Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lovelyanita : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Ballade de Pern, Tome 13 : Les Dauphins de Pern La Ballade de Pern, Tome 13 : Les Dauphins de Pern
Anne McCaffrey   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/01/la-ballade-de-pern-les-dauphins-de-pern.html

Une bonne petite lecture dans le cycle. On ne peux pas dire que ça soit une lecture vraiment essentielle mais pour continuer dans le plaisir de cet univers avec des personnages très sympa et une petite intrigue tout à fait dans l'esprit de la série, c'était la lecture idéale.

Pendant de nombreuses années, les dauphins ont été les compagnons maritime préférés des humains, ils les guidaient pour leur faire éviter les tempêtes et leur signaler les meilleurs zones de pèche, le tout accompagnés par leurs fidèles compagnons humains qui faisaient le lien.
Mais petit à petit les humains les ont oubliés. Malgré tout les Dauphins ont tenu parole, ils ont perpétués leurs devoirs de génération à génération malgré l'absence d'humains. Jusqu'au jour ou le jeune Readis et son père sont sauvés par des Dauphins et à leur grande surprise les entendent parler ...

Par contre en le lisant j'étais vraiment en colère avec Pocket et leurs intégrales. En dehors du prologue qui lui se passe quelques années après les histoires de La Chute des fils, qui dure 2 pages, tout le reste de cette histoire se passe parallèle de l'histoire principale avec la majorité se passant même après la fin. Et en plus cette histoire principale est totalement résumé dans ce tome et donc spoil tout pour ceux qui le lisent en premier !
C'est limite cruel de l'avoir mis en tout début. Je pense que ceux qui ont pris cette décision n'avaient sans doute jamais lu le livre.

En dehors de ça ce livre est sans doute pour moi le plus charmant de la série. Comment ne pas apprécier ces dauphins si plein de vie et de joie? Ils sont loyaux jusqu'au bout et chaque passage avec eux est une source de bonne humeur et d’émerveillement car ils sont bien plus intelligent qu'on s'imaginait au départ.

C'est vrai qu'on pourrait reprocher aux adultes de la série d'être devenu rigides la ou ils étaient les premiers à partir à l'aventure dans les tomes précédents. Mais pour moi je trouve cette évolution normale quand ils se mettent à avoir des responsabilités en vieillissant et qu'ils ne veulent pas que les gens qu'ils aiment et les enfants subissent les plus mauvaises parties de leurs propres enfances. Du coup ils les surprotègent un peu ce qui donne cette impression.

Et puis c'est aussi normal car une personne dans toute sa vie ne peux pas toujours prendre les bonnes décisions, ça rend la chose plus réelle et ce monde plus complexe.

En dehors de ça la fin était un chouilla rapide comme résolution mais ça ne m'a pas plus choqué que ça et j'en ressors avec le sourire et toujours un aussi bon feeling sur cette série !

16/20

par lianne80
Les Aventuriers du monde magique, tome 1 : L'Arche du temps Les Aventuriers du monde magique, tome 1 : L'Arche du temps
André Norton   
Simon Tregarth a bien des problèmes ; on lui offre de fuir dans une autre dimension ; pour lui, c'est une chance à ne pas manquer. Mais le monde magique d'Estcarp, cerné par ses ennemis, baigné par le Pouvoir qui peut à la fois le sauver et le détruire, est condamné à vivre dangereusement. Tregarth n'a plus le choix ; il s'enrôle sous la bannière des chevaliers et des sorcières ; il ira jusqu'au bout.

par x-Key
Jane Eyre Jane Eyre
Charlotte Brontë   
Très joli roman. J'ai beaucoup aimé. Charlotte Brontë n'est pas tout à fait dans le même registre que Jane Austen car Charlotte a un univers beaucoup plus sombre que Jane

par marjolen7
Faust Faust
Johann Wolfgang von Goethe   
Un docteur Faust a réellement vécu dans le Wurtemberg à la fin du XV° et au début du XVI° siècle. Obscur, il était, sans doute un peu charlatan. Il semble s'être adonné à la magie et a beaucoup voyagé, dans la vallée du Rhin, entre la France et l'Allemagne.
La légende s'empara de ce bachelier en théologie qui fit illusion aux étudiants de son pays. Et le peuple allemand, en lui forgeant une histoire populaire, le fit entrer dans la légende.
Faust devint alors un héros littéraire qui commença sa carrière en Angleterre, le poète Marlowe en fit le héros d'une des meilleures pièces de Théâtre anglais.
Puis vint Goethe qui s'intéressa au Faust du vieux récit légendaire.
Celui-ci devint, dans son esprit, un homme passionné et exalté, capable de signer le pacte diabolique pour tout connaître de la vie.
Quand Méphistophélès entre en scène, au cours du "prologue dans le ciel", c'est comme la négation dont Dieu lui-même avoue la nécessité.
D'un défi lancé à son Dieu par le démon naîtra le duel entre Faust et Satan....
Goethe écrit, dès 1775, l'esquisse d'un"Faust" qu'il laisse pourtant incomplète. Il y revient, en 1788 seulement, lors d'un Voyage en Italie et c'est une œuvre fragmentée qu'il publie en 1790.
La première partie de "Faust", sous sa forme complète de tragédie en 4612 vers, parut en 1808.
Mais le pacte infernal signé entre Faust et Méphistophélès ne s'est ni accompli ni dénoué entièrement dans cette première partie. le lecteur a pu supposer que l'âme de Faust tombait au pouvoir du démon, pendant que celle de Marguerite s'élevait au ciel, emportée par les anges.
Mais il restait pourtant à l'auteur le droit de continuer la vie fabuleuse de son héros. Ainsi commence "le second Faust" : Faust a rafraîchi son âme et s'introduit à la cour de l'empereur comme un savant illustre, et Méphistophélès prend l'habit d'un fou de cour. L'empereur, toujours plus curieux, demande au docteur s'il peut faire apparaître des ombres.
Cette résolution prise fait reculer le démon lui-même. Faust s'élance, seul, dans l'immensité, hors de la matière, hors du temps.
Va-t-il vers les figures du passé ou vers celles de l'avenir ?....
Paru en 1956, cet ouvrage contient l'intégralité de la traduction de Gérard de Nerval, ce jeune romantique qui buvait de "l'eau des mers" dans un crâne avec les "jeunes-France".
Cette traduction, qui vit le jour en 1828, est dite inégale.
Dans la première partie, le traducteur ne fait guère preuve de son talent. Il a dix-neuf ans. Il a semble-t-il voulu éviter toute obscurité mais souvent aux dépens de la profondeur du texte. Il y fait preuve d'une légère emphase qui n'est pas chez Goethe.
Mais dans "le second Faust" tout change. Gérard de Nerval a trente ans.
La traduction est jugée remarquable d'exactitude et de force.


par Giles
Antéchrista Antéchrista
Amélie Nothomb   
Lorsque j'ai commencé la lecture de ce roman, je ressentais comme une gêne dont la compréhension m'échappait totalement. Puis, au fil des pages, j'ai ressenti une profonde indignation et vers la fin, de la joie mêlée de mépris. Autant dire que ce roman m'en aura fait voir de toutes les couleurs ! Je l'ai bien aimé, surtout ce côté un peu psychologique, cette étude de l'être humain, de l'adolescent plus particulièrement.
Pauline Pauline
Alexandre Dumas   
Ce livre a été un bon changement de lecture, moi qui ne lis presque que des romans fantastiques.
C'est le premier livre d'Alexandre Dumas que je lis.

J’ai bien aimé l’histoire en elle-même, et l’esprit du roman « noir » est bien développé.
Les sentiments des personnages sont poignants, il y a du mystère et un peu de suspens…

Les changements rapides de narrateurs m’ont un peu déboussolée au début, mais quelques pages plus loin, tout devient clair.
J’ai bien aimé le style d’écriture ; le fait que "Pauline" soit écrit à la première personne du singulier, du début à la fin, donne l’impression d’être dans la peau du personnage narrateur.

Petit défaut ou petite qualité, selon l’angle de vue du lecteur :
La triste fin est déjà connue du lecteur dès les premières pages.

En somme, une bonne lecture agrémentée de romantisme, d’aventure et de mystère…


par _Ambre_
Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré
Paulo Coelho   
Que choisir entre un amour spirituel et un amour sentimental...voila a quoi est confronté notre personnage, pour tous les amoureux du spirituel et de l'amour...je le recommande comme tout les COHELO ce livre est magnifique, et nous emmène toujours a une rétrospection personnelle

par Lylie34
La Ballade de Pern, Tome 12 : La Chute des fils La Ballade de Pern, Tome 12 : La Chute des fils
Anne McCaffrey   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/11/la-ballade-de-pern-tome-12-la-chute-des.html

Ce tome est en fait un recueil de nouvelles se déroulant dans le tout début de l'univers de Pern.

Il contient :
- Première reconnaissance : P.E.R.N. (#0.5), traduction de The Survey: P.E.R.N. (1993)
- La Cloche des Dauphins (#1.1), traduction de The Dolphins' Bell (1993)
- Le Fort de Red Hanrahan (#1.2), traduction de The Ford of Red Hanrahan (1993)
- Le Deuxième Weyr (#1.3), traduction de The Second Weyr (1993)
- Mission sauvetage (#1.4), traduction de Rescue Run (1991)

La première nouvelle se déroule donc avant l'Aube des dragons alors que les secondes se déroulent après. Chacune nous raconte les tout début de l'arrivée des hommes et l’expansion sur la planète.

Les nouvelles :
Première reconnaissance : P.E.R.N. : Une nouvelle très courte qui est la pour nous fait découvrir d’où viens le mot "Pern". Du coup c'est vrai qu'on se demande quel sont les autres acronymes et combien d'autres PERN sont dispersées dans l'univers. On remarque aussi que pour des raisons de budget les explorateurs passent juste à coté de découvrir le vrai danger mais ils ne cherchent pas à en savoir plus, dommage pour la suite.

La Cloche des Dauphins : Ou on découvre pour la première fois les fameux dauphins. Cette nouvelle me donne vraiment envie d'en savoir plus sur eux, et donc de lire le tome suivant. La relation entre humains et dauphins n'est peut être pas aussi forte que celles avec les dragons mais elle reste puissante et c'est fascinant.
L'histoire est celle de l'évacuation brutale et rapide du continent à cause de l'éruption d'un volcan. On avait déjà eu l'info dans les tomes précédents mais c'était bien mieux de la vivre en direct. Surtout vu la façon dont ça c'est déroulé et le rôle des dauphins dedans !
Mais sinon en dehors de ça j'avoue que ce n'était pas mon histoire préférée.

Le Fort de Red Hanrahan : Je ne vous dévoilerais pas la chute de cette nouvelle parce que je trouve que c'est mieux de découvrir comme je l'ai fais que de le savoir dés le départ. J'ai vraiment adoré cette nouvelle. On nous raconte la surpopulation du à l'évacuation et les problèmes que ça pose un peu partout. En fait cette nouvelle est vraiment au centre de plein de sujets importants pour le futur de Pern, notamment le système des placement d'enfants.
L'histoire suis Red Hanrahan qui pars pour créer son propre fort, malgré tout les soucis sur la route.
Et quand la chute arrive et qu'on comprends ce que c'était, c'est génial.
Le Deuxième Weyr : Encore une nouvelle vraiment excellente, qui raconte cette fois ci pourquoi et comment est créer le second Weyr, parce que celui de Fort est bien trop plein et que ça provoque pas mal de problèmes notamment à cause de la surpopulation de reines.
C'est mon histoire préférée des cinq, je me suis vraiment bien attaché aux personnages et j'ai adoré la fin. C'était vraiment l'histoire la plus complète et celle qui tiens le mieux individuellement.
L'élément important de l'histoire et la façon dont sont finalement choisis les chef de Weyrs, méthode qui persistera jusqu'au bout.
En tout cas une vrai réussite !

Mission sauvetage : C'est la nouvelle que j'ai le moins aimé. Mais c'est surtout qu'on suis un personnage exécrable de l'Aube des dragons, à savoir le lâche Ted Tubberman, celui qui avait envoyé le signal de détresse sans l'avis de personne et qui voulait devenir riche grâce aux diamants présents sur la planète tout en revenant à la vie civilisée ensuite.
Nous voyons donc l'équipe chargée d'aller voir pourquoi ce signal a été lancé et qui découvre à son tour les fils et les dommages qu'ils ont provoqués sur la planète. Ted les embobine pour leur faire croire que lui et sa famille sont les derniers survivants ...
Même si j'ai eu pitié de la famille en question (surtout vu les soupçons sur qui est le père des enfants de ses filles), j'avoue que ça ne donne pas du tout envie de les apprécier vu tout ce qu'ils mettent en place pour favoriser leur richesses au détriment des humains et en mettant tout le monde en danger.
Bref, pas une réussite même si j'étais contente quand même d'avoir le fin mot de l'histoire !

Au final un recueil de nouvelles plutôt très sympa si on exclu la dernière nouvelle. Deux des nouvelles ont quasiment été des coups de coeur et m'ont vraiment bien plus. Je considère que c'est une réussite.

16.5/20

par lianne80
Les Aventuriers du monde magique, tome 2 : La Vallée dans l'ombre Les Aventuriers du monde magique, tome 2 : La Vallée dans l'ombre
André Norton   
Simon Tregarth a traversé l'arche du temps.
Son monde se nomme désormais Estcarp, un royaume où règne la magie. Mais les Kolderiens n'ont pas renoncé à envahir le territoire ancestral des sorcières d'Estcarp. Heureusement, Tregarth est là, prêt à tout pour sauver son pays et celle qu'il aime...

par x-Key
  • aller en page :
  • 1
  • 2