Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lordok : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Rupture dans le réel, tome 1 : Genèse Rupture dans le réel, tome 1 : Genèse
Peter F. Hamilton   
Attention du très lourd: sans doute le plus long space opera de l'histoire. 7 tomes regroupés en 3 titres (rupture dans le réel, l'alchimiste du neutronium, le dieu nu). C'est épais, mais quelle chance de pouvoir ainsi développer les personnages et le situations sur une telle longueur. Difficile de s'arrêter quand on est pris pas le virus. Une grande saga.

par EricB
Le Dieu nu, tome 1 : Résistance Le Dieu nu, tome 1 : Résistance
Peter F. Hamilton   
Toujours aussi emballée, je me rends compte que cette idée de brèche ouverte avec l'au-delà, donnant la possibilité aux morts (célèbres pour certains d'entre eux, imaginez un peu "THE big circus" !) de récupérer un corps et de mettre la galaxie en effervescence, est furieusement géniale, pour peu que l'on s'en donne les moyens. Et c'est le cas ! Question ressources, déploiement, action, terreur, péripéties... j’en passe et des meilleurs, sachez que ça dépote à l'antimatière !

Mais derrière cette folle démonstration se cache aussi une véritable et intense réflexion sur l'humanité et son devenir spirituel.
Nous ne sommes pas face à une vaine dépense d'énergie et d'exhibitions pyrotechniques, mais plutôt devant une oeuvre de SF qui n'en finit pas de nous questionner et de nous ouvrir l'esprit.

Comme moi, il vous faudra absolument découvrir la fin, que je qualifierai de tout simplement magistrale, dans l'ultime et dernier tome après celui-ci.

Je vous invite à en savoir davantage grâce à ma chronique complète sur :
https://lup-appassionata.blogspot.com/2018/05/laube-de-la-nuit-7-tomes-de-peter-f.html

par Lupa
Le Déchronologue Le Déchronologue
Stéphane Beauverger   
Lorsque je vois le succès qu’a eu ce livre, Grand Prix de l’Imaginaire en 2010, Prix Bob Morane en 2010, Prix Européen utopiale en 2009, Prix du Lundi en 2009 et les nombreuses critiques positives des lecteurs, je suis ravie. En effet, ce roman est plutôt compliqué à lire dans ses allers-retours dans le temps et je suis donc plus que contente de voir qu’il y a encore des lecteurs qui apprécient une littérature plus travaillée !

Le déchronologue raconte l’aventure extraordinaire du capitaine Henry Villon pirate français dans les eaux des caraïbes au XVIIème siècle. Il est fasciné par les maravilas, des trésors qu’il pourchasse par delà les océans. Lui-même est pourchassé par ses souvenirs, souvent douloureux, qu’il tente de noyer dans le tafia. Mais le siècle est incertain, des failles temporelles apparaissent. Des bateaux d’autres époques frayent dans les eaux tropicales. Alors que le vaisseau du capitaine est abîmé, il est réparé par un peuple étrange qui confie au capitaine une nouvelle mission. En effet, le bateau peut maintenant canonner secondes, minutes et heures afin de confronter les différentes versions temporelles de leurs ennemis afin de les détruire.

Le récit est fragmenté comme le temps. C’est-à-dire qu’il est au début très difficile de suivre l’histoire puisque la chronologie fait sans arrêt des bonds temporelles en avant, en arrière sans ordre ni logique apparente. Certains personnages apparaissent, disparaissent, le bateau change de nom, le héros n’est jamais deux fois au même endroit d’un chapitre sur l’autre. Et pourtant, ça fonctionne ! Même si on perdu au début, on se prend d’affection pour les personnages, on veut comprendre, résoudre les mystères qui entourent les maravilas, cet étrange bateau, le passé du capitaine, etc.

L’écriture est fluide, bien menée, mais avec un vocabulaire très précis. Pour toutes ces raisons, ce n’est pas un roman à proposer à tout le monde, il faut déjà un lecteur qui soit intéressé par le sujet, autant les pirates que la fantasy, le travail sur le temps, et un bon lecteur !

En tout cas, ça a été pour ma part une belle découverte et il faudrait sûrement que je le relise pour cette fois comprendre l’histoire dans l’ordre chronologique !

par heleniah
L'Odyssée du Temps, Tome 1 : L'Œil du Temps L'Odyssée du Temps, Tome 1 : L'Œil du Temps
Arthur Charles Clarke    Stephen Baxter   
Génial !! Je ne m'attendais à rien de particulier ... Je m'étais juste laissé tentée par les bons avis que j'avais pu lire ...
Ce livre est tout bonnement Incroyable ! On est clairement en pleine science fiction, mais mariée à un côté historique plein de références, qui rend le récit super intéressant !
Certes quelques termes scientifiques vers la fin de ce premier tome sont un peu indigestes, mais tout le reste vaut carrément le coup !
Jetez-vous dessus sans hésitation ! Perso je vais me jeter sur le tome 2 !!

par Pegh
Les Cantos d'Hypérion, Tome 1 : Hypérion 1 Les Cantos d'Hypérion, Tome 1 : Hypérion 1
Dan Simmons   
J'ai commencé ce livre en me disant : "tiens, je vais tester un bouquin de SF", et connaissant Dan Simmons de réputation (et Hyperion aussi). C'était pour moi un genre de prélude avant d'aborder un nouveau genre jusqu'alors inconnu.
Dès le début, j'ai été un peu effrayé par ces termes étranges, ce jargon propre à un roman de SF ; les mégatrans, les distrans, les persocoms, les extros, l'Hégémonie, le Retz...
Puis j'ai réussi à m'y faire, peu à peu... J'ai découvert les histoire de chacun des protagonistes, et j'ai compris en quoi consisterait le roman.
Mais là, j'ai été foutrement émerveillé par la qualité de chacune des parties, qui sont en elles-mêmes tout autant d'œuvres relativement indépendantes autour du monde créé par Dan Simmons ; par la différence radicale de genre et de narration, de vie et d'imagination entre chaque histoire.
Chaque récit est prenant d'un bout à l'autre, l'écriture de l'auteur n'est pas du tout lourde et compliquée (ce que je craignais en lisant de la SF), et je suis peu à peu parvenu à me sentir à l'aise dans cet univers assez particulier. L'histoire principale et celles qui s'y entremêlent sont tout sauf superficielles ; chaque point de vue et chaque subjectivité y est développée, analysée, la singularité de chaque personnage est respectée et sa psychologie mise en avant dans chaque récit ; et l'imagination de l'auteur est stupéfiante à chaque page.
A la fois, comme c'est le premier SF que je lis, je suis peut-être émerveillé par quelque chose qui est commun à beaucoup d'auteurs de SF. Je le saurais quand j'aurais poussé plus loin mon exploration du domaine.
Dans tous les cas, avant ça, je vais m'empresser de lire la suite de l'histoire ; car arrivé à la fin d'Hypérion, l'histoire ne fait que commencer...
Le Grand Secret Le Grand Secret
René Barjavel   
La science fiction est loin d'être mon genre de lecture favorite. Barjavel ? Vous avez dit Barjavel ? Bon bah ça change tout alors ! Ce livre est juste génial. Très dur de s'arrêter en cours car on est tenu en haleine dès le début. On est suspendu aux mots, on se demande quel est ce terrible secret et pourquoi il a un impact si important sur le cours de l'histoire. Un secret qui expliquerait de nombreux évènements historiques et politiques non élucidés, non mais c'est qu'en plus on le croirait presque ! De quoi rendre complètement paranoïaque. En tout cas, une intrigue très bien ficelée et divinement bien articulée autour de notre Histoire.

par Birginie
L'Empire de sable L'Empire de sable
Kayla Olson   
Je tiens tout d’abord à remercier Collection R et NetGalley pour l’envoi de ce roman. J’avoue que j’ai été intriguée par “la dystopie écologique qui a conquis Léonardo Di Caprio“. J’ai été totalement interpellée par cette accroche et le fait qu’il décide d’en faire l’adaptation au cinéma. Je me demandais comment il était possible qu’une dystopie soit écologique ?

Le lecteur est plongé directement dans l’intrigue dès les premières lignes du livre. On suit alors Eden, une jeune fille qui est seule au goulag sur les bords d’une plage. Elle veut s’échapper et regarde les “loups”, des personnes ayant pris le pouvoir qui sont ses “gardiens” sur cette plage, tout en pensant à ses plans, sauf que tout ne se passe pas vraiment comme prévu puisqu’une explosion frappe à ce moment et c’est le total chaos. On peut le comprendre ce n’est pas une vie rêvée dans ce goulag où tout le monde doit faire des travaux forcés et n’a plus aucune famille vu que tous ont été séparés. En effet, dans les années 2050 est arrivé l’an zéro comme l’appelle les survivants, c’est l’année où tout a basculé et où tout a changé. Les classes défavorisés ont pris le pouvoir, les loups, renversant les classes moyennes et les riches. Certains sont tués, d’autres enfermés dans des goulags. Que vient faire le côté écologiquee a me direz-vous ? En fait, les conditions climatiques se sont détériorées et ont encouragé ces événements. La Société Envirotech devait sauver tout le monde mais les loups ont frappé avant. Après cette explosion, les choses changent encore littéralement pour Eden qui s’échappe de la plage avec plusieurs filles (Finnley, Hope et Alexa) pour essayer de suivre ce qu’elle avait dans un guide qui lui venait de son père. Elle veut trouver Sanctuary, une île qui accueillerait les réfugiés. Bien entendu elle arrive à la trouver mais l’île recèle de surprenante choses et pas forcément ce que les filles attendaient. Elles feront d’ailleurs des rencontres inattendues.

Très bien écrit le roman est descriptif, tout nous fait nous imaginer les scènes au fur et à mesure de notre lecture. Kayla Olson a un très bon style. Pour ma part, je l’ai peut-être trouvé un peu trop descriptif et donc trop long pour moi. Heureusement, les rebondissements sont nombreux et arrivent aux moments où l’on ne s’y attend pas. D’ailleurs, la tournure est assez inattendue dans ce roman et les choses ne sont pas si simples qu’on pourrait le croire. Le scénario est bien recherché et pointilleux, rien n’est laissé au hasard. J’ai beaucoup aimé tous les personnages et encore plus notre héroïne Eden qui est une fille qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour arriver à ses fins et celles des autres d’ailleurs. J’ai également adoré Lonan (ah ben oui forcément ….). Les autres sont également attachantes par contre les autres garçons ne sont pas assez mis en avant. Au final, tout monte crescendo au fur et à mesure des lignes et l’action prend sa place à plusieurs moments ce qui fait un excellent rythme dans le roman.

En résumé, L’empire de sable est un très bon roman qui saura trouvé très facilement son public grâce à un très bon style d’écriture, de bons personnages et une histoire prenante. Je n’ai pas été déçue par ma lecture même si j’ai trouvé le roman un peu long à cause de ces descriptions nombreuses. Dans tous les cas c’est une bonne dystopie mêlée à une très bonne aventure qui fait un peu penser à la série Lost par moment surtout vue la tournure que prend le scénario sur la fin. Je ne peux que vous encourager à vous lancer dans cette dystopie qui je suis sure vous plaira ! Vivement son adaptation au cinéma !

par LuCioLe79
Dragon déchu Dragon déchu
Peter F. Hamilton   
Des combats, des personnages, de l'action, de l'aventure, et aussi des flash back (surement ce qui a fait que je n'ai pas vraiment accroché). C'est un livre ou il faut être attentifs à la période où le narrateur parle, car tout est liés pour enfin arriver à une fin plus que non attendus.

par manu74
L'Alchimiste du Neutronium, tome 1 : Consolidation L'Alchimiste du Neutronium, tome 1 : Consolidation
Peter F. Hamilton   
Soyez absolument convaincus que cette suite est IMMANQUABLE !
Tout est soigneusement pensé, et finement élaboré, pour faire décoller une histoire qui se révélera impressionnante.
Les chapitres ne nous ménagent pas niveau casting, et les personnages féminins sont d'envergure et détiennent des positions cruciales dans l'histoire.
Et comme si cela ne suffisait pas, bon nombre de protagonistes non secondaires, ainsi que d'étonnantes races extraterrestres s'invitent dans cette gigantesque fresque interstellaire. Passant des uns aux autres avec un intérêt grandissant, c'est sans embûche que les différents décors prennent forme autour d'eux, comme autant de portes ouvertes sur des lieux démesurés dont l'exploration réserve des moments passionnants.

Pour une telle épopée spatiale, Hamilton nous prouve qu'il sait modeler l'espace à sa guise ! C'est au sein d'une confédération grouillante d'inventivité que va se jouer l'avenir de l'humanité avec cette crise de la possession. Voilà encore une autre, et non des moindres, multiples raisons de la réussite de cette histoire : la richesse de son environnement.
Tenez-vous le pour dit : Peter F. Hamilton est un habile façonneur de planètes ! Un magicien de l'univers que rien n'arrête, et dont les mondes vous scotchent à votre fauteuil, les yeux remplis d'admiration *_*

Retrouvez l'intégralité de ma chronique sur :
https://lup-appassionata.blogspot.com/2018/05/laube-de-la-nuit-7-tomes-de-peter-f.html

par Lupa
La Trilogie du Vide, tome 1 : Vide qui songe La Trilogie du Vide, tome 1 : Vide qui songe
Peter F. Hamilton   
Dès les premières pages, l'auteur est parvenu à m'amener dans cet univers. Et ce n'était pas forcément gagné d'avance; tout d'abord, je n'ai pas lu le cycle de Pandore et ensuite, il y a de nombreux personnages, ce qui généralement n'aide pas en début de roman. Mais la plume de Hamilton nous conte si bien ces évènements, que je ne me suis pas trop posé de questions, dans un premier temps, me laissant absorber par le récit, tout comme l'univers se fait absorber par le Vide. Nous sommes donc plongés dans les aventures de divers personnages, sans lien apparent et vivant leur vie pour certains, exécutant leurs missions pour les autres... Et peu à peu, tout va commencer à s’emboîter, et tisser une immense toile d'araignée. Entre indices flagrants et sous-entendus, en tant que lecteur, nous devrons faire preuve de mémoire et d'un minimum de réflexion, notamment sur les détails des différentes évolutions de l'humanité. Car en plus de différents intervenants, l'univers est riches, fouillé, et l'auteur ne s'est pas imposé les descriptions utilitaires coupant l'histoire; en effet, il a choisi les meilleurs moment pour décrire ces évolutions, factions, etc... plus en détail. Comme le dit le proverbe; "tout vient à point à qui sait attendre". J'étais donc en perpétuelle réflexion et questionnement, avec ce sentiment que je finirais bien par savoir, ce qui augmente le plaisir de cette lecture. L'histoire, suit la même structure, bien évidement. Divers personnages se dévoilant au fil des pages, dévoilant également leurs objectifs. Et pas-à-pas, nous commençons à en apercevoir les liens, les rapports entre eux. Je me suis très facilement attaché à ces différents personnages aux caractères et motivations très différents.
Une trilogie qui commence donc très bien, mêlant fantasy pour les aventures d'Edeard et science-fiction pour le reste, avec quelques touches de différents sous-genres (space opera, cyberpunk, biopunk, ...), des intrigues policières sur fond de complot politique et religieux. Bref, de quoi s'amuser sans bouder son plaisir.
Sur ce, et après vérifier sa disponibilité via l'unisphère, j'envoie mon ombre virtuelle chercher le second volume!
Vadaëme

par Naodeme
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4