Livres
475 203
Membres
452 551

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Mickadine 2019-03-27T14:57:20+01:00

Il paraît qu'il faut de tout pour faire un monde mais j'ai compris qu'il me fallait juste d'elle pour faire le mien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2019-04-07T18:50:04+02:00

Selena est un univers à elle toute seule et depuis notre rencontre, j’ai l’impression que je gravite autour d’un astre lumineux, attiré par sa prestance et sa personnalité. Il faut de tout pour faire un monde mais il n’y a que Selena qui fasse le mien. Alors être aimé par cette femme, c’est retrouver goût à la vie. Je marche, je respire, je vis différemment. Je suis puissant, conquérant, invincible.

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2019-04-06T20:35:09+02:00

— Selena, tu es importante pour moi, bien plus que tu ne l’imagines. Tu comptes pour moi, vraiment. Je sais que tu ne veux pas appartenir à quelqu’un, mais toi et moi, on s’appartient l’un à l’autre, mariage ou pas. Je te veux tout entière, tu n’as pas idée à quel point.

Afficher en entier
Extrait ajouté par micaroval 2019-04-06T17:18:51+02:00

Je comprends mieux pourquoi Luke me disait que j’étais cuit. Je n’avais pas compris sur le coup mais maintenant, c’est bien clair. Et il a raison. Je suis cuit car mon corps, mon esprit et mon cœur brûlent et s’embrasent pour son sourire, pour ses baisers, pour elle tout simplement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LaurieEschard 2019-02-26T15:19:22+01:00

Une nouvelle blonde entre en scène et s'approche déjà de la barre dans une démarche langoureuse. Elle porte un petit ensemble porte jarretelle violet avec de la dentelle noire. Elle commence à bouger au rythme de la musique, tournant autour de cette barre. Mes yeux ne cessent de la fixer. Elle bouge bien et comparée aux autres danseuses, elle n'est pas vulgaire. Elle est sexy et drôlement souple. Son visage passe alors dans le rayon de lumière d'un projecteur. Je souris en voyant son visage parfait.

Quand je prends conscience que je ne fixe que ses grands yeux noirs, mon regard descend sur sa bouche pulpeuse. J'en frémis d'excitation. Ses lèvres doivent avoir un gout divin et je me demande ce qu'elles feraient autour de ma queue. Mon entrejambe commence sérieusement à me serrer.

Je descends encore plus mon regard. Son cou semble confortable et je m'y blottirais bien rien que pour sentir son parfum que j'imagine sensuel et agréable.

En bon mec que je suis, mes yeux se posent sur une poitrine ferme. Ni trop grosse, ni trop petite. Juste parfaite. Et on devine tout de suite que c'est naturel. Elle tourne toujours autour de sa barre, faisant des positions de plus en plus équivoques. Elle est souple, très souple. Je me mets à envier cette barre. J'aimerais avoir la chance d'être entre ses deux cuisses moi aussi. Elle relâche la barre et dans une position très sexy, elle passe ses deux mains dans son dos.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-03-21T17:56:08+01:00

Chapitre 5 :

Selena

«…— Je n’ai pas envie de faire copain-copine avec le mec qui m’a fait perdre mon boulot, sifflé-je, la mâchoire serrée.

— Oh ! Ça… Tu en retrouveras un autre.

Je prends une grande inspiration et me pince l’arête du nez. Ce mec est vraiment con. Il ne comprend pas ma situation.

— Je vais sûrement t’apprendre quelque chose, mais la vie n’est pas toute rose pour certains. Je ne suis pas née avec une cuillère en argent, sertie de diamants dans la bouche, moi ! J’ai un loyer à payer, des factures à régler et quelqu’un qui compte sur moi. Sans ce boulot, je n’ai pas de fric et si je n’ai pas de fric, je suis à la rue !

Il abaisse la tête et fixe le trottoir.

— Ouais, je comprends.

Je souffle d’agacement. S’il y avait bien quelque chose qu’il ne devait pas dire, c’est ça ! Comment peut-il comprendre ? Ce mec n’a jamais été dans ma situation. Il ne sait pas ce que c’est de galérer pour vivre. Lui a tout. Moi, je n’ai rien.

— Non, tu ne comprends pas ! Tu ne pourras jamais comprendre. Travailler est vital pour les gens de mon espèce. Toi, tu as juste à respirer pour que ton compte en banque gonfle sans que tu aies besoin de lever le petit doigt. Alors ne me dis pas que tu comprends. Tu es juste un connard qui se croit supérieur et qui n’hésite pas à faire virer le petit peuple. Tu te prends pour Dieu mais tu oublies juste que personne ne t’attend dans ce monde. Tu es aussi insignifiant que moi.

ll ne dit pas un mot, me laissant extérioriser ce que je pense tout bas depuis tant d’années. Me décharger sur lui me fait du bien. Et lui, il encaisse sans broncher.

— Vis ma vie pendant un mois, galère à trouver un job ou du fric ou même à te nourrir comme moi je le fais depuis des années, et là, tu pourras me dire que tu comprends.

Je tourne ma tête, ne voulant pas que ce connard me voie pleurer.

Je me lève alors rapidement quand j’aperçois Amber s’approcher discrètement. Je fonce sur elle en essuyant mes larmes.

— On peut y aller, s’il te plaît ? l’imploré-je.

...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-03-21T17:55:48+01:00

Chapitre 3 :

Selena

«… Le docteur m’offre un sourire rassurant.

— Non. Ça n’aggrave pas le cas de Sam. Mais ça ne l’améliore pas pour autant.

— Qu’est-ce que vous suggérez, docteur ? Que j’arrête de lui donner son traitement ?

Il secoue la tête.

— Non. Il est important que Sam ait son traitement au quotidien. Ça stabilisera son état.

Qui est déjà critique…

— Vous vous rappelez quand nous avons parlé d’une greffe ? reprend le médecin.

...»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode