Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lost-library : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Faucon éternel Le Faucon éternel
David Gemmell   
Pour le dernier livre de Gemmell (pas écrit, mais édité dans la langue de Molière donc), je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. On savait qu'il formait un diptyque avec Reine de Batailles, mais pas plus.

Eh bien on est comme d'habitude pas déçu. Des personnages forts, des petites histoires qui font que la principale recèle de moments clés. Des petits passages émouvants, ou héroïques, etc. Bref, la sauce prend et on a au final un bon Gemmell. Surement pas l'un des meilleurs, mais de très bonne qualité.

J'ai aussi remarqué deux trois phrases / passages dans le livre qui m'ont fait sourire. Parlant des différentes dimensions et univers parallèles que l'auteur affectionne depuis longtemps, on retrouve les hommes-bêtes, d'abord vu dans les Waylander. Le livre fait aussi référence à un pays nommé Ventria et même aux Sipstrassi. Même si cela n'apporte rien au récit global, ces petits clins d’œil font plaisir.

Alors en attendant que les éditions Bragelonne éditent le premier roman de la veuve du maître, faites vous plaisir avec celui-là!!
Reine des Batailles Reine des Batailles
David Gemmell   
Un bon Gemmell!

Bien que ne faisant pas partie de Drenaï ou autre cycle déjà paru, il garde tous les ingrédients qui font de Gemmell un auteur si puissant dans son écriture.

Un (en l’occurrence une) héros charismatique, mais surtout entouré d'une pléthore d'amis qui donnent au récit un tonus fabuleux.

L'histoire en elle-même n'est pas très originale. Je dirai même qu'elle ressemble trop au "Fantôme du Roi". C'est à dire un mélange d'aventures et de combats partagés entre le monde réel (le plus gros de l'histoire) et un petit bout de récit dans un autre monde. Rigoureusement identique dans les deux récits.

Donc un livre bon, qui se laisse lire rapidement, mais qui n'a pas la stature de Troie ou Légende.

Néanmoins, l'auteur a changé quelques aspects de ses thèmes de prédilections pour une fois. Et c'est cela le point fort du récit. Déjà, le héros est une femme, chose inédite chez Gemmell qui a toujours raconté des histoires d'hommes bien virils. Ensuite, les combats qu'on trouve dans cet ouvrage sont rapides, oubliez les combats incessants de Druss. Et finalement, les protagonistes sont "presque" tous d'âge moyen. Ce qui change énormément, Gemmell aimant bien mettre en avant des héros vieux, oubliés et perclus d'arthrite.

Donc un récit plus qu'honorable, original pour les fans de l'auteur, même si l'histoire ne transcende pas le monde de l'heroic fantasy.

Je recommande, encore plus qu'il ne reste plus beaucoup de livre de l'auteur non édité, il serait dommage de s'en priver!

:)
Le Protocole de la crème anglaise, Tome 1 : Prudence Le Protocole de la crème anglaise, Tome 1 : Prudence
Gail Carriger   
C'était mon tout premier livre de cette auteur, que je découvre donc.
J'ai été assez déroutée par cette lecture je dois le dire. A tel point que j'ai failli le laisser de côté au bout d'une quarantaine de pages.
Bon au final j'ai bien fait de m'accrocher, puisque le voyage s'est révélé au final bien plus intéressant que le début.
N'empêche que je ne sais toujours pas dans quelle case ranger ce bouquin, et que ça me perturbe beaucoup. J'ai du mal à déterminer si les personnages et les rebondissements rocambolesques de cette histoire sont à prendre au second degré ou pas... Si oui, ce bouquin est génial ; si non, ce livre est juste sans intérêt.
Le côté fantastique est presque surclassé par les descriptions détaillées (et ennuyeuses au possible) des différentes tenues vestimentaires des protagonistes, mais finalement l'un comme l'autre sont sans grand intérêt. Le côté vampires-loup-garou est presque naïf tant il reste simple, et on ne peut pas dire qu'il apporte grand-chose à l'histoire. J'ai au final bien plus apprécié l'ambiance de ce monde irréel que les personnages et leurs aventures.
Ce n'est pas un mauvais livre, mais je crois bien que je vais passer mon tour pour la suite.

par Coriolis
Le Protocole de la crème anglaise, Tome 2 : Imprudence Le Protocole de la crème anglaise, Tome 2 : Imprudence
Gail Carriger   
https://serialbookineuse.wordpress.com/2017/09/02/le-protocole-de-la-creme-anglaise-tome-2-imprudence-gail-carriger/


Avant toute chose, je remercie les éditions Le livre de poche pour l’envoi de ce roman. Aussi, je vous rappelle encore une fois qu’il est préférable de lire la saga Le protectorat de l’ombrelle avant de vous lancer dans Le protocole de la crème anglaise au risque d’être quelque peu perdus dans les références et de vous spoiler toute l’intrigue de la série principale. Personnellement, j’ai préféré ce tome au précédent que je trouvais plus lent !

Nous revoilà en compagnie de Rue dont les agissements en Inde ont eu des conséquences plutôt fâcheuses pour l’empire britannique, ce qui n’a pas enchanté la reine Victoria. Privée de la protection octroyée aux créatures surnaturelles et sans plus aucune tutelle du fait de sa majorité nouvellement acquise, Rue ne devra plus compter que sur elle-même. Pour ne rien arranger, il se passe des choses étranges avec la meute de son Papatte qui ne semble plus être dans son état normal. Ainsi et afin de sauver sa famille, Rue va être embarquée dans une nouvelle aventure à bord de sa Coccinelle à la crème, direction l’Égypte !

Comparativement au premier tome où j’avais noté quelques longueurs, l’intrigue de ce second opus se révèle beaucoup plus rythmée et prenante. En effet, les événements s’enchaînent sans trop de temps mort et l’action est au rendez-vous. Entre rebondissements, batailles de haut vol et autres interactions mettant en scène Rue et son équipage, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Certes, certains éléments du scénario semblent répétitifs, mais une fois qu’on est pris dans les engrenages du récit, il est difficile de lâcher ce roman avant la dernière page. Gail Carriger nous offre par ailleurs un univers riche mêlant à la fois surnaturel et steampunk avec ses dirigeables et autres inventions loufoques. La plume de l’auteur est encore une fois agréable et son style aussi frais que décalé apporte tout son charme et son originalité au récit. Mention spéciale pour son humour so british qu’il faudra bien évidemment prendre au second degré pour en apprécier toute la subtilité.

Pour ce qui est des personnages, j’ai pris plaisir à retrouver aussi bien l’équipage de la Coccinelle à la crème que l’entourage familial de Rue, mais aussi agréablement surprise de revoir certains personnages du Protectorat de l’ombrelle auxquels je ne m’attendais pas. Malheureusement, j’ai été assez déçue par le comportement de Rue, qui pouvait se montrer exaspérante par sa naïveté et son manque de discernement. Primrose n’emmène pas large non plus avec son air frivole et sa philosophie selon laquelle le mariage est la finalité de toute jeune fille respectable. Quesnell et Percy sont les deux personnages dont j’ai le plus apprécié l’évolution. Ainsi, si l’un d’eux apprend davantage à se sociabiliser, le second dévoile une facette plus sérieuse et mature de sa personnalité. On en apprendra également davantage sur les origines de Mlle Sekhmet, qui fait partie des personnages qui m’ont le plus fasciné parmi les nouvelles têtes de la saga. Petit bémol par contre concernant la romance qui prenait trop de place à mon gout et était frustrante au possible !

En bref, cette suite se révèle plus accrocheuse que le tome précédant. Gail Carriger nous plonge une nouvelle fois dans un récit exotique rythmé par des voyages en dirigeable et des personnages hauts en couleurs. Il me tarde en tout cas de lire le prochain tome qui promet d’être fort intéressant !
Le Protocole de la Crème Anglaise, Tome 3 : Competence Le Protocole de la Crème Anglaise, Tome 3 : Competence
Gail Carriger   
Accidentally abandoned!

All alone in Singapore, proper Miss Primrose Tunstell must steal helium to save her airship, the Spotted Custard, in a scheme involving a lovesick werecat and a fake fish tail.

When she uncovers rumors of a new kind of vampire, Prim and the Custard crew embark on a mission to Peru. There, they encounter airship pirates and strange atmospheric phenomena, and are mistaken for representatives of the Spanish Inquisition. Forced into extreme subterfuge (and some rather ridiculous outfits) Prim must also answer three of life’s most challenging questions:

Can the perfect book club give a man back his soul?
Will her brother ever stop wearing his idiotic velvet fez?
And can the amount of lard in Christmas pudding save an entire species?

Due out Summer 2018…

par Elo971
Les Manteaux de Gloire, Tome 1 Les Manteaux de Gloire, Tome 1
Sebastien De Castell   
Un roman vraiment interessant.

En effet, on a droit à un départ In medias res. Du coup en entre dans l'histoire d'un coup sans rien savoir savoir du monde dans lequel on tombe. On est dans le flou totale mais nos personnages sont là et se battent déjà, du coup, on s'accroche car la curiosité nous emporte.

L'auteur choisis une ecriture à la première personne et choisis de raconter l'histoire ce pays par l'intermédiaire de son personnage principal Falcio Val Mond. Et ma fois, c'est une reussite.
On a l'histoire et l'intrigue d'un coté, et de l'autre, on a ce qu'il s'es passé avant.
Du coup, on avance doucement mais surement dans ce nouveaux monde jusqu'a ce qu'on ne lache plus le livre, tellement l'action et le suspens sont à leur comble ! Ca va tres vite à partir de la moitié du livre mais tout est tres bien expliqué ce qui rends l'histoire bien crédible à nos yeux, enfin, dans un certain sens.

Les personnages sont géniaux et attachants, on en découvre d'autre, les méchants, les autres etc ... mais on reste tout de même centré sur ce personnage assez atypique qu'est Falcio.
Les Combats, duels, sont magnifiquement bien décrit, et cela, c'est un tres gros + pour le livre ! On a vraiment l'impression d'y etre !
Ce qui dommage, c'est que ce n'est pas poussé sur les descriptions du coup, on a un pays, mais on ne sait rien de lui jusqu'a une vingtaine d'année en arrière ...
Dommage, cela aurait rendu l'histoire encore plus attachante si on avait pus se faire une idée générale du pays. Mais non, juste une carte assez petite je dois dire qui ne nous apprends pas grand chose tout compte fait. Sinon, la finn me semble ... un peu trop surréaliste ^^
[spoiler]J'aurai tellement voulu voir les anciens manteaux de gloire mais non, rien que des nouveaux dont on ne sait rien, ils sortent comme ca et puis c'est fini ! decevant sur le coup. j'espere que par la suite on les verra car apres tout, ce sont eux qui nous interesse vraiment !
[/spoiler]

Donc une intrigue agréable, des personnages attachants, mais je pense qu'il manque la description dans ce livre et ce serait parfait. J'espere que la suite m'etonnera encore plus que ce tome !

Bonne Lecture

par Steph87
Le chat : Légendes, mythes & pouvoirs magiques Le chat : Légendes, mythes & pouvoirs magiques
Christian Doumergue   
Le côté obscur du CHAT !
Prémonition, capacités surnaturelles, on prête souvent d'étranges pouvoirs aux chats, dont la croyance populaire dit qu'ils seraient dotés de sept vies. Certains, comme les chats noirs, font l'objet de superstitions particulières. Leur sont attribués de puissants pouvoirs, tantôt maléfiques, tantôt bénéfiques.

Au fil des siècles, manuscrits et livres ont gardé bien des souvenirs de ces liens privilégiés entre les chats et le surnaturel. Messagers des dieux dans l'Égypte antique, auteurs de présages au moyen-âge, les chats se retrouvent même mentionnés dans de nombreux procès en sorcellerie !

Christian Doumergue vous propose des histoires de chats magiques, extraordinaires et diaboliques qui ne pourront vous laisser indifférents... Vous allez decouvrir un autre visage du chat !

par lehane
Faërie Faërie
Raymond E. Feist   
Pour faire cour magnifique...
Se livre est une perle...
Je manque des superlatifs pour décrire le plaisir que m'a procuré ce roman.
Je le recommande vivement...
La Guerre du Lotus, Tome 3 : Endsinger La Guerre du Lotus, Tome 3 : Endsinger
Jay Kristoff   
Et voilà terminé, encore une page qui se tourne. Une saga qui nous aura tenus en haleine du début à la fin. C'est déjà fini et j'en suis bien triste.
Jay Kristoff reste pour moi la découverte du moment. J’ai vraiment hâte de lire ses prochains livres.
[spoiler]Dans ce tome, la guerre éclate et nous sommes aux premières loges pour assister à tous ces affrontements. Nous naviguons entre plusieurs points de vue, ce qui permet de rendre le livre plus haletant et palpitant. J'ai été émue par la plume de Mr Kristoff et surtout par la perte des nombreux personnages. Bien que je me doutais de la tournure des événements, ce ne fut pas plus facile pour autant et j'ai versé ma petite larme plus d'une fois.
La saga se termine sur une note d'espoir que j'aime beaucoup. Même aux moments les plus difficiles, rien n'est jamais perdu, il ne faut pas baisser les bras et continuer à se battre pour ce que l'on croit juste. Le discours de Yukiko à la fin m'a beaucoup émue. Il résume bien la saga dans sa globalité et reprend bien les valeurs défendues tout du long. [/spoiler]

par dedei77
La Guerre du Lotus, Tome 2 : Kinslayer La Guerre du Lotus, Tome 2 : Kinslayer
Jay Kristoff   
J'ai été ravie de retrouver l'univers de Jay Kristoff. Le ciel rouge de Shima, les masques respiratoires, les guildiens, les griffons...

Je n'ai pas dévoré ce livre, je l'ai lu plutôt lentement, en réalité. Mais j'ai savouré l'écriture de Jay Kristoff. Elle est fluide, par moment vraiment sublime, et les pages glissent sas problèmes entre les doigts.

L'histoire en elle-même est pleine de retournements, rien ne se passe comme on en a envie ou comme on l'imagine. J'ai été vraiment énervée ou attristée par plusieurs événements, mais ça fait du bien de se laisser surprendre comme ça.

A propos des personnages, je suis toujours aussi fan de la relation entre Buruu et Yukiko. J'aime toujours Kin [spoiler]même après cette fin horriblement horrible.[/spoiler]
J'ai adoré Yoshi, Hana et Jurou, trois nouveaux personnages qui, j'espère, prendront de l'ampleur dans le prochain tome.

J'ai vraiment hâte d'avoir la conclusion de la trilogie entre les mains. Je veux savoir ce qui va arriver à Yukiko, je veux connaître le passé de Buruu, savoir quelles décisions prendra Kin. Vivement Endsinger!

par Rid-kaat