Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lucyinthesky75 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ne t'inquiète pas pour moi Ne t'inquiète pas pour moi
Alice Kuipers   
J'ai lu ce bouquin en... une heure je pense... C'est un livre qui se lit vite et qui mérite d'être lu d'une traite, à mon avis. Ayant une relation très forte avec ma mère, je me suis beaucoup identifiée à Claire, et je l'ai trouvée très forte. Le "chapitre" PS m'a achevée, j'avoue. Malgré tout, dans un sens, je trouve qu'il se lit trop vite... J'ai l'habitude de passer des journées entières ou des nuits blanches à lire des "pavés" (tout est relatif) et du coup, ça m'a un peu frustrée... Mais c'est bien là mon seul bémol.
Ces petits mots sont très forts dans leur aspect banal, puis libérateur... Parce que malgré tout, ça aide d'écrire pour résoudre des choses ou en admettre d'autres...
Bref, un livre-médicament assez libérateur dans un sens, pour les gens qui vivent l'expérience, et en tout cas très émouvant...

par flo0wer
Le Pacte d'Emma Le Pacte d'Emma
Nine Gorman   
Le vampire au XXIème siècle dépoussiéré!
J'ai succombé à cette histoire d'amour humaine/vampire! Encore une histoire d'amour impossible et beaucoup de je t'aime mais je ne peux pas car je suis une créature sans sentiment... oui, MAIS NON!
Certes c'est le terreau de cette histoire, cependant ce n'est pas toute l'histoire.
Emma est une une jeune femme de 21 ans passionnée de lecture fantastique et qui souffre d'une maladie neurodégénérative qui ne lui laisse plus beaucoup de temps avant de sombrer dans la phase sévère de la maladie et de finir ses jours alitée jusqu'à la mort qui est inéluctable.
Un soir elle se retrouve dans une ruelle sombre de New York témoin d'un meurtre par une créature qu'elle identifie comme un vampire... réalité ou hallucination?
L'histoire commence entre découverte, défi, déni et rapprochement avec Andrew Anderson.
C'est un angle de vue nouveau sur les vampires, la romance est bien entendu présente et la maladie est aussi un personnage à part entière dans cette intrigue.
Les rebondissements sont un peu maladroits, mais le diamant le plus pur à aussi besoin d'être taillé pour révéler sa beauté au yeux de tous.
Une lecture qui ne vous laissera pas de marbre et une auteure qui présente une potentiel scénaristique extrêmement tentant dans ce genre d'intrigue.
RDV en 2018 pour la suite! ;)

par Sinner
J'emmerde les femmes parfaites J'emmerde les femmes parfaites
Amandine Avril   
Une lecture délicieusement jubilatoire : on peut enfin décomplexer et se sentir moins seule. Des situations réalistes et un humour à toute épreuve, Micheline est cette copine dont on rêve toutes, qui nous ressemble et qui fait du bien.
A lire sous la grisaille, c est un rayon de soleil.
La vie est belle et drôle à la fois La vie est belle et drôle à la fois
Clarisse Sabard   
Une très belle histoire avec des personnages drôles et attachants ,leur quotidien et leurs secrets de famille,Le tout dans un décor de Noël,à lire,d'excellents moments de lecture

par Herve86
Opalescence : Le Secret de Pripyat Opalescence : Le Secret de Pripyat
Amaury Dreher   
La catastrophe nucléaire de Tchernobyl est sans doute l’un des plus tragiques événements des années 80. En 1986, le vent de peur a envahit toute l’Europe. Rayonnement, incertitude, panique. Dans quelques secondes, des vies de milliers de personnes se sont écroulées. A la suite de l’accident, tous les habitant de Pripyat et des villages environnants ont été évacués et aux alentours de la centrale nucléaire les autorités soviétiques ont créé la zone d’exclusion. Parmi d'évacués, il y a le narrateur - garçon de 8 ans à l'époque - qui était un témoin oculaire de ce qui s’est passé à Pripyat. 32 ans plus tard il y revient pour écrire un article sur la zone. Mais s’agit-il seulement d’un reportage?

Même si la catastrophe a eu lieu il y a plus de 30 ans, la zone reste toujours fascinante et mystérieuse. Avec le narrateur on entre sur ce territoire étrange qui, au début, semble lui offrir la liberté, mais au fil des pages on peut constater que ce n'est pas tout à fait vrai.
En traversant la zone, le protagonist croise des personnages énigmatiques dont la présence enrichit ce microcosmos et détermine le destin du narrateur. Il rencontre aussi des gens tout ordinaires, comme des courageuses babushkas qui refusent de quitter la zone et qui servent d’une source d’aide en tant qu’une source de l’histoire de la région.
A l’instar de Marlow, au fur et à mesure de son séjour dans la zone, il s’enfonce vers le cœur des ténèbres. Sauf qu'au lieu de tropiques, cette histoire se déroule dans des paysages hivernaux d’Ukraine dépeints d’une façon pittoresque et à la fois concise. On a vraiment l’impression d’explorer ces endroits avec le narrateur.
Chaque chapitre est précédé d’un nombre de jours passés dans la zone. Cela rappelle une sorte d’un reportage ou un journal qui avec une narration à la première personne crée une sensation d'immersion. De jour en jour, la tension et l'inquiétude s'accroissent. L'atmosphère devient de plus en plus fantasmagorique et, en quelque sorte, kafkaïenne. A un certain point, l’intrigue ressemble à un cauchemar dont on ne peut pas se réveiller. Enfin, on ne sait plus à qui faire confiance ni même distinguer l'imaginaire du réel.

Amaury Dreher démontre une connaissance approfondie du sujet. Le roman contient beaucoup de faits intéressants mais leur nombre idoine n’accable pas un lecteur. Il présente des informations d'une manière aisément accessible. Alors, en plus d'être un thriller psychologique, il peut sert comme une bonne introduction à l'histoire de la catastrophe de Tchernobyl.
Le style n’est pas ampoulé, l'auteur construit parfaitement le récit et réussit à créer l’histoire captivante. D’ailleurs, il emploie une langue riche et étant donné que le français n’est pas ma langue maternelle, je devais consulter assez souvent le dictionnaire. Pourtant je trouve que c’est une avantage parce que cela m’a permis d'élargir mon vocabulaire.

par predicat
Un manoir en Cornouailles Un manoir en Cornouailles
Eve Chase   
Je ne suis pas super fan des romans avec des secrets de famille mais j'ai adoré ce livre, tellement qu'à la fin, j'ai eu du mal à quitter les personnages !

Dès les premières lignes du roman, j'ai tout de suite accroché au style d'Eva Chase. Sa plume est fluide et elle maîtrise parfaitement l'art de faire des descriptions réalistes surtout en ce qui concerne ses personnages : on a vraiment l'impression qu'ils existent réellement.

D'ailleurs en parlant de ces derniers, je me suis beaucoup (trop) attachée à eux que cela soit ceux du passé ou du présent. J'ai adoré le lien qui unissait Toby et Amber et aussi Kitty que sa naïveté rend très marrante. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que le passé et le présent se répondent (on apprend des choses aussi bien dans l'un que dans l'autre).

On a aussi cette ambiance assez particulière qui fait penser à celle d'un roman gothique (Jane Eyre par exemple). Je l'ai trouvée par moment très angoissante surtout quand Lorna explore le manoir et a l'impression d'être observée.

Bref, c'est vraiment un très beau livre qui mêle amour et drame et que je recommande !
Le Cirque des rêves Le Cirque des rêves
Erin Morgenstern   
Même en anglais, je n'ai pas pus lâcher ce livre tellement j'étais rentrée dans l'univers de ce livre. Un cirque ? Eh bien allons-y. L'ambiance même me poursuivait dans la réalité et ce plusieurs jours après l'avoir fini.
Les personnages ont chacun leur petite histoire, bien que j'aurais aimé en savoir plus sur certains. Mais c'est surtout la relation entre Célia et Marco qui m'a subjugué (ce ne sont pas les personnages principaux pour rien ) et cette fin...grandiose. Coup de coeur aussi pour Poppet et Widget. Bref, tout cela me donne envie de porter une écharpe rouge.

par Yule
Journal d'une ex-grosse Journal d'une ex-grosse
Anna Austruy   
Très bon livre qui donne une foule de petits conseils faciles à mettre en oeuvre. Pas de grandes nouveautés mais le livre est rédigé avec beaucoup d'humour.
On se reconnait régulièrement lorsque l'auteur parle de ses difficultés.
De plus, la présentation du livre est originale, pas de texte long à lire, pleins de petits encarts à lire dans l'ordre qu'on veut... Ce qui ne gâche rien :-)


par magver
Charms Charms
Cynthia Goossens   
Amour toujours.

Un amour de vacances peut marquer à jamais une vie . Emeline et Maxime se sont aimés le temps des vacances puis ont fait leur chemin chacun de leur côté. Mais quand quelques années plus tard ils se retrouvent ils se rendent que leurs sentiments si longtemps enfouis sont toujours bel et bien présents.

Je dois l'avouer la toute première chose qui m'a donné envie de lire ce livre c'est sa couverture, elle m'a tout de suite tapée dans l'oeil.
Elle est superbe, classe et dévoile suffisamment d'éléments de l'intrigue pour titiller notre curiosité.
Et après avoir lu ce livre je peux dire que son contenu est aussi beau que sa couverture.

En commençant ce livre on découvre donc Emeline, une jeune femme de 30 ans , célibataire, ayant une bonne situation. Elle a une vie plutôt bien rangée mais elle va tout envoyer promener pour partir faire le tour du monde. Elle a un besoin viscéral de partir , de fuir ses sentiments et l'homme qu'elle tient tout juste de retrouver, Maxime.

Il y a dix ans Maxime et Emeline se sont aimés le temps des vacances. Puis ils se sont séparés en se faisant la promesse de se retrouver un jour. Oui mais voilà quand ils vont se retrouver rien ne se passera comme prévu. Maxime est en fait le nouveau petit ami de Aurore la soeur d' Emeline.
Pour ne pas souffrir Emeline part loin, le plus loin possible mais pourra t-elle vraiment fuir ses sentiments longtemps ? Maxime laissera t-il l'amour de sa vie prendre la poudre d'escampette sans rien faire ?

Je ne vais pas vous dévoiler la suite de l'histoire mais je vais vous dire que cette histoire est riche en émotions et en sentiments.
Emeline est une jeune femme attachante qui fait toujours passer les autres avant elle quitte à se refuser une part de bonheur.
Par crainte de blesser les autres elle ne s'autorise pas vraiment à être elle-même, à laisser libre court à ces sentiments qui la dévorent.

Son parcours sera fait de hauts et de bas et elle aura besoin de petits coups de pouce pour comprendre certaines choses.
Elle va devoir affronter ses sentiments et faire face à ses doutes, ses craintes , ses erreurs.

L'amour c'est toujours compliqué mais une histoire telle que celle de Emeline et Maxime vaut la peine de se battre. Même si du temps a passé depuis leur "amour de vacances " les sentiments n'ont pas disparus, si ça ce n'est pas une preuve de la force de cette relation.

Tout au long de ma lecture j'ai eu envie de voir Emeline s'accorder le droit de vivre son histoire, le droit d'oser espérer vivre un amour intense et sincère. Je l'ai vu souffrir, s'oublier, se laisser prendre à son propre jeu , hésiter... Mais je l'ai aussi vu sourire , espérer, vivre pleinement.

Quant à Maxime ( je ne peux pas ne pas l'évoquer ) je salue sa détermination et son imagination , il sait comment toucher le coeur d'une femme, profondément et irrémédiablement. Un homme qui n'a pas peur de montrer ses failles et de se mettre à nu.

Ces quelques 200 pages de lecture se sont révélées intenses, chargées de sentiments parfois contrariés, parfois enfouis , parfois mis à mal par une situation compliqué mais toujours sincères et pures.

La plume de Cynthia Goossens nous entraîne avec elle au coeur de coeurs en attente de leurs retrouvailles.

Un très joli roman.
Elements, Tome 1 : The Air He Breathes Elements, Tome 1 : The Air He Breathes
Brittainy C. Cherry   
Cette romance est un immense coup de coeur, un véritable raz de marée qui ravage tout sur son passage. J'ai aimé, été bouleversée, malmenée, choquée, j'ai été émue profondément. C'est la rencontre de deux coeurs qui ont tout enduré pendant l'année la plus terrible de leur existence. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun sinon l'irréparable perte et la réunion de leurs destins.

Tristan est sombre, sauvage et dévasté quand il croise la route d'Elisabeth qui a décidée de reprendre sa vie en main. Elle aurait pu avoir peur de lui, le prendre pour un fou furieux, si elle n'avait pas reconnu l'infime part d'humanité qui restait en lui. La confrontation entre les deux est houleuse, électrique. Ils ont la même souffrance, les mêmes peurs, ce vide qui a pris toute la place, et qui retient. On apprend peu à peu leurs douleurs, leurs obsessions, par où ils sont passés...

Entre eux c'est vite charnel, vital comme une respiration, trouble et impossible à arrêter.

L'écriture est belle, émotionnelle, suspendue. L'auteur nous chahute, nous rend à fleur de peau. On vibre, on a mal, on suffoque, on frémit. Secrets, malaises, drames : on n'est pas épargné par ce premier volet de cette série qui comprendra quatre volumes. Les personnages sont bruts, sincères, abîmés. Le climat est tendu, passionnel et on se laisse aller à l'évidente fragilité pour accueillir nos sentiments.

C'est la romance torturée qu'il faut lire cet été. Indéniablement !