Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lovedesigne : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Consolation, Tome 1 : Saving Her Consolation, Tome 1 : Saving Her
Corinne Michaels   
Une histoire comme je les aime avec des personnages attachants, bien décrits psychologiquement. Je me suis rapidement attachée à Natalie qui malgré sa situation, continue tant bien que mal d’avancer dans sa vie pour son bébé. Ses réactions, ses pensées, ses doutes sont biens retranscrits sans tomber dans l’excès ou le pathétique. J’aime d’ailleurs beaucoup son amie, Reanell, qui a les bons mots, aux bons moments. Quant à Liam, il est prévenant, peut-être un peu trop mièvre par moment, mais j’ai apprécié son côté protecteur, présent pour soutenir Natalie et sa fille.
Ce qui différencie un peu cette histoire des autres, c’est qu’ici, Natalie a un enfant de feu son mari. Il est donc indispensable pour elle que le l’homme avec lequel elle refera sa vie les accepte toutes les deux. Et c’est quelque chose qui m’a touchée chez Liam, son attachement aussi bien à la maman et sa fille. L’autre élément qui m’a plu, c’est que Natalie & Liam ne se sautent pas dessus tout de suite, ça se fait par étapes, ils tâtonnent, hésitent, doutent et se parlent ouvertement. Leur relation n’est pas simple mais je la trouve bien racontée.
Si un des rebondissements m’a franchement surprise, j’avais un pressentiment depuis le début concernant celui du final du livre. Mais maintenant, je vais me plonger dans la suite car j’ai hâte de savoir comment le dit rebondissement va être exploité dans le prochain tome. Et puis il y a deux ou trois dont j’espère avoir les explications aussi.

par Floreen
L'Appel du renard, Tome 2 : Trahi L'Appel du renard, Tome 2 : Trahi
Charly Reinhardt   
Un excellent tome 2 dont la narration prédomine. Une narration à la fois envoûtante et poétique, qui pour moi, est un des points forts de ce texte.

Dans ce second opus, nous suivons plus particulièrement les personnages de Tyler et Solas. Deux personnages attachants, deux personnages qui ont souffert, chacun à leur manière, chacun de leur côté. Deux personnages qui vont tout risquer pour trouver le chemin du bonheur, le chemin de la rédemption et le chemin de la vérité pour qu'enfin ils puissent être ce qu'ils ont toujours voulu, sans que quiconque ne leur impose un choix de vie.

J'ai beaucoup apprécié me plonger dans une ambiance des plus mystiques dans ce tome. Une atmosphère complètement différente du premier, qui nous offre une large vision de l'univers créé par l'auteur. Un autre aspect où le songe et la réalité s’entremêle pour nous offrir des instants complètement hallucinants, des instants de grâce et une sorte de sensation planante.
Les descriptions sont justes parfaites, nous plongeant irrémédiablement dans ce monde à la fois irréel, plein de croyance et surprenant.

Il est agréable également de retrouver tous les protagonistes du tome 1, voir l'évolution de la relation de Will et Sander, mais également de voir la déchéance de Lloyd, sa tristesse envahir la meute, la rendant ainsi fragile et sous tension.

Nous en apprenons beaucoup plus sur le personnage de Solas, son rôle dans la meute et ce que cela implique. C'est un homme mystérieux, puissant, impassible. Un homme qui cache une grande blessure, un homme blessé, un homme qui découvrira les mensonges du passé, les pourquoi et les faux-semblants.
Le personnage de Tyler est aussi décortiqué. Nous découvrirons un homme sensible qui cache sa peur sous des airs désinvoltes, un homme blessé lui aussi, rejeté, abandonné. Un homme qui cherchera la vérité sur un passé qu'il a oublié, sur une ignominie dont il ne se sent pas capable. Un homme au grand cœur. Son amitié avec Sander est belle à voir et lui apporte un soutient sans faille dans sa quête de vérité et de franchise.

Les rebondissements et les problèmes s’enchaînent à un rythme fou, nous scotchant à notre lecture, nous happant, pour ne plus nous lâcher.
De nouveaux personnages font leur apparition, nous offrant de nouvelles perspectives sur cet univers. Des personnages surprenants, attachants, dans un milieu très bien détaillé, assez sublime.

L’histoire de Ty et Solas est aussi déchirante que sublime, faite de sacrifice, de réminiscence, de don de soi, d'amour et d'attachement. Une histoire où la force du lien aura fort à faire pour résister au désespoir, pour perdurer et briller à nouveau sereinement et pleinement. Une histoire où les révélations font naître toute la fausseté et le gâchis de la vie passée et où le courage et la volonté d'y croire seront à leur paroxysme.

La plume de l’auteur se révèle ici très poétique, très douce. Une plume qui m'a transmise moult émotions et pléthore de sensations. Une plume très démonstrative, très prenante, envoûtante. Une plume qui sait aussi jouer avec l'humour et le sarcasme.

En bref, un tome 2 magnifique qui fait la part belle à l'amour et à tous ses sacrifices, un récit tantôt drôle, tantôt déchirant, qui nous transporte dans une atmosphère mystique, un voyage entre songe et réalité, un voyage plein de secousse, de peine et d'espoir. Un voyage où la force et le courage ne feront pas tout, où la force de l'amour sera plus que nécessaire pour vaincre et découvrir cette vérité terrifiante et effacer tous les mensonges et sacrifices pour enfin découvrir ce que le lien, le taanan et sa force peuvent offrir de meilleur et d'amour à ceux qui le trouve.

par Tikimel
Alpha, Tome 3 : L'alliance funeste Alpha, Tome 3 : L'alliance funeste
Gwen Wood   
Alors tout d'abord je ne laisse que rarement un commentaire mais pour ce livre j'y suis obligée. Avant tout j'avais vu les livres sur Wattpad ils étaient dans ma liste mais j'avais jamais vraiment eu le temps de les lire. Mais j'ai enfin eu l'occasion de tous les lire, que ça soit du premier tome au troisième tome c'est toujours aussi bien écrit. A chaque nouveau tome je tombe un plus amoureuse de la plume de l'auteur. Elle me transporte totalement dans son univers. Et les personnages sont si attachants et pour une fois qu'on a une héroïne qui est badass ça change. Et en étant une fan des livres comme de la série "Outlander" je vois très bien le petit clin d’œil que fait l'auteur aux livres parce que nick c'est Jamie Fraser en tout cas son jumeau ou son cousin mdr mais personnellement ça me dérange pas du tout au contraire. Sinon pour en revenir à ce tome j'ai vraiment beaucoup aimée l’enquête bien sur c'était triste de voir poppy si abattu par la mort de son oncle mais du début jusqu'à la fin on se demande bien qui se cache derrière ces meurtres et quand on apprend qui sait on peut dire qu'on est sur le cul. Dans ce tome il y a eu beaucoup de moment Poppy/Nick ( pour mon plus grand plaisir je vous le cache pas).Je viens juste de le finir mais je veux lire la suite, c'est dingue comment l'auteur arrive à autant nous rendre accro. J'ai tellement aimée ce dernier tome que j'ai relu le tome 2 et le tome 1. J'ai hâte de lire la suite. Si vous ne savez pas quoi lire venez lire ce livre parce que vous ratez quelque chose

par jadebooks
H.E.R.O, Tome 2 : Hors de contrôle H.E.R.O, Tome 2 : Hors de contrôle
Victoria Sue   
Un nouvel opus tout aussi porté sur l'action qui cette fois nous en révèle un peu plus sur chacun de nos héros avec une couv tout aussi belle et parlante que le premier tome.

Notre couple phare d'abord : on reste toujours autant sous le charme de ces deux-là, entre passion, retenue, non-dits et doutes et encore plus (en ce qui me concerne) sous celui de Fynn, ce jeune homme décidément tellement attendrissant. Fynn est toujours cet homme plein de doutes, fragilisé comme ses coéquipiers, par une éducation du rejet qui le pousse jour après jour à se dépasser, à faire toujours mieux et surtout aux yeux de son amant et chef Talon. Il reste toujours aussi ouvert aux autres, plein de compassion et d'empathie, il est pratiquement cette part d’émotion purement humaine, parfois défaillante, parfois merveilleuse, qui manque à nos surhommes. Sa place au sein du groupe d'intervention, pourtant si souvent remise en cause, est cependant le moteur d'une cohésion vitale et logique qui fait que le tout fonctionne et que chacun peu à peu trouve son équilibre dans ce nouveau rapport aux humains non augmentés. C'est un personnage toujours émouvant dans ses faiblesses car elles sont ce qui le définissent et lui donnent un peu plus de force au fur et à mesure qu'il les accepte.
Talon, le grand chef blond tout baraqué, n'est pas en reste même si ce n'est pas mon préféré. Toujours aussi brusque et directif (au grand plaisir de Fynn), il navigue étrangement en première partie entre doute et passion pour son amant et on a un peu de mal à saisir cette attitude qui heureusement s'explique dans la seconde. Il réussit toutefois à se confier un peu plus et laisser transparaître sa part émotionnelle autre que l'amant fougueux qui dépote grave ! J'avoue être moins sensible à ce schéma d'alpha sur-dominateur mais sa psyché s’intègre parfaitement dans le duo qu'il forme avec son partenaire.

Les autres membres de l’équipe sont tout aussi intéressants même s'ils ne sont pas encore tous exploités (et là tu devines déjà les quelques tomes qui vont suivre) mais en revanche l’évocation plus intime de leurs passés respectifs est un fil conducteur que j'ai beaucoup apprécié. Fil qui nous entraîne sur des vies douloureuses, très douloureuses pour certains, et qui expliquent beaucoup sur leurs comportements actuels, les rendant tour à tour attachants et surtout plus sympathiques malgré l'aversion de certains pour la présence de Fynn au sein de l'équipe. On apprend et on devine beaucoup de choses, on compatit à ce monde fait de parents presque monstrueux tant l'univers de Victoria Sue s'axe sur l'idée du rejet et de l'abandon. Chaque personnage gagne en profondeur, en réalisme et surtout en équilibre, ce ne sont plus de simples augmentés aux super-pouvoirs, ce sont aussi des hommes diminués par la souffrance. La narration est toujours aussi souple, aussi naturelle que dans l'histoire précédente et c'est toujours avec beaucoup de difficulté que l'on lâche le livre pour retourner à sa vie et quitter cette bande de mecs assez incroyables. Cet esprit de troupe, d’équipe est probablement l'aspect qui m'a le plus séduit dans ce tome même si la romance entre Talon et Fynn reste toujours très présente.

Cette fameuse romance qui d'ailleurs, par moment, m'agace un peu : tournicoter sans cesses entre "m'aime-t-il ou pas" alors que c'est clairement le cas au lit et que c'est écrit en toute lettre c'est un peu trop dans la ficelle facile de la romance et ce roman n'en a vraiment pas besoin. Alors oui, je sais, c'est de là que viendront les "papillons", les atermoiements et tous les frissons qui accompagnent les scènes de revendications sexuelles, de ce chaud/froid jeté ça et là avec plus ou moins de parcimonie mais la question du doute sur les capacités professionnelles de Fynn sont largement suffisantes pour étayer la tension entre nos deux hommes et même entre les membres du groupe.

Hors de contrôle donc, Talon et les risques qu'il peut faire courir aux autres au vu de son développement, hors de contrôle cette histoire entre eux qui peut ou pas durer face aux difficultés rencontrées mais surtout hors de contrôle pour ce doute qui habite chacun des membres sur la destination et la capacité d’être de leur équipe: c'est vraiment de ce point de vue là que j'ai perçu cette histoire. C'est une bonne histoire, qui tient vraiment la route et assume parfaitement toutes les exigences d'une romance SF en donnant entière satisfaction aux addicts du mm et qui traite,dans une aventure pleine d'action, de la nécessité de faire face.
Faire face à un monde hostile aux augmentés, faire face à ses propres rancunes envers les bourreaux, faire face à cette capacité d'aider les plus jeunes et de mener un combat juste quand il faut toujours prouver que l'on est pas un monstre, faire face à ses doutes quand on ne sait plus si l'on est la bonne personne pour tout ça. Accepter de regarder ses adversaires d'hier sous un autre prisme et de faire front en tant qu'allié plutôt qu'en tant que victime ou paria pour envisager un autre mode opérationnel.
Et surtout, préparez vous à faire face à un troisième tome avec un nouveau duo qui laisse présager plein de bonnes choses avec deux personnages déjà charismatiques en même pas deux phrases (je suis déjà en mode surkif de ces deux-là! ). Yop
Merci a MXM Bookmark pour ce sp.
http://meninbooks.eklablog.com/hors-de-controle-h-e-r-o-t2-de-victoria-sue-a148994156

par Tyzane
Amber Farrell, Tome 2 : La Voix du dragon Amber Farrell, Tome 2 : La Voix du dragon
Mark Henwick   
Un tome un peu plus intéressant malgré la longueur, les dialogues un peu confus et solitaire.
C'est une bit lit sans l'être, trop de passage à vide, pas assez d'émotion à mon goût, une héroïne entourer mais seule et c'est regrettable.
A voir le tome 3.

par christ974
Alpha, Tome 2 : Le chant mortel Alpha, Tome 2 : Le chant mortel
Gwen Wood   
Ce deuxième tome est une nouvelle pépite !
Mais cela ne m'étonne même plus, tant j'adore les écrits de cette auteure et cette saga. Quel talent, pour une aussi jeune auteure !
Encore une fois, ce fut un vrai coup de coeur !
Pourtant, et comme je l'ai dit à l'auteure, ce n'était pas gagné car je suis une lectrice extrêmement difficile (pour ne pas dire un autre mot) et j'aime rarement les suites étant donné que je me lasse très vite.
Or ici, je ne me suis pas une seule seconde ennuyée.
C'est comme retrouver de vieux amis. Les personnages sont tellement attachants et charismatiques, qu'on a forcément envie de savoir ce qu'ils vont devenir.
Mais le gros point fort de cette saga, ça reste l'humour et le sarcasme de Poppy. Qu'est-ce-qu'elle est drôle ! Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai éclaté de rire en lisant ses réparties. A bien des égards, elle me fait penser à Dean de Supernatural.
D'ailleurs les petits clins d'oeil à la série télévisée, me plaisent énormément, vu que je suis une inconditionnelle des Winchester !
Et l'intrigue, on en parle ?
Excellente. Elle m'a tenu en haleine jusqu'à la fin. Même si j'avais ma petite idée quant à l'identité du coupable, au vu du titre du roman.
J'ai hâte de lire les prochains tomes, qui je le sais déjà, seront tout aussi géniaux que les romans précédents.

par Avalon
Les amants maudits Les amants maudits
Venusia A.   
Si je vous dis que cette histoire est la première de l’auteure que je lis ?? Hein, oui , je suis vilaine ….Et pourtant, oui, c’est la premère histoire que je lis de Vénusia. Et je dois dire , que ce n’est pas piquer des hannetons !! Mesdames et Messieurs !!
La surprise est garantie tout le long de l’histoire. Entre l’intrigue rondement menée par un duo « Yin et Yang » ( Chance, plein d’humour avec un nom de famille bien connu , je suspecte l’auteure d’être une adoratrice de la marque et José « l’iceberg », l’opposé ) Franchement, je vous jures ces deux là !!
Cependant, même si ils doivent faire équipe sur une enquête difficile, leur rencontre va faire des étincelles dans chacune de leur vie.
Les personnages secondaires, car il y en a , sont bien développés , surtout attachant. Mais même si il y a de l’humour, le reste des émotions que nous pouvons avoir, est présent aussi ; Vénusia a su mettre mes nerfs sur la corde raide avec l’enquête en partie parce que l’autre est dédiée à cette belle histoire d’amour entre les deux inspecteurs.
Ouais, et bien pour une première , moi je vous dis ça m’a mis sur le cul !! C’est super !!
Merci Vénusia, une belle découverte , je n’ai qu’une hâte celle de découvrir le reste de tes histoires !!
Allez à plus !!

par astonDB9
Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène
Lil Evans   
J'ai un avis très mitigé sur ce livre. Lorsque j'ai atteint la moitié de l'histoire je me suis dite, c'est le genre de livre qui est addictif même s'il est bourré de défauts qui me font grincer les dents. Mais quand j'ai atteint un certain stade, l'addictivité s'est faite la malle et je n'arrêtais pas de me taper la tête sur le mur. Bon laissez moi vous résumer ce qui c'est passé. Soyez prévenus qu'il risque d'y avoir des spoilers. Salem, une femme sans le sou décide d'aller travailler dans un manoir louche sous un patron pervers et psychopathe. De un toute personne, si désespérée soit-elle, réfléchirait deux fois avant de s'engager dans un travail dont elle ne connaît pas l'histoire. Bon passé ce stade-là, j'ai réussit à fermer les yeux parce qu'elle était bien intentionnée et déterminée à sauver Teren et Heaven (en passant c'est quoi ces prénoms pourris, Mase, Fallen, Konnor Mexcen ou je ne sais pas quoi, je n'arrive même pas à bien les écrire Aubrey pour un homme…) Enfin bref, je ne sais pas. Bon jusqu'avant le sauvetage, j'étais dedans et j'appréciais quand même l'histoire. Les personnages me semblaient vivants avec des caractères bien trempés et il y avait quand même du suspense et puis, soudain, l'histoire est devenue un roman d'amour fleur bleue et si mielleuse qu'elle m'a donné envie de vomir parfois. Je n'arrive même pas à comprendre comment tout à coup la transformation de la haine en amour s'est passé. Bon Dieu, il a faillit la tuer et elle arrive à lui pardonner. Bon ça c'est rien devant ce qui va arriver. Juste une petite mention pour l'auteure, pourquoi s'échine-t-elle à toujours faire pleuvoir les ennuis et à interrompre les protagonistes que lorsqu'ils sont en plein ébats. Elle l'a fait trois fois au courant de l'histoire. C'était vraiment de la méchanceté gratuite. Pourquoi? POURQUOI? Bon passons maintenant au moment où Teren pris par une crise de panique face à la mortalité de sa bien aimée, décide de la tromper pour se rassurer… Sans commentaire. Un raisonnement tordu et illogique et il mérite d'être plaqué pour toujours pour ça même s'il l'a regretté par la suite. Dès cette scène là mon enthousiasme m'a quitté car ça devenait vraiment du n'importe quoi. Après, l'heure des révélations c'était vraiment trop quoi. Le docteur qui était son frère Mase qui a tué ces parents adoptifs et qui l'a torturée quand elle était petite et *surprise suprise* Salem qui est adoptée est bien sûr une élementaire d'eau et n'est après tout pas mortelle. Elle possède la longévité mais ne possède pas ses pouvoirs de guérison et autres. Aucune idée quoi. Teren lorsqu'il s'est rendu compte qu'elle est immortelle s'est rongé les doigts après sa trahison. *Palm Face* Et finalement salem a finit par lui pardonner et il redevinrent les deux amoureux tout cuculs qui sont obsédés par le sexe et parfaits pour un roman à l'eau de rose. Je ne sais pas s'il y a une suite avec Salem et son Dragon ou ben ça va être sur d'autres personnages mais en tout cas ce livre était pour moi une vraie déception et je ne sais pas si je vais lire la suite si elle sort un jour. ça avait vraiment du potentiel mais les réactions disproportionnées des personnages et le scénario un peu trop farfelu pour moi ont vite finit par me refroidir.

par zoubaayed
Roomies Roomies
Christina Lauren   
Une histoire agréable, bien écrite, mais un peu convenue : il y a peu de rebondissements.

par Kouet
TeamPlay TeamPlay
Rohan Lockhart   
C'est le premier livre que je lis avec l'univers du e-sport. Et à ce niveau, ça a été un vrai plaisir de découvrir ce monde et ses compétitions. La romance est présente, par moment sur le devant de la scène et par moment en arrière plan. Mais elle est bien, et cette alternance de focalisation est intéressante. De plus l'écriture est fluide et l'histoire se lit facilement.

Je trouve que c'est un bon livre, qui je pense peut faire réfléchir sur l'acceptation de la sexualité dans le monde du sport, mais surtout de l'e-sport et des réseaux sociaux. J'ai trouvé tout ce côté intéressant.

Concernant les personnages.... J'ai eu un coup de coeur pour Milo, vraiment il est celui que j'ai le plus apprécié durant ma lecture et j'étais triste qu'il ne soit pas plus présent. Pour les principaux, Minho et Aslan... J'ai bien aimé Minho, il est vraiment quelqu'un de bien, d'après moi. [spoiler]Qu'il fasse de son contrat un duo, afin que Milo reste coach m'a fait fondre.[/spoiler] Je le trouve attachant et mystérieux, même si on peut comprendre facilement certains de ses comportements. Quant à Aslan, je suis plus mitigée. J'ai aimé son parcours, qu'il accepte gentiment la relation qui l'unit à Minho,[spoiler] en connaissant son environnement, notamment religieux.[/spoiler] Mais en dehors de ça, je n'ai pas vraiment accroché avec lui, son caractère sur le vif et certaines de ses réflexions m'ont par moment dérangés.

par Nari