Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lostmind : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La vallée du lotus rose La vallée du lotus rose
Kate McAlistair   
Ayant déjà lu une saga se passant en Inde, c'était un bonheur pour moi de retrouver cette ambiance, ses mythes et ses paysages.
A la sortie de la première guerre mondiale, on suit la jeune anglaise Jezebel qui se rend en Inde pour être mariée à un homme plus âgé qu'elle ne connaît pas.
J'ai ris, aimé, pleuré, été humiliée, apeurée et tellement d'autres émotions, aux côtés de Jezebel. J'ai été complètement happée dans son histoire au point d'en pleurer et de me sentir complètement désemparée pour elle. Et en même temps j'ai voulu me battre avec elle pour "qu'on" s'en sorte!
Un roman qui touche à des problèmatiques importantes telles que la violence faite aux femmes, leurs éducations et le pouvoir de celles-ci.
Je pense qu'il faut avoir une certaine maturité pour apprécier ce roman qui peut sembler dur mais qui est tellement poignant!
Je vais attendre la suite de ce premier tome avec énormément d'impatience ?!
Si seulement... Si seulement...
Magali Inguimbert   
Je ne comprends pas du tout l'engouement qui transparaît dans les commentaires. Je suis de manière générale plutôt d'accord avec les critiques, mais là je n'ai pas du tout retrouvé ce qui était "promis" : le style d'écriture n'est franchement pas terrible, et les personnages m'ont vraiment agacée. Je ne suis pas prude, mais là honnêtement : aucun sens moral chez les personnages principaux ! Les comportements de Alyssa/Yale et de Luke sont incohérents, même une fois que l'auteur donne "l'explication".
Du coup, je n'ai pas réussi à m'attacher à ces héros. ça + l'écriture : livre bof.
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
Trylle - L'Intégrale Trylle - L'Intégrale
Amanda Hocking   
ATTENTION ÉVÈNEMENT !
Découvrez les Intégrales Bragelonne !

Cette édition exclusive numérique contient les ouvrages suivants :
Échangée (2014)
Indécise (2014)
Royale (2015)

Le jour de ses six ans, Wendy Everly échappe à une tentative de meurtre. La coupable ? Sa propre mère, persuadée que son enfant est un monstre.
Onze ans plus tard, la jeune fille découvre que sa mère avait peut-être raison... Son chemin croise celui du mystérieux Finn Holmes et sa vie bascule de nouveau : il lui révèle la vérité sur ses origines et ramène Wendy chez elle, dans un monde magique à la fois magnifique et effrayant. La voici face à un choix terrible : tirer un trait sur son passé et accepter le rôle qui l’attend dans son nouveau royaume ou rester auprès de ceux qu’elle a toujours connus ?

« Entre Le Journal d’une princesse et Twilight ! » - The New York Times Book Review
« Un scénario génial pour une série qui démarre sur les chapeaux de roue ! » - MTV.com


par Gkone
Une flamme dans la nuit Une flamme dans la nuit
Sabaa Tahir   
5/5

(spoilers tome précédent)

“So long as you fight the darkness, you stand in the light.”

J'avais adoré Une Braise sous la Cendre mais il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit un vrai coup de cœur. Une Flamme dans la Nuit a su répondre à toutes mes attentes.

Le livre reprend exactement à l'endroit où l'on s'était arrêté dans le tome précédent. Je vous refais rapidement un petit résumé des derniers événements :
Suite aux épreuves, Marcus est devenu l'Empereur et Helene, sa Pie de Sang. Quant à Laia et Elias, ils sont parvenus à s'échapper de Blackcliff et se retrouvent dans les catacombes sous la ville de Serra. Ils vont se diriger vers la prison de Kauf, où se trouve Darin, le frère de Laia, et vont tenter de le délivrer.

Encore une fois, l'auteure parvient à capter notre attention dès les premiers chapitres. Pas le temps de s'ennuyer, on se replonge dans l'histoire très facilement car il y a déjà de nombreux obstacles qui se dressent sur le chemins de nos héros.

Cette fois-ci, les chapitres sont alternés entre trois points de vue différents : celui de Laia, de Elias ET DE HELENE.


“But you, Helene Aquilla, are no swift-burning spark. You are a torch against the night - if you dare to let yourself burn.”

J'adore le personnage de Helene et j'ai trouvé ça super intéressant de voir un peu comment ça se passe dans sa tête car dans le premier tome, on ne la connaissait que par l'intermédiaire des pensées d'Elias. On ne la voyait que comme étant la fille parfaite et aveuglée par sa loyauté envers l'Empire. Dans ce livre, elle doute, elle fait des erreurs et on la voit clairement évoluer et s'adapter à son nouveau rôle. La Pie de Sang. Helene en a tellement bavé dans ce tome qu'il était impossible de ne pas s'attacher à elle. Elle a été confronté à des choix impossibles et cruels tout au long de l'histoire. ARG. Ma pauvre Helene.

Eliaaaaas. OHMY. C'était mon personnage préféré de TOUT le livre. Je me languissais de ses chapitres ! C'était les passages les plus captivants et les plus imprévisibles. Tout ce qu'il lui arrive dans ce tome. TRUC DE FOU. La tournure des événements m'a complètement échappée. Taahir n'épargne PERSONNE. Et surtout pas Elias…

Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à vraiment apprécier Laia. Je ne dis pas qu'elle m'insupporte ou qu'elle me fait lever les yeux au ciel à chacun de ses chapitres. MAIS. C'est vrai que je les ai trouvé, en général, moins palpitants que les autres. Il y a quelques mystères qui tournent autour d'elle concernant sa famille, ses capacités, etc. et ça m'a permis de ne pas trop décrocher de son point de vue, mais sinon, pas grand chose d'autre à retenir sur elle !

Je n'arrive pas à me faire à l'idée du couple Laia x Elias. JE VEUX HELENE. ET. ELIAS. PLEASE.

Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre, ce sont les révélations et toujours cette brutalité que l'on retrouve avec plaisir dans ce livre. Comme je le disais, on ne s'ennuie jamais !

“Because sane plans never work, girl”, she says. 'Only the mad ones do.' ”

Concernant une des révélations, je suis particulièrement fière de moi-même PARCE QUE JE M'EN DOUTAIS. Or, je suis très nulle pour essayer de découvrir les secrets des personnages ou les prochains coups de théâtre. Mais là, je me doutais de quelque chose. Vaguement. MAIS Ç'A ÉTÉ CONFIRMÉ MWUAHAHA. En plus, je me disais que ce serait trop bien que ce soit le cas donc je suis HYPER contente de la tournure des événements. Aaah, j'adore. J'adore ce plot twist cruel mais tellement bien introduit.

[spoiler]Keenan le traître. YASSS.[/spoiler]

En résumé, un second tome à couper le souffle. Des mystères, de l'action, de la magie, des surprises qui vous font l'effet d'un poignard dans le cœur et qui vous retournent le cerveau. Des personnages badass et INTELLIGENTS. Vous avez aimé Une Braise sous la Cendre ? Vous exploserez de bonheur en lisant Une Flamme dans la Nuit. PARCE. QUE. CE LIVRE. EST. GÉNIALISSIME.

http://www.milkywaygraph.fr/article/books/156/chronique-une-braise-sous-la-cendre-tome-2-une-flamme-dans-la-nuit-de-sabaa-tahir

par wilkymay
La Fille au sac de plumes La Fille au sac de plumes
Michèle Beck   
http://www.lmedml.fr/2019/10/19/la-fille-au-sac-de-plumes-michele-beck/

UN ROMAN TOUCHANT AVEC UN BEAU DÉNOUEMENT !
Ayant adoré [Full Contact] de Michèle Beck, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman feel good qui s’avère très différent de la précédente romance de l’autrice. Ici, à travers un road trip rédempteur, nous découvrons une histoire dramatique qui m’a énormément touchée.

Michèle Beck nous offre une tranche de vie sans artifice, j’ai particulièrement aimé le côté sauvage de cette histoire, entre passé et présent, l’autrice nous emmène sur les traces du passé de Vic, notre héroïne. Cette jeune femme qui a besoin de trouver un sens à sa vie depuis la perte de son frère et de sa famille. Vic aura le courage d’aller au bout des choses pour trouver le bonheur au bout du chemin.

— Est-ce qu’on peut l’être, vraiment heureux ?

— À vous de me le dire.

DES PERSONNAGES ATTACHANTS.
Comment être insensible à ce que nos personnages vont vivre ? Comment ne pas s’investir totalement émotionnellement à travers un voyage initiatique qui va conduire notre héroïne sur les traces de son passé. Les souvenirs affluent pour plonger Vic dans une quête qu’elle seule peut mener. Direction Saint-Jean-De-Luz, là où Vic et son frère ont passé leur meilleur été étant jeunes.

Vic est une jeune femme sur le fil du rasoir. Elle a perdu son équilibre en perdant son frère, sa meilleure amie et ses deux nièces. Vic tombe dans les excès, elle se détruit à petit feu… Une décision prise sur un coup de tête va donner un sens à son existence. Et qui sait, la rédemption sera peut-être la grande récompense de ce voyage !

Je me suis énormément attachée aux personnages de cette histoire. Vic est le noyau central, mais on apprend à connaître son défunt frère, on vibre à leur côté. On découvre des héros très humains et aimants.

J’ai adoré les personnages que Vic croise durant son périple. Prendre la décision de tout quitter pour faire ce road trip à pied et avec très peu de moyen, fut un véritable soulagement pour Vic.

UNE INTRIGUE INTENSE ÉMOTIONNELLEMENT.
Les émotions sont au rendez-vous. Vives, intenses et dévastatrices. Les larmes coulent, le cœur saigne et pourtant on continue, on accompagne Vic dans son pèlerinage, à la recherche d’un apaisement, d’un renouveau.

Le scénario est bien équilibré, j’ai aimé les passages au passé qui nous dévoilent une histoire de jeunesse, la liberté, les premiers émois et les rêves plein la tête. Et puis il y a le présent. Dur et implacable mais jamais dénué d’espoir.

Malgré un format assez court, j’ai trouvé l’histoire très complète. La fin est peut-être un peu abrupte, mais après réflexion c’est aussi ce qui a un impact important sur le lecteur. J’ai été surprise par le final, j’ai trouvé que Michèle Beck a su déjoué les schémas trop classiques, elle s’est affranchi des clichés que l’on retrouve dans ce genre d’histoire.

« À la fin, c’est toujours l’amour qui gagne. »

EN BREF :
[La fille au sac de plumes] est un roman très touchant. Un road trip rédempteur et plein d’espoir qui conduira notre héroïne sur les chemins de son passé. Michèle Beck a mis l’accent sur l’émotion, elle signe-là un roman plein de pudeur et de sensibilité et cela a totalement fonctionné avec moi. Une histoire sans prétention qui cache un petit joyau qui plaira aux lecteurs.
Prince captif, Intégrale Prince captif, Intégrale
C. S. Pacat   
Je viens de finir les trois tomes, et comme l'ont dit certains commentaires, je n'ai qu'une envie c'est de relire la série. C'est clairement une histoire que je relirai plusieurs fois dans ma vie ! Dans ce livre, il est impossible de savoir qui est méchant et qui est gentil, les personnages sont très manipulateurs, calculateurs, ce qui procure de gros retournements de situation et de belles surprises ! L'histoire est bien écrite et racontée, les personnages ont beaucoup de profondeurs, l'univers est fantastique et le scénario est captivant. J'ai été transporté dans l'histoire du début à la fin et c'est vraiment très dur de s'en détacher. C'est des personnages qui resteront gravés en moi et une histoire qui ne me quittera pas.

par Sokingu
Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite !
Juliette Bonte   
C'est le titre qui m'a attirée en premier lieu : il m'a fait rire et donné envie de découvrir le résumé. Ce dernier nous amène sur une histoire assez courante du gars et de la fille qui ne peuvent pas se supporter et qui, au fil des pages, vont finir par se rapprocher, s'apprécier et s'aimer. C'est classique, mais ça fonctionne toujours.
Et en effet, pour fonctionner, ça fonctionne ! Je dois dire que la première moitié du roman est savoureuse ! Les vacheries s'enchaînent, les piques aussi, bref, on ne peut que saluer l'inventivité de Charlie et Blade pour se pourrir mutuellement la vie, mais aussi la patience de leurs amis, pris entre deux feux et qui observent tout ça avec stoïcisme. La Laponie, pays de Noël par excellence, offre aussi un cadre original à cette bataille rangée, tout comme l'utilisation des réseaux sociaux apporte la touche de modernité dans laquelle un lectorat connecté se reconnaîtra.
Peu à peu, bien sûr, nous apprenons à connaître ces six amis tous un peu cabossés qui ont su former une nouvelle famille. Ils s'aiment, se disputent, se protègent, bref, ça vit, ça rit, ça crie et on se surprend à avoir envie de rejoindre le groupe, et pas seulement pour les balades en traîneaux !
Charlie est une jeune femme à fleur de peau, secrète, qui cache les blessures de son enfance et son manque de confiance derrière une attitude rentre-dedans. Blade fait ressortir sa fragilité et elle lui en veut. Blade traîne aussi quelques casseroles. J'ai apprécié cependant que l'auteur ne tombe pas dans le piège du passé hyper glauque : certes, que ce soit pour Blade ou Charlie, leur jeunesse n'a pas été rose, mais ce n'est pas non plus un cauchemar.
Le style est agréable et fluide, ponctué de dialogues savoureux. Les chapitres sont tantôt du point de vue de Charlie, tantôt du point de vue de Blade, même si ceux concernant Charlie sont un peu plus nombreux.
En résumé, j'ai passé un bon moment en compagnie de ces six-là et j'ai aimé la façon dont évolue la relation entre Blade et Charlie, vers une tendresse non dénuée de romantisme... et de malice ! C'était le premier livre de Juliette Bonte que je lisais, et je pense que ce ne sera pas le dernier.

Je remercie NetGalley France et les éditions Harlequin/Collection &H pour ce service presse.
Ma Pire Ennemie Ma Pire Ennemie
Tara Jones   
Et si la vérité était pire que le mensonge ?
Que feriez-vous si vous étiez la fille d'une tueuse en série ?

Joanna a toujours su que sa mère n'était pas comme les autres. Pas aussi affectueuse ni attentive à son enfant mais quand elle apprend que c'est une criminelle, sa vie s'effondre. Littéralement.

Elle vit maintenant avec ce lourd poids et réorganise son existence. Cela commence par changer de métier : difficile de continuer à enseigner quand on porte le nom d'une meurtrière...
Joanna devient alors serveuse et dissimule sa réelle identité. Quand elle rencontre son nouveau patron, Scott, les débuts sont un peu difficiles : cet homme froid semble enfermé dans son chagrin depuis la mort de sa mère.

Mais très vite, Joanna se plaît à rêver à une nouvelle existence que partagerait Scott.
A-t-elle enfin trouvé le chemin vers le bonheur, loin des crimes de sa mère, sa pire ennemie ?
Elle n'est peut-être pas au bout de ses peines et sa route sera plus tortueuse qu'elle ne le pensait...
More Than, Tome 1 : More Than This More Than, Tome 1 : More Than This
Jay McLean   
Le résumé m'a attirée mais le contenu n'est vraiment pas à la hauteur pour moi. J'ai arrêté ma lecture à 40% avec un sentiment que tout était "trop" : trop rapide, trop cliché, trop niais... Et donc au bout d'un moment : trop c'est trop!
  • aller en page :
  • 1
  • 2