Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Loyde : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Jeux de Hasard, Tome 2 : Étroite Liaison Jeux de Hasard, Tome 2 : Étroite Liaison
Portia Da Costa   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2015/04/jeux-de-hasard-tome-2-etroite-liaison.html

Voilà un second tome totalement inutile…
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne se passe rien du tout. Tout au long de la lecture, nous observons Lizzie et John s’envoyer en l’air, nous participons à des discussions sans aucun intérêt, nous vivons les questionnements de chacun mais il n’y a aucune évolution entre les deux personnages. En bref, tout va bien pour les deux amoureux à part, le comportement trop dominant de John mais qui finalement ne déplait pas tant que ça à Lizzie.

L’histoire d’amour entre Lizzie et John peut nous faire rêver. Ils s’aiment, tout se passe bien (même très bien) sexuellement, ils ont quelques disputent mais ils se réconcilient sur l’oreiller… Le problème c’est que dans un roman, on s’ennuie quand tout va bien.
Autant le premier tome était dans un sens innovant par rapport aux précédentes romances que j’ai lu autant ici c’est barbant.
A un moment, j’ai eu l’espoir d’un peu de changement, d’un peu de piment. En effet, l’auteure a eu envie de nous parler un peu plus de Shelley et Brent. Le problème c’est que ça dure trois ou quatre chapitres et c’est trois ou quatre chapitres de sexe…

Je vais m’arrêter là, vous l’avez compris, je suis totalement déçue par ce second tome. Un tome où le sexe est bien trop présent, un tome sans intrigue, sans intérêt. Je m’arrête là pour cette saga qui n’aurait peut-être dû qu’être un one shot.
Jeux de Hasard, Tome 3 : Noces sensuelles Jeux de Hasard, Tome 3 : Noces sensuelles
Portia Da Costa   
Un avis plus détaillé :
http://lestentatrices.net/2015/07/03/jeux-de-hasard-3-noces-sensuelles-portia-da-costa/

Portia da Costa a une plume très sensuelle et j’aime beaucoup ses livres. Les deux précédents tomes de la saga « Jeux de hasard » ne faisaient pas exception… Mais pour ce troisième volume, ce n’était pas le cas. Trop mièvre (des « Mon amour », « Je t’aime » à répétition), ce livre est sans réelle intrigue. Devant tant de démonstration d’amour, on n’a pas l’impression que la fameuse ex soit une réelle menace… Du coup, il n’y a pas de suspense et on s’ennuie…

Lizzie m’a agacée par son côté trop parfait… Une petite crise de nerf ou de jalousie lui aurait donné un côté plus « humain »… Au lieu de cela, elle encaisse, comprend, soutient et accepte tout, presque sans sourciller… Sainte Lizzie ! Sauf quand elle avance l’argument de la richesse de son prince charmant pour répondre aux personnes qui soulignent le fait que John est peut être trop vieux pour elle… Pour le coup, elle paraît vénale !

Et John a beau se la jouer « dominant », il tremble comme une femmelette devant son ex parce qu’elle veut le reconquérir… Sérieux ? Tu n’en veux pas, tu l’envoies bouler… Pourquoi lui faire des courbettes et rester poli avec une gonzesse qui lui a fait tant de crasses ? A la place de Lizzie, son attitude m’aurait rendue folle ! Même les « jeux de rôles », les fessées et le bondage, ne parviennent à lui redonner une « aura » de vrai mec….

Heureusement, il y a de bons passages croustillants… Mais presque trop… Tellement que cela ressemble à du remplissage de pages parce que l’auteur n’avait rien à raconter… Il aurait été préférable de s’attarder un peu plus sur les personnages secondaires (Tom et Ben ou sur Shelley et Sholto) que de broder autant autour de Lizzie et John.

Vous l’aurez compris, j’ai été déçu par ma lecture…
Jeux de Hasard, Tome 1 : Sous escorte Jeux de Hasard, Tome 1 : Sous escorte
Portia Da Costa   
J'ai longtemps réfléchis avant de lire ce livre à cause du côté BDSM. Bon, on ne va pas se voiler la face, les scènes de sexe sont très nombreuses et très explicites, mais Portia Da Costa les amène sans vulgarité, c'est intense mais sensuel.
Sa plume est fluide et agréable, et malgré certaines réflexions et certains mots qui peuvent rendre le tout un peu "niais", ça se lit plutôt bien.
La relation, tout comme les jeux entre Lizzie et John, évoluent au fil des pages, ce qui rend le tout plus agréable à lire.
Plusieurs fois dans le roman, Lizzie à l'impression d'être dans la peau des héroïnes de Pretty Woman et de Journal d'une call girl, et c'est tout à fait ça. Voyons si Lizzie va vivre la même histoire que Vivian ;-)

par coco69
Rock Me, Tome 1 : Rock Me Rock Me, Tome 1 : Rock Me
Anna Wayne   
Ce roman est pour les fleurs bleues, les romantiques et les midinettes... ce que je ne suis pas du tout. C'est mignon, très doux, très gentillet, je dirais que c'est bien pour les moins de 20ans.

Je l'ai commencé parce qu'en étant femme de musicien, c'est un univers que je connais et qui a sa part de fantasmes, parce que j'ai beaucoup aimé la saga Stage Dive (Tome 2 et 3) ou Backstage de Tracy Wolff. C'est donc tout naturellement que j'ai vu passer ce titre chez Eden, et avec sa sortie en poche, hop c'était l'occas de tester.

J'ai failli abandonner le roman dés les premières pages : un style, au démarrage, très scolaire avec la présentation basique de la nana (ça m'est devenue insupportable à force) ; utilisation du présent (c'est très perso mais je ne l'aime pas beaucoup pour les récits, même si, en romance contemporaine je l'accepte) et surtout, *cris d'horreur*, la ponctuation.

Pourquoi, il y a des points d'exclamations et/ou d'interrogations doublés partout, partout ? On ne fait pas ça dans un roman bordel ! Ça passe sur les réseaux sociaux, les discussions entre amis. Je peux me permettre d'en mettre dans une chronique !!!, même de faire cette chose étrange "?!" dans mes phrases. Mais voir ça dans un bouquin qui n'est ni sur une partie d'échec ni sur un bouquin informatique, non ! non ! non ! On ne double pas sa ponctuation, on n'en abuse pas non plus. Habituellement, je crise avec les points de suspensions à foison mais je ne pensais pas buter sur cette mauvaise habitude. Un paragraphe énorme pour !! je m'épuise moi-même... Mais je ne veux plus jamais voir ça dans un roman édité.

J'ai du mal avec les héroïnes qui ne savent pas ce qu'elles valent, cette fausseté sur leur physique et l'effet qu'elles ont sur les hommes. Et que dire du petit ton condescendant... sur l'aspect de telles ou telles femmes. Genre parce que tu ne te maquilles pas, que tu es basique, tu es plus naturelle, donc tu es mieux qu'une nana coquette, plus attirante auprès de la gente masculine ? Ou alors, que ton 36 te rendra "squelettique", "superficielle"... Peut-on arrêter de juger sans cesse le corps féminin, de faire des raccourcis pour valoriser un personnage clé ? S'il vous plait, c'est pénible. Non parce que tu peux ne pas te maquiller, faire naturelle et être une grosse connasse, et l'inverse est aussi vraie.

S'il y avait une volonté de parler de la confiance en soi, des complexes que toutes les femmes rencontrent. Toutes. Il fallait pousser le truc, vraiment et pas juste mettre en avant ce que les autres sont. C'est un vrai sujet, et qui aurait donner un peu plus de maturité à Liv au lieu de lui donner une apparence d'une gamine de 16 ans mal dans sa peau, dans son corps.

On croirait que je m'excite pour un rien, mais ça m'a un "peu" fait grogner. Pourtant Anna Wayne avec le personnage de la meilleure amie, Maya, contredit tout ce qui me fait hurler ci-dessus. C'est à n'y rien comprendre, je sais. Là, où cette dernière joue sur les préjugés liés à son physique (grande, jolie blonde et tête bien remplie), Liv est la copine coincée, qui rougie pour rien (et pas seulement parce qu'elle serait restée trop longtemps au soleil) mais en faite elle est canon, pulpeuse (c'est quoi un 38 ? un 40 ? est-elle réellement dodue ? ou juste standard, on ne sait pas) et tous les mecs sont amoureux, forcément...

Humm, la pauvre, elle part avec des points en moins avec moi, comment parviendra-t-elle à redorer son blason ? Est-ce que sa séduction avec Thomas pourra la rendre plus désirable et agréable ? Thomas sera-t-il plus percutant et moins lisse que melle parfaite ?

Le texte est avec les deux POV, ce qui est intéressant en général parce qu'on voit ce qui se passe à chaque instant mais aussi on doit parvenir à distinguer chaque personnalité, un style propre à chacun doit en ressortir. Malheureusement, ici ils partagent même certaines expressions communes "mais bon", "mais bon que voulez-vous"... ces tics d'écritures/répétitions ressortent, ce qui avec un travail éditorial aurait du être gommé. Là, Eden, vous étiez en vacances les gars ? Tout ne doit pas reposer sur l'auteur, là c'est l'équipe édito qui aurait du retravailler ces petits détails. Parce que oui, ce sont de tous petits trucs qui me font parler comme jamais, je crois même que c'est ma chronique la plus longue jamais écrite. Mais gâcher du talent, ça m'agace !

Il y a pas mal de petites choses qui ne m'ont pas séduites dans Rock Me : les personnages trop lisses, les pensées un peu trop bien pensantes, le manque de sexe appeal du mâle, ce qui rend au final pas mal de passages assez mous et lents quand ils n'étaient pas clichés. D'un autre côté, il y avait une certaine douceur qui se détachait de ce récit ce qui était vraiment agréable, il y avait également de jolis moments dans la phase de séduction presque adolescente et très pure avec ces échanges de textos ou de morceaux de musique. C'est mignon, mais c'était trop. Trop dégoulinant de bons sentiments...

Si l'âge des protagonistes avaient été revu à la baisse, je n'aurais alors pas du tout pris les choses de la même manière. Je regrette en fin de compte leurs comportements adolescents alors qu'ils ont dans les 25 ans. Le côté fleur bleu/coup de foudre/ amoureux sans rien savoir de l'autre... ça m'est inconcevable et surtout parce que ça manque d'émotions. Le comble je sais, mais tout est joué d'avance dans ce cas-là, il n'y a pas cette découverte de l'autre, ce partage, cette vision à deux. En faite, la construction du couple est inexistante, elle est juste en suspens... en attente, que les persos se décident à sauter le pas. C'est souvent l'occasion de jouer sur les scènes vues et revues en romances, beaucoup de clichés, beaucoup d'exagération dans les ressentis des personnages qui finissent par devenir caricaturaux.

Je re-tenterai un de ces quatre un roman de l'auteur, je sais que celui-là est le premier, donc je prends cette première rencontre avec des pincettes. Il y a Blind Love ou True Love qui me tente... Est-ce que ce sera tout aussi fleur bleue ?

par LLyza
Rock Me, Tome 3 : Teach Me Rock Me, Tome 3 : Teach Me
Anna Wayne   
Bof : Ivy vient de quitter son fiancé qu’elle a trouvé au lit avec son assistante. Elle est enseignante et aime son métier. Pendant son cours le directeur entre dans sa classe et lui demande de venir avec Matthew, 6 ans, un de ses élèves préférés. C’est comme cela qu’il apprend que ses parents sont morts et que son oncle va venir le chercher. Ivy ne laisse pas le petit garçon qui s’est renfermé sur lui-même. Son oncle est le célèbre chanteur d’un groupe de rock, Damon. Il est décidé à avoir la garde de son neveu mais n’a aucune expérience et son métier l’oblige à parcourir le monde. Il demande donc à Ivy de venir vivre avec eux pour s’occuper de lui, ce qu’elle accepte puisque plus rien ne la retient... L’idée était sympa mais mal exploitée, encore une fois la romance va trop vite, c’est trop simple, trop facile et la fin vite expédiée.

par Folize
Rock Me, Tome 2 : Play Me Rock Me, Tome 2 : Play Me
Anna Wayne   
Léger : Chris est chanteur et compositeur du célèbre groupe de rock alternatif, les Time Out Breakers. Mia est premier violon au San Franscico Symphony. Tout les oppose et pourtant leur maison de production commune souhaite qu’ils enregistrent un album ensemble. Même si aucun n’est ravi, ils n’ont pas le choix et vont devoir collaborer. Chacun a des a priori sur l’autre et leur première rencontre est explosive mais contre toute attente, Mia et Chris vont être attirés l’un vers l’autre... Un 2ème tome comme le 1er : léger et simple mais pas transcendant.

par Folize
Blind Love Blind Love
Anna Wayne   
Je retrouve la magie des premiers livres que j’ai lus de cette auteure. J’aime la particularité de son personnage principal féminin, qui n’est expliquée nulle part et je vais donc faire en sorte de rien dire dans mon avis. Cela fait vraiment la magie de cette romance. Nous faisons la connaissance d’Abbi et d’Aïdan. Nous avons régulièrement l’alternance de leur point de vue ce qui nous permets d’avoir l’ensemble de l’histoire, mais surtout de leurs sentiments. Le schéma de l’histoire va être assez classique et vraiment fidèle au genre new adult, donc pas forcément de surprise si vous lisez régulièrement ce genre de livre. Mais l’auteur a su apporter des personnages principaux vraiment touchant, et suivre leur évolution au fil des pages est assez magique, même si parfois cela me semble un peu trop irréel. Mais, j’avoue que je le ressens bien après ma lecture… Comme on le voit souvent dans ce genre d’histoire, les deux personnages principaux s’entraident sans vraiment le voir et l’arrivée d’Aïdan va permettre à Abbi de sortir de son cocoon et de reprendre sa vie. Mais cela va aussi permettre qu’Aïdan se pose. J’ai vraiment du mal à exprimer mes sentiments, parce qu’il y a une particularité dont je ne veux pas parler dans mon avis et que forcément pour faire ressentir l’intensité de ma lecture, je dois le dire, mais je vous laisserais découvrir. Si vous connaissez l’auteur, vous ne serez vraiment pas déçue. On s’éloigne un peu de l’univers de la musique pour aller vers quelque chose de plus réaliste. L’histoire passe bien trop rapidement, nous avons les deux points de vue qui donnent un rythme vraiment sympa, en plus de l’échange des sms, mais aussi la découverte des personnages. La fin est pour ma part un peu abrupte, par contre elle m’a fait sourire comme une idiote.


En conclusion, j’ai un léger coup de cœur pour cette histoire. Elle est simple avec une particularité sur l’un des personnages, que je trouve assez bien fait. Une romance mouvementée et très belle à vivre, mais surtout l’évolution des personnages, au contact de l’un et de l’autre, qui est magique. Il n’y pas forcément de surprise quand je lis les livre de cette auteure, je sais que je vais passer un bon moment et ressentir des émotions assez fortes par moment. J’avoue qu’elle fait partie de mes auteurs chouchous et dès qu’il y a un livre, il finit dans mes mains. Je vous conseille vraiment de lire ses livres.

par Lily01
Broken by elements, Tome 2 : Broken Fire Broken by elements, Tome 2 : Broken Fire
Stéphanie Delecroix   
Caro est une jeune femme superficielle qui ne pense qu’aux fringues et à elle, elle est belle et en joue avec les hommes quel cumul et jette.
Valentin est un ancien pompier il a tout quitté et est devenu SDF suite à un drame, il fuit et ne s’accepte plus.
Suite au décès de son frère Leo, Caroline reprend la direction du bar de ce dernier et change du tout au tout elle, qui ne voyait que par les fringues de marque et qui était superficielle veut être comme tout le monde Jeans , tee-shirt, du basic , se fondre dans la masse. Elle veut absolument garder le bar que son frère a mis tout son cœur à monter, mais elle va apprendre que celui-ci avait des problèmes d’argent alors que son bar marchait bien, pourquoi ses problèmes et d’où viennent ils ?
Quand un client se montre un peu trop virulent et qu’un homme la défend, elle se voit lui demander de l’aide pour protéger le bar, mais elle ne s’attend pas à être attiré par cet homme qui pourtant tout repousse.
Valentin est surpris, lorsqu’il s’aperçoit que Caro s’intéresse à lui, lui qui n’a rien qui peut intéresser une fille, lui qui est repoussant, lui qui cache un secret, mais pourquoi se cache-t-il des gens ?
Caro et Valentin cachent chacun un secret, Arriveront ils a se parler ?
Mais si celui de Caro la mettait plus en danger qu’autre chose, comment Valentin réagirait ?
Oulala, mais quel revirement de situation si on m’avait dit que dans le tome 1 que j’allais apprécier Caro, j’aurai bien rigolé et oui dans le 1, je l’aurai bien étranglé celle-là, mais là j’ai juste envie de lui faire de gros câlin comme quoi des fois les gens peuvent changer.
On découvre une Caro qui veut changer et qui change, qui veut tout faire pour garder le bar de son frère, mais qui va être confrontée au chantage et aussi à l’amour et à la différence et au regard des autres.
Et Valentin qui se cache des gens qui ne veut pas du regard des autres sur lui, qui cache un secret, mais qui a un grand cœur et vient en aide dès qu’on a besoin de lui.
La plume de l’auteur est fluide et légère elle nous fait vibrer rire et pleurer en même temps tellement elle est belle et son histoire est juste sublime, on ne peut que fondre pour nos héros, on vit leur histoire, on se pose les questions de qui et pourquoi en même temps qu’eux et on tremble comme eux.
On voit nos personnages évoluer pour notre plus grand bonheur, on rit et on pleure avec eux et traverse toute leur étape pour se reconstruire suite aux événements qu’ils vivent.
Et cet épilogue vivement le 3.
Secret Love Secret Love
Anna Wayne   
Chronique publiée sur le blog "Un brin de lecture"

« Secret Love », bien que faisant partie d’une saga, est une histoire qui peut également se lire indépendamment des autres tomes. Anna Wayne a formé un groupe d’ami puis, ensuite, elle a offert à chaque couple son propre récit.
Aujourd’hui c’est une très belle romance que l’auteure va nous présenter, une romance tendre et attendrissante, qui va être vécu par deux héros au caractère bien trempé : Hayley et Chase.


Hayley est une jeune femme déterminée qui veut gérer sa vie comme elle l’entend au point que ses parents lui ont tourné le dos, n’acceptant pas ses choix de vie. Venant d’un milieu très aisé, les parents de Hayley veulent aller jusqu’à choisir le futur mari de leur fille afin que celui-ci subvienne à tous ses besoins. Mais Hayley n’est pas du genre à se laisser entretenir, bien au contraire, elle tient à travailler dans le domaine de ses rêves qui est celui de l’art et surtout elle tient à gérer sa vie sentimentale comme elle l’entend en choisissant elle-même celui qui, un jour, partagera sa vie.
Grâce à un double point de vue nous découvrons rapidement le héros masculin de l’histoire : Chase.
Séducteur, charmeur, allergique à l’engagement, ce bel apollon de 30 ans enchaîne les conquêtes d’un soir, recherchant juste le plaisir charnel. Une nuit, une fille, pas de second rendez-vous – voici la politique de Chase, au grand damne de ses amis qui ne comprennent pas ce choix de vie. Justement ses amis parlons-en, dans les autres tomes de cette série d’histoire de Anna Wayne, ces personnages avaient déjà été présentés donc pour les lectrices qui suivent leur aventures je suis sûr que vous allez les retrouver avec plaisir. Pour les autres, comme pour moi, cela sonnera comme une découverte et je pense cela poussera votre curiosité à découvrir les opus précédents intitulés « Blind Love » et « True Love ».


Ces fameux amis ont donc voulu, à plusieurs reprises, essayer de caser Chase mais à chaque fois le même schéma s’est répété. Chase a joué de ses charmes, il a entraîné la fille dans son lit et le lendemain il l’a gentiment remercié, et à chaque fois la conquête du jour en ressort déçu et triste de n’être qu’un nom de plus dans un tableau de chasse. Depuis une règle d’or est née, Chase ne doit plus approcher une amie de ses proches, ni une collaboratrice, ni une employée… bref notre héros choisi seulement de prendre des inconnus dans ses filets afin de ne pas provoquer de conflits.


Mais quand la tentation en personne apparaît et qu’elle s’avère être tout sauf une inconnue, Chase sera t-il capable de résister ?
Surtout que le destin est joueur. Au lieu de lui faire oublier la femme qu’il a aperçu le temps d’un instant et qui l’a immédiatement obsédé, il va au contraire la remettre sur son chemin et de manière très permanente.
Une des facettes du récit que j’ai beaucoup apprécié c’est que l’auteure n’a pas fait succomber nos héros au premier regard. Bon d’accord Chase va être aussitôt hypnotisé par la beauté naturelle de Hayley mais justement il va tenir bon et ainsi se construire un masque froid d’indifférence pour mettre une certaine distance entre eux. Bien sûr, Hayley et son caractère de feu ne vont pas apprécier cette facette de la personnalité d’un homme arrogant, exaspérant et agaçant. Cependant, dans la réalité, Chase n’est pas ce genre d’homme, c’est quelqu’un qui a très bon fond et qui sait se montrer très protecteur et attentionné envers les gens auxquels il tient.
L’auteure va mettre un certain temps à réunir ses deux héros et cela va se faire en plusieurs phases. C’est cette chronologie du roman qui m’a également plu, car j’ai pu voir Hayley et Chase évoluer séparément avant de passer, ensemble, à un tout autre niveau qui lui est loin d’être glacial. Je vous préviens, Anna Wayne sait faire languir ses lectrices avant de enfin mettre la romance en place, de ce fait cela fait naître notre curiosité. Je l’ai vraiment attendu impatiemment ce moment où la passion allait prendre le dessus sur la relation conflictuelle a laquelle nous avait habitué nos héros dès le début.
Une plume fraîche et fluide, des personnages attachants qui s’insupportent autant qu’ils s’attirent, rajoutez en plus de ça des secrets très bien gardés et vous obtenez un savoureux mélange qui marche à tous les coups et qui ravira toutes les lectrices qui aiment les styles épurés, simples et terriblement efficaces. Ah oui, les secrets parlons-en ! Surtout celui de Hayley, un chose est sûr vous n’allez pas le voir venir. Lorsque j’ai découvert ce secret j’ai dû relire le passage deux fois afin d’ être bien sûr de ne pas avoir eu d’hallucinations. L’auteure a su parfaitement gérer son récit de façon à ce que l’on ne voit pas ce retournement de situation arrivé et j’ai vraiment été très surprise. Mais cela va bien sûr mettre un obstacle de plus entre nos héros et leurs sentiments….. cela va faire beaucoup pour Chase qui va voir en Hayley tout ce qui l’attire mais également tout ce qu’il redoute et refuse.

En bref : Une romance sans prise de tête, pleine de passion, de tendresse et de secrets bien gardés. Des héros attachants aux caractères bien trempés qui vont passer par plusieurs stades avant d’écouter enfin leurs sentiments et leurs désirs. Une bande d’ami solidaire qui m’a fait plus penser à une famille tant ils sont protecteurs et aimant les uns envers les autres. Et bien sûr une plume fluide, addictive et efficace qui sait nous faire languir et qui sait cacher les mystères de l’histoire jusqu’au dernier moment. « Secret Love » est donc une très belle histoire qui fera vivre à ses lectrices un excellent moment de lecture en compagnie de Hayley la déterminée et de Chase le séducteur allergique à l’amour.
True Love True Love
Anna Wayne   
Je suis mitigée sur ce livre.
Le thème n'est pas très original mais normalement il fonctionne quasiment à chaque fois. Il est sympa à lire, l'écriture est agréable et fluide, les chapitres sont courts. Mais j'ai été agacée pendant les 3 quarts de ma lecture. D'habitude j'aime avoir les 2 points de vues mais pour moi ça n'a pas fonctionné dans ce livre. J'aurais préféré douté avec Cassie parce que de savoir qu'ils pensant la même chose mais que simplement ils ne se parlent pas ça m'a juste frustrée!!
Le dernier quart avec juste le point de vue de Cassie m'a plus plut car justement je me demandais ce que faisait et pensait Scott. Malheureusement le dernier chapitre n'a pas fonctionné, j'ai trouvé que les derniers événements étaient inutiles [spoiler]je ne comprend pas ce qu'apporte l'agression de Cassie et surtout comment elle peut le cacher à son frère étant donné que quelques hrs maxi avant elle saignait de la lèvre, pas de plaie?? Et pour une victime d'agression elle s'est remise bien vite[/spoiler] et qu'on est tombé dans le guimauve [spoiler]la demande en mariage est trop rapide et inappropriée juste après l'agression[/spoiler]
Ca reste un bon livre même si 9.99 euros pour un ebook de cette longueur c'est un peu trop cher!!

par jess68