Livres
472 926
Membres
446 253

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lucrèce Borgia. La fille du pape



Description ajoutée par Hope23 2012-08-21T11:52:01+02:00

Résumé

Belle, si belle, elle semblait née pour l'amour ! Au point que son père, le pape Alexandre VI, qui la vénère, et son frère César, qui la chérit à sa

manière, décident d'en faire, tout enfant, le docile instrument de leurs ambitions politiques. Infortunée Lucrèce ! Son temps est celui de l'opulente Renaissance italienne où s'affrontent et se déchirent de nombreuses petites cours. C'est aussi celui où l'Amour se décline à travers tous les Arts en pleine effervescence : très jeune, Lucrèce sait répondre à la vie avec intelligence, raffinement et sensualité. Rien d'étonnant si le destin jaloux laisse bientôt pleuvoir sur elle calomnies, outrages et souffrances. Lucrèce succombera-t-elle à tant d'épreuves ? Non ! Ce serait oublier le sang fier de ses ancêtres espagnols. Chez les Borgia, on garde la tête haute face à l'adversité. Son troisième mariage, à vingt et un ans, l'installe sur le trône de Ferrare, où règnent les Lettres et les Arts. Auprès de son prince éclairé, Lucrèce va-t-elle enfin connaître la félicité ? Véritablement habitée par l'une des femmes les plus mystérieuses et les plus vilipendées de l'histoire, Geneviève Chauvel a voulu comprendre : Lucrèce Borgia fut-elle une victime ? Fut-elle une redoutable intrigante ? En la saisissant au crépuscule de sa courte vie, à l'heure où chacun se pose les inéluctables questions " ai-je été aimé ? Ai-je su aimer ? ", elle déroule sous nos yeux le fil d'une destinée sans cesse brisée et reconstruite.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs

Extrait

Mais je restais para siempre une Borgia,puisque Borgia j'etais née, et n'ai jamais renié le père à nul autre pareil vers lequel le Ciel m' avait guidée. Un destin peu ordinaire devait être le mien. Autour de mon berceau, des femmes le prédisaient... Elles ne se sont pas trompées.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un petit coup de cœur !

Ah, je ne me lasserais jamais de lire sur la famille des Borgia, cette famille qui me fascine au-delà du possible ! Et ce roman est vraiment un petit bijou, juste magnifique ! Je me suis régalée ! Lucrèce Borgia : La Fille du Pape est une œuvre construite, très fidèle aux vrais faits historique tout en romançant suffisamment le tout pour qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Ce livre a été un régal du début à la fin !

Lucrèce Borgia est adorée de son père, chérie de ses frères. Elle a vécu richement dans le palais de son père, le vice chancelier du pape, à Rome. C’était une petite fille aimée et heureuse. Mais alors qu’elle n’a que 14 ans, son père devient le nouveau pape Alexandre VI. Elle devient alors un puissant pion politique, utilisée par son père et par son terrifiant frère César afin de tisser des alliances. Passant d’un mari à l’autre, Lucrèce, victime des complots politiques de sa famille et non la femme aux mœurs légères que la légende connaît, doit à chaque fois subir des coups et se relever la tête haute.

J’ai beaucoup aimée la personnalité de Lucrezia – je n’arriverais jamais à l’appeler Lucrèce… elle était d’origine espagnole et italienne, nom de dieu, elle s’appelait Lucrezia et non pas Lucrèce ! Pourquoi rendre son beau prénom si laid ? – elle est à la fois courageuse et naïve, souvent capricieuse, oui elle est parfois un peu agaçante à cause de cela mais c’est réaliste et logique étant donnée son éducation. J’ai été un peu déçue qu’il n’y ait rien entre son frère Cesare – là aussi, pourquoi l’appeler César ? Il ne s’appelait pas comme ça, mince à la fin ! – la légende de leur amour est ce que je trouve le plus fascinant dans les Borgia et c’est un peu dommage mais cela n’enlève en rien le fait que le livre soit super. Cesare est un peu absent aussi, et le peu de fois où il est apparaît, il est juste méchant, capricieux, mesquin, dénué d’émotions et c’est triste, j’aurais aimée qu’il soit plus approfondi et pas juste présenté comme le « méchant » de service. Mais la manière dont Lucrezia continue de l’aimer malgré le mal qu’il fait rend son personnage à elle très intéressant et j’ai aimée cela.

La plume est délicate, légère et agréable, elle touche des sujets de l’Histoire et sait les développés sans jamais sombrer dans l’ennui, pour cela l’auteur à un talent incroyable ! J’ai été entraînée comme à chaque fois que je lis quelque chose sur la famille Borgia dans cet univers impitoyable qu’était la Rome de la Renaissance, avec les complots et la soif de pouvoir dominante. Geneviève Chauvel a parfaitement su le retranscrire, avec énergie et talent, elle nous montre cette période sanglante aux yeux d’une jeune fille innocente prise dans cette tournante. Ce roman est donc un petit coup de cœur, auquel je ne mets pas la note ultime à cause de la déception qui tourne autour du personnage de Cesare, mais sinon ce livre est parfait !

Je le conseille à tout les amoureux de l’histoire des Borgia et de la Renaissance Italienne !

Afficher en entier
Argent

C'est un très bon roman. Il nous donne une autre version sur la vie, très contestée, de la célèbre Lucrèce Borgia. A découvrir !

Afficher en entier

Date de sortie

Lucrèce Borgia. La fille du pape

  • France : 2000-04-05 - Poche (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode