Livres
450 908
Membres
395 827

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L’ours et le rossignol



Description ajoutée par LesLecturesDeMelanie 2019-01-19T14:31:28+01:00

Résumé

Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales.

Inspiré de contes russes, L’Ours et le Rossignol a su en garder toute la poésie et la sombre cruauté. C’est le premier roman de Katherine Arden.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par alexiabutler 2018-10-24T19:11:06+02:00

“All my life,” she said, “I have been told ‘go’ and ‘come.’ I am told how I will live, and I am told how I must die. I must be a man’s servant and a mare for his pleasure, or I must hide myself behind walls and surrender my flesh to a cold, silent god. I would walk into the jaws of hell itself, if it were a path of my own choosing. I would rather die tomorrow in the forest than live a hundred years of the life appointed me.”

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par EliSM 2019-03-03T09:10:01+01:00
Or

Comme un conte de fée envoûtant et sombre, marqué par la plume élégante et simple de Katherine Arden. Le rythme est rapide, les personnages attachants et le tout baigne dans cette atmosphère particulière de conte, de Russie et d'hiver glacé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2019-02-13T12:02:39+01:00
Argent

Une belle lecture pleine de magie !

L'univers nous envoûte et les personnages sont très bons. J'ai beaucoup aimé le personnage de Vassia qui ne manque pas de courage ! Il m'a manqué un petit quelque chose pour que vraiment ce livre me touche. Je n'arrive pas vraiment à saisir le personnage du roi du gel comme si je n'avais pas la même sensibilité que l'auteur à son égard. Je pense lire la suite et j'espère que je comprendrais mieux/m'attacherais plus à ce personnage.

Afficher en entier
Diamant

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/02/06/nuit-dhiver-tome-1-lours-et-le-rossignol-katherine-arden/

Ce roman je le vois passer depuis des mois en VO sur les réseaux, d’ailleurs c’est une bookstagrameuse qui m’a donné réellement envie de le lire. Ici on mélange le folklore slave et l’histoire de la construction de la Russie. Je vais tout de suite vous dire que j’ai une toute petite connaissance de ce pays, ses coutumes et son parcours. J’ai très vite compris que mes notions étaient limitées à mes cours et qu’au final on ne nous en parle que dès le 18ième siècle.

Mais remontons le temps pour aller au XIV ième siècle et vivons pleinement l’aventure de Vassia. Je pense que l’auteure a fourni un travail génial en adaptant son récit tel un conte et de ce fait, on rentre très vite dedans sans pouvoir le mettre de côté.

La première chose qui m’a marquée c’est l’immersion dans cette histoire, on nous plonge au cœur de l’hiver, le froid mordant, le vent qui hurle, c’est ainsi que vient au monde notre héroïne. Mais tout se met en place doucement et l’on vit au rythme des saisons avec la famille Vladimirovitch dans le petit village Lesnaïa Zemlia. Pourtant vient le moment où le patriarche Piotr décide de prendre une nouvelle épouse pour l’aider dans l’éducation de la petite Vassia. Il part donc à Moscou où le grand-prince, Ivan Ivanovitch va offrir sa fille à Piotr et lui demander de marier l’ainée de la fratrie Olga à son fils Vladimir Andreïevitch. C’est lors du retour au village que Piotr fera une rencontre qui scellera la vie de tous les siens à jamais.

N’ayez pas d’inquiétude avec ce pan historique tout est parfaitement expliqué sans pour autant être indigeste. Ces indications et marqueurs historiques sont nécessaires pour comprendre le contexte dans lequel Vassia va évoluer plus tard.

Mais revenons en à notre jeune personnage, qui semble un peu sauvage, avide de liberté et curieuse de tout ce qui l’entoure, particulièrement la nature et les créatures qui l’habitent. Le récit pourrait tourner très conventionnel dans la mesure où l’on va la brimer et que son côté un peu différent la fera mettre au ban de la société. Mais bien au contraire il met en avant des idées porteuses, qui sont poussées par les contes et légendes de l’époque.

Vous allez donc découvrir Morozko, démon du gel et seigneur de la Mort, ainsi que son frère maudit, L’Ours borgne Medved, la Roussalka aux cheveux constamment trempées, le Domovoï protecteur du foyer, le Vazila gardien des chevaux et étables, le Vodianoï qui réside dans les rivières. Tout ce petit monde prend vit grâce au récit et c’est terriblement addictif.

Le lecteur se trouve dans une position d’observateur car l’on voit Vassia devenir aussi aguerrie que les guerriers (ce qui poussent ces messieurs à la mépriser encore plus) mais aussi l’entrée en collision de deux mondes. Celui que les contes narrent et qui magnifie le quotidien avec ce côté fantastique et celui qui découvre le christianisme (et là encore on sait tous que l’église n’est pas du genre à laisser l’imaginaire régir la vie des ses ouailles)

J’ai adoré le travail de l’auteure pour le rapport aux petites créatures qui sont là pour aider et protéger le village, elles sont mises en avant et chaleureuses. On les apprécie très facilement et ça contraste d’autant plus avec Konstantin, ce prêtre venu spécialement au village pour sauver les pauvres pêcheurs des démons ; il est froid, austère, je serais tentée de dire aliéné aussi.

C’est un coup de cœur complet tant pour la plume, que le récit. C’est magique à lire, on se laisse porter d’un bout à l’autre et le point final n’est que promesse de grandiose pour la suite. Tous les personnages, les paysages et les événements sont un pur émerveillement dont je ne me suis pas lassée.

A lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par boubiouch 2019-02-09T07:03:19+01:00
Diamant

Une excellente lecture !

C'est le titre qui m'a donné d'abord envie de le lire, puisque je le trouve magnifique et poétique.

L'univers est celui d'un conte de fée, les touches de russe lui donnant une sorte d'originalité et d'authenticité agréables.

Même si l'histoire prend du temps à se mettre en place, cela ne m'a pas posé de problème, et n'a pas entaché ma lecture.

Un très bon livre, que je conseille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alienor6 2019-01-12T13:11:28+01:00
Bronze

Comme alexiabutler a parfaitement résumé le livre dans son commentaire, je vais directement passer à mon ressenti.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire parce que celle-ci commence avant même la naissance de Vasya et qu'il faut attendre qu'elle devienne une jeune fille pour qu'il se passe des trucs intéressants. Mais j'ai bien aimé la dernière partie du livre (celle où Vasya fait enfin des trucs intéressants) et j'ai envie de savoir la suite.

En tant que fille du 21e siècle, il est facile de s'identifier à l'héroïne et à son besoin de liberté dans une société où une femme a autant de libre-arbitre qu'un cheval ... zéro.

L'auteur arrive très bien à nous faire ressentir le froid et l'ambiance qui règnent dans le village de Vasya, au point que même blottie sous mon plaid, j'avais froid (j'ai lu ce livre au mois de janvier, je devrais peut-être attendre l'été pour lire la suite) ! Donc si comme moi vous aimez les contes, je vous conseille de lire cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2018-10-24T18:20:31+02:00
Diamant

Ce roman a des accents de contes de fées.

Il nous plonge dans la Russie du XIVe siècle, tout au nord, dans un village entouré de glace, de forêt et d'esprits. On est témoin de la vie très dure que mènent les paysans de là-bas, du christianisme qui tente de s'imposer dans ce paysage sauvage, et des vieilles traditions qui demeurent. The Bear and the Nightingale parle de croyances, de démons et de ceux qui peuvent les voir, mais aussi et surtout du sort réservé aux femmes à l'époque, mariage ou couvent, et d'une héroïne qui refuse de s'y conformer. On voit Vasya naître et grandir, devenir aussi sauvage que la forêt qu'elle habite, et on la voit glisser comme une anguille entre les mains de ceux qui pensent pouvoir choisir son futur à sa place.

Entre le froid, la peur, le courage, la mort, un chêne tordu, le roi de l'hiver, l'Ours et la multitude d'esprits qui gardent les choses comme elles doivent l'être, Katherine Arden nous entraîne avec elle au cœur des coutumes et des traditions d'une Russie isolée et bercée de magie, avec une héroïne qui aspire à mille fois plus que ce qu'on lui impose.

PS : et la couverture magnifique, on en parle ?

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L’ours et le rossignol" est sorti 2019-01-17T00:00:00+01:00
background Layer 1 17 Janvier

Dates de sortie

L’ours et le rossignol

  • France : 2019-01-17 (Français)
  • USA : 2017-01-10 (English)

Activité récente

EliSM l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-03T09:07:52+01:00

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 6
Extraits 8
Evaluations 11
Note globale 8.27 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Bear and the Nightingale (Winternight Trilogy, #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode