Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lou-30 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
J'étais là J'étais là
Gayle Forman   
Livre lu en anglais six mois avant sa sortie en France, et pourtant, il m'a laissé une trace dans mon cœur pour un bon moment. Absolument addictif, on comprend la détresse et la tristesse de Cody face à la mort de sa meilleure amie (qui ne le serait pas ?). Bref un roman bouleversant qui fait réfléchir sur la vie

par emmabr16
Promise, Tome 1 : Promise Promise, Tome 1 : Promise
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
The Maddox Brothers, tome 1: Beautiful Oblivion The Maddox Brothers, tome 1: Beautiful Oblivion
Jamie McGuire   
Pour répondre aux messages un peu plus bas, oui c'est la «suite» de Beautiful Disaster, sur le point de vu de Cami. C'est son histoire d'amour avec Trenton, le frère aîné de Travis. Par contre, l'histoire se déroule en parallèle, au même moment que Beautiful Disaster.
J'ai trouvé l'histoire un peu moins rebondissante que celle de Beautiful Disaster, en sens que Trenton est plus réfléchi et moins explosif et possessif que Travis. Néanmoins, j'ai adoré l'histoire. Trenton a toujours été amoureux de Cami, et Cami a fuit les Maddox toute sa vie. Sauf que lorsqu'un Maddox est amoureux...
Et puis il y a le mystérieux TJ, petit copain longue-distance de Cami...
Bref, des personnages croustillants, un histoire pleine de rebondissement. J'ai adoré :)
Miso soup Miso soup
Ryû Murakami   
Murakami est un auteur doué et dérangeant à la fois.. on ne peut s'empêcher de continuer à lire, malgré des scènes d'une violence et perversion inouïes.. un auteur que je recommande vivement!
Je t'ai rêvé Je t'ai rêvé
Francesca Zappia   
Je viens de finir ce livre et wow...Je ne m'en remet pas, il est sublime !
Ce livre est un véritable coup de coeur pour moi, je n'arrive pas à décrire tout ce que j'ai ressentis durant cette lecture. Je suis passée du rire, à l'inquiétude, à la peine, la tristesse, au bonheur, aux larmes. Et c'était tout simplement magnifique.
J'ai dévoré ce livre en deux jours et je suis tombée amoureuse des personnages (enfin surtout de Miles). Ils sont tous très attachants et la relation entre Miles et Alex est une des plus belles histoires d'amour que j'ai lue.
C'est vrai que je m'attendais plus à un livre uniquement sur la schizophrénie d'Alex mais non finalement il décris plus la relation d'Alex et Miles, c'est avant tout une romance, et j'ai adoré.
J'ai eu beaucoup de peine pour ce que vivais Alex des fois, j'ai même versé quelques larmes.
A force de douter de ce que Alex voyait réellement ou pas, je me suis mise à douter moi même de ma propre vie ( j'étais littéralement dans le personnage d'Alex à fond ). Je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer à plusieurs moments, que ce soit d'émotions ou de tristesse. Le personnage de Miles est réellement génial ! Je l'ai adoré, et j'ai adoré son caractère de garçon très intelligent qui fait peur aux autres avec un caractère mystérieux et bizarre mais qui est tout de même sensible.
[spoiler]Et la révélation sur la petite Charlie, je m'y attendais car à part Alex personne de la mentionnait. [/spoiler]
Mais ce livre est magnifique au possible, il est sublime, renversant et c'est pour moi une révélation.
Ce livre est un véritable coup de cœur, je suis encore renversée de cette lecture merveilleuse.
Nightshade, Tome 1 : Lune de Sang Nightshade, Tome 1 : Lune de Sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Heartless, Tome 1 : Mercy Heartless, Tome 1 : Mercy
Ker Dukey   
Je vous préviens tout de suite, il s'agit là d'une chronique à chaud parce que je viens de terminer le livre... J'ai choisi ce livre parce qu'après With You, j'avais envie de tenter une nouvelle dark romance, plus sombre, et plus en rapport même avec la psychologie des personnages ! Alors quand j'ai lu le résumé, ça m'a paru être ce que je recherchais, et la couverture que je trouve magnifique avec ses tons bleus a fini par me persuader !

J'ai été lancée dès les premières pages grâce aux prologues, à tel point que j'ai lu les 150 premières pages d'une traite ! J'ai adoré entrer dans la psychologie des personnages, de comprendre petit à petit Blake, Ryan et Melody. J'ai un véritable coup de cœur pour Mélody et Blake, (et le fait qu'il s'appelle en réalité Damian comme annoncé dans les premières pages y est aussi pour quelque chose haha.) Et je pense que j'ai encore plus adoré les pages qui ont suivi, et ce jusqu'à la fin qui m'a tenue en haleine et m'a donné envie de dévorer le livre jusqu'au dernier mot tellement le suspens est de mise !

Je ne connaissais pas cet écrivain, néanmoins, je pense qu'on se recroisera ! J'ai beaucoup aimé les détails apportés à l'histoire, la mise en attente du lecteur tout au long du livre, avec cette écriture qui m'a rendu totalement addict à ce livre, je n'ai pas pu m'en détourner avant de le terminer ! J'ai trouvé à travers ce livre, ce que je cherchais dans la dark romance, une sorte de mélange entre la romance, l'horreur et le thriller avec une bonne psychologie noire sur les personnages !

D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient réellement bien développés, intéressants, et surtout, ils ne se ressemblent pas ! J'ai aimé la noirceur qui se dégage de Ryan et de Blake tout en me sentant à la fois très mal à l'aise ! Mais la douceur de Mélody, ainsi que sa force permettent de se retrouver dans un roman, certes noir, gênant, mais où le lecteur peut continuer à avancer sans avoir un malaise plus profond qui prendrait toute la place ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Sean aussi, qui n'est pourtant qu'un personnage secondaire. Et évidemment, je n'ai pas apprécié Markus, il est arrogant, froid... Pas du tout ce que j'apprécie dans des personnages !

La fin m'a extrêmement surprise, certains trouvent que le dernier chapitre est une sorte de retournement de situation trop simple, mais moi ça m'a plu. D'ailleurs heureusement qu'il est présent sinon je pense que j'aurai jeté ma liseuse contre un mur de frustration haha !

Un second tome vient de sortir, et il est évident que je compte le lire, cependant, cela attendra peut-être que je me remette du premier tome !

En conclusion, c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, un vrai coup de cœur ! La psychologie des personnages est recherchée, l'intrigue également et je compte lire le second tome, ainsi que les autres livres de cette auteure !

par Hyaline
La 5ᵉ Vague, Tome 1 La 5ᵉ Vague, Tome 1
Rick Yancey   
http://wandering-world.skyrock.com/3160457430-La-5e-Vague-Tome-1-La-5e-Vague.html

Véritable coup de cœur et coup au cœur, LA 5e VAGUE est une lecture qui vous marque et qui vous blesse. Qui laisse des bleus et des blessures sur votre peau. Qui vous laisse un drôle de goût dans la bouche et qui vous transperce. Ce roman mérite amplement tout le succès qui lui est annoncé, et toutes les excellentes critiques qu'il a reçu. Il y a tellement de perfection dans ce récit. Les héros m'ont bouleversé, leur histoire de survie m'a ému au possible, les mots - fragiles, coupants, grisants et poignants - de l'auteur m'ont renversé. Tout, absolument tout, dans ce livre, est maîtrisé. Tout est mis en place pour nous fracasser, pour nous dévorer, pour faire exploser la moindre de nos particules parmi les milliards de milliards que nous possédons. LA 5e VAGUE est un roman destructeur, perdu entre survie et courage, entre lumière et ténèbres, entre espoir et abandon, qui pulvérise nos convictions et nos émotions.
Voyez-vous, je vais avoir un mal fou à retranscrire mon avis sur cette lecture palpitante. Il y a tant de choses à dire, tant de choses à découvrir, tant de choses à vivre. LA 5e VAGUE nous plonge au cœur d'un monde dévasté suite à l'Arrivée des Autres, des extraterrestres qui observent l'Humanité depuis des milliers d'années et qui veulent infester la Terre. L'histoire aurait pu rester banale et nous livrer tout simplement la réaction de chaque personne face à ce désastre, sauf que ce n'est pas absolument pas le cas, et ce grâce aux héros fascinants que nous rencontrons. Tout d'abord, il y a Cassie - Cassiopée -, son frère, Sammy, et leur père. Dès les premières pages, je me suis lié d'une manière indescriptible à l'héroïne. A la fois courageuse, déterminée, forte, pragmatique et époustouflante, elle mène le récit d'une voix brillante et exceptionnelle. La moindre de ses pensées m'a plu, la moindre de ses émotions m'a coupé le souffle, le moindre de ses choix m'a subjugué. Le truc, c'est qu'elle paraît réelle au possible, avec son humanité presque palpable. Cassie est là. Elle existe. Elle est avec nous et nous livre son histoire. C'était tout simplement dingue. J'avais réellement l'impression qu'elle me parlait, et non pas que je lisais des mots sur une page blanche. Surtout qu'en plus de cela, Cassie est drôle. Très, très drôle. Il m'en faut déjà beaucoup pour rire en lisant un roman, mais alors éclater de rire tout en dévorant une histoire de fin du monde, ça relève du miracle. Cassie m'a fait pleurer, m'a fait frissonner, m'a fait réfléchir et m'a complètement fait craquer. C'est fou ♥ Ajoutez à cela la relation époustouflante qu'elle entretient avec sa famille, et c'est la cerise sur le gâteau. J'ai été totalement dévasté par le lien qui unit Sammy et Cassie. Purée !!! L'amour fraternel qui les relie m'a touché au possible. Ce désir qu'il possède l'un et l'autre de se rassurer, de se protéger, de se dire que tout va bien aller est tellement poignant, tellement douloureux, tellement bouleversant ♥
Et puis d'un autre côté, nous avons Ben et Ringer, ainsi que d'autres enfants qui doivent eux aussi affronter le chaos omniprésent. Leur histoire, comme celle de Sammy et de Cassie, m'a totalement brisé. La folie, la mort, les prises de conscience destructrices et les décisions cornéliennes sont monnaie courante à leurs côtés. Exactement comme pour Cassie et son frère, l'auteur met tout en place pour que nous nous liions avec force et intensité à ces personnages. Eux aussi, ils étaient avec moi. En face de moi, à me chuchoter leurs peurs, leurs échecs, leurs vies d'Avant et leurs désirs. C'est un truc de fou. Vraiment. J'ai également pleuré à cause de Ringer et Ben, à cause de leur histoire si émouvante et bouleversante. A cause de leurs échecs, de leurs espoirs perdus, et de leurs nouvelles tentatives pour survivre.
Le truc, c'est que Rick Yancey nous offre un récit PARFAIT à tous les niveaux. Déjà, les personnages ne possèdent aucun défaut. Mais en plus, il les dote d'une psychologie maîtrisée à merveille. Tout ce qu'ils vont traverser va les pousser dans leurs ultimes retranchements. A qui vont-ils pouvoir faire confiance ? Peuvent-ils accepter la main qui se tend devant eux ? Et s'il n'y avait plus aucune chance de sauver l'humanité ? Ne devraient-ils pas plutôt tout abandonner ? Autant de questions qui les accablent et les hantent. J'ai complètement craqué pour cet aspect du roman. Nous assistons avec peine et chagrin à la descente aux enfers de chacun de ces héros en or. Et ça fait mal. Physiquement mal. Cassie, Sammy, Ringer et Ben nous paraissent tellement réels que chaque épreuve qui se dresse sur leur chemin est une épreuve à laquelle nous sommes - nous, lecteurs - confrontés également. On souffre avec eux, on baisse les bras avec eux, on se relève avec eux.
Je crois que cette impression de réalité qui perdure tout au long de l'histoire provient de la plume de Rick Yancey. Cet auteur possède le don de rendre chacune de ses descriptions ultra fluide, ultra visuelle, ultra réaliste. On y est, tout simplement. Il maîtrise son écriture à la perfection. Surtout qu'en plus de ces passages juste extraordinaires, il confère à son roman des "phrases coup de poing". Vous savez, le genre de phrases qui sort d'on ne sait pas où et qui vous pousse à poser le roman pendant cinq minutes avant de le reprendre. Avec Rick Yancey, les mots deviennent aussi coupants qu'un couteau, aussi mortels qu'une arme à feu, aussi brûlants que des sentiments naissants et aussi envoûtants qu'un nouvel espoir. L'auteur parvient en plus à offrir à son récit des éclats de lumière, alors que tout semble définitivement perdu. Et ça, c'est tout simplement magique ♥ J'ai adoré le fait que tout ne soit peut-être pas désespéré. Il reste peut-être des survivants ailleurs. Ou peut-être pas. Peut-être que le monde est complètement foutu et que nos héros sont les derniers survivants. Autant de réflexions qui nous gardent en haleine et impatients de lire la suite.
C'est d'ailleurs grâce à cela et aux excellents rebondissements que j'ai avalé les 600 pages de LA 5e VAGUE en deux jours. Les rebondissements... Halalala ♥ Il n'y jamais de temps morts, de silences, de moments pendant lesquels nous pouvons reprendre notre souffle. Ça n'a jamais été si bon de suffoquer. Ça n'a jamais été si bon de se ronger les ongles jusqu'au sang. Ça n'a jamais été si bon d'imploser et de perdre la notion du temps. Rick Yancey nous offre révélations sur révélations, bouleversements énormes sur bouleversements énormes, retournements de situations destructeurs sur retournements de situations desctructeurs. Tout est parfait. Tout est cohérent. Tout est logique. Toutes nos questions trouvent leurs réponses. Et j'ai adoré ça.
Trop rapidement, nous touchons à la conclusion du livre. Enfin, seulement après vécus une véritable explosion de sensations contradictoires et d'émotions à la fois brûlantes et annihilantes. La dernière partie du roman s'avale d'une seule traite tant les surprises s'enchaînent. La fin en elle-même me plaît beaucoup, puisque ce n'est pas un cliffhanger aussi terrible que celui auquel je m'attendais. L'auteur maîtrise réellement son histoire d'un bout à l'autre de celle-ci. Les grandes interrogations trouvent leurs réponses, et, en même temps, quelques pistes - excellentes - pour le tome 2 voient le jour. Tout est parfait. La dernière page est déchirante, pleine de promesses, d'espoirs perdus, d'instants volés, de regrets et de lumière. Même avec plus de 600 pages, j'en redemande. Jamais je ne pourrai attendre une année entière avant de lire la suite !!!
En conclusion, LA 5e VAGUE est un roman sur lequel il faudra vous jeter dès que vous l'apercevrez en librairie. C'est une lecture fracassante, enivrante, qui nous met le cœur en miettes. Les personnages sont parfaits, l'intrigue est parfaite, l'écriture de l'auteur est parfaite, l'ambiance est parfaite, la conclusion est parfaite. Tout m'a conquis. Tout, vraiment, vraiment, vraiment tout. La Collection R nous offre, une nouvelle fois, une lecture hors-normes et exceptionnelle. LA 5e VAGUE est un énorme coup de cœur, une véritable bombe qui nous crible d'éclats d'horreur et de tristesse, de désirs et d'espoirs, de perfection et de leçons de survie, à ne manquer sous aucun prétexte.

par Jordan
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea