Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Loup-Garoupire : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Dark Elite, Tome 1 : Magie de Feu Dark Elite, Tome 1 : Magie de Feu
Chloe Neill   
Chloe Neill n'est pas une inconnue chez nous puisqu'on lui doit la série des Vampires de Chicago chez Milady. Cette dernière, bien que ciblant un public adulte, reste assez soft dans son domaine et c'est donc sans trop de surprise que l'auteure nous revient dans Dark Elite avec une série qui cible les adolescents.
Sans trop (aucune?) surprise, le récit est à la première personne et nous met dans la peau de Lily Parker, une lycéenne qui arrive dans une école privée qui cible la haute société dont elle ne fait pas partie. Et comme de coutume, elle va s'attacher à la marginale de service et vite devenir l'ennemie des filles tendances du lycée. La suite ne détonne pas du tableau avec pouvoir magique, bataille souterraine et histoire de cœur tandis que l'héroïne va se voir révéler un potentiel hors norme.
Lily, bien que héroïne sympathique, ne ressort absolument pas du lot et si l'auteure a quelques bonnes trouvailles concernant la magie (l'âge limite par exemple), le tout demeure cousus de fils blancs avec des personnages qui ne sont pas assez approfondis. Le truc, c'est que le récit est assez court et avec à peine plus de 300 pages, l'auteure à tendance à aller un peu trop à l'essentiel. A vrai dire, ce qui a le plus ressorti de ce livre à mes yeux, c'est l'attachement de Chloe Neill pour la ville de Chicago (si son autre série qui s'intitule les Vampires de Chicago nous laissaient encore le moindre doute).
Je laisse toutefois le bénéfice du doute quand à la suite des aventures de Lili Parker. Après tout, l'auteure parvient à semer pas mal de petits cailloux pour l'intrigues des prochains tomes en espérant par la même que la romance, trop évidente, réserve quelques surprises (le personnage de Sébastien à par exemple beaucoup éveillé ma curiosité sur la fin malgré les maigres lignes qui lui sont allouées).
Ce n'est pas forcément un mauvais roman mais l'histoire reste un peu trop cliché à mon gout et le manque de profondeur de se dernier ne lui est pas favorable. Du coup, il finit dans la pile des "vite lu, vite oublié". Je pense toutefois prendre la suite puisqu'il me semble qu'il s'agit d'une simple trilogie, que je souhaite connaitre le fin mot de l'histoire et petite cerise sur le gâteau, la couverture de Castelmore me plait beaucoup.

par Caly
Vampire Nation, Tome 1 : Riker Vampire Nation, Tome 1 : Riker
Larissa Ione   
Un nouveau roman avec des vampires ? C'est pour moi ...

Voici mon avis sur le tome 1 Riker de la série Vampire Nation de Larissa Ione :

Dès les premières pages, je me suis laissé embarquer dans une drôle d'histoire. Et pour cause : les vampires sont devenus des esclaves pour les humains. En voilà une idée originale^^. Mais l'aventure ne s'arrête pas sur cet état de fait. L'auteur nous maltraite encore plus en créant une héroïne qui a un caractère bien trempé, mais nous montre que la nature humaine n'est pas vraiment belle. On ne vit pas au pays des bisounours en somme. Les méchants sont les humains et les gentils les vampires, pour caricaturer les choses.

Dans ce tome, Nicole Martin est une scientifique, qui se retrouve embarqué dans un clan vampire. Avec un début difficile, elle va parvenir à trouver sa place, mais à quel prix ? De plus, Nicole a dû faire face, dans sa jeunesse, à la cruauté des vampires, elle n'est donc pas vraiment à l'aise avec eux. Pourtant, un seul va parvenir à faire baisser ses défenses et à se démarquer des autres. C'est un rustre de première et il déteste Nicole et sa famille à un point qu'on ne peut imaginer. Il va donc lui mener la vie dure. Les sentiments de l'un et de l'autre vont être mis à rude épreuve. Le souvenir de la femme de Riker flotte au-dessus d'eux, lui rappelant sans cesse ce qu'il a perdu et pourquoi il fait ce qu'il doit faire.. Ou ce qu'il pense faire.

L'univers de Larissa Ione est assez particulier et on est surtout très loin du monde parfait qu'on a peut-être l'habitude de découvrir. Elle n'hésite pas à faire souffrir ses personnages, à les mettre en danger, à forcer le caractère de chacun. La tension est palpable à chaque page et lorsque l'on croit que c'est terminé, et bien, il y en a encore. La plume de l'auteur est fluide, les pages défilent sans qu'on s'en rende forcément compte.

Les personnages secondaires ont tout autant leur importance. J'ai adoré Myne et Riker, dont il me tarde de lire les tomes qui leur seront consacrés. La fin du tome 1 est intéressante et l'épilogue incite à vouloir découvrir la suite de la saga.

En résumé : un univers assez sombre, des personnages très caractériels, mais très attachants, on ne vit pas chez les bisounours et les humains sont tout autant mauvais que les vampires. En bref : de quoi vous régaler ! Alors on fonce ^^

Enjoy !
Maybe, tome 1 : Maybe Someday Maybe, tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Le Seigneur des Anneaux, tome 2 : Les Deux Tours Le Seigneur des Anneaux, tome 2 : Les Deux Tours
John Ronald Reuel Tolkien   
Si le premier volume de la trilogie du Seigneur des Anneaux est vraiment bon, le second tome est tout simplement excellent ! L'histoire gagne en intensité et en dynamisme, tandis que, séparément, les personnages poursuivent leur destin en Terre du Milieu.

Le livre est coupé en deux parties. Dans la première, nous retrouvons Aragorn, Legolas et Gimli qui partent à la poursuite des Uruk Hai qui ont enlevés Merry et Pippin. De leur côtés, les deux Hobbits font la connaissance de l'Ent Sylverbarbe, le personnage sans nul doute le plus intriguant du livre.
En route, le groupe de chasseur retrouvent Gandalf, devenu Gandalf le Blanc et ensembles, ils traversent les plaines du Rohan pour aller apporter aide et secours au roi Théoden, alors en proie à un puissant maléfice de Saroumane.
De leur côté, Frodon et Sam, guidés par Gollum, poursuivent leur route vers le Mordor. On y suit leurs mésaventures et leur rencontre avec Faramir, Capitaine du Gondor, et, on l'apprendra bientôt, le frère du défunt Boromir.

L'auteur nous offre des scènes magistrales, notamment lors de la Bataille du Gouffre de Helm ou de la prise d'Orthanc par les Ents. Après avoir vu le film, on visualise parfaitement les batailles grandioses que se livrent les deux parties et cela n'en rend la lecture que plus passionnante !
De plus, l'histoire est toujours aussi bien écrite, même les descriptions sont un peu longues, voir même, parfois rébarbatives.
Quant à la séparation entre les deux personnages, d'un côté Aragorn et compagnie et de l'autre Frodon et Sam, j'ai trouvé ça un peu dommage. Les scènes étant mélangées dans les films, je pensais qu'il en était de même pour le livre, du coup, cela m'a un peu déstabilisée. Par contre, moi qui m'attendait à trouver vraiment long la partie avec Frodon, je dois avouer que j'ai été vraiment surprise de voir que finalement, cela se lisait très bien.

Pour conclure, j'ai apprécié ce roman bien plus que le premier tome qui est pourtant absolument superbe. Qu'on le dise franchement, Tolkien était un génie !!!!

par Fantasyae
Le Seigneur des Anneaux, tome 3 : Le Retour du Roi Le Seigneur des Anneaux, tome 3 : Le Retour du Roi
John Ronald Reuel Tolkien   
Ce tome est le meilleur des trois selon moi. C'est un roman plein d'action et l'écriture de ce livre est géniale. On est totalement absorbé dans cette aventure fantastique. Ce livre vaut d'être lu.

par myra44
L'héritage occulte L'héritage occulte
Steve Berry   
Une intrigue intéressante qui promet mais lorsque je me suis plongée dans le livre, je n'ai pas pu m'empêcher d'être un peu déçue.
On retrouve les personnages avec joie et l'arrivée du jeune Luc Daniels m'intrigue (peut-être est-ce la relève ?...). La petite chose qui m'a fait sourire est de voir Luc appeler Cotton "papy". Le personnage de Luc a l'air prometteur. J'espère le retrouver dans les prochains romans.Cependant, ce roman ne m'a pas happée comme je m'y attendais. Certains dialogues sont bateau mais cela est aussi peut-être dû à la traduction.
Les réactions de Cotton Malone ne sont pas en adéquation avec le personnage tel que je le connaissais avant et ça m'a perturbée.

Bref, ce n'est pas le meilleur Steve Berry que j'ai lu. Dommage, le résumé promettait un bon suspens qui n'arrive que tardivement.

par Marie-A
Cavalier seul : journal équestre Cavalier seul : journal équestre
Jérôme Garcin   
Jérôme Garcin capte dans ce livre tout ce qui, dans sa vie, se rapporte de près ou de loin aux chevaux. Il nous parle de son cheval et de ce qu'il sent et ressent quand il le travaille, quand ils se promènent dans le pays d'Auge. Il nous parle de ses amis du Cadre Noir ou du monde de la culture qu'il connait bien. Il nous parle du monde équestre. Je recommande à tous les amoureux de chevaux !

par OddJack
Sea Breeze, Tome 1: Breathe Sea Breeze, Tome 1: Breathe
Abbi Glines   
Est t-il sorti en français ?

par Kibouna
Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée Ethan Frost, Tome 1 : Dévastée
Tracy Wolff   
J'ai adoré, je l'ai lu d'un seule traite. L'histoire est prenante
Vivement le tome 2
The Edge of Nowhere, Tome 1 : Saratoga Woods The Edge of Nowhere, Tome 1 : Saratoga Woods
Elizabeth George   
Un vrai coup de coeur je n'est pas pu le laché !
Un roman au suspense excellent !
Une intrigue vraiment mené en main de maître!
Un grand bravo à l'auteure !
Passionnant ! du début à la fin ....
Maintenant j'ai vraiment hâte de lire la suite des aventures de Becca une personne des plus attachante !
A lire je vous le recommande vivement...
Marquise66