Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lost-library : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis un peu déboussolé à propos de ce deuxième tome. Je l'ai adoré, kiffé, voir même sur-kiffé et c'est aussi pour ça qu'il se trouve dans ma liste de diamant, mais en tournant la dernière page, j'ai un petit goût amer dans la bouche et c'est bien dommage.

Je m'explique : Katerina m'énerve, me tape sur le système nerveux et sincèrement, j'aimerais bien la faire taire une bonne fois pour toute. Indiana à aussi eu ses passages, comme lorsqu'il est un peu trop nais et qu'il dit "ma Katerina". Bon sang, le mec qui ose dire que je lui appartiens, je le bouffe ! Quant à l'intrigue, que dire ? C'est prévisible. Mais alors tout. Je savais ce qui allait se passer et dieu sait que je déteste ça !

Heureusement que la plume de Sophie sauve le tout et que j'aurais, une fois de plus, rigolé -comme une débile- devant certaines répliques/scènes.

J'espère être un peu plus surprise en lisant le troisième tome et qu'Indiana deviendra un peu moins niais et moins romantique. (Car bon, j'ai perdu espoir avec Katerina...)

par Philla
Indiana Teller, Tome 1 : Lune de Printemps Indiana Teller, Tome 1 : Lune de Printemps
Sophie Audouin-Mamikonian   
Comment dire ce que je pense de ce livre ... MAGNIFIQUE !
Il est vraiment vraiment génial ! L'auteure m'avait déjà conquise avec Tara Duncan et c'est la même chose avec Indiana Teller !
Sophie Andouin-Mamikonian aborde d'une façon totalement différente de celle des autres le thème des Loups-Garous, thème qui depuis Twilight est aussi populaire que les Vampires et ça rend l'histoire très originale et en plus de ça, c'est très bien construit ! Puis tout au long de ce 1er tome, on a une conflit qui se forme et dont Indiana est un peu responsable malgré lui ! En parlant d'Indiana, c'est un personnage très complexe mais attachant et qui pour une fois, se trouve être un des personnages les plus faibles (n'étant pas un loup-garou) et nous permet de mieux nous identifier en lui ! Le thème du voyage dans le temps aussi est évoqué (seulement évoqué dans ce premier tome mais je pense que ça va vraiment prendre de l'important aux prochains tomes) et c'est assez rare mais ce n'est pas pour me déplaire !
Bon, je crois que je vais m’arrêter là sinon je pourrais faire des dizaines de pages pour parler de ce livre !
Un conseil : LISEZ - LE !
Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je pense que c'est le meilleur des 3! Au début, Indiana est toujours là: ma pauvre Katerina, elle va mourir, bat-toi etc... C'est un peu énervant mais en même temps on peut le comprendre. En revanche une fois l'action vraiment démarrée, le livre est fascinant! On va de rebondissement en rebondissement, de problème en problème, de nouveau plan en nouveau plan... bref, vous l'aurez compris, il se passe plein de trucs! Avec tout le long le même humour des mythes revisités!

par cams0712
Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver
Sophie Audouin-Mamikonian   
j'ai trouvé ce tome encore mieux que les trois autres, avec des choses auxquelles on ne s'attend vraiment pas, et j'ai adoré savoir l'avenir d'Indiana avec le dernier chapitre :3 On peut avoir un tome 5 !?

par Fauva
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 1 : Graceling La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 1 : Graceling
Kristin Cashore   
Un bon livre de Fantasy à l'univers captivant. L'action est très prenante, et on a plutôt du mal à le lâcher. Je ne lui ai pas trouvé de longueurs.
On entre facilement dans l'intrigue en suivant Katsa. La jeune femme va peu à peu tracer sa route selon ses propres convictions et se détacher de tout ce que lui à enseigner son oncle.



La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge
Kristin Cashore   
Beaucoup moins sympathique que le tome 1: Graceling. L'histoire traine en longueur, et on s'ennuie presque.
Le personnage de Rouge est sympathique mais on a du mal à s'attacher à elle. Je ne vois pas pourquoi l'auteur à placer le personnage de Leck, on ne fait que je le croiser. Peut-être aura-t-on une réponse dans le tome 3 : Bitterblue.
Je n'ai pas non plus apprécier la mort d'Archer.
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 3 : Bitterblue La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 3 : Bitterblue
Kristin Cashore   
Note : Je pense qu'on peut le lire indépendamment des deux autres sans que cela gène, mais il vaut mieux lire la trilogie pour certain détails.

On retrouve Bitterblue huit ans après le tome 1 : Graceling et les aventure de Katsa et Po. Le royaume, totalement pervertie par Leck, semble fou, et Bitterblue a bien du mal à tenir son rôle de reine. Un léger sentiment de malaise nous envahi (un peu comme la lecture de bon Stephen King, il y a quelque chose qui cloche, et on ne peux pas mettre de mot dessus).
C'est alors qu'elle commence des escapades nocturnes qui lui en apprennent long sur la résistance cachée qui se passe au sein de son royaume. La jeune femme découvre un monde qu'elle ne connait pas, et auquel on ne veux point qu'elle ait accès.
L'histoire est bien menée, malgré de petites longueurs. Les codes et des illustrations sont bien pensées.
On veut savoir "ce qui cloche" dans le royaume de Monsea et la lecture devient prenante à la rencontre de Ted et Saf. Malheureusement, il n'y a peu d'action et la suite des événements est un peu lourde et lente.
Conclusion : des hauts et des bas.
Hurog, Tome 1  : Les Chaînes du dragon Hurog, Tome 1 : Les Chaînes du dragon
Patricia Briggs   
Hurog signifie dragon. C'est par ces mots commencent le récit et par ces mêmes mots qu'il se clore. Comme toujours Patricia Briggs sait créer des personnages différents qui savent se démarquer. Et pour la première fois le personnage principal est un homme. Depuis Mercy Thompson, Corbeau, en passant par le cycle de Sianim et ses trois héroïnes, l'auteur nous avait habitué à la gente féminine en tête d'affiche.
On entre rapidement dans l'histoire avec un premier chapitre qui nous présente le héros, sa famille, la situation du Royaume. La suite s'enchaine sans fioriture, même si ça traine un peu moment. J'ai moins aimé/accroché que ses autres livres (Corbeau et Sianim). La quête traine un peu, le voyage est long. Quelques actions redonnent du piment à l'histoire de temps à autre. Cependant on doit attendre le dernier tiers du livre pour avoir un vrai rebondissement qui nous accroche.
La relation Tolsten/ Oreg semble particulière mais s'éclaire au fur et à mesure de la lecture. D'ailleurs ces deux personnages restent assez secrets. Le mystère entoure Oreg, qui est-il réellement ? Quelques surprises nous attendent à la fin... Ciara, la sœur du héro, est touchante. On comprend pourquoi son frère veut la protéger. Et certains qu'on aurait jugé mauvais rentrent dans le rang. La plupart du récit est au point de vue de Stolon, mis à part quelques chapitres où on laisse la parole à ses cousins. Au niveau des personnages, j'ai bien aimé Oreg et Tolsten. Je serais contente de les revoir par la suite.
Les descriptions sont comme dans beaucoup de ces livres assez minimalistes, et laissent vraiment place à l'histoire, au texte. Un peu déçu aussi peut-être de ne pas avoir vu réellement de dragon, et d'attendre l'épilogue pour cela, mais le second tome va surement rattrapé cet oublie "volontaire".
Hurog, Tome 2 : Le sang du dragon Hurog, Tome 2 : Le sang du dragon
Patricia Briggs   
Quatre années sont passé en Terre d'Hurog et nous retrouvons Stolon en reconstruction de son fief. Une fois de plus, la majeure partie du récit est du point de vue de Stolon mais il laisse cette fois-ci la parole à Tisala et non son cousin.
L'histoire est plus prenante dès le départ, et on visite le fameux Asile Royal. Une bonne partie du livre y est consacré, et on suis les supplices de Stolon presque au jour le jour. J'apprécie de plus en plus Tolsten... On le voit plus souvent et il prend une place un peu plus importante que dans le tome précédent.
Oreg est là également, sous ces deux formes. Ce qui nous ravi : on voit enfin un dragon !
Les complots de cour continuent leur route entre Jakoven et Alizton, eux aussi une place plus conséquente. La second partie du lire est un peu plus lente dans l'action et j'ai ralenti mon rythme de lecture.
J'ai préféré ce tome-ci.
La seconde moitié du livre ouvre une nouvelle page. [spoiler]Les liens entre Tisala et Stolon se ressèrent. Dans le tome 1, Briggs nous laissait entrevoir une possible relation, et bien la voilà. Ces deux héros s'assortissent bien, on est satisfait de voir en partie un dénouement heureux.[/spoiler] Malgré tout, je n'arrive pas à m'attacher au personnage de Stolon. Peut-être cela qui m'a aussi freiner dans tome 1.
Havrefer, tome 3 : Le Seigneur des cendres Havrefer, tome 3 : Le Seigneur des cendres
Richard Ford   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/03/havrefer-tome-3-le-seigneur-des-cendres.html
Ce livre porte bien son titre. Et il est vraiment bien à l'image de la guerre dont il parle.
Je n'avais pas du tout imaginé ce genre de final en fait, du coup ça change et c'est un peu rafraichissant sans être pour autant enthousiasmant - même si c'est plus du au ton las qu'on sent sur cette partie la que sur la fin elle même.
Et même si il est surprenant je trouve qu'il colle bien avec la série, finalement à y repenser elle fonctionne plutôt pas mal ce qui est un point positif.

Un autre point positif pour moi c'est que cette fin amène à autre chose, on sent les autres histoires venir, tout n'est pas fini. Ce n'est qu'un nouveau début avec de tout autres enjeux bien sur, mais qui peut donner de belles histoires si un jour l'auteur se sent de les écrire. Et pour autant on n'est pas non plus frustré de ne pas avoir la suite, non, c'est juste une possibilité.

Par contre j'ai été un peu déçu de découvrir (si on veut) les motivations de Amon Tugha. Non pas que ça ne soit pas crédible, pas du tout, mais c'était un peu petit. Enfin petit dans le sens ou il n'y a rien en dessous quoi, juste ses motivations et rien d'autre, rien à découvrir pour nous. Et pourtant j'attendais de savoir, de le comprendre, et du coup c'est un peu retombé à plat. Mais j'aurais du m'y attendre avec cette série, elle ne nous amène pas vraiment la ou on l'attends en général.

Je pense que ce tome est une belle ode à la futilité de la guerre.

En fait ce tome ce résume à ce qu'on attends de lui, c'est à dire à suivre la guerre qui arrive enfin vu des nombreux protagonistes. Les batailles se succèdent, et du coup on voit bien les faiblesses des personnages et ou ça va les mener, tout est accentué dans un moment comme ça. La moindre erreur est fatale. Et la dessus on n'est pas vraiment en reste, l'auteur n'épargne personne !

Du fait du relativement faible nombre de pages sur un livre de fantasy, comparé à la norme, on n'a pas vraiment le temps de souffler. Tout s'enchaine toujours, on saute d'une bataille à une autre, d'un personnage à un autre ...
Et du coup c'est aussi un petit reproche que j'ai à faire, mais c'est personnel. J'ai trouvé que les temps de pause dans le récit étaient trop court. Dans le sens ou malgré leur existence, on n'a pas l'impression que le récit change de rythme du début à la fin, il y a toujours une action en cours à tout moment.
Et ça c'est un point que j'ai remarqué, c'est qu'en général je préfère les livres qui ont un rythme croissant tout au long, parce que si c'est effréné sur une longue période, au bout d'un moment je m'essouffle et je commence à me détacher de l'action.

Et c'est un peu ce qui c'est passé, sans que ça soit un gros point noir mais je me suis sentie un peu moins imprégnée dans l'histoire ici que dans les précédents. Après c'est peut être aussi à cause de l'ambiance morose de ce tome.
On commence le tome en sachant que Havrefer n'a que peu de chance de gagner ce siège et la guerre, du coup on est plongé dans une atmosphère de fin du monde presque, ou fin d'un monde, d'un pays, d'un temps. C'est assez particulier et ce n'est pas du tout joyeux.
Limite on imagine un gout de cendre pendant la lecture.

Bref, je ne reviendrais pas longuement sur les personnages. Ceux qui ont lu la série les connaissent et ils sont fidèles a eux même tout en évoluant, rien à redire la dessus, c'est toujours le point fort de la série. Même si bien sur ils n'évoluent pas forcement dans le bon sens. Ils se trompent, prennent de mauvaises décisions, des fois des bonnes aussi, des fois ils n'ont pas le choix.
Tout repose la dessus, et plus que la vrai guerre elle même, c'est toujours le focus central du livre.
J'ai néanmoins quelques regrets quand aux passages de certains personnages comme ceux sur Janessa qui tombe plutôt totalement à plat et qui m'a déçu en tant que personnage, et ceux de Loque que j'ai trouvé trop facile dans l'ensemble.

Au final une lecture assez pesante du fait de l'ambiance de fin d'un monde sur ce tome. Je l'ai bien aimé mais j'avoue que je ne sais pas trop quoi penser vraiment au final. En tant que lecture c'était très sympa, je ne regrette pas du tout d'avoir lu cette histoire !

16/20

par lianne80