Livres
472 748
Membres
445 712

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L’Orme du mail



Description ajoutée par MARQUISE66 2011-09-09T17:55:36+02:00

Résumé

L'orme du Mail de Anatole France

L'orme du mail - le premier des quatre volumes qui forment L'HISTOIRE CONTEMPORAINE avec Le mannequin d'osier, L'anneau d'améthyste, et M. Bergeret à Paris, constitue l'ouverture dune série romanesque où la fiction a pris ses sources dans la société française au seuil du XXe siècle. Chronique de la vie provinciale, L'orme du mail offre, grâce à l'abbé Lantaigne et à l'abbé Guitrel, grâce au général Caftier de Chalmot, au préfet Worms-Clavelin, au président Cassignol, à M. de Gromance, auxquels, il faut joindre plusieurs visages féminins, un tableau satirique de l'Eglise, de l'Armée, de l'Administration, de la justice et de la Noblesse. '

Cependant, sous l'orme vénérable du mail, discourt subtilement Lucien Bergeret, maître de conférences à la faculté des Lettres, tenu pour « un esprit distingué, mais bizarre... imprudent en paroles », malheureux. dans son ménage, où il goûte « à l'excès les incommodités de la vie commune ».

Sous le couvert du sourire, Anatole France a tracé une fresque d'une vérité assez impitoyable, où les caractères sont sans cesse confrontés aux apparences sociales.

La nomination d'un évêque au siège de Tourcoing et les rivalités qu’elle provoque - argument auteur duquel se développe le récit - ont permis au chroniqueur de L'HISTOIRE CONTEMPORAINE de mettre en relief plusieurs figures de prêtres qui rivalisent avec les meilleures soutanes de Stendhal et de Balzac

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Colophane 2018-02-24T16:29:33+01:00

On ne méprise pas la science sans mépriser la raison ; on ne méprise pas la raison sans mépriser l'homme ; on ne méprise pas l'homme sans offenser Dieu. Le scepticisme imprudent qui s'en prend à la raison humaine est le premier degré de ce scepticisme criminel qui s'attaque aux mystères divins. J'estime la science comme un bienfait qui nous vient de Dieu. Mais, si Dieu nous a donné la science, il ne nous a pas donné SA science.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 0
Extraits 11
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode