Livres
547 791
Membres
585 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par okeanos01 2019-01-01T13:58:26+01:00

"Un cœur normal bat entre soixante et quatre-vingts fois par minute. Lorsque le pouls dépasse les cent battements par minute, c’est la tachycardie."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2020-01-10T19:37:52+01:00

Chapitre 3 :

Malcolm

« …

— Mes doigts ne sont pas délicats.

— OK, alors : touchez à ce bouton et dites adieu à vos doigts répugnants. C’est mieux, comme ça ?

— Crétin.

— Garce.

— Enfoiré.

— Vraiment ? Enfoiré ? Je suis un enfoiré ?

Elle hausse alors les épaules, tandis que je braque sans ménagement le volant sur la droite pour emprunter la bretelle, et quitte l’autoroute...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par okeanos01 2019-01-01T13:57:21+01:00

"(...)les épreuves de la vie font souvent de vous des personnes plus fortes, moins influençables."

Afficher en entier
Extrait ajouté par okeanos01 2019-01-01T13:57:00+01:00

"La vie est une putain d’injuste. C’est comme ça ! Et croire que l’on peut changer quoi que ce soit est une belle connerie d’illusion."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Soleil-1 2018-11-03T19:06:02+01:00

« Cet endroit est à mille lieues de ce que j’ai connu dans mon enfance. En fait, je suis terriblement ravie de me retrouver ici, perdue dans un village du Guatemala, j’ai toujours rêvé d’aventure, de changement, et c’est le moment. À cause de la maladie, je réalise que la découverte d’autres cultures est jouissive. Sans plus attendre, je prends mon couvert et le plonge dans les haricots, l’odeur est divine ! Et puis dans ma bouche c’est l’explosion de saveurs que je ne connaissais pas. La douceur de la peau rouge, le moelleux de la chair du légume et cette sauce épicée qui éclate dans mon palais. Je gémis de plaisir et ferme les yeux en même temps. Quel délice !

— Si j’avais su que des haricots arriveraient à vous procurer un orgasme, je vous en aurais fait manger bien avant pour briser votre côté reine des glaces, ricane Malcolm.

C’est devenu une habitude pour lui de se moquer de moi, mais je n’en ai cure, je déguste mon assiette, je sauce tout et n’hésite pas à lécher ce qui reste, sous le regard brillant de mon compagnon de route. Une fois rassasiée, je m’adosse contre la chaise usée

Extrait de 

Love nEver Dies

Ludivine Delaune

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2018-10-10T19:51:31+02:00

Chapitre 3 : Malcolm 

« … Une vrai princesse… Et c’est loin d’être un compliment.

— Laissez-moi deviner, je parie que Mal, c’est pour malpoli, raille-t-elle.

Le sourire factice qu’elle affiche n’atteint pas ses yeux.

— Haha, c’est très drôle. Vous avez fini ou bien, vous et votre talent indéniable pour faire des blagues, vous pouvez aller voir ailleurs si je suis. Je n’ai pas de temps à perdre !

Elle hausse les épaules, marmonne un truc incompréhensible et croise les bras sur son ventre, faisant ainsi pigeonner sa poitrine qui me salue au passage. Bordel, je sens que je ne vais jamais y arriver.

— Vous pouvez répéter ?

— J’ai dit, c’est bon. Je reste.

— À la bonne heure !

À la bonne heure ? Sérieux, Mal ? Pourquoi pas : nom d’une pipe, tant que tu y es ? Cette nana n’est pas là depuis cinq minutes qu’elle me prend déjà la tête ! Heureusement pour elle, elle se contente de me regarder, les yeux ronds, et s’abstient de faire tout commentaire. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2018-10-10T19:49:34+02:00

Chapitre 2 : Everly

« …

— Qu’est-ce que vous voulez ?

Je suis là pour une raison précise, je en perds pas de temps en bavardage inutile, chaque minute est précieuse.

— On m’a dit que vous pourriez m’aider.

— Ça dépend pour quoi, Madame Hastings…

Son ton dur ne me dérange pas, néanmoins son regard vicieux sur moi, si.

... »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emi-1 2018-11-25T12:00:52+01:00

J'ai survécu, certes, mais à quel prix ? Coupable d'être en vie, un fardeau que je ne souhaite à personne, pas même à mon pire ennemi. Ca vous brise, vous réduit à néant, pièce par pièce.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emi-1 2018-11-25T12:00:01+01:00

Semblable au loup Tex Avery, l'oeil exorbité ma bite réclame à becqueter

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode