Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lou-30 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Misery Misery
Stephen King   
Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.
Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

par Mystix
Toutes blessent, la dernière tue Toutes blessent, la dernière tue
Karine Giebel   
Véritable coup de massue, ce thriller est une réussite totale, malgré une violence accrue, on ne peut qu'adhérer au sujet que Karine Giebel met en lumière, L'esclavage moderne.

L'écriture est à la hauteur du sujet, violente, crue, sans tabous mais avec son style inimitable, un style qui capte l'attention jusqu'au point de nous faire avaler les 750 pages de ce roman sans s'en rendre compte.

Les personnages sont simplement extraordinaires, à différents niveaux car si certains sont dépeints de manière à nous faire comprendre les blessures physiques et morales d'une personne réduite à l'état d'esclave, battue et traité comme un chien voire pire, d'autres sont détaillés tels le diable en personne, d'une cruauté sans nom, ayant toujours plus d'imagination pour rabaisser plus bas que terre leurs souffres douleurs. L'auteure ne fait pas de quartier, pas de distinction, chacun des personnages est aussi travaillé et détaillé avec la même conviction de dénoncer le pire.

Le sujet est bien l'esclavage moderne, en plus, cela commence avec une petite fille marocaine de 9 ans vendue par son père à une marchande d'esclaves qui va rapporter la petite fille en France et la présenter à des familles sans scrupules.
Le fait est que l'eslavage traité ici va entraîner des dommages collatéraux atroces comme les violences conjugales, le viol, la pédophilie, le harcèlement moral et sexuel. Heureusement il y a aussi du positif comme l'espoir, l'amour, la compassion, l'entraide, entre autres.
Heureusement pour le lecteur, il y a aussi quelques éclaircies, des gens gentils de nature.

La trame de l'histoire se déroule en deux lignes de conduite, d'un côté nous sommes avec une petite esclave et son parcours semé d'embûches et de violences, parallèlement une jeune femme amnésique se retrouvant chez un tueur au grand cœur. La deuxième trame équilibre un peu cette violence que nous mangeons littéralement à côté et rend certainement le tout plus digeste.

Nous sommes en présence d'un thriller, c'est indéniable, mais on peut y greffer d'autres genres, notamment le "Drame" ou la "Psychologie".

"Toutes blessent, la dernière tue" nous embarque en enfer, et je ne dirais pas âmes sensibles s'abstenir mais plutôt "âmes sensibles, lisez le et accrochez vous" car c'est une lecture utile, Karine Giebel a écrit ce roman en enquêtant auprès de L'OICEM (organisation internationale contre l'esclavage moderne), elle nous l'explique dans le roman et donne notamment les coordonnées de cette association que je vais vous retransmettre ici en guise de conclusion, je la remercie sincèrement d'avoir écrit ce livre.

OICEM : 72 rue de la république, 13002 Marseille
Tél : +33 (0)4 91 54 90 68
Site web : www.oicem.org

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/04/toutes-blessent-la-derniere-tue-karine.html

par Maks
Appelle-moi par ton nom Appelle-moi par ton nom
André Aciman   
Un coup au cœur, à l’âme......deux êtres , deux entités tellement attirée l’une par l’autre qu’elles en ont peur. S’appartenir et en même temps maintenir une telle distance . Le style de l’auteur est une merveille , une revue , une palette des sentiments décortiqués, doutés, rêvés et pour certains vécus......un livre qui comptera dans ma vie de lecteur et d’homme
Les Animaux fantastiques - Le texte du film Les Animaux fantastiques - Le texte du film
Joanne Kathleen Rowling   
«My philosophy is that worrying means you suffer twice.»

J'ai vu le film au cinéma à sa sortie -je l'ai totalement adoré- alors quand je suis tombée un peu par hasard sur le screenplay en librairie, c'était inimaginable pour moi de repartir sans.

Et me voici. J'ai lu cette petite merveille en quelques heures, je l'ai savouré et j'avoue que j'aurais aimé que ça ne se termine jamais parce qu'à présent que j'ai vu le film et que j'ai lu le screenplay, j'ai plus qu'à attendre obsessionnellement la suite.
Et ça va être une véritable torture!

En tout cas, je suis bien heureuse de l'avoir acheté car ça m'a permis de visualiser le film en faisant ce que j'aime le plus au monde: lire. Un pur bonheur!

Bien-sûr, je ne suis pas vraiment étonnée d'avoir tant aimé Fantastic Beast and Where to Find Them. Après tout, c'est J.K. Rowling!

J'ai adoré les personnages. Surtout Newt! Je suis tombée sous son charme dès le début.
Tina, Jacob et Queenie sont des personnages très attachants.
J'ai hâte de les retrouver dans la suite!

Imaginez un peu à quel point je me suis transformée en pure fangirl à la simple mention de Albus Dumbledore et de Poudlard!

Les créatures fantastiques sont toutes aussi superbes les unes que les autres. J'ai trouvé le Niffler très mignon et plutôt amusant. Et puis, j'avoue que Pickett est attendrissant. :)

La fin m'a aussi énormément plu. [spoiler]En dépit du fait que Jacob a oublié tout du monde des sorciers dont ses amis, puisqu'il est un moldu, et que sur le coup ça m'a rendue un peu triste, la scène où il a sa boulangerie et des pâtisseries représentant les animaux fantastiques m'a redonnée le sourire![/spoiler]

Pour finir, je trouve l'objet livre très beau. C'est qu'un détail mais je suis fan de la couverture et des illustrations qu'on retrouve à l'intérieur.
La couverture fait partie de mes préférées de 2016!

En conclusion, Fantastic Beast and Where to Find Them est un très bon bonus pour tous ceux qui ont aimé le film et bien-sûr, pour les fans d'Harry Potter qui voudraient ajouter ce bijou à leur collection.

«People are easiest to read when they're hurting.»

par Sheo
Basketball diaries Basketball diaries
Jim Carroll   
Non non rien à faire, je suis allé jusqu'au bout et je me suis ennuyé du début à la fin. Cet adolescent est trop loin des préoccupations que j'avais à la même époque et c'est impossible pour moi de me sentir proche de lui. Pour moi ce livre ne fait que qu'accumuler les anecdotes d'un ado perturbé et tournant toujours autour du sexe ou de la drogue sans vraiment me toucher. Pas à un moment je ne me suis senti concerné par son mal être, et je n'ai vraiment ressenti aucune empathie pour lui. Dommage, j'attends plus de ce livre!

par syl1984
Les Animaux fantastiques Les Animaux fantastiques
Joanne Kathleen Rowling    Norbert Dragonneau   
Moins de 100 pages, pour évoquer toutes les créatures magiques du monde de Harry Potter. Tel un vrai livre de cours, celui-ci est tagué par nos héros : Harry, Ron et même Hermione ! Un court bestiaire fantastique, avec descriptions + classification de la part du ministère de la magie lui-même et parfois des illustrations. Quelques anecdotes drôles. Un ouvrage plaisant mais dispensable sauf pour les fans de HP.

par saltanis
Le Pacte d'Emma Le Pacte d'Emma
Nine Gorman   
Le vampire au XXIème siècle dépoussiéré!
J'ai succombé à cette histoire d'amour humaine/vampire! Encore une histoire d'amour impossible et beaucoup de je t'aime mais je ne peux pas car je suis une créature sans sentiment... oui, MAIS NON!
Certes c'est le terreau de cette histoire, cependant ce n'est pas toute l'histoire.
Emma est une une jeune femme de 21 ans passionnée de lecture fantastique et qui souffre d'une maladie neurodégénérative qui ne lui laisse plus beaucoup de temps avant de sombrer dans la phase sévère de la maladie et de finir ses jours alitée jusqu'à la mort qui est inéluctable.
Un soir elle se retrouve dans une ruelle sombre de New York témoin d'un meurtre par une créature qu'elle identifie comme un vampire... réalité ou hallucination?
L'histoire commence entre découverte, défi, déni et rapprochement avec Andrew Anderson.
C'est un angle de vue nouveau sur les vampires, la romance est bien entendu présente et la maladie est aussi un personnage à part entière dans cette intrigue.
Les rebondissements sont un peu maladroits, mais le diamant le plus pur à aussi besoin d'être taillé pour révéler sa beauté au yeux de tous.
Une lecture qui ne vous laissera pas de marbre et une auteure qui présente une potentiel scénaristique extrêmement tentant dans ce genre d'intrigue.
RDV en 2018 pour la suite! ;)

par Sinner
Bye Bye Blondie Bye Bye Blondie
Virginie Despentes   
Encore un livre de Virginie Despentes qui m'a pas mal plu. Une fille qui rencontre un mec dans un hôpital psychiatrique et qui devront se séparer pour ensuite se retrouver 20 ans plus tard ... Avec son écriture toujours aussi cru =p
J'étais là J'étais là
Gayle Forman   
Livre lu en anglais six mois avant sa sortie en France, et pourtant, il m'a laissé une trace dans mon cœur pour un bon moment. Absolument addictif, on comprend la détresse et la tristesse de Cody face à la mort de sa meilleure amie (qui ne le serait pas ?). Bref un roman bouleversant qui fait réfléchir sur la vie

par emmabr16
Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres
Roxane Dambre   
Une histoire originale et sympathique à lire.

La plume de l'auteure est agréable, c'est frais, léger et rempli d'humour. Le scénario ne manque pas de piment, ni de situations cocasses. Je souligne le fait que
Roxane Dambre est française, et oui malheureusement c'est de plus en plus rare face aux nombre de romanciers anglophones de pouvoir s'imposer sur le marché du livre. Elle nous amène dans un univers littéraire vraiment agréable avec un style personnel qui se démarque vraiment.

Je trouve intéressant d'avoir des tueurs à gages comme protagonistes car nous avons un côté vraiment décalé, contrastant avec le personnage de Charlotte, une humaine assez fragile en apparence et qui voit son quotidien bouleversé du jour au lendemain.

Les personnages sont attachants et hauts en couleurs. Le roman se lit rapidement reste sans prise de tête, et divertissant. J'ai passé un agréable moment de lecture avec de l'humour, de l'action, et certains passages qui pour moi vont devenir culte. J' aimerais vraiment tomber plus souvent sur ce type de récit.

Le côté créatures surnaturelles apporte un plus et une diversité de personnages et au vu du résumé du tome 2, ces êtres promettent de nous offrir des surprises... et des scènes hilarantes.

En plus d'être divertissant le livre dénonce aussi des problèmes de société comme le harcèlement au travail, le fonctionnement de la justice, etc. L'auteure fait réfléchir son lectorat sur des sujets sensibles et peu abordé dans la littérature. Derrière la légèreté apparente il y a vraiment un fond.

En conclusion : je ne m'attendais pas à trouver un titre de cette qualité, il rejoint ma liste de diamant sans problème. Une excellente découverte pour ma part, ce livre est une petite pépites et se détache des sagas commerciales. Je compte lire la suite.