Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LordKalypso : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Ecrire un roman et se faire publier Ecrire un roman et se faire publier
Bob Mayer   
Un livre très intéressant pour la structure d'un éventuel roman !! A lire pour les écrivains en herbe mais choisisez tout de même de ne pas suivre à la lettre ce roman car pour écrire son roman il faut déjà suivre ses idées!
Les règles élémentaires de l'écriture d'un scénario Les règles élémentaires de l'écriture d'un scénario
Blake Snyder   
Cet ouvrage décrit d'une façon extrêmement concrète le processus d'écriture scénaristique, de la recherche d'idée jusqu'à la version finale du scénario. Il dévoile des règles de bons sens, qui sont très novatrices sur de nombreux aspects, et qui constituent une formidable source pour les scénaristes.

par Nanou_
Les Royaumes de feu, Tome 1 : La Prophétie Les Royaumes de feu, Tome 1 : La Prophétie
Tui T. Sutherland   
Andy, 11 ans
Une aventure incroyable!
Le monde de Pyrrhia est en guerre et d'après une prophétie, ce sont cinq dragonnets nés pendant la Nuit la plus claire qui choisiront la Reine et apporteront la Paix. Après avoir lu le prologue, je savais que j'allais adorer ce livre. D'abord parce que les personnages sont des dragons et aussi parce qu'on fait la rencontre d'une reine impitoyable dès le début. Pour empêcher que la prophétie se réalise, elle va tuer un dragon qui protégeait un oeuf, et détruire cet oeuf. J'ai trouvé ça très cruel dès le prologue. Je me suis dit que l'aventure s'annonçait pleine de dangers et je voulais absolument savoir ce que devenait la prophétie après ça.

J'adore les histoires de dragons et c'est très original qu'ils soient les personnages principaux dans cette histoire. J'ai beaucoup aimé les illustrations au début du livre. Chaque espèce de dragons y est représentée, avec une petite description et pleins de détails sur ce qu'ils sont capables de faire, et avec qui ils sont alliés pendant cette guerre. Grâce à ça, je les ai facilement imaginé. Au début de l'histoire, on découvre d'abord quels dragonnets ont été choisis pour la prophétie et comment ils ont grandi, cachés sous la montagne.

Argil : un Aile de Boue protecteur et courageux
Tsunami : une Aile de Mer, rebelle et téméraire
Comète : un Aile de Nuit très intelligent et très attaché à ses parchemins
Sunny : la petite Aile de sable qu'on a envie de protéger
Gloria : qui n'a pas trouvé sa place dans la bande, puisque son oeuf a remplacé celui qui était attendu

Ils suivent des cours, apprennent à se battre mais ont toujours été enfermés dans les grottes. Et très vite, j'ai été triste de voir que leurs professeurs n'étaient pas satisfaits des dragonnets qu'ils ont élevés en cachette pour la prophétie. Par exemple, Gloria est une Aile de Pluie (espèce réputée paresseuse), alors que la prophétie demandait un oeuf d'Aile de Ciel. Ensuite, Sunny est une Aile de Sable mais tout le monde la trouve bizarre. Pour son espèce, elle est trop petite, trop fragile. On leur dit qu'ils ne sont pas à la hauteur alors qu'ils n'ont rien demandé et j'ai trouvé ça injuste. Mais j'ai eu très vite confiance en ces cinq dragonnets et j'avais hâte qu'ils prennent leur envol pour que l'aventure commence.

Et c'était génial! Je l'ai dévoré! Il y a une forte amitié entre les dragonnets et malgré la guerre, les combats, les dangers, les secrets et les méchantes Reines, je croisais les doigts pour qu'ils s'en sortent tous. J'ai été surpris plus d'une fois, comme les dragonnets, parce qu'ils ne savaient pas non plus de quoi ils étaient capables. J'ai imaginé leur monde comme sur la couverture. C'est très beau et fascinant. Et après ce premier tome, j'ai envie de découvrir chaque Royaume, chaque espèce de dragons. J'ai trouvé la fin assez triste, et aussi pleine d'espoir, et révoltante. Parce qu'il se passe pleins de choses et on apprend la vérité sur certains personnages. J'ai vraiment hâte de commencer le tome 2!
Chroniques des dragons de Ter : Tome 1, La horde Chroniques des dragons de Ter : Tome 1, La horde
Chris D'Lacey   
Grand merci aux éditions Hachette qui m’ont permis de découvrir ce très beau livre. Visuellement, c’est un petit bijou et je n’ai pas cessé d’admirer cette magnifique couverture. Si j’étais déjà séduite à l’idée de retrouver les dragons, des créatures que j’apprécie énormément, j’avais tout de même une petite appréhension, car mon dernier coup de cœur sur les dragons datait de L’Héritage (une de mes sagas préférées). Je craignais d’y trouver des similitudes ou de me sentir obligée de comparer. Heureusement, je me suis plantée en beauté ! Chroniques des dragons de Ter, c’est de la fantasy originale qui ne tombe pas dans les vieux clichés et le réchauffé. J’ai émergé de ma lecture sous le charme !

C’est l’histoire d’un monde, créé par Godith, la dragonne originelle. Celle-ci est à l’origine des autres dragons (aussi appelés écailleux) et ces derniers ont tous un nom commençant par la lettre « G » pour lui faire honneur. Un jour, les dragons décident de chercher un nouvel endroit où s’établir. Ils envoient la Horde, une première vague dont le but est d’estimer la viabilité de Ter. Hélas, la Horde disparaît dans la nature, sans que l’on sache ce qui a pu se passer. Un nouvel arrivage de dragons est organisé. Ceux-ci délimitent leur territoire et le défendent des Homs, avec qui ils ne sont pas en bons termes.

Du côté des Homs, il y a Ren. Jeune garçon passionné par les écailleux et désireux de mieux les connaître. Dans sa tribu, il est formellement défendu de s’en approcher ou d’essayer d’interagir avec eux. Seulement Ren n’en fait qu’à sa tête et décide d’user de stratagèmes pour infiltrer leur territoire. Un malheureux concours de circonstances va l’obliger à faire des choix très compliqués. Des choix qui impliqueront les dragons et les Homs, des choix qui pourraient tout remettre en question.

Le livre n’est pas bien long, mais suffisamment recherché pour nous laisser entrevoir un monde élaboré et bien pensé. On assiste à un mélange entre classique et originalité ; l’auteur a toujours le petit détail en réserve pour tirer son épingle du jeu, et en temps que lectrice, j’ai été complètement happée par son univers. Ce n’est pas un coup de coeur pour une bonne raison : les personnages sont très attachants, mais pas suffisamment développés dans leurs parcours respectifs pour que je me retrouve en eux. Cela dit, je ne considère pas cela comme un point négatif puisque le but premier de l’intrigue ne concerne pas leurs vécus.

Ce n’est pas Ter en elle-même qui attise la curiosité. C’est plus le folklore et les légendes qui entourent l’histoire des écailleux… Ces derniers ont un code d’honneur, des croyances, une manière de vivre et de penser tout simplement ahurissants. Pour une fois qu’ils ne sont pas que des créatures sanguinaires ! Non, Chris D’Lacey en a fait des êtres doués d’une réelle intelligence, aussi puissants que des dieux, mais aussi vulnérables par bien des aspects. Ils tirent leur force de leur unité, et parfois, leur unité est mise à mal. Ils évoluent dans une société bien établie, ont des rituels et une religion à laquelle ils tiennent fièrement.

Le seul petit bémol que je soulignerai, c’est qu’ils sont très nombreux, et sachant que leurs noms commencent par « G », il est assez facile de s’emmêler les saucisses. Il m’arrivait de reposer le livre, de le reprendre quelques heures plus tard, et pouf ! j’avais déjà oublié qui était qui. C’est assez perturbant, surtout quand on prend en compte que de nouveaux dragons apparaissent régulièrement, et que, de fait, il est important d’avoir intégré qui était qui dans les chapitres précédents.

Chroniques des dragons de Ter, c’est aussi un livre qui s’apprivoise. C’est au lecteur de s’adapter au récit, et non l’inverse. Au début, il se peut que certains soient un peu perdus. L’auteur emploie des termes spécifiques, avec des mots tels que « Ki : Meria », mais pas de panique, il faut vraiment pousser plus loin sa lecture pour vraiment saisir la magie qui flotte autour des écailleux.

L'auteur nous offre plusieurs points de vue, aussi bien chez les dragons que chez les humains, et les différents angles permettent de ne pas louper une miette de ce qui se joue. On finit par se prendre pour un explorateur – ou mieux, un enquêteur – à la recherche de réponses aux questions que nos héros se posent.

Au niveau de la trame, on nous en met plein la vue ! Je ne me souviens pas m’être ennuyée une seule fois. C’est riche, bien travaillé, et on sent très vite que Chris D’Lacey a de la suite dans les idées. La fin s’imbrique à merveille, mais laisse entrevoir des enjeux encore plus grands pour la suite.

En résumé, Chroniques des dragons de Ter est un roman qui sort du lot, avec des dragons mis à l’honneur et une intrigue riche. Adieu les clichés et bonjour l’originalité, Chris D’Lacey signe le premier tome d’une saga qui promet d’être remarquable !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/chroniques-des-dragons-de-ter-chris-dlacey
Harold et les Dragons, Tome 1 : Comment dresser votre dragon ? Harold et les Dragons, Tome 1 : Comment dresser votre dragon ?
Cressida Cowell   
Je viens de lire How to train your dragon, et je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça! Pour commencer, je suis un peu une fanissime du dessin animé, et je me suis dit qu'il fallait que je lise le live.
C'est assez drôle parce que l'histoire est complètement différente. pas moins bien ni mieux, d'ailleurs. J'ai eu l'impression de lire quelque chose qui n'avait rien à voir avec le dessin animé, et c'est peut-être mieux, d'ailleurs.
En tout cas ce livre est bourré d'humour et je ne trouve pas qu'il soit écrit spécialement pour des enfants. Je m'attendais à une écriture beaucoup plus enfantine que ça! Sinon il ne faut pas s'attendre à retrouver nos persos... Seuls Harold, Varek et Rustik sont toujours présents, et Stoik la Brute, ainsi que Gueule Fort. Mais ils sont complètement différents du dessin animé. Stoik est plus sympa, par exemple, tandis que Gueule Fort qui est super dans le dessin animé est un brute sans cervelle dans ce livre. Et ne parlons pas de Krokmou!
Les dragons sont le points qui divergent le plus. Egoïstes, méchants, vicieux, même domptés ils sont mauvais.
Mais bon, c'est toute l'histoire de comment dresser votre dragon... ;)
En tout cas j'ai adoré! Il faut le lire je pense en faisant abstraction du dessin animé, comme un livre à part qui n'a rien à voir avec le Harold et le Krokmou qu'on a appris à adorer...
Le Cavalier du dragon Le Cavalier du dragon
Cornelia Funke   
Un bon livre, où les hommes sont les "ennemis", qui veulent tuer les dragons. Les personnages, et surtout Fleur-de-Soufre, sont très attachants !

par Kato
Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Elle est l'élite de l'armée / Il est l'ennemie public n°1

Tout les oppose, pourtant, ils se ressemblent...

Un livre dystopique comme on les aime !
June est intelligente, riche, réfléchit et fidèle à sa République.
Day est intelligent, pauvre, réfléchit et déteste la République.

Dans ce livre, nous avons deux personnages jeunes qui ont tout les deux grandit trop vite à cause de plusieurs éléments...
Dans ce monde ci, Chaque enfant de 10 ans passe un teste, qui déterminera leur vie futur, leurs études, et leur métier.
Nos deux protagonistes sont opposé l'un à l'autre et alors que tout devrait les opposer, ils se rapproche dangereusement.

Legend est un livre explosif. La première partie nous plonge dans le monde de nos deux personnages complètement différent, puis la deuxième partie est une explosion de sensation, stressant, et éprouvant.
La lecture est fluide et le livre se termine bien trop vite ! On a que trois mots quand on ferme le livre c'est : VIVEMENT LA SUITE !
Je le conseil à tout le monde ! Ce livre est une agréable surprise !

par naiky