Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Losam : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sentinelles de l'ombre, Tome 2 : La Voie du sang Les Sentinelles de l'ombre, Tome 2 : La Voie du sang
J. Arden   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/04/les-sentinelles-de-lombre-t2-la-voie-du.html

Anya est toujours aussi touchante dans ce tome. Elle n'est pas parfaite, elle commet nombre d'erreurs, mais qui la rendent plus vraie. Il est très facile de s'identifier à elle, on partage ses peines, ses doutes, ses espoirs ou désillusions avec beaucoup d'intensité. On est touché par sa sincérité, son envie de bien faire (même si elle se plante souvent), son amour pour ses proches, bref Anya est un personnage que j'apprécie particulièrement. (comme d'ailleurs tous les personnages de cette saga).
Kyle, mon grincheux, aaah toujours aussi superbe, une description à faire "pleurer" votre culotte de bonheur, un caractère de cochon mais tellement attendrissant que l'on fond direct.
Aiden, mon beau vampire (oui j'aime les adjectifs possessifs quand il s'agit de Mâles lol), toujours aussi hooot, mystérieux, ténébreux, sarcastique.... on fond direct aussi.
Mathis mon ptit chou, est un peu malmené dans ce tome mais chut.

L'histoire est comme pour le premier tome captivante et addictive malgré encore quelques longueurs par-ci, par-là. Le fait de mélanger la mythologie, les dieux Seth et Horus à la légende des loups garous et vampires est toujours aussi magique, mais là encore un petit bémol, car je me suis parfois un peu perdue (je ne suis pas sûre d'avoir tout compris lol).

par toutoun
Mercy Thompson, Tome 5 : Le Grimoire d'argent Mercy Thompson, Tome 5 : Le Grimoire d'argent
Patricia Briggs   
Ce cinquième tome est sublime ! L'attente a été longue avant de pouvoir retrouver mon coyote préféré et lire ses nouvelles aventures a été une bouffée d'air frais ! Mercy est toujours aussi attachante et ses pensées sont à la fois plaisantes et pleines de mordant, bref elle est loin d'avoir perdu du poil de la bête ! Pourtant, dans ce tome Mercy est confrontée à de nombreux problèmes qui l'entraînent dans des péripéties très intéressantes. L'action est donc omniprésente tout au long de l'histoire mais la relation entre Mercy et Adam tient une place centrale et est toujours aussi délicieuse !
Par conséquent, ce livre est excellent à l'instar des précédents, un pur moment de plaisir ! :D

par Aurore.
Mercy Thompson, Tome 3 : Le Baiser du fer Mercy Thompson, Tome 3 : Le Baiser du fer
Patricia Briggs   
Je viens de terminer le tome 3 de Mercy Thompson et je suis bouleversé, toute une fin! Je dois avouer que les 8 premiers chapitres, l'histoire étaient captivante, mais il manquait de Adam et Samuel. Par contre à partir du chapitre neuf jusqu'a la fin je n'ai pu déposer mon livre, je pense que c'est le seul livre de cette série (jusqu'à maintenant) qui m'a fait autant frémir et jouer avec mes émotions aussi vite. J'aime comment son choix entre Samuel et Adam ce fait. Comme j'adore les deux je ne voulais pas choisir moi-même, mais Patricia Briggs a bien fait ça. Je donne un petit plus pour Ben dans les derniers chapitres. La fin se termine de façon à nous faire souffrir, évidement ça va être beaucoup trop long pour attendre le tome 4.

par vallery73
Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la lune Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la lune
Patricia Briggs   
un livre qui se dévore du début à la fin, avec de l'action, une femme qui n'as pas froids aux yeux, des vampires, loup-garou et autres créatures surnaturels, de quoi vous satisfaire.

par jess07
La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea
Suzanne Wright   
Un coup de cœur !

Le tome 1 de cette série m’avait détruite, bouleversée, achevée, c’était juste une pure merveille, remplie de tension et d’attraction. Si ce tome 2 n’est pas tout à fait aussi puissant, il n’en reste pas moins une bombe, un bijou ! Le départ à été difficile, durant les 100 premières pages je n’étais pas emballé et je me disais qu’il était très en dessous du premier tome mais au final pas du tout, il est presque aussi bon, et une fois c’est 100 pages passés, je suis entrée dans la même frénésie dans lequel j’étais dans le tome 1 et alors j’ai dévorée le bouquin.

Dante Garcea est le Beta de la meute, second de Trey. Récemment, Jaime Farrow, son amie d’enfance, a rejoint sa meute. Elle à toujours eu le béguin pour lui mais ils s’était perdus de vus lorsqu’il avait quitté la meute des années auparavant. Immédiatement, l’attirance est puissante et partagée. Mais l’un comme l’autre ont des réticences à s’engager dans une relation… Cependant, seront-ils capables de résister ?

Dante est différent de ce à quoi je m’attendais. On pouvait déjà le voir dans le tome 1 et il n’était pas comme ça, et si au départ ce changement m’a un peu embêtée, j’ai fini par m’y habituer et par énormément appréciée son personnage, qui à une personnalité forte et intense, bien que je préfère toujours Trey. J’ai adorée Jaime. Elle m’a énormément touchée et elle à un caractère fort et de sacrée bonne réplique, elle m’a vraiment bien fait rire, bien qu’elle n’arrive pas à la cheville de l’inoubliable Taryn, elle m’a néanmoins énormément plu, je l’ai adorée. La relation entre Dante et Jaime se développe lentement, se construit sur la confiance, les épreuves, les efforts et les concessions que l’un et l’autre doivent faire, et au final leur couple devient très fort. J’ai adorée leur romance, elle est puissante et magnifique. Sinon gros coup de cœur pour les personnages de Nick et Shaya, qui seront les héros du tome 3, bon sang j’ai hâte de les découvrir vraiment !

Le langage est un peu moins cru et vulgaire que dans le tome 1, même si il ne perd pas de sa fougue et il y’a quand même moins de scènes de sexe, même si celles qui sont là reste très osés. Il y’a un scénario puissant, j’ai adorée le développement de la relation de Dante et Jaime, c’est vraiment le point le plus fort du roman, après l’histoire peut paraître un peu prévisible mais moi qui adorent quand d’autres femmes viennent mettre le bordel dans les couples… On peut dire que là j’ai été servie ! Que d’émotions ! Un second tome sublime, excellent, cette série fait partie des meilleures que j’ai lu parmi les Milady Bit-Lit, à égalité avec Belladone de Michelle Rowen et pas loin derrière Chasseuse de la Nuit et La Confrérie de la Dague Noire. Un second tome réussi et magnifique, un gros coup de cœur ! J’ai rie, j’ai angoissée, un cocktail d’émotions fortes !

Vivement le tome 3 !

Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine
Patricia Briggs   
Il arrive parfois qu’un auteur, sans savoir pourquoi devienne incontournable à nos yeux et ou chacun de ses travaux, à défaut d’être déjà dans notre bibliothèque est suivi de très près. Pour ma part, Patricia Briggs fait partie de mes auteurs fétiches.

Je vous l’accorde sa nouvelle série ne s’éloigne pas de ce qu’elle à l’habitude de produire car en effet, cela se déroule dans le même univers que Mercy Thompson mais en exploitant des personnages secondaires apparues dans « L’appel de la lune » et en traitant, en parallèle de celui de ce dernier une intrigue sous sous-jacente juste effleurée dans Mercy Thompson. Un excellent complément donc pour celles et ceux souhaitant connaître tous les détails de la meute de Chicago s’étant livrés dans un commerce plus qu’illégale…

Chose importante à signaler sur ce si fin petit tome comportant juste 122 pages. Il s’agit de la pré-quelle de Alpha & Omega, tome 1: Le cri du loup. Paru aux USA dans un recueil de nouvelles comportant plusieurs auteurs, Milady a réussi de manière exceptionnelle à sortir uniquement cette nouvelle rebaptisée Alpha & Omega, Tome 0: L’origine. Certes le tome 1 était sorti plus tôt mais heureusement l’erreur a été réparée.
Cette pré-quelle nous entraîne à Chicago où nous faisons la connaissance d’une nouvelle héroïne, une jeune louve nommée Anna. Cette dernière a été changé contre son gré trois ans en arrière et n’accepte toujours pas sa condition de « monstre ». De plus, sa place et son traitement au sein de la meute n’a rien d’enviable, battue, soumise et violée, Anna est brisée et tente de survivre malgré tout, même si ses envies de suicides ne sont jamais bien loin. Cette jeune louve exploitée et peureuse trouvera cependant le courage d’appeler Le Marrock lorsqu’elle réalisera que certaines disparitions énoncées dans le journal ne lui sont pas inconnus et que, surtout, un certain jeune homme était en cage dans la demeure de son Alpha Léo.
C’est ainsi que débutera cette histoire, Bran enverra son bras droit, exécuteur, assassin et fils Charles auprès d’Anna afin d’élucider cette lourde et pénible affaire.

On prend plaisir à redécouvrir ce monde au travers de nouveaux personnages. La narration contrairement aux autre récit de Bit-lit est à la troisième personne et non à la première. Une excellente idée nous permettant de comprendre la vision qu’on tous les personnages. Que cela soit Anna qui nous transmettra sa peur des autres, sa méfiance, son passé et bien sure sa relation naissante avec Charles.
Charles dont ses apparitions dans Mercy Thompson étaient assez furtives et austères, ici nous découvrirons au travers de ses narrations un personnage bien plus complexe qu’annoncé et assez attachant. Un homme assez déconcerté par l’attitude d’Anna à son égard et ne sachant comment se comporter avec elle sans la blesser ni l‘apeurer. Un loup dépassé par son attirance pour elle et qui cherche à comprendre comment elle parvient que par sa présence à calmer la bête surgissant de temps à autre.
Nous avons également le plaisir de revoir le calme Marrock, Bran.

Un tome ouvrant sur d’autres horizons et surtout commençant à explorer un peu plus profondément le milieu du loup, les aspirations et hiérarchie à suivre au sein de la meute. Un tome certes court mais passionnant. Une pré-quelle que j’ai lu d’une traite et ou l’enchaînement de sa suite « Le cri du loup » s’est faite tout naturellement.

par Luna05
Mercy Thompson, Tome 6 : La Marque du fleuve Mercy Thompson, Tome 6 : La Marque du fleuve
Patricia Briggs   
Terminé !!
Alors on va revoir (très rapidement) Stefan peut être pour un "usage" futur, et ça fait quand même plaisir d'avoir de ses nouvelles !
Comme Mercy [spoiler]se marie avec Adam dès le début du tome il faut bien qu'ils partent en lune de miel...ou pas ^^[/spoiler]
Du coup, on va retrouver nos deux héros en dehors des Tri-city et on va donc être coupé des personnages habituels.
En revanche, ça va permettre à l'auteur d'exploiter les racines indiennes de Mercy, plutôt avec panache, et on aime vraiment !
Un vrai méchant, de la douleur et du sang, de la disparition, de la joie, de la difficulté, du sacrifice...et une [spoiler]lune de miel !![/spoiler]
Bref, j'aime :)

par Ceinwèn
Mercy Thompson, Tome 4 : La Croix d'ossements Mercy Thompson, Tome 4 : La Croix d'ossements
Patricia Briggs   
Patricia Briggs toujours fidèle à elle même a su nous transporté de nouveau avec le tome 4 de cette superbe saga. J'ai tout simplement adoré, que dire de plus ?? une histoire époustouflante qui nous transporte du début à la fin, et les personnages sont toujours aussi haut en couleur que dans les premiers tomes, finalement une série que l'on ne peu plus arrêter, cette saga nous rend vraiment addict et c'est franchement fabuleux, à la fin de ce tome nous avons le premier chapitre du prochaine tome (le cinquième)qui nous met sur la piste de la prochaine aventure et honnêtement qui n'est pas impatient de replonger de nouveau dans les aventures de Mercy et c'est amis? Quoiqu'il en soit, moi j'attends la suite avec impatience. ;)
Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du sang Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du sang
Patricia Briggs   
Super comme deuxième tome, la suite des aventures de Mercy est vraiment fantastique et les personnages sont tous attachant. J'adore le côté arrogant et provocateur de Mercedes, et j'ai hâte de voir sur quel prétendant celle-ci va jeté sont dévolu. Ce deuxième tome est tout aussi captivant que le premier et le suspens y est du début à la fin, au final cette série est un brai petit bijou je me lance immédiatement au troisième tome pour poursuivre mon aventure.
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
http://gardiennedeslivres.eklablog.com/la-meute-du-phoenix-tome-1-de-suzanne-wright-a100368615

Comment dire ? Je balance entre « j’ai aimé » et « je n’ai pas aimé » (en fait non, il y a plus de "j'ai pas aimé). Au premier coup d’œil, comme souvent, c’est la couverture qui m’a attirée, le résumé me paraissait prometteur même si le scénario n’avait rien d’innovant. Parfois, l’écriture, les personnages permettent de contourner le problème d’une histoire au fil directeur peu captivant, et c’est vrai que Taryn, l’héroïne de ce premier opus est détonante, sa répartie incisive et diabolique m’a fait rire. Le fait que son âme sœur soit décédée lorsqu’il était enfant la rendait un peu plus intéressante. Mais ça s’arrête là pour les points positifs.
Le scénario, pour revenir dessus, n’a rien d’exceptionnel ni de captivant pour moi : nous sommes dans un monde où l’existence des loups-garous est connue de tous. Les humains sont exclus des problèmes internes aux meutes, dont le but essentiel est de protéger leur territoire, en gagner en formant des alliances, protéger la meute. Et c’est à peu près tout. Bon, il faut aussi y ajouter le concept des âmes sœurs, du déjà vu dans les séries du genre, qui avait pourtant de quoi séduire. L’idée étant que chaque loup a une seule et unique âme sœur qui lui est destinée, quelque part. Des âmes sœurs qu’un lien unique relie entre elles. Alors voilà, sans surprises (parce qu’on reste dans de la romance), le but de chaque loup est aussi, de retrouver son âme sœur ! (pas captivant mais bon... avec une bonne histoire de fond ça passe... mais dans ce cas, il y en a pas vraiment).

Et Taryn a perdu Joe, son ami d’enfance qui était son âme sœur, dans un accident de voiture qui a également coûté la vie de sa mère, ce qui l’a anéantie. Une perte qu’elle ressent encore, une détresse qui je trouve, à été très mal exploitée, à l’exception de cette torpeur, cet état second dans lequel se plonge Taryn le jour de l’anniversaire de sa mort. Taryn est aussi une guérisseuse, et elle est latente, ce qui fait qu’elle ne parvient pas à faire sortir sa louve. Elle est aussi une dominante et n’a pas (du tout) la langue dans sa poche. Oui, ça fait beaucoup pour une seule personne.

Le point noir de l’histoire, c’est la surdose de sexe d'une vulgarité dont j'aurais aimé me passer, qui efface totalement l'histoire de fond, certes c'est nécessaire quand on parle d’une série « romance » mais tout de même, étant donné qu’ils se sautent dessus un chapitre sur deux, on pourrait facilement croire que le but premier de l’histoire (vite expédiée au final, cette histoire de fond présentée dans le synopsis) est de nous montrer tout ce que Trey est capable de faire au pieu.

En fait, je pense que c'est vraiment le but de l'histoire, car le reste est très peu expliqué, mal exploité et vite expédié, ce qui fait qu'à part le sexe, on ne retient pas grand chose, ce qui lasse très vite...

Ça ne m’aurait pas dérangée si je n’avais pas eut l’impression très nette de lire soudainement un de ces livres SM forts mal écrits (et pourtant à la mode) : le langage est vulgaire (parler crûment d’accord, mais il y a des limites), et surtout extrêmement (vraiment extrêmement) répétitif. Trey parle beaucoup pendant l’acte, mais toujours pour déblatérer les mêmes choses, il m’a saoulée à vouloir toujours être sûr de sa puissance, de sa domination sur Taryn. Il n’y a pas un chapitre où il ne lui demande pas « A qui est-ce que tu appartiens ? Je veux te l’entendre dire… » Et Taryn, gare à tes fesses si tu ne lui réponds pas (bien que Trey préfère, le terme de « cul ») ou encore "Dis-moi que tu aimes ça... tu aimes quand je te baise ?" (oui, c'est continuellement ça en en ces termes). En gros c’est constamment du : « C’est qui le plus beau ? Le plus fort ? Le plus viril ? La bête de sexe ? C’est moi…Et surtout, je veux te l’entendre dire, et dès que je te le demande si possible. » Si au passage, Taryn pouvait aussi admettre qu’elle « aime se faire baiser » par lui et en même temps accepter tout ce qu’elle lui demande (si possible à quatre pattes) sans protester, car c’est ce que veut (surtout) Trey (et qu’il obtient toujours car il n’hésite pas à asseoir sa domination). Oh, et comment ne pas noter le petit nom que Trey lui donne : "ma petite chienne" (qui aime se faire baiser) (so romantic !). Et au passage on insiste bien sur le fait que lui, ce qui adorerait, c'est la sodomiser... ce qu'elle ne veut pas... mais rassurons-nous, il va finir par l'y obliger (et elle va même être consentante, donc de quoi elle se plaint, je vous le demande ?).
Si c'est ce genre de comportements (et de vocabulaire) que les gens trouvent "romantiques" de nos jours. Alors on a pas la même notion de "romance", et je trouve ça inquiétant, en fait... mais passons...
En bref, je ne suis absolument pas fan de Trey… dommage parce que sa fixette sur le rapport dominant/dominé mise de côté, d’autres aspects du personnage aurait – tout comme pour Taryn – mérités d’être exploités.

Pour être honnête, je pense que j’aurais pleinement apprécié cette histoire, si Trey avait arrêté de parlé. Et qu'il y avait une intrigue de fond suffisamment intéressante pour tenir en haleine.
J’ai un avis très négatif sur cette série, certains personnages m’ont plu mais avec le recul, il y a plus de points négatifs pour moi. Je suis déçue donc… par l’image donnée par le personnage de Trey qui gâche le tout (J'espère que ce n'est pas l'esprit général de la série), alors que j’ai aussi beaucoup ri en compagnie de Taryn et de sa cinglante répartie (ses échanges avec la grand-mère de Trey valent leurs pesant d’or !) même si à la longue, c'est plus que bof (et là encore, très répétitif).

En lisant la Meute du Phoenix, j'avais l'impression que la meute était en fait piégée dans une boucle sans fin : toutes les journées sont les mêmes ! J’ai beaucoup aimé le début, ça partait plutôt bien (en excluant le langage de Trey) mais je me suis vite ennuyée ! J'ai très souvent levé les yeux au ciel et j’ai trouvé ça long. Car au final, il ne se passe RIEN. Il y a des scènes parfaitement inutiles, comme tout le passage (de plusieurs pages) à la fête foraine : quel intérêt ? Ça n'apporte rien à l'histoire ! J'ai fini par sauter des pages en voyant que ça s'éternisait !

Allez, on va dire qu'il y a quelques scènes "choc" (bon, quand je dis choc...) :[spoiler] la voiture de Taryn qui se fait vandaliser, et la mort de son corbeau (là encore, faudrait m'expliquer l'intérêt... au départ on nous dit qu'elle parle plus ou moins aux oiseau - ou en tout cas à celui-là - je me dis que ça peut éventuellement être intéressant - voire mystérieux - mais ce n'est dit qu'une fois... et l'oiseau meurt... mouais...).[/spoiler]

par Alienora