Livres
482 836
Membres
469 945

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Marieno89 2018-03-28T13:05:05+02:00

She was pretty much the best thing ever, and when this all blew up and blew away, I would always have this night with her to remind me there was something in this world that was worth fighting for.

Afficher en entier
Extrait ajouté par violaineb 2020-01-16T22:38:42+01:00

- qu'est ce que l'on fait là ?

- eh bien...moi je vais te détruire et toi... Tu vas faire de ton mieux pour me sauver.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2020-01-09T12:11:53+01:00

C’était le plus beau baiser que j’avais jamais connu.

Un baiser humide et sauvage.

Un baiser si torride que je pouvais à peine y croire.

Elle avait un goût sucré, et sa gorge émettait le plus sexy des gémissements qui existent.

Ses doigts étaient plantés dans mes épaules et ses jambes remuaient sans répit sous l’eau. À travers le tissu ultrafin de son maillot de bain, j’ai senti ses tétons se durcir contre mon torse.

J’étais en train de capturer un fantasme, de créer un souvenir auquel je pourrais me raccrocher plus tard. Me raccrocher à quelque chose qui ne devrait pas être réel, qui ne devrait rien avoir à faire entre mes mains. Elle s’est pressée un peu plus contre moi et a suivi mon rythme tandis que je l’embrassais plus langoureusement.

C’était le pire baiser que j’avais jamais connu. Il était trop rapide, trop brusque. Je sentais bien qu’il lui faisait peur. Je lui faisais peur. Je n’en avais aucune envie, mais c’était plus fort que moi. J’étais habitué à prendre et elle n’était pas habituée à donner. L’espace d’un instant, je n’ai pas pu faire autrement que de la dévorer, de l’engloutir dans tout ce que je ressentais. Mais cette fille était faite pour être savourée, appréciée à sa juste valeur.

Nos dents s’entrechoquaient, nos langues se disputaient le contrôle et nous campions chacun bien trop sur nos positions.

De toute évidence, nous n’étions ni l’un ni l’autre très doués pour embrasser : elle par manque d’expérience, moi par manque d’intérêt. Au bout d’un moment, quand mon cœur a arrêté de me marteler la poitrine et que le sien s’est mis à accélérer, nous avons réussi à trouver un terrain d’entente. C’était toujours un baiser maladroit, empressé, nerveux.

C’était un baiser avide, parce que ni elle ni moi ne pouvait se repaître de la bouche de l’autre. Je n’avais pas bu depuis presque un mois, mais j’avais l’impression d’être ivre de son goût. Mon cerveau s’embrouillait et mon corps était à deux doigts de tomber en léthargie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Connorange 2019-12-11T15:31:36+01:00

Un de ces jours, tu vas rencontrer quelqu'un qui va tout chambouler, Afton. Il ignorera toutes les barrières et tous les fils barbelés dont tu t'es entourée, et tu l'auras tellement dans la peau que tu seras incapable de t'en défaire. Tu seras complètement paumée. Et tu ne pourras plus jamais revenir en arrière, crois-moi

Afficher en entier
Extrait ajouté par Connorange 2019-12-11T15:28:29+01:00

Je ne m'étais jamais soucié de ce que les drogues provoquaient en moi, dans ma vie, sur les gens qui m'entouraient. Tout ce qui comptait, c'était ce que je ressentais quand je n'étais plus moi-même. J'étais au-dessus de tout ce qui me tirait vers le bas, je me débarrasserais de ce poids qui semblait constamment m'écraser la poitrine. Je n'étais pas heureux... mais c'était ce qui y ressemblait le plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par klauschapter 2019-11-17T13:25:22+01:00

Ses billes noires étaient parfaites pour cacher des secrets, mais en y regardant de plus près, on pouvait y lire la tempête qui déferlait dans tout son être. Il y avait des ombres dans ses yeux, et elles étaient en guerre avec lui.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode