Livres
461 291
Membres
417 450

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par AnteikuUta 2018-12-22T20:09:43+01:00

« Je sentis l’étreinte de ses bras se raffermir, puis elle me dit :

— Si tu savais comme je t’aime. Tu es le petit-copain parfait.

Pour plaisanter, je lui dis :

— Compte sur moi pour te rappeler ces mots lors de notre prochaine dispute. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par clem95 2019-04-27T16:57:07+02:00

Juste pour que l'on règle la question une bonne fois pour toute. Je ne te faisais pas un reproche. D'ailleurs, je ne te reprochera jamais d'être attirée ou excitée par moi. Jamais. De même que je ne remets pas en doute tes sentiments pour moi. Je sais juste que tu as des difficultés avec les hommes. Je n'étais donc pas certain qu'elles te permettent de me désirer comme une fille désire son copain. Et avant que tu interprètes mes paroles de travers, cela n est pas non plus un reproche. Je t'aime comme tu es, Meg. N'en doute jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AnteikuUta 2018-12-22T20:09:36+01:00

« Megan me mettait le cerveau complètement à l’envers. Or, plus je la côtoyais et plus je me disais que cette volonté de rester loin de moi n’était pas une lubie de sa part ou une tentative pour se faire désirer ou même parce qu’elle ne pouvait pas me saquer. Non, je commençais à me dire qu’elle avait vraiment besoin de limiter nos échanges et cela me faisait chier.

Pourquoi ? Parce que de mon côté, je voulais être aussi souvent que possible avec elle ‒ et je ne voulais pas réfléchir au pourquoi du comment de ce besoin. Cependant, je ne voulais pas pour autant la mettre dans une situation inconfortable. Bref, j’étais déchiré entre mes désirs et les siens qui, du coup, devenaient les miens. Autrement dit, c’était le vrai bazar dans ma tête. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par AnteikuUta 2018-12-22T20:09:27+01:00

« — Figurez-vous que oui. Je voudrais avoir le plus d’informations possibles sur la fille qui vient de quitter votre bureau.

Avec un claquement de langue, madame Findlay me répondit :

— Tsss, il n’est pas question que je te donne la moindre information sur cette fille. Si tu en veux, tu es un grand garçon, je suis certaine que tu peux aller le lui demander.

Ouais, sauf que je risquais d’y laisser mes couilles en cours de route. Or j’avais beau être intrigué par cette fille, je tenais trop à mon service trois pièces pour le mettre en danger.

Faisant ma tête d’enfant de cœur, je la suppliai :

— Allez, madame Findlay, s’il vous plaiiiiiiiiiit.

— Non, non et non.

Voyant mon air misérable, elle eut un soupir et je sus que je venais de gagner la partie.

— Il se peut que j’aie besoin d’un nouveau stylo et que je doive m’absenter durant deux minutes ‒ pas une de plus ‒ en oubliant de verrouiller mon ordinateur qui est resté sur le dossier de la personne précédente.

Comprenant où elle voulait en venir, je lui répondis avec un sourire éblouissant :

— Je pense en effet que le stylo que vous avez là est vraiment défaillant et qu’il vous en faut absolument un nouveau.

Avec un clin d’œil, elle s’éloigna. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par yasminesani 2019-02-24T11:58:08+01:00

« Quand la porte s’ouvrit et qu’elle me lança un petit :

— Tirell ?

Surpris.

Ce fut la dernière goutte d’eau. Je m’effondrai littéralement à ses pieds, en larmes, ma tête contre son ventre et mes bras noués autour de sa taille. Je me mis alors à pleurer sur ce qui lui était arrivé et qui était tellement injuste. Je me mis à pleurer sur sa jeunesse détruite d’une manière immonde. Je me mis à pleurer, car je ne pouvais qu’entre-apercevoir à quel point la femme que j’aimais comme un fou avait pu souffrir. Et enfin je me mis à pleurer en pensant à tous ces gestes qu’elle avait eus envers moi depuis le début et qui avaient encore plus de valeur que ce que j’avais pu imaginer. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode