de cette saga hors du commun. Ce bouquin ce n'est que du pur plaisir !
Le Pape, le Kid et l'Iroquois Le Pape, le Kid et l'Iroquois
Anonyme   
Ce qui est surprenant avec notre auteur toujours aussi Anonyme, c'est qu'il arrive toujours à nous étonner. En ouvrant le livre, on pense, à tort, qu’au bout de 4 tomes (5 avec Psycho-Killer), plus rien ne nous choquera (dans tous les sens du terme) et finalement, il y a toujours un moment où l'on se dit "wahou.... il a osé...."

Cette fois-ci, Anonyme nous embarque dans une sombre affaire de soldats invincibles, de menaces de mort sur le pape, de gang de tueurs psychopathes (plus ou moins) en cavale, de meurtres sanglants, de comédie musicale, de bonne sœur[spoiler](pas vraiment bonne, pas vraiment sœur)[/spoiler]. On saupoudre le tout de scènes sexy, de supers véhicules (ah la Cadillac violette ! Ah la Pontiac Firebird !), de Britney Spears, d’œufs en chocolat, de coups de poing foireux et on obtient... un nouvel ovni littéraire.
En plus du Kid, pour qui je frôle l'admiration (non, en fait, je ne fais pas que la frôler....), j'ai retrouvé avec une immense joie Elvis, Rex, bientôt rejoint par l'Iroquois de Psycho-Killer. La bonne surprise vient de Jasmine, personnage oubliable de P-K, mais qui s'avère très sympathique et, soyons franc, trouve parfaitement sa place au sein de cette bande d’idiots !
Deux petits bémols cependant : le Kid est moins présent que dans les tomes précédents, même si il soigne toujours aussi bien ses entrées (et les sorties des autres… on n’a pas fini de parler des Kinder !). De plus, Sanchez est vaguement mentionné dans ce tome, sa stupidité et sa maladresse légendaires manquent un peu !

L’histoire, quant à elle, apparaît très vite aussi « à côté de la plaque » que ses personnages et franchement, on en redemande ! J’ai éclaté de rire plus d’une fois (les autres voyageurs du train vous le confirmeront) à cause des situations rocambolesques, des réactions non moins invraisemblables des personnages ou des petites réflexions « ni vu, ni connu » de l’auteur. C’est drôle, c’est cinglant, c’est choquant…. et parfois franchement dégueulasse (mentions spéciales à l’urinoir et, évidemment, les désormais célébrissime Kinder Surprise). Vivement Septembre !

par Nashael
Psycho Killer Psycho Killer
Anonyme   
Je découvre cet auteur "anonyme" et je m'en réjouis. Un style direct sans fioritures inutiles, des personnages auquel on peut s'attacher, notamment "bébé" surtout quand on sait ce qu'elle a vécu. Un iroquois qui ne fait pas dans la demi mesure. Ça coupes, ça tranches, et j'aime ça. Un agent sur le retour. Un méchant qui aime le sexe par dessus tout et qui fais sa loi.
Tout y est pour faire un bon livre.
Si vous n'avez pas peur de lire des scènes un peu sanglante alors n'hésitez pas à découvrir cet auteur. Je ne vais pas hésiter pour ma part à découvrir d'autres livres.

par kymmy38
Adieu Gloria Adieu Gloria
Megan Abbott   
Petite comptable dans une officine louche, la narratrice est vite remarquée par Gloria. Elle. Une légende du "milieu".
Gloria sera son mentor; la jeune fille entre en apprentissage, apprend à s'habiller, arpente les casinos et les terrains de courses, transporte enveloppes et mallettes. Travaille pour avoir le sang-froid, la rigueur, l'à-propos. Tomber amoureuse ? Mauvaise idée, très mauvaise idée... Surtout d'un cave comme celui-là !
Un véritable roman noir, sans sucre. Avec l'amertume et le velouté qu'il faut. Dévoré en un après-midi. Sans doute pas un chef d'oeuvre avec un grand C, mais j'en reprendrais bien un autre, s'il vous plaît !

par Paraffine
L'Amour Interdit, Tome 3 : Heaven L'Amour Interdit, Tome 3 : Heaven
Alexandra Adornetto   
http://wandering-world.skyrock.com/3174680667-Halo-Tome-3-Heaven.html

Ok, c'est quoi cette histoire ? Le dernier tome de la trilogie HALO m'a juste laissé sur les fesses et m'a totalement pris au dépourvu... Mais pas dans le bon sens du terme, bien au contraire. Je crois que j'aurais dû lire HEAVEN directement après HADÈS, que j'avais adoré. En l'espace de deux ans, j'ai eu le temps de grandir, et je pense que cela a nui à mon attachement à la série. J'ai remarqué un tas de choses ULTRA dérangeantes qui ne m'avait absolument pas gêné jusque là. Le problème avec HEAVEN, c'est que j'ai eu l'impression de lire un remake de la bible. Alexandra Adornetto n'hésite pas à pousser à l'extrême ses valeurs religieuses dans ce roman : pas de sexe avant le mariage, dieu est partout et nous sauve toujours, il faut être croyant pour aller au Paradis et j'en passe et des meilleurs. Il n'y a vraiment pas grand chose qui m'a plu dans ce livre, si ce n'est de connaître enfin le dénouement de l'intrigue et les quelques rebondissements qui nous sont offerts. Les héros m'ont semblé plus inutiles et immatures que jamais, et la trop grande place de la religion dans le récit m'a tout simplement décontenancé.
Le problème avec HEAVEN, c'est que, suite à la fin du tome 2, l'auteure n'hésite pas à nous transmettre (ou essayer de nous transmettre, dans mon cas) des messages religieux de manière récurrente. Ayez la foi, priez dieu, croyez en lui car lui seul peut vous sauver, ne consommez pas votre relation avant d'être mariés, blablabla. Houla, on va s'arrêter tout de suite mademoiselle Adornetto. C'est quoi ce délire ? Depuis quand les livres YA sont aussi moralisateurs ? Soit je n'ai jamais remarqué ce trait dans les deux précédents tomes car j'étais plus jeune, soit l'auteure a décidé de mettre le paquet pour nous convertir. Désolé, mais ça ne fonctionne pas. J'ai vraiment eu l'impression que ce roman était là pour nous montrer à quel point l'existence de dieu et le fait d'avoir la foi étaient importants - voire nécessaires - pour vivre. Heu... ok. Je suis bien conscient qu'aux États-Unis les croyances de chacun occupent une place énorme dans la société, mais quand même ! Je ne m'attendais absolument pas à recevoir autant de valeurs en pleine tête. Surtout que je ne suis pas croyant, donc le contraste était assez bouleversant ! Je respecte bien évidemment les croyances de chacun, mais j'ai vraiment été surpris par cette omniprésence de religion.
Côté personnages, ce n'est pas beaucoup mieux. Moi qui adorais Beth, Xavier, Gabriel et Ivy dans les précédents romans, je les ai trouvé bien fades et immatures avec HEAVEN. Beth et Xavier sont plus niais et irritants que jamais. Leur relation ne m'a ni charmé ni envoûté. Bethany m'a semblé agaçante au possible. Elle est égoïste, naïve, et n'hésite pas à mettre tout le monde en danger. Ivy et Gabriel ont beau être conciliants avec elle, j'ai trouvé qu'ils n'agissaient pas assez pour faire changer les choses. C'est comme si tous les héros étaient passifs. Ils attendent. Ils sont mous et assommés. Cette impression m'a semblé étrange, vu que je ne l'avais jamais éprouvé jusqu'ici.
La seule chose qui a donné un tout petit peu d'importance au récit, c'étaient les rebondissements. Enfin, si on veut... Je m'explique : les coups de théâtre sont, en eux-mêmes, assez plaisants mais, dans l'histoire, ils apparaissent comme entrecoupés et saccadés. Rien ne se suit. Par exemple avec les Sept, je m'attendais à découvrir des personnages effrayants et ténébreux, qui auraient pu donner un second souffle à l'histoire. Oui... bah non. Ce n'est absolument pas le cas ! L'auteure nous offre bien certaines scènes avec les Sept, mais ça s'arrête là. Pas d'explications, pas de gros retournements de situation, rien n'a vraiment de sens. Le résumé laisse entendre qu'ils sont au cœur de l'intrigue et, pourtant, l'auteure passe complètement à côté. Elle les utilise de temps en temps, mais c'est tout. Ils disparaissent comme ça, en plus. Pouf, je n'en ai plus besoin donc j'arrête d'en parler. Au secours. Par contre, les surprises en elles-mêmes sont assez agréables à découvrir. Il y a certains passages plutôt prenants que je n'avais pas vu venir. Malheureusement, ces quelques (rares) moments sont bien trop entrecoupés pour qu'on leur attribue une quelconque importance. Les rebondissements se manifestent de temps en temps, comme si Alexandra Adornetto les avais mis ici et là car elle ne savait plus quoi faire. Dommage.
La conclusion du roman - et de la trilogie - m'a plu. C'est une belle fin, et elle me convient parfaitement. Malheureusement, il reste bien trop de questions sans réponses et d'épisodes que l'auteure a préféré sauter pour que j'en garde un excellent souvenir. Il y a même de gros trous qui ne seront jamais comblés, chose que je trouve juste ultra désagréable. Je ne comprends pas comment, en tant qu'auteur, on peut laisser ses lecteurs comme ça. Malgré tout, la fin regorge de révélations et permet à l'histoire de s'intensifier un peu. Le rythme s'accélère et les surprises s'entrechoquent à une vitesse bien plus agréable que durant toute notre lecture.
En résumé, HEAVEN est une lecture décevante et vraiment passable. Alexandra Adornetto nous livre ici un final qui possède de très nombreux aspects dérangeants et agaçants pour le lecteur. Entre la présence trop importante et trop marquée de la religion, les personnages antipathiques et immatures, ou les rebondissements bien trop saccadés, HEAVEN n'a pas grand chose à nous offrir pour nous divertir et nous plaire. Il n'y a que la conclusion du récit qui nous permet d'apprécier l'histoire, ainsi que certaines révélations qui nous sont faites. Je garderai donc un souvenir plutôt mitigé de la trilogie, car cet ultime opus m'a complètement pris au dépourvu et déplu, alors que j'avais adoré les précédents volets de la saga.

par Jordan
L'Amour Interdit, Tome 2 : Hadès L'Amour Interdit, Tome 2 : Hadès
Alexandra Adornetto   
Hades, la suite de Halo, se révèle être beaucoup plus prenant que son prédécesseur ! J'ai adoré me perdre dans ce nouveau chapitre des aventures de Bethany et de Xavier... Ce roman regorge d'action et de surprises. Du coup, il est réellement plus intriguant que le tome 1. On entre dans le coeur de l'histoire, et c'est génial.
Dès le départ, on plonge dans un univers déroutant et captivant ! Souvenez-vous de mon avis sur Halo... J'avais beaucoup aimé, mais certains passages étaient "mous", lents, et l'intrigue en elle-même n'était pas vraiment dotée de rebondissements spectaculaires. Hades rattrape ces petits moins, car à partir de la première page, j'ai été ancré dans le roman ! On retrouve Beth, Xavier, Gabriel, Ivy et Molly et ça fait du bien ! Quelle joie de partager à nouveau du temps avec eux ! C'est vraiment une chouette petite bande qu'on a là !
Au début, une magnifique scène nous est offerte... Une qui se déroule pendant une soirée d'Halloween. Raaa, j'adore quand une histoire se passe dans ces moments-là. Tout le monde est déguisé, l'atmosphère est oppressante et mystérieuse... Chaque mot qu'on lit est pesant, et on a l'impression que tout peut basculer d'une seconde à l'autre. C'est exactement ce qui va se passer pour Beth et Xavier. Tous deux ont été invités à passer la soirée du 31 octobre dans une vieille maison loin de toute civilisation avec des tas d'étudiants de leur lycée. Beth n'était pas vraiment enchantée à l'idée d'y aller. En tant qu'ange, tout ce qui concerne la peur et l'horreur n'est pas vraiment sa tasse de thé. Mais pour Xavier, l'homme qu'elle aime, elle accepterait tout.
Une fois là-bas, Beth va être séparer de ce dernier. Xavier va rapidement devoir rejoindre ses amis pour qu'ils aillent se baigner, laissant Beth seule avec sa meilleure amie, Molly, et quelques-unes de ses connaissances. Ensemble, elles vont décider de faire une séance de spiritisme. Là, Beth n'est pas du tout d'accord. Mais face aux encouragements des adolescentes qui l'entoure, elle ne peut pas refuser.
Pendant les premières minutes, rien ne se passe... Jusqu'à que le roman nous fasse frissonner et nous prenne aux tripes ! En effet, d'étranges phénomènes vont alors avoir lieu. La planche de Ouija sur laquelle le groupe de fille jouait se met à fonctionner tout seul... Des courants d'air vont s'élever dans la pièce alors que toutes les fenêtres sont fermées. Pire encore, l'esprit qui communique avec elles veut les prévenir qu'un énorme danger approche. A ce moment-là, tout va s'arrêter, car une personne va briser le cercle. A partir de cet instant, la vie de Beth va chavirer dans les ténèbres.
Cette séance n'aura fait, comme l'avait pressentie Beth, qu'attirer de maléfiques puissances vers elle. Et par ceci, j'entends un très très mauvais démon que nous avons déjà rencontrés... Je parle bien sûr de Jake, cet être malfaisant qui s'en était déjà prit à Beth dans Halo. Il va réussir à l'enlever suite à un plan diabolique dans lequel Xavier va jouer un rôle clé. Bethany n'aura pu l'approcher que quelques secondes avant d'être emportée tout droit... en Enfer.
Elle va alors vivre dans une chambre luxurieuse, avoir des domestiques et vivre dans un monde de richesses... Avec Jake. Bethany va bien sûr se rebeller, et tout faire pour retrouver sa famille, ses amis, et son âme-sœur. Comment ? Dans quel but Jake a-t-il enlevé Beth ? Va-t-elle s'en sortir ? Là-dessus, je ne dirai rien, mais les réponses à ces questions m'ont conquis ! J'ai vraiment beaucoup plus aimé cet opus que le précédent. Tout est beaucoup plus intense, les personnes plus vrais, plus humains, et le contexte encore plus réaliste.
On en apprend également plus sur les conditions de vie des anges, ainsi que sur leurs existences, leurs histoires. J'ai beaucoup aimé les passages où Gabriel et Ivy parlaient de leur nature et de leur fonctionnement. Bien qu'ils soient des anges, ils ne peuvent pas vivre comme des humains. Enfin, pas totalement. Ils sont obligés de penser aux autres avant eux. Du coup, pas mal d'interdits vont nous être transmis. Il y a même un moment où Gabriel et Molly se parlent qui m'a touché. Gabriel se dévoile un peu plus. C'est un protagoniste qui est très intéressant. On découvre aussi Xavier sous un nouveau jour. Il montre un côté de lui courageux, fort, mature et prêt à tout par amour.
D'ailleurs, on sent fortement que le côté catholique et très traditionnel d'Alexandra Adornetto ressort dans ce livre. L'amour est le centre de tout. Il représente tout. Beaucoup de livres expriment la même chose, mais Hades le démontre d'une autre façon... L'amour est présent de différentes manières. Celui qu'on éprouve pour quelqu'un, celui qu'on éprouve pour sa religion, celui qu'on éprouve pour son dieu. Personnellement, ça ne m'a pas du tout dérangé ! Hades est un concentré de romance et d'action qui passionnera tout le monde, j'en suis sûr.
La fin du roman est d'ailleurs très axée sur le côté religieux. Vous comprendrez ce que je veux dire en lisant le livre, mais il est question de sexe. Hé oui ! Du sexe dans Hades, incroyable, non ?! Évidemment, cet aspect de l'histoire est abordé avec beaucoup de délicatesse et d'innocence. Que dire d'autre ? Ha si ! Les dernières pages du livre m'ont laissé pantois ! Puis les derniers mots... Argf ! Comment peut-on nous laisser comme ça ? Je veux la suite moi !
En résumé, Hades est meilleur que Halo. L'histoire est beaucoup plus prenante, et même l'atmosphère du livre est plus envoûtante. Les personnages deviennent plus épais et plus intéressants à suivre. Bethany et Xavier forment toujours un couple magnifique et plein de tendresse, qui m'a touché. En bref, une très bonne lecture qui donne envie de lire la suite parce que sincèrement, la fin est géniale !

http://wandering-world.skyrock.com/3033027538-Halo-Tome-2-Hades.html

par Jordan
L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo
Alexandra Adornetto   
Un livre vraiment GE-NI-AL! Franchement je vous le conseil vraiment. Bethany est un personnage des plus attachants et elle ne pouvait tomber amoureuse que de Xavier, c'était écrit, forcément xD C'était un plaisir à lire, l'histoire captive du début jusqu'à la fin, on retient son souffle, on se demande ce qu'il va se passer. Les personnages sont tous très attachants, j'ai simplement hâte de connaitre la suite!! :)

par takiko