Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lu_jonas : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été Mutant Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été Mutant
Victor Dixen   
réalité et fantastique, un régale !
Ce livre est tout simplement génial. Partant de problèmes sociaux réels et trop ignoré les gens, Victor Dixen nous entraîne dans un roman remplit de suspense et de rebondissement à chaque chapitre. Le livre paraît certes gros mais il se lit en une traite. On a qu'une envie : connaître la suite. Des sentiments, de l'action, du suspense... voilà les ingrédients qui rendent se livrent parfait ! Je le recommande vivement !

par Freelfe
Qui es-tu Alaska ? Qui es-tu Alaska ?
John Green   
Wow, le meilleur livre que j'Ai pu lire, il était prenant, les personnages étaient attachant et l'histoire drôle et touchante. Un mélange de réflexion, de rire et surtout de larmes (pour ma part!! :P) J'ai aimer exactement TOUT de ce livre. Une vrai quête de sens! Cette auteur est incroyable et tellement vrai!

par moonlight
La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle
Cassandra Clare   
TROP BIEN
Clary, découvre sa véritable nature, c'est une chasseuse d'ombres(démons). Sa vie tranquille est complétement chamboulée. Le monde (vampires, fées, loup-garous, magie) auquel elle apartient se dévoile au fur et à mesure. Personnage central, elle est courageuse, forte et loyale. Elle rencontre Jace, chasseur d'ombre également, bad boy torturé au grand coeur. C'est un personnage "a tomber par terre". Clary va peu à peu faire tomber sa carapace. De révélations en découvertes, d'actions en surprises, le récit va s'enchainer sans temps mort et se révéler émouvant, captivant, palpitant. L'histoire est tellement prenante que vous enchainerait sur les tomes 2 et 3 sans vous en rendre compte.


par Adèle
Rose morte, Tome 1 : La Floraison Rose morte, Tome 1 : La Floraison
Céline Landressie   
http://sanouplaiit.skyrock.com/3142576806-Rose-Morte-1-La-Floraison-Celine-Landressie.html

Rose Morte...
Que dire de ce livre? Je l'ai lu rapidement, en y regardant bien, et pourtant j'ai l'impression d'avoir trainé en longueur. Je sais très bien pourquoi, j'ai dû couper ma lecture et la reprendre pour parfois une centaine de pages, mais réellement, j'aurais aimé le lire plus vite.
Parce que ce livre est une pépite, une vraie.

C'est un petit coup de coeur. J'hésitais à le classer dans mes coups de coeur, mais je dois reconnaître beaucoup trop de qualités à ce livre qui m'a emportée pour ne pas le faire.

Rose Morte est un roman historique fantastique avec la plume qui va avec. Diantre, cette plume, mais... Elle est merveilleuse! J'ai eu la nette impression de lire un classique moderne. C'est déroutant et envoûtant, wouahou! La plume de Céline Landressie est en accord total avec l'époque dans laquelle se déroule l'histoire, avec néanmoins une petite touche propre à notre siècle. Quelque chose en somme, que Dumas et ses confrères n'auraient pas eu et qu'ils auraient été bien en peine d'avoir. Il m'a fallu deux trois paragraphes pour m'habituer, et puis ensuite, je me suis laissée emporter sans aucune protestation, découvrant ce monde ancien dont je connaissais deux trois petites choses de part mes lectures précédentes, découvrant parfois grâce au glossaire qui était loin de se présenter de trop des choses que j'ignorais.
Oui, Rose Morte fait partie de ces livres qui vous emportent et vous instruisent en même temps. Mais quelle merveille, non? Faire d'une pierre deux coups. Fabuleux.
Le vocabulaire, la manière de s'exprimer des personnages... Je ne doute pas que l'auteure a dû faire de nombreuses recherches pour donner de la vraisemblance à ses écrits, et je dois admettre que le travail est loin d'être celui d'un amateur. Tout ce que j'ai à dire, c'est bravo!

Quant à l'histoire en elle-même, elle ne manque pas de charme non plus. Je ne vous révèlerai rien de plus ou presque que ce que la quatrième de couverture ne dévoile, j'aurais trop peur de spoiler quoi que ce fût, et ce livre est bien trop sympathique pour que je m'y risque. Imaginez simplement des thèmes actuels avec cependant beaucoup moins de déraison et de... mmmmh... quel mot trouver... disons beaucoup plus de discrétion sur certaines choses. Les choses évoluent lentement, et comme le voulaient les moeurs de l'époque, non, une jeune femme ne se retrouve pas dans le lit de celui dont elle est amoureuse tout de suite. Loin de là! Le jeu était beaucoup plus intriguant à l'époque, et parfois l'on aboutissait à rien. Mais qu'est-ce que j'aime ces jeux où parfois un seul frôlement équivaut à beaucoup plus qu'autre chose!
Tout est développé à la bonne mesure, parfois en créant des tensions, parfois non... On suit le chemin et on s'émerveille. Ca a été mon cas, oh oui!

En plus de cela, Céline Landressie nous dresse des personnages uniques en leur genre. Forts de caractère, mystérieux parfois... Je les ai tous beaucoup appréciés (enfin, quand il le fallait, parce que pour détester les autres, c'est plus compliqué. Disons que l'antipathie a plutôt bien marché...), les trouvant très vrais, réels. Sans fioritures, non plus. Enfin, parlons surtout pour Rose, ou Eileen, qui a quand même un caractère bien trempé, il faut l'admettre. Cependant, Artus, en face, n'est pas non plus une pâte molle, loin de là, et son charme, son mystère, tout en lui, me donnent juste envie de faire "rrrrrrrr". Snif, pauvre fille que je suis. Les personnages secondaires du roman possèdent aussi des personnalités fort intéressantes, telles que celle de Charlotte, d'Adelphe, de lord Edmund, ou même encore de lady Mary. En quelques mots, parfois, Céline Landressie nous présente des personnages plus vrais que nature, et encore une fois, je ne saurai dire combien j'ai apprécié.
Je remarque juste que j'ai tendance à beaucoup parler, et ceci avec des manières qui ne sont guère de notre époque... Arg, cela me fait le même effet qu'après la lecture d'un classique normal! Mais ce n'est pas plus mal, après tout.

L'univers que Céline Landressie a construit, en dehors de l'époque historique que nous connaissons, est très riche et très intriguant. Il a parfois de quoi nous flanquer les jetons, tant il se mêle bien avec la réalité. C'est d'ailleurs pour ceci que le tome 1 de Rose Morte ne figure point dans mes coups de coeur. Parce que certains points m'ont... flanqué des frissons dans le dos. Moi qui vis dans un monde bisounours tout doux, j'ai été déroutée, sautant même quelques lignes pour soustraire mes yeux à des "vérités" (dans le livre, voyons), que je trouvais bien moins attrayantes que l'insouciance dans laquelle je me trouve. Cela n'est néanmoins apparut qu'une seule fois, puisque, comme Rose, j'ai eu soif de comprendre, et dès lors, je n'ai plus dérogé à la règle normale de lire toutes les lignes avec la plus grande attention.
Sauf lorsque l'horreur cédait le pas. Non, vous ne saurez pas ce qui a pu effrayer la pauvre jouvencelle que je suis. Diantre... Ca va de mal en pis. Bientôt, je vais faire des révérences pour saluer les gens. Il suffit, gredin de cerveau!

J'aurais envie de dire moult choses encore, mais de peur de spoiler, je vais poser ma plume ici, en précisant toutefois que j'attends la suite, non sans quelque impatience, puisqu'il me semble que des mystères doivent encore être levés, et que j'ai envie de retrouver Rose et Artus... (Cha, pauvre jouvencelle écervelée que tu es, amourachée d'un personnage fictif!)
Ce sera donc un 19.5/20, bien que j'avoue avoir eu du mal à poser une note sur un livre d'une telle qualité. Et je fais une révérence à Céline Landressie. J'aimerais un jour pouvoir écrire pareillement.
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Si je reste Si je reste
Gayle Forman   
Ça faisait un moment que j'avais prévu de lire Si je reste. L'histoire du roman m'intriguait. Jusqu'au jour où je me suis décidée à l'acheter. J'ai été très impressionnée par la façon dont l'auteure décrit les sentiments et émotions de Mia. Elle parvient, avec brio, à nous faire rentrer dans la tête de son personnage, à nous faire nous attacher très rapidement à celle-ci. Outre l'aspect dramatique de l'histoire, c'est sans doute grâce à cette écriture si forte que le roman est si absorbant et tellement poignant. Je l'ai lu en une nuit, ne parvenant pas à en décrocher.

Petite aparté qui concerne mon édition du livre, comme pas mal de gens je crois, j'ai un gros problème avec la petite phrase de ce Erik Feig, qui vient défigurer la couverture par ailleurs. Je me demande si le mec a vraiment lu le livre de Gayle Forman ou s'il sait vraiment ce qu'il produit...

par x-Key
L'Instant présent L'Instant présent
Guillaume Musso   
On pourrait difficilement faire plus décevant que ce livre là, et pourtant, j'ai lu absolument tous les Guillaume Musso. J'étais une fan. Etais, parce que Monsieur Musso réécrit la même formule encore et encore: une histoire fantastique, une histoire d'amour difficile, et un twist finale.
Sauf que cette fois, et depuis déjà quelques romans, cela ne prend plus.
La fin de "L'instant présent" donne terriblement envie de pleurer: soit la fin est inutile, soit c'est tout le roman. En tous cas, les deux ne vont pas ensemble et j'ai eu l'horrible impression d'avoir perdu 4heures de ma vie (par chance, c'est le sujet initiale du livre!) en le lisant.
Si on aimait "Et Après", si on aimait "Seras tu là", c'est parce qu'on ouvrait revenir en arrière et voir les petits indices, ici non, ici on efface tout simplement plus du trois quart du livre qui finalement, ne servaient pas à grand chose.
Et bien sûr on échappe pas au héros médecin, écorché vif...
Bref. J'avais un doute avec les derniers Musso, mais maintenant, il semble sûr que celui ci aura été mon dernier...

par Eledwyn
Hate List Hate List
Jennifer Brown   
Un livre choc par son récit troublant tant l'histoire pourrait êtres vrais ...
La reconstruction de notre chère Valérie sera longue ...
Un excellent livre vraiment et on ne peut qu'aimer notre chère Valérie...
Je recommande vivement se livre s'il a été élué livre de l'année se n'est vraiment pas pour rien !
À lire...
Demain est un autre jour Demain est un autre jour
Lori Nelson Spielman   
Alors là ! je ne m'y attendais pas. Mais alors pas du tout. Ce livre à été une formidable surprise pour moi d'autant plus qu'il a été choisit au hasard à l'occasion d'une promotion "deux Pocket achetés le troisième offert". J'en avait déjà choisit deux dans le genre "dystopie et héroïne courageuse qui se révolte" (ouai ouai les thèmes préchauffés qu'on nous ressort déjà depuis 2 ans) et puis après j'ai -pioché- dans la masse "Demain est un autre jour" en me disant que sa changera un peut et puis en plus c'était gratuit.

Que vous dire ? je ne pouvais pas m'endormir avant de l'avoir fini. Armée de ma lampe torche sur mon téléphone, je n'aurais arrêté ma lecture que lorsque celui ci n'aurait plus eut de batterie. heureusement pour moi il s'est avéré que mon téléphone a tenu assez longtemps pour je puisse finir ce livre *soulagement*.

BREF, le livre, j'en pense quoi ? Eh bien pour tout vous dire c'est une vrai bouffé d'oxygène. j'ai ri, pleuré et profité de l'évolution de Brett avec grand plaisir. l’héroïne n'est pas le genre de personnage plein de convictions et courageux que touts les auteurs s'empressent de créer car majoritairement, ça plait aux lecteurs. NON Brett parait HUMAINE elle pourrait être vous ou moi. Passer devant un public lui fait peur et ce n'est pas parce que c'est l’héroïne qu'après quelques minutes d’humiliation elle va monter sur un table et déballer un discours qui va tous les époustoufler. Non, Brett est l'un personnages que je connais qui s'approche le plus de la réalité et elle ne réussira donc pas tout ce qu'elle entreprend... Comme n'importe qui sur terre.

l'histoire en elle même est original, le concept de cette "life list" n'est pas commun tout en restant réel. J'ai tout de même trouvé que certains éléments se goupillaient un peut trop bien et trop vite à mon gout. Quitte à rajouter des chapitres, il aurait été préférable que certaines choses se passe moins vite.

[spoiler]En renouant les liens avec son ami Carrie (objectif n°9) elle trouve la véritable identité de son père et va donc le rencontrer afin d'établir une "bonne relation" avec lui (objectif n°19). Lorsqu'elle le rencontre elle fait la connaissance de sa belle sœur trisomique qui faisait partit d'un programme d'éducation et d'équilibre par l'équitation, stoppé car c'était trop cher.... elle achète donc un cheval (objectif n°14). Tout ceci s'assemble un peut trop bien... [/spoiler]

[spoiler]Comme par exemple le fait qu'elle devienne prof a domicile (objectif n°20) lui permetant de rencontrer Sanquita, une fille enceinte sans abris et va l'aidé (objectif n°12) ainsi que récupérer son bébé (objectif n°1). [/spoiler]

[spoiler] Et puis comment la mère de Brett a su qu'elle aurait une fille ? ou que son chien serait un bâtard ? Et qu'elle ne ferait pas cours à une classe "normale" ? [/spoiler]

BREF, certaines suites d’événements sont juste trop grosses pour que je puisse tout avaler. C'est dommage de se retrouver face à un personnage au caractère proche de la réalité mais d'avoir des concours de circonstance qui se révèlent être plus énormes que le destin ou encore une sacré chance. Malgré cela cette oeuvre reste appréciable, surtout pour lire sur la plage.

Je ne mets pas cette oeuvre dans la catégorie "diamant" car, je l'avoue un point de ce livre ne me convient pas: la romance. En effet, lorsque l'on croit toucher du doigt les premières étincelles d'un amour naissant dans le roman, que votre cœur bat la chamade en même temps que vous lisez et bien en fait non, on ne touche rien, rien ne se passe. Déception total. Et cette déception reste même quand notre héroïne tombera plus tard amoureuse...

[spoiler]Au début, je voyait Midar comme un viellard, même s'il s'entendait bien avec Brett, je n'arrivait pas à l'imaginer séduisant.
Et puis il y avait l'homme Buburry, il avait un surnom, et donc une importance capital dans le déroulement du livre. Je misait tout sur lui. Et puis il y a eu cette "étincelle" avec Midar, un je ne sait quoi qui a fait de lui mon numéro 1 jusqu'à la fin.
Et puis quand j'ai fini par réaliser que Midar est trop entiché de Jenna, j'ai repensé à l'homme Bururry et je me suis dit "c'est forcement le bel homme que veulent lui présenter Jay et Shelley". Eh bien non, encore une déception. L'auteur nous fait perdre notre temps avec un prince charmant sortit d'un film trop romantique. Arrivé dans les dernier chapitres, il ne restait plus personne (j'avais disqualifié le psy dès le début vu qu'il était censé avoir 60 bougies au compteur). En deux chapitre Brett ne pouvait plus rencontrer personne, ce serait stupide de la part de l'auteur et du coup, rebelote Midar était mon premier choix. Erreur fatale, le psy débarque, plus jeune que prévu et se trouve être l'homme Burburry. BIM ! coup de foudre. Ils n'ont rien vécu de physique ensemble mais c'est pas grave, ils sont amoureux. FIN. Mais c'est quoi ça ?! et puis quoi après ?! on fait un saut dans le temps de 2 ans et ils se marient ? Bon sang il aurait au moins fallu quelques chapitres où Garett et Brett vivent un amour réel et non via une conversation téléphonique... [/spoiler]

Dernière chose : je trouve que le titre français est plus beau que le titre anglais ou portugais ("The Life list"et "A lista de Brett") qui laissent à penser que Brett est sous la contrainte d'une liste et ne profite pas de la vie. "Demain est un autre jour" laisse une ouverture vers le futur en montrant que tout est possible tout en rendant hommage à la mère de Brett.
Le titre résume parfaitement bien cette oeuvre sans prise de tête mais toutefois appréciable et addictive.

Je recommande ce livre ☺ ♥ auquel j'attribue la note de 7/10.
Bonne lecture ☺.

par grenalie