Livres
521 233
Membres
537 493

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de lucy84 : Liste de diamant

Le Saut de l'ange Le Saut de l'ange
Lisa Gardner   
Et nous voilà reparties en trio pour une nouvelle LC, un nouveau roman de Lisa Gardner. Encore une fois une valeur sure dans la catégorie thriller psychologique.
En premier lieu, l'auteure frappe fort, très fort dans les première pages. Elle nous plonge avec brio dans un contexte angoissant.
Nikki victime d'un accident de voiture assure que sa fille Vero a disparu lors de l'accident dont elle a éte victime. Son mari assure qu'ils n'ont pas d'enfant.
Très rapidement la relation entre le mari et notre protagoniste principale suscite de nombreuses questions.
Qu'en est-il de cette relation qu'entretient le couple ? Nikki victime de plusieurs chute ayant provoqués de nombreuses commotions cérébrales semble très perturbée vivant dans un monde parallèle dans lequel existe Vero. est-elle victime de violences conjugales ?
Nous voilà embarqués dans une intrigue racontée à deux voix, le style parfait de note auteure. Donc nous partageons les événements, les émotions, les peurs de Nikki qui au fur et à mesure nous dévoile un e part de vérité et de l'autre l'enquête menée par Wyatt et Tessa, personnages récurrents de notre auteure déjà rencontrés dans Famille Parfaite. Nous y croisons même DD Waren.
le talent de Lisa Gardner est incontestable, c'est voile après voile que les pans de l'intrigue tombent en lambeaux pour nous laisser d'abord entrevoir un soupçon de lumière.
J'avoue avoir eu de nombreux doutes sur le lien Nikki/ Vero, mais l'auteure ouvre une porte et en referme une autre, rendant cette aventure particulièrement addictive.
En effet, j'ai eu beaucoup de mal à lâcher l'affaire et si je n'avais pas travaillé le lendemain matin je crois bien que j'en serais venue à bout en une nuit.
les chapitres avec les évènements racontés par Nikki sont complexes, déroutants et stressants, cependant ils vous tiennent en haleine et suscitent beaucoup d'émotions et d'empathie envers le personnage central du roman, même si parfois elle nous semble complètement démente.
Une fois encore, une femme au passé trouble et douloureux est l'héroïne de notre auteure. Les femmes pour Lisa Gardner tiennent toujours une place privilégiées dans ses romans avec nos enquêtrices et leurs propres vécus personnels.
Ici donc nous retrouvons Tessa et l'auteure nous renvoi à son histoire perso, le meurtre de son mari des années auparavant, c'est pourquoi, il vaut mieux lire les tomes dans l'ordre même si cela ne nuit pas à la compréhension de cette affaire qui peut toutefois se lire indépendamment.
je me suis posé mille questions tout bout de l'aventure, dont celle-ci : Qui sont vraiment Nicole et son mari ?
Pourquoi passent-ils leur temps à changer de ville ?
Que s'est-il passé lors de l'accident ? Nikki en est-elle vraiment responsable ?
Un plongeon très déconcertant dans un sombre univers que Nikki s'est efforcée pendant si longtemps d'occulter et des rebondissements qui laissent le lecteur abasourdi ce qui lui permet d'être indulgent certaines longueurs et approches assez alambiquées.
Le final est moyennement une surprise, et le tout assez plaisant à lire.
Le lecteur appréciera les rebondissements et les thèmes associés sur la violence conjugale, la maltraitance d'enfants, l'histoire d'amour et d'espoir.
Pour moi un agréable moment de lecture malgré quelques chapitres complexes.

par Missnefer
Famille parfaite Famille parfaite
Lisa Gardner   
Une lecture agréable, un suspens et une fin à laquelle on ne s'attends pas, mais trop de longueurs et trop de répétitions dans les descriptions , dommage. Un bon moment tout de même.

par sevny
La Maison d'à côté La Maison d'à côté
Lisa Gardner   
Trente-huit ans, célibataire et travailleuse acharnée, D.D. Warren est commandant à la brigade criminelle. Un coup de téléphone du capitaine Miller la prévient qu'une jeune enseignante de vingt-trois ans a disparu en pleine nuit laissant sa fillette de quatre ans seule dans son lit. C'est son mari, Jason Jones, journaliste au Boston Daily, qui de retour au domicile, tard dans la nuit, constate et signale la disparition de sa femme. Aucun désordre dans la maison, aucune trace de lutte, seule une lampe cassée et un édredon disparu.
J'ai bien apprécié la façon dont l'auteur traite de sujets délicats, avec sobriété mais clairvoyance. J'ai bien aimé également que ses personnages soient mis à nu dans leurs sentiments, leur sensations, leur perception des événements. On pressent que des faits du passé vont rejaillir et causer quelques dégâts.
Coté enquête, l'auteur arrive à maintenir un intérêt et un suspense certains car, à tour de rôle, tous ses personnages peuvent être suspectés, tous ont de sérieux mobiles et jusqu'à la fin on se demande qui sont les coupables et si le principal suspect est bien celui qui est le plus mis sur la sellette. Lisa Gardner entretient tout au long du roman, une certaine ambiguïté, ce qui n'est pas pour déplaire. Toutefois, je ressors de cette lecture avec un sentiment assez mitigé car il m'aura fallu parvenir presque à la moitié du roman pour qu'enfin le rythme s'accélère. De plus, certains personnages sont parachutés au beau milieu de l'histoire, comme imposés pour les besoins de l'enquête, de même que la fin un peu expédiée. Mais globalement, l'histoire est intéressante.

par SuperNova
Sauver sa peau Sauver sa peau
Lisa Gardner   
Dans ce polar-Thriller, Lisa Gardner nous donne un apperçu de son grand talent.
Le début de l'histoire en bref: Annabelle granger quitte brusquement le domicile familial à Boston avec sa mère sur ordre de son père.
Ce dernier qui à interrogé Catherine, une petite fille de douze ans enlevée et séquestrée dans une sorte de grotte en 1980 par un sérial killer et qui s'en est sortit vivante à peur pour sa fille Anabelle qui est épiée. Nous sommes en 1982. Ils changent de nom et de villes très souvent.
De nos jours Anabelle revient à Boston ou elle apprend que dans une caverne on a retrouvé six corps de fillettes dont elle. En réalité il s'agit de son amie d'enfance Dori Petracelli.
Bobby Dodge et D.D.Warren, commandante de la police de Boston enquêtent.
Ce polar se lit d'une traite et les rebondissements ne manquent pas.
Personellement, je pense que cet écrivain a un grand avenir. Il va de soit que je conseille ce livre sans la moindre hésitation.
Bonne lecture.
Adanson Marco.

par Adanson
Lumière noire Lumière noire
Lisa Gardner   
Je suis tellement déçue !
Lisa Gardner est une auteur que j'apprécie beaucoup. A partir du plus simple, elle nous tisse toujours des histoires très complexes avec des personnages à la psychologie très élaborée, avec des sujets parfois très durs. Mais apparemment, ça ne prend pas toujours. Et cette fois-ci, c'est un flop.

Peut-être un problème de sujet. Les séquestrations de jeune fille innocentes... Mwarf, c'est assez compliqué d'innover le truc et de faire autre chose qu'une simple séquestration. Mais j'y croyais. Parce que c'est Lisa Gardner, et que des choses plutôt cool avaient déjà été faites avec ce sujet (je me souviens notamment d'Alex de Pierre Lemaître).

Alors on a quand même un peu de suspense, mais loin des révélations renversantes qu'on pourrait espérer. Et malheureusement, niveau histoire, c'est très très lent.
Déjà parce qu'on a un carnet de bord sur la première séquestration. Donc forcément, il ne se passe rien d'autre, et même si la tension est là, et que le sujet est particulièrement malsain, ce côté malsain je l'ai moins ressenti que dans d'autres livres du genre. [spoiler]On dit merci au Syndrome de Stockholm qui vient adoucir le portrait et qui rend la victime presque aussi tarée que son bourreau [/spoiler]

Et si ce n'était pas assez, on se retrouve avec une deuxième, puis une troisième séquestration de la même fille. Et là, ça fait un peu beaucoup. D'accord, on a des explications. Mais quand même, une fille qui passe son temps à se faire enlever et séquestrer, c'est pas forcément la chose la plus passionnante du monde.
Surtout que niveau explications, je ne suis pas convaincue plus que ça. Le problème, c'est pas vraiment le contenu mais plutôt la forme ; [spoiler]On se retrouve encore avec le monologue de la méchante hollywoodienne qui nous explique tout. C'est une technique que je trouve vraiment mauvaise et peu plausible. Et c'est quelque chose qu'on ne retrouve pas souvent chez Lisa Gardner, qui habituellement nous fait comprendre l'affaire au compte-goutte. Double déception, donc. [/spoiler]

Même les personnages sont décevants. Ils sont bien trop extrêmes pour être crédibles, et malgré le passé torturé de Flora, elle est tout sauf attachante.

par Jenna95
À même la peau À même la peau
Lisa Gardner   
Bon, clairement, je suis déçue.
Pas que ce livre soit particulièrement mauvais (pas plus qu'un autre, en tout cas), mais Lisa Gardner est capable de tellement mieux en matière de thriller psychologique...

Parce que là, on est sur du classique, trop classique.
Le thème ? Une famille de psychopathe. Le tueur en série, ça aurait pu faire une base intéressante, mais l'angle de vue n'est pas du tout original. Et pourtant, ses anciens livres nous ont prouvé plus d'une fois qu'en partant d'une base très simple, l'auteure était capable de tisser des histoires complexes, originales et passionnantes. Mais là... C'est un flop...

On a des points de vue très limités : on a l'enquêtrice d'un côté (je ne m'étendrais pas trop dessus, parce que le personnage de DD ne m'a jamais convaincue, mais généralement, le reste de l'intrigue sauvait les meubles, alors que là...), et une psychiatre insensible à la douleur et fille d'un tueur en série. Soit, c'est un personnage intéressant. Mais on perd dans la diversité des points de vue et des jeux sur l'identité et de focalisation dont on a pu avoir l'habitude avec cette auteur. Une narration en soit beaucoup plus simple que d'habitude, avec une intrigue également beaucoup plus simple.

Et des personnages, eux aussi, bien plus simplistes. Pourtant, il y avait de la matière. Le point de vue d'Adeline est vraiment intéressant. On a un personnage vraiment atypique qui lutte avec sa nature, son passé. Un personnage torturé, avec une relation complexe avec sa sœur. Et surtout un personnage qui nous permet de nous interroger sur l'importance de la douleur dans notre vie.

Malheureusement, le reste des personnages s'avère être une déception. Et le pire dans tout ça, ce n'est pas forcément qu'ils sont sans intérêt, mais juste qu'ils sont survolés. Shanna aura pu être un personnage totalement passionnant, psychopathe sans empathie, et pourtant, elle est bien plus complexe qu'on ne pourrait le croire. Vraiment quelques chapitres de son point de vue n'aurait pas été du luxe.
Quant au tueur à la rose, il est tellement en retrait, et on passe tellement à côté qu'il semble juste extrême et sans grande crédibilité. Aucune personnalité, si ce n'est celui du psychopathe type sans relief. Lui aussi aurait mérité un plus grand approfondissement.
Tout comme les autres personnages secondaires qui n'ont aucune consistance et ne sont là que pour faire avancer l'histoire. Et pourquoi ne pas avoir fait un petit focus sur le premier tueur de l'histoire, même s'il est mort depuis 40 ans ? On est vraiment trop limité dans la construction des personnages... C'est d'autant plus décevant venant de cette auteure qui, habituellement, offre un traitement convaincant de tous ses personnages.

Et pour finir, si l'histoire est bien trop simpliste pour me convaincre, elle manque cruellement de suspense. Alors, oui, on a le droit à quelques fausses pistes et pseudos twists, mais assez peu convaincants à mon goût : on a beaucoup de blabla, une affaire qui traîne trop à avancer et nous impose de grosses longueurs, pour des révélations finalement tellement prévisibles qu'elles en deviennent frustrantes.

par Jenna95
Arrêtez-moi Arrêtez-moi
Lisa Gardner   
Première incursion sous la plume de Lisa Gardner et dans l'univers de D.D. Warren. Un roman qui pourrait faire un bon épisode de « Esprits Criminels », car la construction et le genre d'intrigue en sont proches.
Je ressors mitigée de ma lecture. J'ai passé un bon moment grâce à l'originalité de l'intrigue (enquêter sur un meurtre qui n'a pas encore eu lieu) et les petites touches mystérieuses, mais elle me sort déjà de la tête alors que je ne l'ai finie qu'il y a deux semaines. Ce que j'en retiens, c'est surtout le sentiment de malaise qui prédomine dans les thèmes abordés et l'agencement du contexte, un peu trop invraisemblable à mon goût.
L'intrigue est solide, mais le suspense n'est pas insoutenable. L'histoire tire un peu en longueur à cause de ressorts scénaristiques répétitifs. De plus, le coupable est rapidement identifiable. Reste que le sujet est d'actualité et fait froid dans le dos.
Les personnages sont bien construits et variés. L'enquêtrice D.D. Warren doit jongler entre son travail, son fils et ses parents, et j'apprécie la modernité de cette femme capable de tenir tous les rôles. Heureusement, elle peut compter sur un mari parfait et une équipe de choc pour tenir le coup.
Charlene et Jesse sont attachants, et leurs familles d'une complexité effarante. Elles suscitent une sorte de fascination qui met mal à l'aise car ces familles ne se rendent pas compte des conditions décalées dans lesquelles elles vivent. On comprend en les cotoyant que les monstres de la société actuelle ne sont pas que les criminels, ils peuvent aussi être des mères en apparence biens sous tous rapports mais en réalité mentalement instables. On comprend également que la maltraitance peut revêtir des aspects qui ne laissent pas forcèment des traces physiques.
Le lien entre le coupable et Charlene se devine très vite, même si je n'avais pas senti tout de suite sous quelle identité il se cachait.
Un roman agréable et dont on tourne les pages facilement, malgré quelques longueurs arrivé aux deux tiers du volume. Un policier actuel qui traite de plusieurs aspects de la relation enfants-parents et plus largement enfants-adultes, et qui soulève des questions dérangeantes sur des sujets importants. Plus intéressant à lire pour ces thèmes-là que pour l'enquête elle-même.

par Sephiria
Preuves d'amour Preuves d'amour
Lisa Gardner   
Juste un mot: Fantastique!!!
On est tellement focalisé sur ce qu'il s'est réellement passé et où est Sophie qu'on en oublie la question principale: qui ?
J'ai adoré l'alternance de point de vue entre Tessa et D.D
Le final est surprenant et génial
Je recommande ce livre pour tous ceux qui veulent un bon suspense!!
Les Morsures du passé Les Morsures du passé
Lisa Gardner   
Un bon thriller au suspense qui nous tiens jusqu'au bout ....
bon livre.
Mindhunter Mindhunter
John E. Douglas    Mark Olshaker   
Je suis une grande accro à la série Netflix Mindhunter donc il était évident que j’allais me mettre à lire ce livre. C’est vraiment très loin de mes lectures habituelles, c’est-à-dire mes romances MM mais j’avais envie de me diversifier donc je me suis tournée vers cette valeur sûr.

Tout ce qui est profilage, m’intéresse énormément notamment en série télé (esprit criminels). Alors avoir un livre qui nous parle de la réalité du terrain j’ai trouvé ça intéressant. Bon ce n’est pas le livre le plus joyeux qui soit et quand on sait que tout ce qui est écrit est réel ça peu refroidir, mais j’ai trouvé ça instructif. J’ai fait fureur à Noël avec l’information sur les coccinelles qui sont les voitures des tueurs en série (ok ça pas eu un grand succès).

Je ne sais pas quoi vous dire, c’est un livre qui parle d’enquête de tueur en série donc si c’est des thèmes qui vous intéresse, je vous le recommande, mais je comprends que ce n’est pas un livre pour tout le monde.

Mon Blog : https://jenesuispasunelitteraire.wordpress.com

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode