Livres
568 163
Membres
623 118

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par alexiabutler 2018-10-24T19:11:06+02:00

“All my life,” she said, “I have been told ‘go’ and ‘come.’ I am told how I will live, and I am told how I must die. I must be a man’s servant and a mare for his pleasure, or I must hide myself behind walls and surrender my flesh to a cold, silent god. I would walk into the jaws of hell itself, if it were a path of my own choosing. I would rather die tomorrow in the forest than live a hundred years of the life appointed me.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par alexiabutler 2018-10-24T19:09:45+02:00

“Am I a child? Always someone else must decide for me. But this I will decide for myself.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par alexiabutler 2018-10-24T19:09:03+02:00

“It is a cruel task, to frighten people in God’s name.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par alexiabutler 2018-10-24T19:06:51+02:00

The door opened. “Come in, Vasya,” Morozko said. “It is cold.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-03-24T22:37:32+01:00

« Marina, ce qu’était ta mère… »

Son épouse prit sa main et se leva. Il passa un bras autour de sa taille et la sentit se raidir à son contact.

« Je ne sais pas, dit Marina. Elle avait des dons que je n’ai pas ; je me souviens de la façon dont les nobles dames de Moscou chuchotaient entre elles. Le pouvoir est l’apanage des femmes de sa lignée. Olga est ta fille plus que la mienne, mais celle-ci… » La main libre de Marina s’éleva pour former comme un berceau contre sa poitrine. « Celle-ci sera différente. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-03-24T22:31:40+01:00

La voix de Dounia se brisa en un croassement digne d’un corbeau, car elle se souvenait, avec accablement, de la jeune fille qui était entrée dans les salons d’Ivan Kalita, perdue, frêle et incroyablement belle, répandant les miracles derrière elle. Ivan était fou amoureux. La princesse — eh bien, peut-être qu’il lui avait apporté la paix, au moins temporairement. Mais ils la maintenaient dans les quartiers des femmes, la vêtaient de lourds brocarts, lui offraient des icônes et des serviteurs et des viandes copieuses. Petit à petit, cet éclat, cette lueur à couper le souffle, s’était éteint. Dounia avait pleuré sa disparition bien avant qu’elle ne fût mise en terre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EliSM 2019-03-03T09:13:27+01:00

I gave everything for you, Vasilisa Petrovna.'

'Not everything,' said Vasya. 'Since clearly your pride is intact, as well as your illusions

Afficher en entier
Extrait ajouté par EliSM 2019-03-03T09:12:25+01:00

We who live forever can know no courage, nor do we love enough to give our lives

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-03-24T22:39:40+01:00

1

Gel

L’hiver était déjà bien avancé en Rus’ septentrionale et l’air lourd d’une humidité qui n’était ni la pluie ni la neige. Les paysages resplendissants de février avaient fait place à la morne grisaille de mars, et tous dans la maisonnée de Piotr Vladimirovitch avaient la goutte au nez et la maigreur de qui s’est sustenté six semaines de pain noir et de chou fermenté. Mais personne ne pensait aux engelures ou aux reniflements ni n’avait même la nostalgie des bouillies et des viandes rôties, parce que Dounia allait raconter une histoire.

Ce soir-là, la vieille dame s’assit à la meilleure place pour deviser : dans la cuisine, sur le banc de bois à côté du poêle. Ce poêle était une structure massive faite d’argile rouge, plus haute qu’un homme et assez vaste pour que les quatre enfants de Piotr Vladimirovitch pussent aisément tenir à l’intérieur. Le dessus plat servait de plate-forme de couchage et ses entrailles cuisaient la nourriture, chauffaient la pièce, produisaient des bains de vapeur pour les malades.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EliSM 2019-03-03T09:14:20+01:00

Now hear me. Before the end, you will pluck snowdrops at midwinter, die by your own choosing, and weep for a nightingale.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode