Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de louve : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Trône de fer, Tome 2 : Le Donjon rouge Le Trône de fer, Tome 2 : Le Donjon rouge
George R. R. Martin   
L'un des plus dur de la série , je dois l'avouer . On s'attache à un grand personnage qui dès le second tome connait un destin tragique . Le ton est donné , Martin n'épargnera aucun de vos petits préférés :(

par Sadess
Le Livre sans nom Le Livre sans nom
Anonyme   
Alors voila, je viens de le finir, et bien... Franchement, je m'attendais à mieux. Là à nouveau, le résumé n'y est pas pour rien. Encore un résumé racoleur, bien appétissant, laissant entendre des merveilles... uniquement pour appâter le lecteur potentiel. Alors soit, l'auteur aime parler de films. Mais il n'y a rien de cinéphile là-dedans, juste pas mal de box-office cités ou pris pour exemples, une fois dans le roman, pour des détails, ça ne justifie pas une remarque dans le 4e de couverture. Mais enfin bref.
Ce résumé est donc approximatif, ressemble plus à une énumération de ce pourquoi "ce livre va plaire au plus grand nombre", sans vraiment parler de l'intrigue.
.
L'intrigue est la suivante :
.
Une mystérieuse pierre précieuse a été dérobée à ses protecteurs ; un joyaux qui semble attirer les convoitises. Dans la ville de Santa Mondega, le calme cède peu à peu à une angoisse lourde et muette, à mesure que ses habitants voient se profiler à l'horizon une réitération des horreurs parvenues cinq années auparavant, lorsque le Bourbon Kid est passé. Peu à peu, les acteurs entrent en scène, ici, pas de place pour les lâches ou les pieds-tendres. Cette ville n'a jamais fait de cadeaux aux faibles, et ce qui va s'y dérouler, jusqu'à la prochaine éclipse, aura l'odeur du sang et des tripes.
.
Alors, j'ai trouvé donc, comme le laisse entendre le 4e de couverture, que c'était bien trash et violent. Mais pas dans le bon sens du terme. Rien à voir avec Robert Rodriguez, ou Tarantino. Non, la beauté de la mise en scène, ou l'illustration de la caricature, n'est pas présente. L'écriture est très médiocre, parfois vulgaire sans intérêt, à tel point qu'on a l'impression que cette façon de narrer est inhérente à l'auteur, qui parle comme ça couramment.
Alors le scénario, certes, est d'enfer. On reste accroché, et on n'est pas déçu (sauf par la fin, pour ma part, un peu...) ; le mystère est là, et il y reste jusqu'à la fin. On patauge, on se pose des questions, on réfléchis...
Mais hélas, les personnages sont trop identiques dans leur caricatures, tellement saturés par la coloration de leurs traits de caractère qu'ils en deviennent ridicules. Le réalisme est pourtant là, parfois, et on sent que le récit pourrait être bien mieux rendu. Mais cette envie de donner du sang, de la violence, et du méchant avant tout gâche un peu le plaisir.
.
En bref, rien qui ne soit vraiment exceptionnel. Original, ça oui, très. On ne voit pas un livre comme ça tous les jours, et rien que pour ça, ça vaut le détour. Mais l'intérêt n'est que là ; dans l'exagération caricaturale de tarantinoïsme, et dans le scénario polar-fantastique peu profond, mais bien caché.

(EDIT : le début est clairement pompé sur le film "Desperado")
Les Elfes de fer, Tome 2 : Les ombres du désert Les Elfes de fer, Tome 2 : Les ombres du désert
Chris Evans   
À la tête de son nouveau régiment des Elfes de Fer, Konowa part en quête de la Bibliothèque Perdue de Kaman Rhal dans le désert de l'Hasshugeb. Mais là aussi, la révolte contre l'Empire gronde chaque jour davantage. Konowa et ses compagnons s'enfoncent au coeur des sables, affligés d'une nouvelle malédiction : les morts marchent dans leurs pas...
Et si la Souveraine des Ombres n'était pas la seule adversaire à prendre en compte ?
Et si Konowa allait devoir, une fois encore, remettre sa loyauté en question ?

par Bloop
Homo Vampiris Homo Vampiris
Fabien Clavel   
Flavien Clavel arrive à associer thriller et monde vampirique. Et c'est en cela que je trouve ce roman génial. Tout d'abord, on se dégage totalement du côté vampire pour laisser place à l'intrigue. Ensuite, il se détache aussi des codes actuels du monde vampire pour créer les siens dans ce roman. Je vous le recommande froidement. ;)

par Kore
Les Anges déchus, Tome 3 : Silence Les Anges déchus, Tome 3 : Silence
Becca Fitzpatrick   
Il est très dur de parler de ce livre sans spoiler puisque le résumé est délibérément très vague mais ce qui est certain c'est que si vous avez aimé Hush, Hush et Crescendo, Silence ne vous laissera pas indifférent. Et d'ailleurs si Crescendo s'arrête à un moment critique, l'intrigue de Silence commence à un moment tout aussi critique ;)
Le livre se lit très facilement et l'intrigue est assez bien ficelée pour retenir notre attention tout au long du roman et de l'évolution qu'a Nora dans ce tome. La fin est également délectable et promet un tome 4 des plus savoureux qui va sûrement détonner ! Vivement 2012 :)

par Althea
La nuit a dévoré le monde La nuit a dévoré le monde
Pit Agarmen   
Un "zombie" que je n'ai pas vraiment apprécié...

Lorsque je lis un zombie, c'est mon chick-lit à moi, c'est comme lire une lecture légère et sans prise de tête mais avec des petits frissons en plus.
J'attends plusieurs ingrédients : des zombies bien sûr, de l'horreur, des combats et de la survie.
Et ce n'est pas du tout ce que j'ai trouvé ici.

Le personnage principal se retrouve seul survivant, à Paris, ayant son immeuble pour lui seul et avec une horde de zombies qui aimeraient bien en faire leur casse-croûte.

Et il ne se passe pas grand chose, pas d'action, le personnage est en pleine introspection.

Alors l'écriture n'a rien de désagréable et les chapitres sont très courts, ce qui est une bonne idée.
Mais quand y a rien à raconter, ça donne juste une énumération de la journée et des pensées du héro, avec des actes qui ne me viendraient pas à l'idée d'avoir si j'étais dans le même cas. C'est vraiment très particulier et curieux.

D'ailleurs, l'auteur prévient en postface que ce roman est une catharsis et une sorte de parabole sur la société afin d'extérioriser ses peurs et qu'à la base, il ne comptait pas faire un roman ni d'horreur, ni sur les zombies.
Et bien pour ma part, c'est gagné, c'est ni de l'horreur, ni un roman "zombie".

Si vous aimez les personnages torturés qui réfléchissent beaucoup sur leur vie passée et qui délirent beaucoup, ce livre est pour vous. Si vous n'aimez pas le sang, les combats avec des zombies, ce livre est pour vous également, c'est cadeau.
Steampunk Chronicles, Tome 1 : L'étrange pouvoir de Finley Jayne Steampunk Chronicles, Tome 1 : L'étrange pouvoir de Finley Jayne
Kady Cross   
C'est un monde très original qu'on nous propose, du moins original pour la fille qui n'est pas habitée à la steampunk que je suis. C'est La ligue des gentlemen extraordinaires rencontre X-men version ado selon Kady Cross.
L'histoire se passe à Londres à l'époque victorienne (la reine est même impliquée dans l'histoire), on s'y croirait avec les lieux typiques comme Hyde Park ou Piccadilly Circus, Madame Tussaud. Nous avons une mode à la fois moderne et ancienne, un lien avec la nature qui me plait énormément, des personnages très attachants et des références qu'on reconnaît et qui font se sentir intelligent (c'est très important de brosser le lecteur dans le sens du poil).
Les interactions entre ces personnages sont une des choses qui m'a vraiment plu dans ce livre, qu'est-ce que j'ai pu sourire ! Ils se cherchent, se détestent, s'adorent, le tout avec une certaine retenue victorienne qui vient compliquer les choses, bien sûr...
L'intrigue est sympathique, ce n'est pas les surprises qui se suivent en cascade, j'avais deviné qui était le Machiniste, mais plutôt que de m'ennuyer, je m'en suis sentie... intelligente (encore), sans rire, et donc c'est plaisant, on suit l'enquête du groupe de Griffin, sur le Machiniste et sur Finley avec plaisir.

par Lothfleur
Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle
Julie Kagawa   
Si j'avais adoré The Iron Fey avec son univers féérique et pourtant dangereux, je peux sans hésiter affirmer que je lui préfère pourtant The Immortal Rules.
Des histoires de vampires j'en ai lues et rerelues, et pour la plupart c'est toujours avec plaisir. Mais s'il y a bien une chose qui manquait à tous ces livres à crocs, c'est cette atmosphère particulièrement sombre et oppressante qu'a su exploiter à son maximum Julie Kagawa.
Ce livre est pour moi, comme Infinite Days avait pu l'être avant lui, un véritable souffle d'air frais. Encore que le mot est faible ! Ici, plus qu'une petite bise, c'est un vent violent que j'ai reçu en pleine figure.

Allie est une fille forte et courageuse, qui hait les vampires de son être, et qui fait son possible pour ne pas s'attacher trop aux gens, de peur d'être blessée. Et on la comprend ! Néanmoins, devenue vampire, force est de constater que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et que la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente à discerner.
Passée d'humaine à buveuse de sang, on voit Allie grandir, mûrir, et faire face à des choix parfois très difficiles. J'ai eu peur pour elle, j'ai eu mal pour elle. Il aurait été si facile de baisser les bras à plusieurs reprises, et pourtant. Allie n'a jamais cesser d'avancer malgré les obstacles, et c'est ce qui me plait tant chez elle.

Avec The Immortal Rules, Julie Kagawa nous offre une mythologie vampirique originale dans un monde en ruines. Ce premier tome est une vraie boule de tension, prête à exploser à chaque instant. La romance est là, très touchante et douce-amère à mon sens car Allie n'oublie jamais ce qu'elle est. Je ne peux que vous le conseiller, que ce soit en vo ou en vf lorsqu'il sortira !

par Jandh
Balefire, Tome 2 : Cercle de Cendres Balefire, Tome 2 : Cercle de Cendres
Cate Tiernan   
Beaucoup mieux que le tome 1 , pas de nunucheries inutiles ! J aime beaucoup Thaïs elle est plus réservée que sa sœur et fait tout pour ne pas lui faire de peine en particulier avec Luc ... Clio veut Luc et ne pense qu a elle . Coup de cœur pour Richard !
Nëphyr, Tome 1 : Ex Tenebris Nëphyr, Tome 1 : Ex Tenebris
Cindy Mezni   
J'ai hâte qu'il sorte en librairies. J'ai eu la chance de le lire en avant-première. Nëphyr possède tout du bon roman de dark fantasy : un univers original, une héroïne qui ne se laisse pas marcher dessus, des scènes qui s'occuperont du chauffage, une intrigue forte et pleine de rebondissements... A acheter le plus vite possible ;-)

par Darksun