Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lucieflo03 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Une braise sous la cendre Une braise sous la cendre
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Young Elites, Tome 1 : Young Elites Young Elites, Tome 1 : Young Elites
Marie Lu   
Que dire ? Déjà, ce premier tome de la nouvelle saga de Marie Lu est un coup de cœur pur et dur. Je n'aurais même pas les mots pour dire à quel j'aime énormément les romans de cette auteure. Dès que je me plonge dans ses écrits j'ai l'impression d'être dans un univers de jeu vidéo ou je ne sais trop quoi. Je trouve qu'elle réussit parfaitement bien à nous faire imaginer l'endroit où se déroule l'histoire, les décors et tout ce qui s'y touche. Et puis j'ai trouvé THE YOUNG ELITES fascinant, captivant et vraiment passionnant. Je n'ai pas été capable de le lâcher avant de l'avoir terminé.
THE YOUNG ELITES est un livre plutôt sombre avec des personnages que j'ai trouvé géniaux et qui vont parfaitement avec l'ambiance du bouquin. Il est plein de rebondissement, d'action et l'idée de départ est très originale je trouve.
En ce qui concerne le personnage principal, Adelina, je l'ai tout simplement adoré. C'est intéressant de se retrouver avec un personnage principal qui ne fait pas Que le bien. Adelina est un peu la "méchante" de l'histoire et j'ai trouvé que ça changeait. Et c'est une excellente chose ! Ensuite, j'ai beaucoup aimé le personnage d'Enzo. Pas au départ mais à la fin je l'appréciais vraiment. [spoiler]Dommage qu'il soit mort. J'avoue que ça m'a un peu brisé le cœur. Surtout en sachant qu'il meurt par pur accident suite à une erreur fatale d'Adelina. Mais c'est probablement ce qui fait que l'histoire me plaît d'avantage. Rares sont les romans où un personnage dont le personnage principal est plus ou moins amoureux meurt dans un tel retournement de situation [/spoiler] J'ai aussi énormément aimé les personnages de Teren et Raffaele. Violetta aussi.
Il me tarde de pouvoir découvrir la suite de cette histoire. Vivement le mois d'Octobre pour la sortie VO !
En conclusion, THE YOUNG ELITES est un coup de cœur et je trouve que Marie Lu a fait un travail de génie, une fois encore ! :)

par Sheo
Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon
Jim Butcher   
Ayant entendu énormément de très bonnes critiques sur ce livre, et connaissant déjà un peu l'auteur grâce à ses Dresden Files (bien que le style soit totalement différent !), je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me le proccurer. Et je ne le regrette pas !
Si les premières pages ne sont pas les plus intéressantes, la suite s'enchaîne de façon hallucinante ! Très vite, on est plongé dans le livre et le lâcher devient presque une torture !! Point positif, c'est que l'auteur a écrit son livre de façon à nous tenir en haleine durant 478 pages. A chaque fin de chapitre, le suspense est à son paroxysme, et le plus impressionnant c'est que tout se passe systématiquement dans les quelques dernières lignes !
Tout ça pour dire que ce livre est un petit bijou à dévorer sans modération ^^

par Fantasyae
Le Maître du Temps, Tome 1 : L'Initié Le Maître du Temps, Tome 1 : L'Initié
Louise Cooper   
Ce tome donnerait il (enfin) le point de vue du méchant ?

Car si nous lisons les prédictions du Cercle, il semblerait que notre jeune héros, Tarod, penche du côté maléfique… Ce tiraillement entre le Bien et le Mal vous empoignera cruellement tout au long de ce tome. Comment respecter le bien si l’on vous dit que vous êtes maléfique ? La puissance incontrôlable doit elle présenter le rejet ? Je dirai ici que nous voyons le vrai visage du fanatisme et de la xénophobie au travers de ce roman et au travers de Tarod. Ici, tout ce qui est étranger fait peur et suscite la haine de personnes que l’on dit représentante du Bien. Et c’est cette réalité qui touche Tarod et qui lui fait perdre tout ce qu’il a, ce qui est touchant ici.

L’initié, une initiation vers l’âge adulte ?

Tous les ingrédients sont là. On y voit des mentors, des professeurs, un confident, une femme aimée, une mission, une voix qui pousse à mal agir, ou à se remettre en question… En suivant cette première partie de l’histoire de Tarod, vous aurez l’impression de suivre les étapes vers le passage de l’âge adulte.

Que deviendra Tarod lorsqu’il passera cette grande épreuve ? Va-t-il devenir quelqu’un d’éclairé ? Survivra t il à toutes ces trahisons ? Quelle mission voudra-t-il choisir ?


par Kore
L'Autre Royaume L'Autre Royaume
Gavriel Howard Feist   
Je voulais tout d'abord commencer par remercier les Éditions du Saule qui m'ont proposé ce nouveau SP via la plateforme SimPlement.

La couverture est très simple, mais j'aime beaucoup les couleurs ainsi que la petite flamme, tout à fait de circonstance.

J'ai, dans l'ensemble, apprécié la plume de l'auteur qui est assez fluide et agréable, avec des descriptions détaillées, mais ni lourdes ni rébarbatives. Petit point négatif, on notera quand même quelques légers soucis de conjugaison et de concordance des temps.
Petit plus, je trouve les... (j'allais dire les enluminures, mais on ne va pas pousser quand même. lol) petites illustrations annonçant les chapitres très jolies et bien dans l'esprit fantasy du livre.

L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec le héros, Keyran (j'ai eu du mal à prononcer son prénom comme il faut parce que si on inverse la position de deux lettre, on obtient le prénom de Gremlin n°2 lol), qui fuit des Bestioles. Les Bestioles, ce sont des monstres de cauchemar, de grande taille, aux yeux rouges, aux griffes et aux crocs acérés et très très agressives. Chances de survie si vous en rencontrez une : pratiquement aucune, sauf si vous êtes doué, très malin et/ou grâce à un monstrueux coup de chance.

Heureusement pour lui, Keyran n'est pas un homme lambda. C'est un mercenaire de renom qui faisait avant partie de la garde d'Heferveros, autant dire qu'il sait se défendre, a plus d'un tour dans son sac, pas mal d'humour (même si ça ne sert à rien dans ce genre de situation) et quand même une sacrée dose de chance mine de rien.

Parce que vous vous en doutez, vu que c'est le héros, il va survivre à cette course poursuite et va même sauver une adolescente au passage ! Ashlynn, de son prénom, n'est pas une jeune fille comme les autres et est porteuse d'une terrible nouvelle. A partir de là, nous allons assister à la création de l'expédition de la dernière chance qui va devoir pénétrer dans la Grande Barrière de Roche et affronter tous ses dangers (et il y en aura !) pour tenter de vaincre la menace qui pèse sur leur monde.

C'est une trame qui peut paraître assez classique dans son ensemble, mais qui vous réservera également son lot de surprises, ne vous inquiétez pas. ;-)

Mais revenons auxdits personnages.

Comme vous l'aurez peut-être compris, j'ai beaucoup aimé Keyran, ce mercenaire au cœur tendre et à l'humour parfois un peu piquant.
Mais j'ai aussi eu un petit coup de cœur pour Eliezer, le nain sapeur (et non pas pompier, oui je sais, ce n'est pas drôle mais je manque de sommeil, alors soyez un peu compréhensifs ^^' ). Cet être bourru, un peu asocial, mais très compétent dans son domaine et à l'humour décapant, bien que parfois un peu grinçant. M'enfin je ne suis pas très objective parce qu'en général dans la fantasy, j'adore la race des nains et je suis toujours très contente d'en croiser ! ^^
Il y a également le colosse placide Toshka, un combattant émérite (avec des talents pour la cuisine) mais qui peine à se déplacer discrètement et Lurat, que je n'ai pas aimé dès le départ.

Et maintenant passons à la gent féminine ! Eh oui messieurs, les femmes aussi savent se battre, et celles qui vont suivre sont loin d'être sans défense et sans caractère. Ce qui est tant mieux !
Il y a donc la gentille et mystérieuse Ashlynn, dont le corps recèle bien des secrets. Cette jeune fille, bien qu'en apparence elle donne l'impression de n'avoir rien à faire dans ce groupe, prouvera avec force et détermination qu'elle y mérite sa place tout autant que les autres.
N'oublions pas Anikka, qui se trouve être la meilleure archère d'Heferveros. C'est une jeune femme de caractère qui ne se laisse pas monter sur les pieds, mais sans pour autant être hargneuse. Et nos allons terminer avec la présentation de la capitaine de ce groupe, qui s'avère être aussi la capitaine de la garde d'Heferveros : la volcanique Kendra. Comme ses consœurs, elle ne se laisse pas faire et a en plus un atout de taille : c'est elle qui a le pouvoir et le commandement de cette compagnie.

Je ne vais pas trop m'étendre sur l'histoire en elle-même, parce que je ne voudrais pas vous spoiler, mais sachez que j'ai grandement apprécié de "vivre" cette aventure aux côtés des personnages et que l'action et l'humour sont suffisamment présent pour que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde.

Quant à la fin, j'avais vu venir certaines choses, d'autres non et certaines révélations nous laissent des questions sans réponses. Pour autant, j'ai apprécié la façon dont tout cela se termine. J'espère juste qu'il y aura un second tome, pour nous en révéler un peu plus parce que je n'aime pas rester autant dans le flou avec encore plein de mystères à résoudre. ^^

En résumé, vous l'aurez compris, j'ai passé de très bons moments de lectures entre les pages de ce livre d'héroïc-fantasy où les légendes prennent parfois le pas sur la vérité, où les monstres sont vraiment redoutables et où les personnages, très attachants, se démènent entre survie, amitié, entraide et humour. Le parti pris, pour moi, de mélanger un autre genre (je ne vous dirai pas lequel, il vous faudra lire ce livre pour ça ! :p ) matche plutôt bien et apporte des touches d'originalité et de mystère bienvenues.
Alors, convaincu/e/s/es ? ^^

http://booksfeedmemore.eklablog.com/l-autre-royaume-la-grande-barriere-de-roche-gavriel-howard-feist-a161688560

par Khiad
Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos
Morgan Rhodes   
Juste : waouh.

J'ai tellement hésité avant de me plonger dans ce roman. Et maintenant, je ne comprends pas pourquoi. C'était une si bonne lecture ! Du genre qui vous donne l'impression d'être fort et faible à travers les personnages et leur histoire.

C'était magique, tout simplement.

L'histoire ne perd pas un instant pour commencer. Dès les premières pages tout démarre et rien ne s'arrête avant la dernière. Lorsqu'on arrive à la dernière page, on ne peut que vouloir connaître la suite.

J'ai beaucoup de choses à dire sur ce premier tome mais je ne sais pas par quoi commencer. Peut-être par dire que ce premier tome promet une histoire tout bonnement épique et que la fin promet une suite à sa hauteur.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Elle est bien construire et l'intrigue est très bien menée. C'est captivant, passionnant et sérieusement addictif. Ce premier opus fut entraînant. Chaque fois que j'arrivais au bout d'une page, je me devais de passer à la suivante. M'arrêter pour travailler ou autre n'était pas facile. Loin de là même !

De plus, l'univers est complet et très intéressant à découvrir. J'aime beaucoup.

Avec ça, la plume de l'auteure est agréable à découvrir : fluide, légère et suffisamment descriptive pour que les mots forment des images lorsqu'on les lit.

Suite à cela, j'ai adoré les dialogues entre les personnages. Ils font passer de véritables émotions et j'avais l'impression que l'auteure les avait écrit tout naturellement, sans jamais se forcer. Ce qui est peut-être le cas après tout. ^^ Ces dialogues ont rendu les personnages plus vrais et c'est un très bon point pour moi.

Les personnages sont attachants. Mais plus que tout, ils sont crédibles.

Cléo a tout de la princesse parfaite : belle et gâtée, qui obtient toujours ce qu'elle désire. Mais dès le départ l'auteure nous montre ce qu'il y a sous les apparences et alors nous découvrons une jeune femme avec un cœur pur, qui ferait tout pour les personnes qu'elle aime. Elle est courageuse et intelligente. Je l'ai beaucoup aimé.

J'ai beaucoup aimé Théon aussi (qui est un personnage secondaire). Dès le départ, j'ai su qu'il ne serait pas qu'un simple garde, qu'il avait quelque chose qui le rendait plus que ça. [spoiler]Sa mort m'a surprise autant qu'elle m'a attristé. Je voulais qu'il se passe un truc entre lui et Cléo depuis le début. Ils s'aimaient et au moment où quelque chose commence vraiment à se passer entre eux, il meurt. C'est triste.

Le fait que Magnus soit celui qui ferme les yeux de Théon alors que c'est lui qui l'a tué avait quelque de déplacé mais aussi d'étrangement respectueux.[/spoiler]

[spoiler]Je pense que la mort de Théon, celle de Emilia et du roi Corvin étaient vraiment nécessaires à l'histoire aussi triste que ça soit. Elles rendront Cléo plus forte, c'est certain.[/spoiler]

Ensuite, il y a Jonas. Honnêtement, au début je ne l'aimais pas du tout. Il s’insupportait; j'avais l'impression qu'il ne prenait sérieusement pas le temps de réfléchir et que son comportement le rendait presque détestable. Mais d'un autre côté, je comprenais parfaitement qu'il soit aveuglé par l'envie urgente de vengeance. Aucun doute, si on assassinait l'un de mes frères (sous mes yeux), j'entrerais dans une rage dont seule la vengeance pourrait me sortir.
Au fil de ma lecture, je me suis finalement aperçue qu'il n'a sérieusement pas un mauvais fond. De plus, il a une âme de leader. Et au final, je me suis vraiment attachée à son personnage. Eh ouais, à présent je l'aime beaucoup. ^^
[spoiler]Son obsession pour Cléo même si tout repose sur la haine m'a beaucoup plu. Quelque chose me pousse à croire que la haine pourrait bien se transformer en autre chose entre eux. J'espère ne pas me tromper car j'ai très envie qu'il se passe quelque chose entre Cléo et Jonas malgré la tristesse de la mort de Théon.[/spoiler]

Même s'il n'est qu'un personnage secondaire, je voudrais parler de Aron. Ce mec est si détestable que j'ai eu envie d'entrer dans l'histoire pour le tuer de mes propres mains. Il est pathétique, égoïste et un tas d'autres adjectifs peu glorieux. [spoiler]J'ai attendu qu'il meurt tout au long du roman mais ce moment n'est pas encore venu. Mais je ne doute pas un seul instant du fait que ça finira par arriver. Et même si c'est très cruel et inhumain, j'espère qu'il mourra dans d'atroces souffrances. ^^ Je me demande ce qui lui arrive à la fin du roman... lorsque Cléo le laisse il est prêt à se rendre aux Limériens donc il doit sûrement être toujours vivant à leur lécher les bottes pour ne pas être impolie.[/spoiler]

Lucia est un personnage que j'ai beaucoup aimé, qui se découvre à peine dans ce premier tome mais qui promet de faire des étincelles dans le prochain. Elle paraît douce et fragile. On aurait presque peur qu'elle se brise au prochain coup de vent. Mais rapidement elle montre qu'elle est beaucoup plus solide qu'elle n'y paraît.
Je voudrais découvrir un peu plus de ce personnage dans le prochain opus. Elle m’intrigue et même si pour l'instant elle semble assez facilement manipulable, je suis sûre qu'elle se défera de cela à l'avenir. [spoiler]J'espère seulement que ses pouvoirs ne la détruiront pas; ne la rendront pas mauvaise car elle est si puissante et son père adoptif est tellement sournois et mauvais que cette éventualité n'est pas impossible. Nous verrons bien ! [/spoiler]

Bien-sûr, je ne vais pas rater une occasion de parler de Magnus. Je m'attendais à ce qu'il soit mauvais et qu'il soit aussi froid et manipulateur que son père le roi Gaius ou le roi du sang. Mais en vérité, je trouve qu'il ne s'en sort pas trop mal pour quelqu'un qui a été élevé sous le toit d'un si mauvais personnage. Et je l'ai beaucoup aimé.
J'aime savoir qu'au delà de son air de dur il y a un cœur qui n'est pas aussi glacial que le royaume dans lequel il demeure. [spoiler]Son amour pour Lucia est touchant. Et en même temps je me sens triste pour lui car elle ne l'aime pas comme lui l'aime. Pour Lucia Magnus est son frère. Même si en réalité ça n'est pas le cas, elle l'a cru toute sa vie. Et lui il l'aime d'un amour loin d'être fraternel. Même quand il ne savait pas encore qu'elle n'était pas réellement sa sœur ! Ça m’attriste pour lui de le voir interdit de l'amour de sa vie. J'espère pour lui qu'elle finira par l'aimer comme il l'aime. Ou qu'il trouvera quelqu'un d'autre qu'il saura aimer. Même si je préfère de loin la première solution.
Amia n'aurait pas été trop mal pour le rôle.^^ Quand Magnus l'aide à s'enfuir et lui dit d'être heureuse pour eux deux c'est tellement mignon ! Et ça prouve qu'il n'est pas aussi mauvais qu'il le prétend. [/spoiler]
Je ne sais pas ce qu'il adviendra de ce personnage dans le prochain tome. Je veux dire, je ne sais pas quel côté de son être il choisira. Sera-t-il mauvais, l'héritier parfait du roi du sang ? Ou trouvera-t-il la force et le courage de se battre pour être lui-même soit un personnage loin d'être détestable. Je l'ai adoré. Mais un Magnus brisé peut faire des ravages, je n'en doute pas un seul instant.

Le roi du sang (Gaius) est littéralement ce que mon père appellerait une tête de mort. ^^ Il est encore plus détestable que Aron. Mais sous tout le pouvoir qu'il détient et sous la peur qui est la base de son emprise sur les autres, je le trouve faible. Et ça le perdra, sans aucun doute.

Les sentinelles sont des personnages qui m'intriguent énormément. Ils sont mystérieux et je ne sais pas trop quoi penser d'eux. Je ne sais pas si on peut leur faire confiance mais en tout cas, j'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur leur compte dans le prochain tome. J'espère.

Morgan Rhodes n'a pas peur de faire souffrir ses personnages, de leur salir les mains et de briser leur cœur. Elle ne craint pas ce qui peut leur arriver comme s'ils pouvaient affronter le monde entier qu'ils s'en sortiraient quand même aux prix de nombreux sacrifices. J'ai aimé le fait qu'elle n'hésite pas et qu'elle rende ses personnages aussi faibles que forts.

Les trois royaumes sont aussi très intéressants à découvrir. Limeros, Auranos et Paelsia sont très différents. L'un vit un hiver éternel, l'autre est riche de tout et le dernier se décompose à petit feu. J'ai beaucoup aimé ma découverte des royaumes de Mytica.

Malgré le fait qu'il y ait beaucoup de choses qu'on découvre dans ce roman, on n'est pas embrouillés par toutes les informations qui semblent nous venir de tous les côtés. Et même si les personnages sont nombreux, on réussit à ne pas les mélanger. Merci au lexique des personnages qui se trouve au début du roman. Il m'a servi à quelques reprises pour savoir à qui j'avais affaire.

Aussi j'ai bien aimé l'histoire des Quatre sœurs. J'espère qu'on en saura plus là-dessus aussi dans le prochain tome. J'en suis certaine même.

La fin de ce roman est tout simplement explosive et nous donne le besoin urgent de connaître la suite. [spoiler]Auranos et Paelsia ont été conquis par Limeros et le roi du sang. Et nos personnages principaux sont confrontés à différents problèmes. Et autant le dire, ils ne s'aiment pas tous. ^^

Et la pensée d'une probable alliance entre Jonas et Cléo ne me déplait pas. Quelle ironie ! Tous les deux ont fait souffrir l'autre d'une manière ou d'une autre et ils vont finalement devoir se supporter encore un peu. Probablement, en tout cas.[/spoiler]

Dans ce premier tome du Dernier Royaume, les apparences sont sérieusement trompeuses et voir au-delà n'est pas chose facile.

Et quand je pense au fait qu'ils cherchent tous la même chose [spoiler]les Quatre sœurs[/spoiler] et qu'ils vont probablement tous se mettre en quête de cela dans le prochain tome, je me dis que ça va exploser. Et seuls survivront les plus forts dans tous les sens du terme.

En tout cas, j'ai adoré et ça a été un véritable coup de cœur.

par Sheo
Frozen, Tome 1 Frozen, Tome 1
Melissa De La Cruz    Michael Johnston   
Je suis vraiment dubitative. Autant le résumé de l'histoire et le début me paraissaient prometteurs et assez originaux, autant le scénario se détériore de plus en plus au fil des pages, et passe finalement de "dystopie" à "trip sous LSD". Et je ne plaisante même pas.

L'écriture, déjà, est assez moyenne : on ne ressent absolument pas les émotions des personnages, certaines scènes passent super rapidement tandis que d'autres traînent comme pas possible, il y a des tas de transitions mal faites, d'ellipse pas du tout annoncées, de vieux suspenses auxquels personne n'est dupe et de "ohlala retournement de situation" qu'on voit tous venir à 3 kilomètres. L'histoire d'amour est cramée page 2 (allez, peut-être page 3) et elle est bidon, les personnages sont soit très gentils, soit des salauds sans cœur, et Nat... Mais alors Nat... elle nous fait quoi, pendant les derniers chapitres ?

Déjà, il y a un abus de majuscules, parce que FAIRE PARLER SES PERSONNAGES COMME CA c'est pas hyper crédible, et ensuite... whoa. C'est quoi cette fin ? Cette "destiné" totalement WTF que l'héroïne se découvre ? Bref, ça partait bien, mais ça finit dans les cactus. On peut s'en passer.
Le Faiseur de rêves Le Faiseur de rêves
Laini Taylor   
Moins de trois jours, voilà ce qu'il m'a fallu pour terminer ce livre...ET QUEL LIVRE !!!!!
Je suis tombée amoureuse rien qu'au résumé mais je n'étais certainement pas préparé à son contenu, un contenu d'une pureté et né d'une imagination splendide !
J'ai tellement de chose à dire sur ces 664 pages d'un rêve fou que je ne sais par où commencer.
Quand j'ai commencé ma lecture j'étais totalement perdu, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je penses que la lecture du résumé je m'étais faites une idée qui au final étais erronée. Le début m'a quelque peu perdu, on est de suite plongé dans le récit sans contexte. Mais au fond, c'est ce qui rend l'oeuvre dotant plus fascinante. Tout au long des quatre parties dont le livre est constitué, j'ai ressenti multitude d'émotions. L'auteure sait tenir le lecteur en haleine. Pour ma part tout du moins, je n'ai pu m'empêcher de m'interroger sans cesse sur les mystères entourant la fameuse "Cité Oubliée" et tout les futurs événements en général. L'écriture était sublime, je ne sais pas ce qu'il en est de la version original mais si la traduction est aussi exceptionnelle c'est certainement dû au talent de Laini Taylor qui signe ici un ouvrage fantastique, dans tout les sens du terme. Du plus, on évoque plusieurs sujets bouleversant au court du récit qui captive, horrifie et donne lieu à la réflexion. Ce qui rend, combinée au style de l'auteure, une profondeur deux fois plus intense au roman.
Les personnages, parce qu'il faut bien en parler, sont à l'instar de l'intrigue : fabuleux !
Bien que j'ai mon lot de personnages étiquetés "non appréciable",il ne s'agit là que d'une minorité. Le personnage principal, ce cher Lazlo Lestrange m'évoque un nuage de pureté, d'émerveillement et de rêve. On s'attache tout de suite à lui et à son "rêve impossible". La fameuse "déesse à la peau bleu" dont parle la quatrième de couverture [spoiler]non je ne spolierai pas, découvre par toi même ;) [/spoiler] fait également partie des personnages pour qui j'éprouve une forte affection. Et ils sont nombreux à être dans le même cas, forcé de supporté l'amour d'une lectrice :D .
J'ai encore temps à dire mais pas de mots ou d'expressions adéquats à coucher sur ce papier numérique pour vous décrire ce chef d'oeuvre... Aussi pour finir je dirais qu'il s'agit d'un ouvrage vraiment bien travaillé tant dans son histoire, ses personnages, les sujets dont elles traitent, et surtout son écriture. Bref pour moi ça a été un vrai coup de coeur. Un grand bravo et merci à Laini Taylor d'être une aussi grandiose rêveuse et surtout de nous laissez vivre ce rêve...

PS: pour ceux qui aiment lire en musique, je me permet de vous recommander les OST de "Made in Abyss" qui m'on paru bien s'intégrer avec l'atmosphère du roman
voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=fRpbRhKpIF8 . Libre à vous d'écouter ou pas.
En souhaitant une belle lecture au prochains rêveurs qui passeront par ce bijou qu'est "Le faiseur de rêve"
Lorien Legacies Reborn : Generation One Lorien Legacies Reborn : Generation One
Pittacus Lore   
The first book in a pulse-pounding new series that’s set in the world of the #1 New York Times bestselling I Am Number Four series. The war may be over—but for the next generation, the battle has just begun!

It has been over a year since the invasion of Earth was thwarted in Pittacus Lore’s United as One. But in order to win, our alien allies known as the Garde unleashed their Loric energy that spread throughout the globe. Now human teenagers have begun to develop incredible powers of their own, known as Legacies.

To help these incredible and potentially dangerous individuals—and put the world at ease—the Garde have created an academy where they can train this new generation to control their powers and hopefully one day help mankind. But not everyone thinks that’s the best use of their talents. And the teens may need to use their Legacies sooner than they ever imagined.

Perfect for fans of Marvel’s X-Men and Rick Yancey’s The 5th Wave, this epic new series follows a diverse cast of teens as they struggle to hone their abilities and decide what, if anything, they should do with them. As a spin-off of the bestselling I Am Number Four series, those familiar with the original books and newcomers alike will devour this fast-paced, action-packed sci-fi adventure.
Damnés, Tome 1 : Damnés Damnés, Tome 1 : Damnés
Lauren Kate   
J'ai, comme Lilwen été surprise de la texture de la couverture.
Très agréable au toucher et matière assez inédite.
La couverture en elle-même est superbe, quand on ouvre le livre, la mise en page attire le regard de par son esthétisme.
Maintenant, parlons de l'histoire.
Le prologue nous met tout de l'eau à la bouche. (Ah là là incorrigible romantique que tu es Ysandir !)
J'ai été entrainée tout de suite dans l'univers sombre du centre de réinsertion "Sword & Cross".
L'attitude des personnages est très étrange, ils ont tous une personnalité sombre, même quand ils sont joyeux !
Les interventions de Cam arrivent toujours à point nommé.
L'ambiance qui règne est mystérieuse, troublante et surnaturelle.
Maintenant,la relation entre Daniel et Luce... Je dirai qu'elle n'est pas assez développée et manque un peu de profondeur, même si je l'ai beaucoup aimée. (De toute façon je suis preneuse de toutes histoires portant sur les anges !)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que je recommande surtout pour son ambiance, et j'ai hâte de voir la suite en Juin 2011.
Mais je me demande si j'attendrai jusque là ! Vais-je le lire en anglais avant ? Bref, dès que vos le voyez en vitrine, précipitez vous dessus !!

par Ysandir
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3