Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LovelyA : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nothing more, Saison 1 : Landon Nothing more, Saison 1 : Landon
Anna Todd   
Un premier tome ennuyeux comme la pluie. Une histoire qui n'en est pas vraiment une, des personnages passifs et une intrigue inexistante.
Pas de suite pour moi.

Nothing less, tome 2 : Between Nothing less, tome 2 : Between
Anna Todd   
J'ai préféré ce tome au premier parce qu'on en apprend clairement d'avantage sur les personnages...mais honnêtement, je pense que tout aurait largement pu tenir en un seul tome, surtout en supprimant la plupart des longueurs et des répétitions inutiles.
Autres reproches: il y a des points qui n'ont pas été éclaircis et des questions toujours sans réponses, [spoiler]comme par exemple: pourquoi les gens de la "famille" de Nora ont t-ils deux prénoms, Nora elle s'appelle Nora ou Sophia ? Son beau frère, c'est Ameen ou Todd ?[/spoiler] à un moment ça m'a un peu agacé.
Bon sinon, dans l'ensemble, c'était une lecture facile et sans prise de tête.
Je suis contente d'avoir enfin eu le fin mot de l'histoire de l'univers d'After/Landon.
Et curieusement je ne suis pas triste de quitter cette saga, je ne sais pas, je pense que l'ensemble de l’histoire ne valait pas tous ces tomes .... [spoiler]mais bon lorsqu'il est question de faire du fric... [/spoiler]

par Nolany
Off-campus, Tome 3 : The Score Off-campus, Tome 3 : The Score
Elle Kennedy   
J'avais déjà exprimer mon amour envers Elle Kennedy & sa merveilleuse plume après l'avoir découvert avec The Deal & puis j'ai continuer avec The Mistake qui était tout aussi bon. Alors imaginer combien j'étais heureuse de me lancer dans The Score qui est l'histoire de Dean que l'on a vue dans les tomes précédents & D'Allie que l'on appercue dans The Deal puisqu'elle est la meilleure amie d'Hannah. J'étais littéralement impatiente pour sa sortie et je me suis jeter dedans tête première. Et WOW coup de cœur. Ce livre est parfait j'ai été totalement happer par l'histoire.

C'était une lecture complètement addictive, agréable, drôle & à la fois émouvante. J'avais une vision de Dean dans les romans précédents et en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte à quel point Dean est plus qu'un Ladies man. Oui le gars aime définitivement le sexe mais il est juste tellement plus. Il est heureux, libre d'esprit, intelligent, malgré sa richesse il a les pied sur terre. Il est drôle, amusant, sexy comme pas permi & c'est une vrai bête de sexe. Je veux dire le gars m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage. Allie aussi est géniale, vraiment géniale en fait. Elle est belle, forte, amusante, drôle & agréable. Les deux sont supers mais ensemble ils sont phénoménal selon moi.

Leur histoire commence par un coup d'un soir mais très vite Dean qui ne fait pas dans la répétition se rend compte qu'il veut encore Allie. Et de là l'histoire commence et c'est un vrai régale c'est deux là sont juste parfait. L'alchimie entre les deux personnages est juste immense & tout au long de ma lecture j'appréciais vraiment beaucoup leur moments ensemble, leur complicités, leur discutions, leur chaude séance de sexe et je vous assure que c'est chaud à souhait et la chimie entre eux est super. J'ai découvert un Dean différent de ce que je pensais et tout au long du roman il évolue ainsi qu'Allie. Les deux sont parfaits l'un pour l'autre. L'auteur à fait un travail génial en créant deux personnages aussi bien assortie. Leur romance m'a vraiment beaucoup plus, sans gna gna ou artifice juste vrai & beau. J'ai vraiment eu un immense coup de coeur pour Dean. Il m'a surprise, m'a fait rire et j'ai adoré chaque minute de ma lecture.

C'est aussi agréable de retrouver les autres personnages principaux des autre livres. Hannah, Garret, Logan & Grace ainsi que Tucker. J'ai adoré la sœur de Dean qui est à mourir, elle est drôle & pétillante. Bref le tout était un gros coup de cœur j'ai vraiment adoré les tomes précédents mais j'ai un immense coup de cœur pour celui-ci. The Score était définitivement à la hauteur de toute mes attentes et même plus. Et je dois dire que le talent de Elle Kennedy y est pour beaucoup. Elle a un dont pour créer un univers et de nous plonger dedans et ici l'univers du campus est très bien métriser. Sa plume est belle, fluide & agréable & tout ses personnages sont bien construis avec de belles personnalités bien à eux. Je suis vendue et j'adore cette série. Je suis donc plus qu'heureuse de savoir que Tucker aura sa propre histoire vue comment l'auteur nous laisse dans The Score. Can't wait :)

par Marieno89
Off-Campus, Tome 1 : The Deal Off-Campus, Tome 1 : The Deal
Elle Kennedy   
J'ai absolument tout adoré dans ce livre.
Absolument TOUT. C'était tellement une histoire réaliste, une histoire ou les sentiments prennent le temps d'évoluer où les personnages apprennent à se connaître. Ce n'est pas le genre d'histoire d'amour ''je tombe en amour au premier regard'' non ici l'auteur nous offres une histoire bien battit et puissante & très réaliste. On passe de je ne t'apprécie pas beaucoup, à je t'aide pour tes révisions à je t'apprécie & on devient amis. Puis on passe du stade amis au stade on se désirent puis viennent les sentiments & la relation. C'était génial j'ai adorée voir nos merveilleux personnages évoluer, voir leur histoire se construire, se bâtir tranquillement et un coup dedans WOW on en veut juste plus encore plus. J'ai été charmer par Garret et le fait qu'il assume ses sentiments envers Hannah quand il se rend compte qu'il veut plus. J'ai aimer que Hannah ne soit pas le genre de personnage qui tome sur les nerfs en acceptant tout sans broncher etc. Elle est forte, belle, intelligente, talentueuse & une fois qu'elle sait ce qu'elle veut elle assume & je l'ai adorée du début à la fin. Garrett aussi vraiment j'ai aimer qu'il soit bon vivant, drôle, agréable, beaux comme pas permis, talentueux & fort lui aussi. Ce sont deux personnages qui ont vécu chacun une épreuve difficile & ils l'affrontent vraiment bien.

La romance est tellement belle & agréable. L'ambiance & l'univers de ce livre est super. L'auteur aborde des sujets sérieux mais les manies d'une tel manière que le livre reste léger c'st tout simplement brillant & les personnages secondaires sont géniaux aussi. C'est un livre tellement bien écrit avec une romance comme je les aimes. L'auteur nous offres vraiment quelques choses de qualité ici avec Off-Campus. Vraiment je manques de mot pour dire à quel point j'ai aimée, adorée l'histoire d'amour entre Hannah & Garrett à quel point je me suis régaler avec leur parcours, leur sentiments & la magnifique chimie qui opère entre eux tout au long du livre. Je me suis laisser emporter dans l'univers du livre je m'aurais crue à l'université c'était tellement présent, tellement bien manier. C'était une lecture addictive & fabuleuse. J'ai bien hâte de me lancer dans l'histoire de Logan quoi que Garrett & Hannah vont vraiment me manquer. Heureusement j'imagine que nous allons les retrouver un petit peu dans le prochain roman.

C'était mon premier roman de Elle Kennedy & ce ne sera définitivement pas mon dernier. J'ai absolument tout aimer dans ce livre. J'ai été charmer par sa plume & son talent, par ses personnages & son histoire, l'univers dans le quel on gravite c'était de toute beauté. Off-Campus mérite d'aller dans ma palme d'or. Je suis tellement heureuse d'avoir lue ce petit bijoux. Une magnifique histoire lisez-le.

par Marieno89
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Off-Campus, Tome 4 : The Goal Off-Campus, Tome 4 : The Goal
Elle Kennedy   
J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :
- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait
- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina
- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir
Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.
Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.
Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.
Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.
Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.
Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.
Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.
Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

par Lovea
Stars, Tome 2 : Nos étoiles manquées Stars, Tome 2 : Nos étoiles manquées
Anna Todd   
Je suis à la 175 pages et je m'ennuie profondément...Il ne se passe rien... J'ai vraiment l'impression de perdre mon temps...

par elisanne
Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues
Anna Todd   
Franchement une perte de temps alors que j'ai ADOREE les After.

Pas d'histoire, c'est plat, pas de romance, rien.

Je me suis forcée a finir parce que je pensais qu'Anna Todd allait nous émouvoir à un moment donné. Mais non.

par Yels
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51
Marked Men, tome 2 : Jet Marked Men, tome 2 : Jet
Jay Crownover   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/04/01/marked-men-tome-2-jet-jay-crownover/

Le premier tome de Marked Men avait été une incroyable surprise, tant et si bien que j’avais eu un joli coup de cœur pour cet opus aussi surprenant qu’addictif. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience avec la suite, même si je redoutais un peu le fait que cette dernière ne soit pas à la hauteur.

Alors, effectivement, j’ai préféré Rule à Jet, mais cela ne s’est joué qu’à un cheveu. J’ai vraiment apprécié ce second opus à sa juste valeur, dans la pure continuité de l’histoire précédente, et c’est avec plaisir que je me suis replongée au cœur de notre groupe de tatoués préférés.

Ayden m’a étonnée, mais Jet m’a complètement faite craquer. Vu son étoffe de rock star, je pensais que l’on aurait affaire à un tome où la femme allait courir après le mec. Pour ma plus grande surprise, ce fut l’inverse. Il faut dire qu’Ayden et Jet cachent bien plus de choses qu’ils n’en laissent transparaitre. La fragilité de Jet m’a prise au dépourvue et m’a sincèrement touchée ; ce grand garçon m’a émue et je n’avais qu’une envie : qu’il puisse trouver le réconfort qu’il cherche inconsciemment. Ayden, quant à elle, m’a étonnée, non pas dans sa façon d’agir, mais dans sa dualité ; ce conflit constant entre là Ayden d’aujourd’hui et celle de son passé. Alors quand ce passé ressurgit, ce n’est pas forcément pour le meilleur, et j’ai vraiment été scotchée par ce passif que je n’avais absolument pas entr’aperçu chez elle.

Mais là où Jay Crownover se démarque vraiment dans son genre, c’est qu’elle n’abreuve pas son histoire de scènes de sexe. Souvent, c’est la surenchère dans ce genre d’histoire, où les scènes explicites prennent le pas sur l’histoire principale et ne servent plus à grand chose au bout d’un moment. Ici, c’est l’inverse. Chaque moment intime est judicieusement placé sans que cela ne fasse trop ; chaque scène permet à l’historie d’avancer… et c’est vraiment quelque chose qui m’avait marquée dans le premier tome, cette justesse et cet équilibre, et que j’ai adoré retrouver une nouvelle fois dans la plume de Jay Crownover.

Pour conclure : j’ai encore passé un excellent moment avec nos Marked Men. Jay Crownover a su trouver ce juste milieu dans son écriture pour nous livrer une histoire aussi sensuelle qu’intrigante. Le tout saupoudré de bad boys tendres comme des nounours. Je suis toujours aussi conquise après ce second tome, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la bande !

par Kesciana