Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lor28 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Vampire Academy, Tome 6 : Sacrifice ultime Vampire Academy, Tome 6 : Sacrifice ultime
Richelle Mead   
Ça y est, la fin est arrivée. Last Sacrifice, qu'est-ce qu'on peut s'en attendre? Faut pas ce le cacher, mes attentes étaient GÉANTES pour le livre, et j'ai été comblée!
Les aventures de Rose sont toujours aussi excitentes que dans les autres livre et encore une fois, Rachelle Mead a su m'émerveillée.
Bien entendu, j'attends la série qui suit avec impatience.
J'ai tout de même un petit bémol: Je trouvais que la fin était prévisible et a été un peu précipitée, néanmoins, je souhais que ça ce termine ainsi.

Génial. Si vous avez des questions au sujet de la série, n'hésitez pas à me visiter dans ma biblio, je préfère ne pas donner trop d'informations ici pour éviter les spoiler!

xo
Blood Of Silence, Tome 6 : Rhymes Blood Of Silence, Tome 6 : Rhymes
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Ho my god ! NON tout mais pas ça ? Je suis choquée, anéanti, j'ai envie de pleuré. Sa vas pas la tête ? De faire une fin comme ça ! Maintenant je veut que quelqu'un n'importe qui me dise que sa vas aller que tout vas s'arranger que sa ne peut pas en être autrement. en faite je me sens dans le même état de choc que rhymes je crois que je veut pas savoir comme ça pas besoin d'y croire. Je n'arrive même pas à dire tout le bien que je pense de l'histoire de rhymes et robyn alors je vais faire court j'ai adorée, mais ça je m'y attendais donc pour le coup je suis juste sens voix. Mary et Amélie si vous lisez ses lignes sachez que je vous adores vous faites un travail magnifique. je ne cesse de vous recommandez, mais là pour le coup ça ne vas pas me faciliter la tâche en gros (ouais lis les bloods tu vas voir à chaques fin de tomes ton petit coeur bye bye mais t'inquiète t'en redemandera!) vous croyez ça crédible ? Hé ben non ! Je peut vous dire que je vais me faire tanné si mes amies m'écoute. Donc voilas je suis heureuse d'avoir enfin découverts un rhymes autant magnifique que les autres, j'ai attendue la publication pour m'evitée trop de suspens (chose que j'ai moyennemant bien gérer pour Nir). Mais je me suis bien fait avoir Bravo.
Ps: t'en que vous y êtes ne changeais rien juste par pitié vengez moi !
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Les Anges, Tome 2 : Affronter Les Anges, Tome 2 : Affronter
Tina Ayme   
Après ma découverte du premier tome des Anges, j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de lire la suite de cette série qui s'annonçait prometteuse. A peine arriver, je me suis donc jetée dessus pour pouvoir enfin savoir la suite. Une chose est certaine, Tina Ayme sait tenir en haleine son lecteur. Pas une seule fois je n'ai décroché de ma lecture et la fin est à s'en décrocher la mâchoire. Amis lecteurs vous êtes prévenus, l'attente pour la suite va nous achever.

Entre nos deux personnages, Mia et Zac, la guerre est déclarée depuis leur rencontre. Pourtant, avec la fin du premier tome, Oublier, on sent que les choses évoluent vraiment du côté de Zac. Il commence à changer son point de vue la concernant. Mais rien n'est encore gagné.

Dans le premier tome, ce que j'aimais le plus c'était l'affirmation de Mia. Elle ne manquait pas de piquant et ne se laissait pas marcher sur les pieds. Dans ce second tome, les choses sont un peu différentes. On commence à voir ses faiblesses et surtout sa carapace comment à se briser. On entrevoit Amy et non plus uniquement Mia.

Entre Mia et Zac c'est un peu le jeu du chat et de la souris. Ils soufflent un peu le chaud et le froid. Clairement, ils ne savent pas ce qu'ils veulent et pire encore, aucun des deux n'a confiance en l'autre. Ce qui au final, continue de nous donner quelques scènes bien drôles mais aussi ultra frustrantes.

Pendant une bonne partie des Anges, tome 2, j'ai vraiment découvert une autre facette de Zac. On aperçoit un peu ce qu'il cache à tous depuis toujours. Un trait de caractère intéressant et vraiment agréable. Je dois avouer que dans ses phases calmes et de tendresse, je fondais aisément.

Mais très vite, les choses vont évoluer et quelques passages m'ont un peu fait grincer des dents. Pour ne pas spoiler je ne pourrais pas dire dans ma chronique quoi exactement, mais sachez que le comportement de nos personnages n'a pas fini de nous faire l'effet de vraies girouettes. La relation entre eux évolue enfin, mais j'ai été assez déçue par certaines réactions. Fort heureusement, ce ne sont que quelques passages.

Ce second tome se concentre notamment sur le passé de Mia. Un passé tumultueux dont on a grappillé quelques éléments au fil des chapitres. Le mystère touche à sa fin quant à ce qu'il s'est produit et nous montre une fois de plus le courage et la force de Mia. Ces chapitres dans le passé m'ont vraiment touché et émue. Je dois dire que finalement, ce sont les chapitres que j'ai "préféré" dans ce second tome puisque les émotions sont là et j'ai trouvé que l'auteure arrivait parfaitement à nous faire ressentir la souffrance et la détresse dans laquelle se trouve Mia.

Quant à la fin, eh bien comme je vous le disais au début de ma chronique, l'auteure ne nous épargne pas. Les choses sont laissées en plan avec un cliffhanger vraiment insoutenable. Je n'ai qu'une envie, avoir la suite et découvrir ce que cache encore Les anges.

J'ai quelques frayeurs quant à la possibilité d'un ou plusieurs triangle amoureux pour la suite et j'espère que ça ne sera pas le cas car l'histoire n'en a absolument pas besoin. Quoiqu'il en soit, j'attends de pieds fermes Les anges, tome 3.

En conclusion, une très bonne suite, un style toujours aussi addictif. Des personnages qui se dévoilent enfin et de nombreuses révélations.

http://www.my-bo0ks.com/2018/04/les-anges-tome-2-affronter-tina-ayme.html

par Carole94P
Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je pense que c'est le meilleur des 3! Au début, Indiana est toujours là: ma pauvre Katerina, elle va mourir, bat-toi etc... C'est un peu énervant mais en même temps on peut le comprendre. En revanche une fois l'action vraiment démarrée, le livre est fascinant! On va de rebondissement en rebondissement, de problème en problème, de nouveau plan en nouveau plan... bref, vous l'aurez compris, il se passe plein de trucs! Avec tout le long le même humour des mythes revisités!

par cams0712
La Communauté du Sud, Tome 12 : Mort sans retour La Communauté du Sud, Tome 12 : Mort sans retour
Charlaine Harris   
Heu... Je me demande parfois ce qui se passe dans la tête de Sookie. Charlaine Harris fait prendre un virage à 90% à l'histoire. Du coup, elle n'a ni queue ni tête. Tout est tiré par les cheveux !
[spoiler]Entre Sookie qui utilise sa seule chance de sauver son amant, Eric, de son mariage arrangé pour offrir une nouvelle vie à Sam (bon, il est sympa, d'accord, mais je préfèrait de loin à ce qu'elle finisse avec Eric. Quand les gens meure, il faut l'accepter. Qu'est-ce que c'est que cette manie de vouloir ressusciter les gens ?) Et Claude qui devient le méchant de l'histoire, le monde se renverse, et pas forcément en bien. [/spoiler]

Je suis affreusement déçue, j'ai l'impression que l'auteure n'écrit que pour vendre ses tomes. Comme nous sommes des fans, on achète même si c'est vraiment bof.
Je regrette les anciens tomes, là ou je souriais quand Sookie prenait une décision (maintenant, je cris "NON"! Qu'est-ce que tu fais, idiote ?"), quand je lisais l'histoire avec avidité ( maintenant, je rechigne à lire les quelques centaines de pages)et regrettais intérieurement quand je terminais la dernière page . Dommage... J'étais vraiment conquise par cette série. Avant sa descente en enfer, évidemment.
Je ne sais pas si je dois vous le conseiller, à vous de voir.
Rock Chick, Tome 1 : À la Diable Rock Chick, Tome 1 : À la Diable
Kristen Ashley   
Je crois que ce qui résumé bien mon avis sur ce livre c’est What The Fuck ! (WTF pour les intimes). Vous allez comprendre.

Pour commencer, l’intrigue ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais je crois que c’était pas si mal mais il y tellement d’autres points qui m’ont mises hors de moi que ça ne m’a pas marquée.

Déjà , l’immaturité de l’héroïne. On apprend à la page 100 son excuse pour ça, mais ça vient trop tard, on la déteste déjà (elle a 30 ans et on croirait qu’elle en a 18, et encore je crois que c’est une insulte pour les lycéennes). Et puis les euphémismes pour le sexe… On se croirait au collège, franchement ! A d’autres moment, c’est même plus de l’insouciance, comme on veut nous le faire croire mais de la bêtise, elle met délibérément les autres en danger.

Et puis la relation de couple ! Franchement, quand on lit des trucs comme ça, on comprend pourquoi #Balance ton porc à encore de beaux jours devant lui, malheureusement ! Bon déjà, la mise en couple et leur relation, on y croit pas trop. Bref, ils finissent par se mettent ensemble, ok. Mais alors ensuite c’est WTF tout du long !

– rien qu’au début, le consentement, on y repassera !

– une nuit de sexe, paf ! On emménage ensemble ! WFT !

– le mec qui se prend pour le maître, t’es ma copine donc maintenant, je te donne des ordres. WTF !

– Y a une scène où ils se disputent et un peu trop d’agressivité pour une relation saine. Je n’en dirai pas plus…

– [spoiler]Attention : petit spoiler : A un moment, je ne sais plus exactement le contexte, quelqu’un soupçonne la fille d’être peut-être enceinte. Bon, ça, pas de soucis, ça peut arriver à tout le monde. Mais ensuite, il y a une petite phrase : « « elle est enceinte de toi, pas de risque qu’elle aille voir ailleurs ». CA ! Mais ça, ça m’a fait bondir ! Mais quel est le rapport ! Alors parce qu’elle est enceinte, elle n’a plus aucune liberté et aucun libre arbitre, elle appartient au père du gosse ? Avec une mentalité comme ça, on ne se demande plus pourquoi certaines sociétés forcent les femmes violées à se marier avec leur violeur si elles tombent enceinte (ou pas, d’ailleurs).[/spoiler]

J’ai lu ce livre en entier parce que j’espérai toujours une amélioration mais tout ceci fait que ça empirait à chaque chapitre. Heureusement que je ne l’ai acheté que 0.99€ lors d’une OP. J’étais déjà en colère en lisant ce livre, je l’aurai été encore plus si j’avais payé plus cher.

Note : 01/10 (et encore, le point que je donne c’est pour le traducteur et le correcteur qui ont eu à subir cette histoire)

https://laforetdespages.wordpress.com/2018/01/21/a-la-diable-de-kristen-ashley/
Riders, Tome 1 : Chevauchée Exquise Riders, Tome 1 : Chevauchée Exquise
Lorelei James   
Bien...
Une romance érotique qui évolue dans le milieu des cow-boys américains, une relation basée sur les expériences sexuelles et le développement de sentiments...
De quoi vous donner des coups de chaud.
Cette lecture est simple mais addictive.

par Adèle
Cocktail, Tome 3 :  Sexygamer Cocktail, Tome 3 : Sexygamer
Alice Clayton   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/09/29/wallbanger-tome-3-sexygamer-alice-clayton/

Malgré mon coup de cœur pour le premier tome, je n’étais pas très enchantée quant à l’idée de me lancer dans ce troisième opus. Il faut dire que le second avait été une véritable déception, inutile et complètement plat, à l’opposé de ce que j’avais ressenti dans Wallbanger. Du coup, je ne savais pas si j’allais retrouver la Alice Clayton du départ, ou bien celle de Lovemaker…

Surtout que l’on change complètement de couple ici. En effet, on découvre plus en profondeur le personnage de Viv que l’on avait rencontré dans le second tome. Cette dernière ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, un élément de plus pour me faire redouter ma lecture.

Sauf que je me suis régalée. Complètement. Viv est une héroïne complètement barge et qui vit dans une romance Harlequin. Si si. Et j’ai adoré tous les parallèles qu’en fait l’auteur, plein de second degré et d’auto-dérision. C’était frais, drôle et pétillant à souhait : il ne m’aura fallu que quelques pages pour retrouver la plume enchanteresse qui m’avait faite craquer dans Wallbanger.

Si la romance reste assez prévisible, il n’empêche que j’ai passé un excellent moment. Viviane est un personnage auquel on s’attache assez vite, même si on aimerait parfois lui faire ouvrir les yeux plus rapidement. Elle vit dans un monde assez à part, tout en gardant les pieds sur terre. Mais elle en impose autant par son style que par sa personnalité.

Quant aux autres personnages, si Hank ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, j’ai été à l’inverse enchantée par celui de Clark qui révèle ses facettes au fur et à mesure du récit. De même, j’ai beaucoup aimé l’ambiance qui se dégage de cette petite ville américaine dans laquelle débarque Viv. Petite ville où tout le monde se connait et dans laquelle Viv prend facilement ses marques, de la façon la plus naturelle qu’il soit. Tout comme la vieille maison familiale qui offre une atmosphère et un cadre qui m’ont faite rêver tout au long de ma lecture…

Pour conclure : je suis bien contente de ne pas m’être arrêtée sur la mauvaise expérience du second tome car ce troisième opus rattrape largement cette déconvenue. J’ai retrouvé le style d’Alice Clayton qui m’avait tant séduite au départ ; entre humour et romance j’ai passé un très agréable moment. Je reste curieuse de découvrir ce qu’elle nous réserve pour la suite de cette série !

par Kesciana
Reborn, Tome 1 : Disaster Reborn, Tome 1 : Disaster
Rachel Van Dyken   
Un mot pour décrire ce livre : rapide. Et cela s’applique à l’histoire d’amour entre Wes et Kiersten et à l’enchainement des événements. En trois jours, Wes et Kiersten sont déjà fous amoureux et en deux mois, ils ne se quittent plus. Et ça m’a laissé un mauvais goût dans la bouche lorsque j’ai refermé le livre.

Kiersten a perdu ses parents et sort enfin de sa léthargie pour aller à l’université et faire quelque chose de sa vie. Quant à Wes, il est en dernier année et n’a plus tellement de temps. Entre eux c’est le coup de foudre, comme je l’ai dit plus haut, en trois jours, c’est l’amour fou entre Wes et Kiersten.

Sauf qu’il y a trop de thèmes abordés ou plutôt, survolés. A tel point que je ne savais plus où donner de la tête. Sérieux, pourquoi autant de thèmes ? Cancer, suicide, perte des parents, dépression, viol… Le sort s’acharne sur Wes et Kiersten et c’est juste trop, trop gnagnan, trop de pathos, tout pour faire pleurer ! J’ai eu beaucoup de mal à me concentrer en lisant ce livre tant il y avait de thèmes abordés maladroitement. L’un des thèmes, le viol inversé, aurait mérité plus d’explication et aurait même été plus intéressant comme thème principal. Malheureusement, il n’est que survolé pour être totalement oublié dans la deuxième partie du livre. Dommage ! Et ce n’est pas les seuls thèmes que l’histoire éclipse. La dépression est vite vaincue et le cadre de l’université disparaît lui aussi. Mouais, on m’a vendu un bouquin sur la dépression qui se passe à l’université et au final je me retrouve avec un livre pour faire pleurer, où tout va trop vite et qui finit sur un happy end senti à des kilomètres.

En conclusion, c’est une grosse déception. Je m’attendais à quelque chose de profond et émouvant. Tout est là pour faire pleurer seulement… ça ne prend pas.

par MissEcho