Livres
625 690
Membres
732 825

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Love Song



Description ajoutée par lc_clarisse 2013-09-29T19:36:22+02:00

Résumé

Daniel est un musicien accompli. À cinquante ans et quelques, sa carrière est faite, il est l’auteur de plusieurs gros succès, de plus d'une dizaine d’albums, et tourne dans le monde entier. Le public et la critique l’adorent, on le reconnaît dans la rue et le désordre de sa vie conjugale avec Rachel fait parfois la une de la presse people. Mais ces derniers temps, l’industrie du disque a changé sans qu’il s’en aperçoive. Et, quand il remet à sa maison de disques ses nouveaux morceaux, le verdict tombe : pas assez commercial. Renvoyé en studio, il doit d’urgence trouver l’inspiration, quand sa femme, qui l’avait quitté depuis huit mois, choisit justement ce moment pour revenir…

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Antiigone 2022-01-08T07:16:25+01:00

Elle baisse les yeux, elle tourne la tête.

"Quoi, dis-je.

- Rien.

- Quoi, rien.

- Ne me demande pas ça. Ne me fait pas ça. Je ne suis rien. Je suis nulle dans ce domaine.

- Quoi. Mais qu'est-ce que tu me chantes. Allons donc. Dis-moi ce que tu en penses. Je ne blague pas. Vas-y. Quoi. Qu'y a-t-il. Tu as perdu ta langue. "

Je me tourne pour voir ce qui a pu causer son émoi et je ne vois rien.

(p. 124)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par BobTazar 2022-11-25T12:03:44+01:00
Pas apprécié

Un héros perdu, noyé dans des tourments amoureux et artificiels, rien que du très classique chez Djian. Mais le résultat est finalement plutôt plat, loin en tout cas de la puissance de « Incidences» ou « Vengeances », pour ne citer que ces deux là.

Reste le style. Et là, je suis resté encore plus dubitatif. Une volonté de faire court (percutant ?) poussée à l’extrême, pour ne pas dire à la caricature : « Je monte. Il est encore tôt. L’aube se diffuse à peine à l’étage. Elle hurle. J’entre. Je m’approche. Me penche. Là. » A croire qu’il fallait faire un maximum de phrases avec un minimum de mots, pour recycler une caisse pleine de points…

Autre figure de style, encore plus curieuse, l’absence totale de point d’interrogation. Ce n’est pas que le héros ne se pose pas de questions, bien au contraire. C’est juste que Djian ne les conclut pas par un point d’interrogation : « – A quel sujet. – Qu’est-ce qu’elle fait là. – Quoi encore. – Et toi. – Tu attendais quoi. (…) ». Mouais.

Vive les libertés prises avec la langue française ! à condition qu’il y ait une justification, le plus souvent comique ou de style (voir Quesneau, Dard…). Rien de ça ici. A part permettre à moindre frais de placer quelques points (non interrogatifs) supplémentaires…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2022-01-08T07:01:49+01:00
Or

Je ne connaissais pas cet auteur prolifique dont on m'a vanté les mérites et le découvre grâce à "Love Song", un roman contemporain à la limite du thriller, dans le monde de la musique. On y fait la connaissance de Daniel, auteur-compositeur-interprète à succès, dans la fleur de l'âge. Son ex-femme revient vivre avec lui après huit mois passés avec un autre homme. Daniel souhaite plus que tout passer l'éponge et recommencer la vie de rêve qu'ils avaient en commun avant ces quelques mois d'errance. On comprend bien vite que leur bonheur était bien fragile et que Rachel cache bien des secrets. Jusqu'à quel point Daniel est-il prêt à pardonner à celle qui lui inspire ses plus belles mélodies ? Mais aussi les plus sombres...

Daniel est un personnage attachant, profondément humain. J'ai eu envie de découvrir sa musique au-delà de sa personnalité, de partir avec lui sur le chemin de ses tournées. Son art fait partie intégrante du récit, ainsi que son processus de création et d'inspiration, même si j'aurais souhaité que cet aspect soit plus présent. On lui impose d'écrire des chansons joyeuses pour que sa maison de disque le trouve encore rentable et c'est cet aspect du monde de la musique et ses vautours qui auront, peut-être, raison de lui. La manière dont il surmonte cela fait aussi partie intégrante de l'intrigue.

Rachel est un protagoniste ambigu, à la fois figure féministe et libre, mais aussi source de conflit et en profonde souffrance. Autour de ce couple maudit tournent leurs amis plus ou moins proches et la crème du business musical, ajoutant eux aussi leur petit grain de sel à cette histoire à la fois brillante et tragique.

Le style m'a parfois un peu déstabilisée, notamment à cause de l'absence totale de points d'interrogations dans le roman, me faisant relire plusieurs fois certaines répliques pour en comprendre le sens. Je n'en ai pas saisit l'intérêt ni si cela était purement stylistique.

Il se dégage de ce roman une atmosphère, une ambiance particulières que Philippe Djian instaure dès les premières pages et la tension monte au fur et à mesure des différentes révélations inattendues. Beaucoup d'émotions se dégagent de ces pages.

En résumé, "Love Song" est un roman passionnant, à la fois sur le plan humain que sur celui de l'intrigue, abordant des thématiques fortes, portées par des protagonistes à la psychologie approfondie. Je vous le recommande vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auteur-1 2017-07-10T08:52:35+02:00
Argent

Un début de roman un peu curieux avec cette ex-femme qui vient envahir la maison du chanteur sans qu'il ne la repousse malgré les conseils de ses amis puis tout se met en place. Une histoire d'amour autour de l'adultère à plusieurs niveaux (comme une poupée russe). Etrange, un peu dérangeant et vraiment bien écrit.

Afficher en entier

Date de sortie

Love Song

  • France : 2013-09-26 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 30
Commentaires 3
extraits 4
Evaluations 5
Note globale 7.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode