Livres
371 469
Comms
1 289 159
Membres
251 293

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— J’ai trouvé cette fille vraiment charmante. Sincèrement. Et ce que tu lui as dit, injuste et cruel.

— Je sais.

— Alors pourquoi tu as fait ça ?

— Parce que j’ai paniqué. Elle et moi… maman, nous avons une relation…

— Vous ne sortez pas ensemble, si ?

— Non ! Non…

Spoiler(cliquez pour révéler)
Je dois m’occuper de Sophia.

— Je sais, mais Jack, elle ne…, fait ma mère en s’avançant vers moi. J’adore Sophia, vraiment. Et je sais à quel point elle t’aime. Mais je crois que, quelque part, son amour pour toi t’empêche d’avancer…

— J’irai m’excuser auprès d’Isis.

Maman se tait à ces mots, et me sourit.

— Merci, mon chéri.

Elle s’approche et me tapote l’épaule.

— Ça me chagrinerait de te voir perdre une amie potentielle. Tu en as si peu.

— C’est parce que personne n’en valait la peine, je déclare avant de jeter un dernier coup d’œil par la fenêtre. Jusqu’à maintenant.

Afficher en entier

— Je vais te tuer…, je menace entre mes dents serrées.

— Est-ce que c’est pour ça que tu me détestes ? Parce que tu crois que je suis comme lui ?

— La ferme !

La voix de Jack devient encore plus douce.

— Est-ce qu’il t’a forcée ?

Les propos de Sans-Nom me reviennent en tête.

Je t’aimerai peut-être, si tu te laisses faire…

— Jack ! lance Mme Hunter.

Les aboiements de Dark Vador se transforment en hurlements.

— Je te promets, si tu ne te tais pas tout de suite, je t’étrangle !

Je me mords la lèvre si fort pour me retenir de hurler qu’elle en saigne.

— Est-ce que c’est pour ça que tu hais tout le monde ? Parce qu’il t’a fait du mal ? Parce que tu lui faisais confiance et qu’il a tout cassé ?

— Jack Adam Hunter ! Tu vas te taire immédiatement !

Jack sourit d’un air goguenard.

— Voilà ce qui arrive quand on fait confiance à quelqu’un. Ça peut faire mal.

Je m’avance brusquement vers lui, mais pas assez vite parce que le claquement d’une gifle retentit déjà et que la tête de Jack pivote sur le côté alors que je n’ai rien fait. Un silence lourd de plusieurs tonnes tombe sur la cuisine. Dark Vador réprime un gémissement puis se fige. On n’entend plus que le sifflement de l’autocuiseur. Mme Hunter abaisse la main, le visage tordu de colère et de regret.

— Je t’interdis de t’adresser à Isis jusqu’à ce qu’elle soit partie, c’est bien compris ?

Afficher en entier

Je referme la lettre en grimaçant. J’ai l’impression d’avoir commis un sacrilège en la lisant. Et je dois absolument redescendre et dégager de là. Le seul fait de tenir cette chose me colle une douleur au ventre.

Je sors mon téléphone. Si je prenais une photo, Avery pourrait parcourir la lettre sans que j’aie besoin de la voler. C’est la solution parfaite. Il faudrait juste la poser sur quelque chose de plat…

Je pivote sur moi-même, et percute un torse dur comme le marbre.

Des yeux bleu glacier m’envoient des éclairs, et le visage auquel ils appartiennent paraît sombre et en colère.

Je pousse un petit cri et esquisse un geste de défense.

— S’il te plaît, fais en sorte que mon cadavre soit identifiable !

Afficher en entier