Livres
627 029
Membres
734 598

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Love Me with Lies, Tome 1 : L'opportuniste



Description ajoutée par cocomilady 2017-08-09T17:41:51+02:00

Résumé

Olivia Kaspen, manipulatrice hors pair, est habituée à satisfaire le moindre de ses caprices. A une exception près, puisque le seul homme qu'elle a jamais aimé, Caleb Drake, lui a échappé. Quand elle le rencontre par hasard, trois ans après leur rupture, l'homme qu'elle retrouve est amnésique. Olivia voit là une occasion de renouer avec son premier amour. Toutefois un obstacle de taille se dresse sur son chemin : la belle Leah, la nouvelle petite amie de Caleb. Pour le récupérer, Olivia devra tromper l'ennemi autant que l'ancien amant. Mais est-elle réellement prête à tout pour arriver à ses fins ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 92 lecteurs

extrait

“You can only give your heart away once, after that, everything else will chase your first love”

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

J'en ai des frissons. Ah.

Ces personnages sont les maîtres de la manipulation, des mensonges, de la destruction et de l'auto-destruction, de l'amour qui vire à l'obsession. Ils sont prêts à tout, même ceux qui ont l'air innocents ne le sont pas tant que ça. Histoire très bien ficelée.

Juste addictif quoi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un seul mot : BLUFFANT.

Durant toute ma lecture je suis restée en suspens, j’attendais ce qui n’est malheureusement jamais venu.

Une lecture dynamique ambiguë, dévorante.

Afficher en entier
Argent

J'ai le cœur gros. J'ai le cœur brisé ! Parce que j'ai tourné la dernière page et par cette fin !!! Je n'aime pas ce genre de final. Je suis adepte de "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". L'auteur a pris le parti de finir son histoire de la sorte. Qui suis-je pour le lui reprocher?

Je parle juste de mes goûts et de mes préférences. La vie nous inflige tant d'épreuves et ne nous donne pas forcément tout ce que l'on souhaite, que j'aime pouvoir rêver avec des "happy end".

Le récit m'a bouleversée dans le sens où les 2 protagonistes s'aiment immensément mais pour des raisons tellement futiles n'arrivent pas à se trouver. Pour elle : pourquoi laisser l'orgueil tout détruire et laisser les fautes commises par son père supplantées son amour pour lui. Pour lui : je comprends qu'il souffrait du manque d'implication d'Olivia mais pourquoi aller jusqu'à la trahir. La réponse d'Olivia fut elle aussi tellement disproportionnée. Et pour finir, pourquoi ça ne devait pas être plus simple ... Pourquoi créer tout un scénario qui finalement n'a fait que les éloigner encore plus. Grrr... qu'est-ce que j'aurais aimé une autre fin !!!!

Mais n'hésitez pas, vous passerez un bon moment de lecture.

Afficher en entier

J’ai bien aimé l’intrigue même si je n’ai pas accroché au personnage d’Olivia... en fait je l’ai détesté. ?

Afficher en entier
Argent

Histoire intéressante avec une intrigue qui nous tient en haleine du début à la fin !

Afficher en entier
Lu aussi

Olivia Kaspen a fait beaucoup d'erreurs dans sa vie, mais elle est toujours parvenue à ses fins. Sauf avec Caleb Drake, celui qu'elle voulait plus que tout au monde mais n'a jamais pu avoir, malgré toutes ses manipulations. Alors quand une seconde chance se présente sous la forme d'un accident qui laisse le jeune homme amnésique, la question n'est pas tant de savoir si le reconquérir est moral. La question est : comment le reconquérir maintenant qu'il est fiancé avec une autre, qui semble toute aussi déterminée qu'Olivia?

[Livre lu en VO]

J'ai lu le premier tome de cette trilogie de New Romance (ma première, en fait) sur la recommandation d'une amie avec qui je partage mon goût pour les anti-héros...et puis j'ai lu les deux autres, sans explication. Il faut vous le dire tout de suite : le premier est largement le meilleur et se suffit à lui-même. Si vous finissez le tome un et que vous êtes satisfait, ne vous torturez pas en lisant la suite, ce n'est pas la peine.

Dans ce fameux premier tome, on rencontre trois personnages très intéressants qui forment un triangle amoureux parmi les plus destructeurs sur lesquels j'ai jamais lu. J'avoue que comme je l'ai ouvert sur une recommandation pour "anti-héros", je m'attendais à un peu plus horrible, mais Olivia est en fait plus réaliste et légèrement égoïste que méchante. Cela participe aussi à la rendre plus attachante, car on peut s'identifier à elle. Cependant, j'ai beaucoup moins apprécié le fait que tout le monde soit parfait, beaux et riches...et que le seul homme soit mis sur un piédestal alors qu'il est largement tout aussi fautif et mauvais que les deux femmes.

Le véritable antihéros est en fait Leah, qui est, contrairement à bon nombre d'antagonistes que j'adore, totalement exécrable. Le second tome, dont elle devient le narrateur, est par conséquent le plus mauvais et le moins intéressant à lire, tout simplement parce que j'ai détesté être dans sa tête. Le troisième tome est du point de vue de Caleb, et c'est là où j'ai réalisé à quel point c'est en fait un macho inintéressant.

Niveau intrigue, c'est une romance plutôt superficielle. L'action se construit sur des flashbacks alternés avec le présent, et j'ai parfois eu un peu de mal à suivre, mais cela permet de tenir le lecteur en haleine pendant les plus ou moins 300 pages que font chaque tome. Ils se lisent donc très rapidement. En revanche, le plus gros point négatif de cette trilogie, c'est qu'elle tourne en rond. Mais alors, VRAIMENT. C'est TOUT LE TEMPS, dans chaque tome, à chaque chapitre, la même chose. : et vas-y qu'on casse, et voilà que j'essaie de te reconquérir, tiens je suis sur le point de me remettre avec toi, ah mais non il se passe quelque chose d'impardonnable. C'est comme ça pendant près de 900 pages, toutes les 20 pages. C'est à s'en arracher les cheveux. Les retournements de situations sont aussi très prévisibles, donc ça ne rattrape rien.

Pour conclure, Love Me With Lies est une trilogie "péché-mignon" : objectivement, tous ces points négatifs en font à mes yeux une saga absolument nulle et cliché. Mais je ne peux pas nier qu'elle m'a beaucoup diverti et que j'ai développé un certain attachement à Olivia (mais absolument pas aux autres). Donc je ne vous la recommande que si vous recherchez du New Romance soft, simple et rapide à lire et que vous n'avez rien contre les intrigues qui tournent en rond. Parfait pour les fans de romances "torturées mais un peu superficielles" pour passer le temps.

Afficher en entier
Or

Une histoire prenante, avec une intrigue qui nous captive et nous entraine dans la vie de personnages envoûtants. La tension est palpable durant tout le récit. Et même si je ne suis pas adepte de ce genre de lecture, je trouve que le tout est très bien écrit et on accroche très facilement pour avoir le fin mot de l´histoire.

Afficher en entier
Bronze

Ce n’est pas la première fois qu’une romance de Pygmalion me retourne le cerveau. J’avais déjà rencontré un sentiment similaire avec L’enjeu d’Angela Behelle, un roman placé sous le signe de l’anticonformisme, qui m’avait clairement poussée dans mes derniers retranchements. Avec L’opportuniste, le sentiment était moins fort, mais pas moins percutant. Je ne m’y attendais pas du tout, car j’avais lu Never Never de la même auteur, écrit en collaboration avec Colleen Hoover, et je pensais être tombée sur une romance très douce, tendre et légère. À la place, j’ai plongé dans l’esprit tortueux d’Olivia.

Olivia Kaspen est une jeune femme loin d’être ordinaire. Un caractère bien trempé et une fâcheuse tendance à faire des caprices, voilà ce qui la caractérise. Mais si elle a un grand regret dans la vie, c’est celui d’avoir perdu Caleb Drake, son premier amour dont elle s’est séparée trois ans plus tôt. Pourtant, un jour, leurs chemins se recroisent, et Olivia découvre que Caleb a perdu la mémoire. En d’autres termes, il ne se souvient plus de leur relation aussi chaotique que passionnelle. Olivia y voit alors comme un signe. Le destin lui offre une deuxième chance, celle de ramener Caleb dans ses filets, quitte à lui mentir et le manipuler.

Ce roman réunit à lui tout seul ce qui me fait peur dans l’amour. Jusqu’où peut-on pousser les frontières et les obstacles pour séduire quelqu’un ? Olivia, elle, va les repousser, ces frontières, et de toutes les manières possibles. Bien décidée à obtenir ce qu’elle veut, elle est prête à tout. Caleb l’obsède, elle le désire plus que tout, parce qu’elle sait qu’il est fait pour elle.

C’est là que ça commence à devenir étrange, parce qu’Olivia n’a rien d’un cliché, elle est même tout le contraire. Dans le genre anti-héroïne, ça se pose là. Au premier abord, elle semble froide, calculatrice, rusée, terriblement égoïste… mais il y a une fêlure en elle qui s’élargit au fur et à mesure que l’on avance dans le récit. Une fêlure qui finit par se transformer en plaie béante. Et je peux vous dire qu’on est sur du lourd. Du très lourd.

J’ai été très partagée concernant Olivia. Ce qu’elle faisait allait clairement à l’encontre de mes principes. Mais elle, elle n’en a rien à faire, et ça confine parfois à la névrose. Du coup, j’avais envie qu’elle parvienne à ses fins, mais je souhaitais également que la vie lui donne une bonne leçon. C’est très étrange d’être à la fois derrière un héros et contre lui. C’est bien la première fois que ça m’arrive.

La relation entre Olivia et Caleb n’a rien d’une petite promenade de santé. Elle peut se faire tour à tour belle, sensuelle et bouleversante, avant de s’effilocher sous nos yeux. Il y a eu un passage en particulier – quelque chose que Caleb fait – qui m’a définitivement vaccinée, je crois. Arrivée à ce stade, je me suis dit qu’on n’était pas du tout chez les bisounours et que cette romance essayait de me mettre les nerfs en biseau. C’est typiquement le genre de relation passionnelle qui fait ressortir le meilleur des personnages, mais aussi le pire.

Ma seule espérance maintenant, c’est d’espérer que la maison d’édition publiera la suite de la saga, cette fois-ci du point de vue de Leah. Parce que la fin m’est clairement restée en travers de la gorge. La morale de l’histoire est déchirante, elle fait mal, et je crois que je suis encore dans le déni à l’heure actuelle.

En résumé, L’opportuniste mêle passé et présent pour nous conter une histoire d’amour déviante, dans laquelle les protagonistes se mentent et se manipulent sans scrupule. J’ai dévoré ces 294 pages en moins d’une journée tant l’histoire était captivante, et j’en suis ressortie à la fois estomaquée et émotionnellement à plat.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/contemporaine/love-me-with-lies-tarryn-fisher

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis globalement septique. C’est un bon livre, infiniment triste mais porteur d’espoir.

En fait je ne savais pas à quoi m’attendre, et je n’ai toujours pas compris le titre, donc c’est un peu dur dire si j’ai adoré ou détesté. Ni l’un ni l’autre. Je suis perplexe.

Bon, et le fait que je lise les moments les plus cruciaux au bureau et donc en étant interrompue assez fréquemment n’a pas aidé. Il faudra que je le relise d’une traite ou alors en étant concentrée.

Afficher en entier
Diamant

.... j’ai apprécié la manière dont l’auteure a construit son intrigue, nous amenant peu à peu dans l’esprit d’Olivia. C'est captivant, déchirant et les personnages sont profondément attachants. Une lecture que je conseille aux adeptes de lecture poignante.

http://www.sariahlit.com/2017/09/lopportuniste.html

Afficher en entier
Or

Une lecture qui bien avant de la commencer me perturbait, j’étais persuadée que j’en ressortirai chamboulée, et ça n’a pas loupé.

Olivia est une jeune femme réservée, difficile à cerner, elle cache ses sentiments de manière à ce que personne ne doute de ce qu’elle pourrait ressentir. Peu de personnes ont sa confiance. Elle est depuis la fac, amoureuse de Caleb, il est l’homme de sa vie, elle ne l’a pas revu depuis trois ans jusqu’au jour elle va le recroiser par hasard. Prenant son courage à deux mains, elle décidera d’aller lui parler, mais va être surprise en apprenant qu’il ne se souvient plus d’elle, qu’il est amnésique. C’est peut-être ce qu’il lui fallait, une chance de repartir à zéro et de tout recommencer, le séduire et le rendre une nouvelle fois amoureux.

Mais la vie nous joue parfois des tours, et en bonne manipulatrice qu’elle est, elle va se rendre compte qu’elle n’est pas la seul à jouer à ce jeu. Beaucoup de souffrances et de résolutions et aussi parfois d’espoir vont ressortir de cette histoire, de quoi vous donner quelques doutes tout au long de la lecture et vous rendre accro à la plume de l’auteure.

Tarryn Fisher est la co-auteure de Never Never, écrit avec Collen Hoover, une auteure que j’adore, c’est donc sans trop d’hésitation que j’ai eu envie de lire ce livre, cette lecture est assez perturbante, troublante vois déstabilisante, Olivia est un personnage attachant, bien que manipulatrice. On ne peut lui reprocher ses actes ou ses choix, car bien que parfois douloureux, voir dérangeants, elle le fait pour Caleb, son amour pour lui est si puissant que ça rend ses actes justifiés et compréhensibles.

Son passé et ce qu’elle a vécu ne l’ont pas aidé à se construire correctement. Elle ne partait pas dans la vie avec de bonnes bases, s’obligeant à repousser les autres pour ne pas souffrir étant persuadée d’une future trahison, mais Caleb avec le temps réussira à lui faire tomber certaines barrières. En naviguant entre le passé et le présent, on comprend et découvre l’histoire qui se cache entre elle et Caleb, leurs moments de bonheur mais aussi ceux qui ont fait qu’ils se sont séparés. J’ai été brisée en découvrant les raisons. Une relation compliquée, mais tellement belle.

On partage leurs souvenirs passés, leurs instants à eux, on les voit se réapprendre dans le présent, se redécouvrir, se connaitre dans le passé. Les transitions entre hier et aujourd’hui ne sont en rien gênantes, bien au contraire, on voit Olivia évoluer, grandir sans pour autant changer. Elle m’a vraiment plu, je me suis beaucoup attachée à elle, elle reste néanmoins un personnage troublant tout comme Caleb que je n’ai pas réussi à bien cerner. Son amnésie n’aidant pas, ni même ce qu’on aperçoit de lui, dans leurs débuts. Certain de ses actes, et de ses comportements face à des évidences m’ont dérouté.

C’est une histoire d’amour puissante, qui rend prêt a tout pour le gagner et le garder, on avance et on se perd dans les tumultes de leur retrouvailles. C’est une lecture de laquelle, on ne ressort pas sereine, on en ressort touchée, voir blessée, je suis très perturbée par la tournure qu’ont pris les choses. Mais en même temps, cela colle parfaitement aux personnages et à leurs personnalités, comme si quoi qu’il arrive, quoi qu’ils veulent, ils le savent, rien ni personne ne pourra les empêcher de s’aimer.

http://www.livresavie.com/love-me-with-lies-le-tome-1-lopportuniste-de-tarryn-fisher/#more-14234

Afficher en entier

Date de sortie

Love Me with Lies, Tome 1 : L'opportuniste

  • France : 2017-04-26 (Français)

Activité récente

Salyr le place en liste or
2022-07-23T23:28:31+02:00
Maya94 l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-09T09:11:21+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 92
Commentaires 25
extraits 105
Evaluations 31
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode